Cataclysme

Cataclysme

Rentré mercredi de notre petite escapade en amoureux, je découvre avec effroi la réalité de notre région de Liège entre la Meuse, l’Ourthe et l’Amblève. Alors que les chefs du camps des trois grands nous faisaient  l’info que tout allait bien, et que les enfants avaient été déplacé en attendant que la situation se stabilise,… je découvrais effaré non plus une petite rivière des cantons de l’Est qui était sortie de son lit, mais toutes les villes aux bords de l’eau submergée… Tous ces endroits autour de chez moi : Esneux, Mery, Hony, Tilff, Chênée, Angleur… puis Trooz, Liège, Pepinster, Spa, Aywaille,… et j’en passe tant.

 

Les enfants vont bien, et c’est tant mieux ! Impossible de traverser le moindre ponts s’il avait fallu aller les récupérer. Si les quelques photos rassemblées ici pour me souvenir de ce tragique moment ne montre qu’une vision de haut de la situation, des maisons entière ont été laminée par un courant violent pendant plusieurs jours, les ponts martelés d’arbres, des bonbonnes de gaz, les voitures renversées… des milliers de personnes attendes sur leur toit l’arrivée de secours…

En Allemagne, où les dégâts sont également très important, un village s’est effacé de la carte, emporté par un glissement de terrain… Liège et son réseau minier est-elle mieux protégée après un tel cataclysme… C’est en mois qu’il faudra compter le temps qui nous séparera de retrouver un paysage urbanistique où les séquelles de tout ceci ne seront plus visibles.

Après plus d’une année rendue bien difficile par la pandémie, c’est le ciel qui s’effondre pour tant de personne ici…

Moi qui en rentrant, pestais de trouver un peu d’eau dans mon bureau rongeant quelques factures, léchant une vielle télévision et un synthétiseur… Je ne me rendais pas compte de ce qui se passait à coté de moi.

— je conserve ici quelques images empruntées sur les différents groupes Facebook dont celles de Carine, Denis Thomas ou Raphaël Sanchez à l’image d’une découpe virtuelle et numérique de coupure de presse à coller dans mon blog, un blog sans aucune prétention ni but commerciale. —

capture d’écran 2021 07 16 à 17.52.08
capture d’écran 2021 07 16 à 17.52.08
capture d’écran 2021 07 16 à 17.49.38
capture d’écran 2021 07 16 à 17.49.38

Vous aimerez aussi...

  • Le choix de l’école secondaire, en attendant la lettre de Poudlard.6 mars 2020 Le choix de l’école secondaire, en attendant la lettre de Poudlard. (0)
    Bon évidemment, chez les sorciers, tout semble plus simple. Il suffit d'attendre le hibou qui vous déposera la lettre d'invitation à l'école de Poudlard. Le Choixpeau magique s'occupera de […]
  • Déjà un petit goût de Noël chez nous29 septembre 2020 Déjà un petit goût de Noël chez nous (0)
    Oui, dans la course folle de la rentrée de septembre, chez nous, il y a déjà ce petit goût de Noël qui est là ! Comme chaque année, nous préparons les Séances Noël pour accueillir les […]
  • Sur le chemin de Kazuo Inamori… ou les MOOCs ULiège, saison 226 mai 2018 Sur le chemin de Kazuo Inamori… ou les MOOCs ULiège, saison 2 (1)
    9 mois de préparation, d'écriture, de tournages studio, de séquences filmées au Japon, en France, en Allemagne. De nombreuses heures d'échange par Skype, des discussions sur Slack, des […]
  • Et pourquoi pas le Zoo de Planckendael ?24 mai 2016 Et pourquoi pas le Zoo de Planckendael ? (0)
    Vous aurez eu l'occasion de le constater, nous apprécions tout particulièrement les visites en famille de parcs animaliers. Pairi Daisa a longtemps été notre sortie préférée mais il […]
  • Henri, Lili puis Léon27 janvier 2014 Henri, Lili puis Léon (1)
    Je vous l'accorde, la photo n'est pas mega-terrible, elle provient de mon smartphone (*), mais elle permet quand même de se rendre compte de l'ambiance du concert de Lili et les […]
  • CEB en poche, la fin d’un chapitre.3 juillet 2021 CEB en poche, la fin d’un chapitre. (0)
    Juin est derrière nous. L'école est finie, après de longues semaine à bosser sur le CEB avec mon grand Charly. Un chapitre se tourne, je n'ai plus un petit garçon... Dans quelques mois, en […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.