Continuons à jouer à la Master System

Continuons à jouer à la Master System

Depuis un mois, la Master System, 8bits de SEGA est branchée sur la télévision. Voilà qui aura été l’occasion de tester plus en détail, seul, avec les enfants ou mes amis les quelques cartouches glanées aux fils des années. J’ai notamment été surpris par Rastan dans un gameplay un peu similaire à Castlevania. Cela aura aussi été l’occasion de mettre mon expérimenté ami Santo à me faire découvrir Wonder Boy in Monsterland et Shinobi, afin d’en voir un peu plus que ce que je n’arrive à progresser par moi même…

Bref, je vous partage ce petit aperçu…

Rastan (SEGA – Taïto, 1989) 8/10

Rastan - Master System (SEGA, Taïto, 1988)
Rastan – Master System (SEGA, Taïto, 1988)

Reprenant le concept Plateforme/Action de la borne d’arcade sortie à la même époque que je ne connais pas, je découvre cette version Master System en 2020. Si les décors sont un peu pauvre et le premier niveau assez linéaire, très vite Rastan montre un certain intérêt à se plonger dans l’aventure. Des nouvelles armes à ramasser, un changement de luminosité (jour, pénombre et nuit), quelques tunnels à explorer et une musique assez réussie.

Le jeu n’est pas trop punitif, ce qui m’aura permis d’affronter le premier boss et découvrir 3 environnements, la montage, le château et la forêt… Les ennemis, sont peut-être un peu redondant, limitation de cette version 8 bits ? Quoi qu’il en soit, il a au moins de quoi rivaliser avec Castlevania sur la NES non ?

Alex Kidd in miracle worlds (SEGA, 1986) 7/10

Alex Kidd in miracle world (Master System)
Alex Kidd in miracle world (Master System)

Plus qu’à jouer à Alex Kidd… Enfin, après avoir optimisé l’imagé en 4:3 et avec un petit filtre « sport » histoire d’avoir une image un peu baveuse et vintage plutôt que flashie et rugueuse.

Dit, on jouait encore comment à Alex Kidd, avec la bague là ?

C’est que madame était experte en son temps à Alex Kidd, la Master System avait été sa première console de jeux alors que de mon coté, je devais me contenter d’y jouer « à défaut » chez GB Maxitec pendant plutôt que de faire la file pour la version Megadrive de Sonic le hérisson ! Dès lors, nous n’avions pas accès au bouton « Pause », situé sur la console, permettant d’activer les différents pouvoir ramassés par notre petit héros. Quoi qu’il en soit, rien à faire… la reprise en main n’est pas si facile ! Est-ce Alex ou la manette qui manque un peu de réactivité ?

J’ai donc essayé de m’y remettre moi aussi à cet Alex Kidd. Bien évidemment, avec la possibilité d’utiliser la bague, le premier niveau est un peu plus facile, mais reste que ce diable d’Alex Kidd patine plutôt qu’il ne coure et qu’il fait des sons particulièrement difficile à contrôler… Délicat ! Sous l’eau, le petit coup de point pour tuer les poissons, gros ou petit, ce n’est pas le plus facile… J’arrive évidemment plus facilement qu’étant gamin au stage suivant, ou sur ma petite moto, je finis toujours par retomber sur un scorpion pour petit Game Over… Rooh, Alex Kidd, tu m’énerves !

Wonderboy in Monsterland (SEGA – Escape, 1988) 7/10

Wonder Boy in Monsterland - Master System (SEGA, 1988)
Wonder Boy in Monsterland – Master System (SEGA, 1988)

Diable, je suis surpris de découvrir que l’épisode Master System de Wonder Boy in Monster Land est issu d’une adaptation d’un jeu initialement sorti sur borne d’arcade tant le concept plateformer / aventure ne se prette pas à jouer en mode « insert coin » ! Je constate également qu’avec surprise, cette aventure de SEGA avait même eu droit à un portage sur Commodore 64. Si je connaissais bien le tout premier Wonderboy, avec Skateboard et dinosaure, c’est en réalité le 3° épisode sur la Game Gear qui m’avait impressionné à l’époque. Avec ce second opus « Wonder Boy in Monster Land », on sent encore les mécanique un peu vétustes des jeux de plateforme de SEGA qui tout comme dans Alex Kidd proposent des niveaux souvent qui n’ont pas la magie de Nintendo avec son Super Mario.
Il n’empêche que ce mélange d’aventure et plateforme est assez chouette, même si sans l’aide d’un expert à mes cotés, je n’en aurais pas vu tant !

Outrun (SEGA, 1987) 7/10

Outrun - Master System (SEGA, 1987)
Outrun – Master System (SEGA, 1987)

Enfin, c’est en 2020 que j’ai l’occasion de m’essayer à la version 8bits de SEGA sur sa Master System. Porté assez rapidement de l’Arcade à la maison, ce Outrun ne démérite pas et ne manque pas de challenge. Il donne déjà un effet de vitesse réussi, malgré les quelques ralentissements, notamment lorsque la voiture se renverse. Musicalement, cela reste en deça des autres versions, même si les musiques d’Outrun s’appréçient toujours avec autant de plaisir !

