Windows 10, c’est gratuit ! Mais…

Windows 10, c’est gratuit ! Mais…

Windows 10Oui, oui, Windows 10 est gratuit ! Sur ce coup-là, l’OS de Microsoft a fait fort et était prêt à recevoir des bons points face à un Windows 8 absolument peu adapté à une machine non tactile ! Mon premier test l’année dernière avec une version Beta sur un très vieux portable monocore s’était montré enthousiasmant et j’attendais donc avec impatience l’arrivée de Windows 10, rapidement annoncée comme une mise à jour gratuite pour les utilisateurs de Windows 7 et 8… même ceux disposant d’une version illégale !

Dans un premier temps, je me suis dit qu’il était plus bénéfique pour l’image de Microsoft d’avoir des utilisateurs sur une version moderne et à jour que d’avoir des statistiques annonçant que l’OS le plus utilisé était toujours Windows XP… mais il y avait surtout quelques petits éléments, semble-t-il plus crapuleux. L’intrusion dans notre vie privée et la collecte d’informations sur nos machines et nos usages.

Et cela, même si je vous livre beaucoup d’histoire tant sur mon blog que sur Facebook… cela me pose problème !

Très rapidement après sa sortie le Blog Nikopik que je suis quotidiennement collationnait une série de témoignages et tests troublants autour de méthodes d’espionnages intégrées dans le nouveau Windows 10. En effet il semble donc qu’un grand nombre d’informations telles que des recherches, numéro de téléphone, conversation audio et même les contenus média sur le disque dur se retrouvent indexés dans le cloud des serveurs Microsoft de manière régulière. Certes cela était probablement déjà le cas avec Androïd et les serveurs Google, mais malgré tout… Je reste peu enclin à ce qu’un serveur sache tout ce qu’il y a sur mon ordinateur, tout ce que je fais avec mon ordinateur… Pas tant que j’ai grand-chose à cacher, mais si un antivirus se trompe entre un fichier .EXE de la démoscène scandinave et un virus,… comment faire confiance à ce genre “d’analyse”… surtout lorsqu’un peu plus loin dans les conditions on vous annonce que Microsoft se laisse le droit de supprimer ou rendre inaccessibles les contenus non-autorisés !

Quoi qu’il en soit comme tout nouveau système d’exploitation, il lui faudra le temps de faire ses erreurs de jeunesse. J’ai donc testé jusqu’ici la migration de deux machines au départ de Windows 7 64 bits Pro, et toutes les deux ont migré migré sans trop de difficulté. J’ai dû désinstaller un antivirus jugé non compatible (J’ai lu que Windows avait tendance à vouloir favoriser son antivirus intégré), J’ai bien sûr choisi de conserver les fichiers et logiciels déjà présents, mais également désactivé toute une série d’éléments un peu trop indiscrets qu’il est possible de modifier dès l’installation de Windows 10.

Comme désactiver l’identifiant publicitaire. Même si en soit, je trouve la publicité ciblée plus intéressante que la publicité non ciblée, j’accepte que Google et Facebook cible ma publicité sur mon utilisation du Web, pas que l’on scrute ce que je fais sur mon ordinateur. Clairement, je pense que c’est là que Microsoft est allé trop loin.

Dans la plus pure tradition des systèmes d’exploitation mobiles comme Android de Google et iOS d’Apple, Windows 10 prend des libertés généreuses avec notre confidentialité et nos données personnelles. Sans notre consentement ? Pas vraiment. À l’installation de la nouvelle version de la plate-forme de Microsoft, libre à chacun d’opter pour une personnalisation poussée des paramètres initiaux. (À lire cet article intéressant de Vers L’avenir, Windows 10 : 5 réglages pour protéger votre vie privée.)

J’ai tout de même constaté quelques désagréments sous Windows 10. Par exemple mon ordinateur Lenovo ne gérait plus correctement son touchpad et raccourci clavier. Un passage par des mises à jour de drivers à la main s’imposant alors. Quicktime n’est pas (encore?) compatible Windows 10, Java n’est pas supporté par le navigateur interne “Edge” et probablement d’autres petites surprises m’attendront au tournant.

Difficile pour l’heure de faire le tri entre les théories du complot et le réel appétit de notre vie privée de ce Windows 10. Quoi qu’il en soit, malgré les nombreuses critiques et afin de ne pas ralentir la migration des machines vers Windows 10, la riposte de Microsoft a été … de diffuser une mise à jour pour les version 7 et 8 de Windows activant sur ces machines la collecte de données privées. Mise à jour qu’il est possible de refuser, si vous y prenez garde !

Windows 10 n’est pas le seul OS de Microsoft à embarquer des outils de télémétrie. Quatre mises à jour dites « mineures » par l’éditeur (3022345, 3075249, 3068708 et 3080149) sont destinées à récupérer des données depuis les postes des utilisateurs équipés de Windows 7 et Windows 8.

Pour ma part, il me reste donc encore quelques zone d’ombre à éclaircir afin de connaitre avec exactitude ce que Microsoft saura de nous ou pas avant de pouvoir migrer de manière plus systématique mes différentes machines…

Vous aimerez aussi...

  • Ma boite à outil Multimédia8 novembre 2013 Ma boite à outil Multimédia (18)
    Cette semaine (enfin, c'était il y a bientôt un mois maintenant), je suis en train de mettre en place mon nouveau PC au boulot. Si vous aviez bon souvenir, l'été dernier, j'avais été […]
  • Windows 10, ouf !16 octobre 2014 Windows 10, ouf ! (8)
    Bon, je vous avouerais que ce Windows 8, je ne l'ai jamais aimé ! J'ai fait des efforts, j'ai essayé, j'ai espéré que la version 8.1 ou 8.1.1 lui donne un peu plus l'air d'un vrai […]
  • Mon Smartphone est Génial !29 juin 2011 Mon Smartphone est Génial ! (9)
    Et bien voilà ! Après une semaine d'utilisation au quotidien de mon premier Smartphone, je ne voudrais m'en passer ! Au besoin, je vous rappelle qu'il s'agissait d'un très modeste Samsung […]

2 réactions au sujet de « Windows 10, c’est gratuit ! Mais… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.