 

Shinobi (SEGA, 1988) 6/10

Shinobi (Master System)
Shinobi (Master System)

Je n’ai guère été convaincu par cette version Master System de Shinobi. Les décors manquent de subtilité et la musique n’est pas convaincante. Certes le jeu retranscrits bien en 8 bits l’action de la borne d’arcade de SEGA et ceux qui avaient joué à celle-ci pouvait donc retrouver le plaisir d’emporter Shinobi dans leur salon… La suite Megadrive m’avait en tout cas fait bien meilleure impression ou tout simplement le portage sur la PC Engine auquel j’avais joué en émulation à la fin des années 90.

California Games (SEGA – Epyx, 1989) 4/10

California Games - Master System (SEGA - Epyx, 1989)
California Games – Master System (SEGA – Epyx, 1989)

Découvert au début des années 90 dans sa version PC monochrome, California Games m’avait paru une sacrée farce, une vraie déception à l’époque. Là où durant ma jeunesse nous avions souvent joué entre amis à Summer Games et Winter Games, les deux hits d’Epyx qui reprenaient les épreuves des jeux olympiques d’été et d’hiver, ce California Games avaient certes l’ambition de nous séduire avec des épreuves de Skateboard et surtout de BMX, mais dans la pratique, aucunes des épreuves n’étaient amusantes, et le plus souvent frustrantes.

Essayé près de 30 ans plus tard, la version Master System ne s’en sort guère mieux. Si graphiquement, on est tout à fait dans l’ambiance des jeux d’Epyx, coté gameplay, la frustration est toujours au rendez-vous !

Thunder Blade (SEGa, 1988) 2/10

Thunder Blade - Master System (SEGA, 1988)
Thunder Blade – Master System (SEGA, 1988)

Je ne connais pas le jeu d’arcade originel dont est issu ce portage sur la Master System. Il y a semble-t-il qqch d’intéressant dans ce jeu qui alternerait les séquences de shoot’m up verticale pure à la sauce 1945 de Capcom avec des séquences en pseudo 3D comme SEGA maitrise alors la technique pour des jeux allant de Outrun à Space Harrier… Malheureusement, la première phase en pure verticale est déjà particulièrement ardue, ce qui rend difficile de pouvoir juger de cette seconde phase.

L’écran titre est très fouilli, comme un image numérisée de l’époque, la bande son s’oublie… et l’on se retrouve dans une action de combat d’hélico où il faudra jongler entre tir frontale et largage de bombe… sans vraiment voir à l’écran ce l’on balance…

Pas des plus convaincant !

The Ninja (SEGA, 1986) 1/10

The Ninja - Master System (SEGA, 1986)
The Ninja – Master System (SEGA, 1986)

Découvrir The Ninja en 2020 fait clairement mal aux yeux. Il y a certes la volonté de donner un peu d’originalité à un shoot’ verticale en proposant un Ninja qui lance des shuriken plutôt qu’un vaisseau qui tire dans tous les sens… Mais tout d’abord, je n’arrive qu’à peine à monter d’un écran sans mourir et ensuite, ce n’est guère très joli…

Ma collection Master System

Vous aimerez aussi...

  • Je peux jouer a la Ninteno?11 novembre 2011 Je peux jouer a la Ninteno? (5)
    -- Et un jour Super Mario débarqua au rayon Maxitec de chez GB --Compagnon de mes siestes sous le soleil d'Espagne, le troisième tome de l'histoire de Nintendo m'a un peu deçu... Si […]
  • La Master System 2, facile à brancher ?11 juin 2020 La Master System 2, facile à brancher ? (0)
    Il y a quelques jours, je vous parlais de la console portable de SEGA, la Game Gear, cela entrainant la question, tiens j'ai un ami qui s'arrache les cheveux à brancher une Master System 2 […]
  • Et la Master System dans tout cela ?3 novembre 2015 Et la Master System dans tout cela ? (4)
    Vous le savez je m'intéresse aux anciennes consoles de jeux-vidéo depuis déjà quelques années. Mon ami Santo s'en étonnait dernièrement,  jusqu'ici, j'avais fait l'impasse sur la première […]
  • Playing 2020, une année sous le signe du Jeu Vidéo !18 décembre 2020 Playing 2020, une année sous le signe du Jeu Vidéo ! (0)
    2020, pour bien des raisons sera une année à oublier. Et pourtant, hors de toutes les frustrations et la morosité de cette année Coronavirus, il y a tout de même un peu de bonne chose à […]
  • Castlevania 16 bits24 juillet 2020 Castlevania 16 bits (0)
    J'ai toujours eu une attirance pour les trois premiers Castlevania sur la NES. La musique était excellente, le gameplay énergique, les décors franchement impressionnant pour la console […]
  • Keen Commander, toute une époque !12 juillet 2013 Keen Commander, toute une époque ! (2)
    Il y a quelques semaines, mon frangin Pype qui donne vie à Bilou sur Nintendo DS posait la question suivante sur les réseaux sociaux : « tous jeux confondus, le meilleur […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.