Archives de
Étiquette : Juliette

Ici, novembre, c’est déjà presque Noël

Ici, novembre, c’est déjà presque Noël

Chez nous, le mois de novembre est toujours un mois chargé. A peine sorti les décorations d’Halloween, qu’il nous faut réfléchir à celle de Noël, puisque chez nous, on s’y prépare depuis le mois de septembre afin de proposer aux familles de chouettes séances de shooting Noël. Ce sont bien sur Charly, Alice, Juliette et Rose qui font les petits modèles afin de tester les nouvelles idées. Cette année, deux thèmes seront proposés dans le studio Petite Snorkys et nous devons encore finaliser la scène extérieure avant le début des séances qui démarreront fin novembre.

OhOhOh ⛄️ 🎄 🎅
Les réservations pour le studio Noël ont déjà commencées !
Les minis shooting de Noël auront lieu du 21 novembre au 2 décembre 2019. Pendant la semaine en journée et les 2 WE (attention vite pris).
Priorité de choix pour le rendez-vous aux clients VIP. Réservation par mail

Lire la suite Lire la suite

Hé Link, réveille-toi !

Hé Link, réveille-toi !

Après une semaine d’impatiente, je,… nous, avons entrepris de nous lancer dans la grande aventure de Link sur Cocolint Island, soit Legend of Zelda : Link’s Awakening sur Nintendo Switch. Si j’ai d’abord eu l’occasion de me faire un court aperçu sur la console du frangin, au bout d’une semaine et 3 courtes soirées de jeu, je suis personnellement arrivé aux portes du 4° donjon, derrière la cascade. Mais mon aventure serait probablement moins intéressante que celle des enfants. Car oui, pour la première fois, je peux vivre l’effervescence de l’attente, de l’achat et la découverte d’un tout nouveau jeu vidéo avec eux ! “Alors papa, tu l’as reçu le Zelda ?”. C’est d’autant plus amusant que jusqu’ici, ce genre de jeu dit “Action-RPG” qui implique de découvrir tout un petit monde en accédant à de nouvelles zone tout en rencontrant des personnages et combattre des ennemis épée à la main était inconnu pour eux. Ce qui me rappelle bien évidemment mon enfance, lorsque moi même je découvrais pour la première fois l’univers de Zelda sur la Gameboy de mon voisin. Ce sentiment de grande épopée, de monde à explorer et de donjons à parcourir.

Legend of Zelda - Link's Awakening - Switch
Legend of Zelda – Link’s Awakening – Switch (War Legend)

Si à l’époque, j’avais longtemps trébuché sur ce qu’il fallait faire au début de l’aventure. Ici, Charly savait qu’une fois réveillé, Link devait partir sur la plage retrouver son épée, afin de commencer l’aventure. Au début de l’aventure, les enfants ont peu de chance de vraiment se perdre. Ils peuvent promener Link dans le village où ils découvrent un peu les mécaniques de jeu. Se rendre sur la plage pour retrouver son épée, mais également repérer l’entrée de la caverne Flagello, le premier donjon de l’aventure nécessitant une clé pour y entrer, ou se promener dans la forêt couverte de brume, forêt où se cachent des ennemis un peu plus agressif et un étrange raton laveur.

Héhé, tu vas te perdre dans la Forêt !
Héhé, tu vas te perdre dans la Forêt ! (War Legend)

Là aussi, Charly m’avait vu faire et il savait donc qu’un champignon était à trouver et qu’il fallait ensuite le donner à une sorcière pour faire une potion magique. Néanmoins, la tâche n’est pas si facile à résoudre pour mes jeunes joueurs, qui n’ont pas compris que le Raton Laveur les envoyait se perdre dans la forêt faussant donc leurs repères. Qu’importe c’est l’occasion d’apprendre à manier l’épée, se protéger avec son bouclier et surtout analyser les mouvements de son adversaire pour lui donner le coup fatidique ! Sans oublier de couper du buisson, histoire de trouver des coeurs et des émeraudes (De mon temps, c’était des diamants mais je jouais en monochrome… les filles ont bien évidemment constaté que, puisque ces pierres précieuses étaient vertes, c’était des émeraudes !)

Papa a donc donné un petit coup de main pour se repéré dans la forêt, et… nous avons pu récupérer la clé pour se rendre au donjon… On sauve, on va faire dodo… mais non, non ! Ce n’est pas moi qui vais traverser le donjon à ta place Charly !

Lire la suite Lire la suite

Dernière ligne droite avant la rentrée

Dernière ligne droite avant la rentrée

Et oui, c’est “déjà” pour moi la dernière ligne droite avant la fin des vacances ! La Toscane semble déjà à des années lumières, tout comme les deux vagues de canicules montant jusqu’à 40° qui ont fait transpirer la Belgique et toute l’Europe au mois de juillet. Depuis quelques semaines, il fait froid, venteux et humide au point de ressortir un gilet le soir ! Ces vacances étaient quoi qu’il en soit plus que nécessaire. Le besoin de rupture avec le quotidien était devenu vitale tant les mois de mai et juin avaient été éprouvant. Et ce quotidien là semble resté derrière nous, tant mieux !

Ils sont enfin rentrés !
Ils sont enfin rentrés !

Après la Toscane, les grands sont partis 10 jours en camps. Pas facile pour la petite dernière de s’occuper sans eux, mais je garde de bons moments à la regarder jouer comme une grande avec les LEGO, Playmobils ou ses poupées. Rose me rappelle alors encore plus son grand frère qui inventait des tas choses dans sa tête avant l’arrivée de toutes ses soeurs.

Alors qu’il ne me reste plus que quelques jours avant un premier mariage qui sonnera la fin de mes congés, je garde un sentiment de ne pas avoir fait “assez” avec eux. Mais qu’il est difficile de faire des activités avec les 4 en même temps, chaque jour, pendant que maman travaille. Nous avons tout de même pu faire quelques partie de Battle Gum, le jeu de société préféré d’Alice et Juliette ainsi qu’une partie bien plus stratégique avec Charly sur notre Hotel vintage en utilisant comme à notre habitude des Micro Machines comme pions. On même a fait des gâteaux avec papa, des bricolages avec maman…

Les vacances furent l’occasion de constater que les cours de piscine des trois grands ont été bénéfique à leur autonomie, mais il faudra surveiller Rose qui elle, n’a peur de rien ! Une fois les gonfleurs aux bras, elle se jette dans l’eau ! Rose nous a également offert ses premiers coups de pédales en vélo lors de nos balades au bord de l’Ourthe.

Manette réparée par Santo, plus qu'à remonter tout cela !
Manette réparée par Santo, plus qu’à remonter tout cela !

J’ai pris quelques moments pour jouer au jeux-vidéo avec eux, mais ils finissent par se chamailler. Il faut bien admettre que le dernier Crash Team Racing est vraiment gaie, mais 2 manettes pour 5, ils ne sont pas habitués à ce genre de restriction. J’ai bien tenté de m’arracher les cheveux dans la mise en place des “mods” dans Minecraft pour Charly. Mais malgré les instructions détaillées de mon Parmy, nous n’avons encore rien de concret ! Je me suis offert une petite soirée sur FEZ, une soirée Commodore 64 avec Santo histoire de terminer Ghoults & Goblins avant d’exploser la manette sur Giana Sister et la semaine dernière une journée découverte de la Sega Saturn, sur laquelle je reviendrais plus tard.

Je nous avais trouvé la version remaster de Final Fantasy XII, histoire de passer quelques soirées avec madame dans ce jeu qui m’avait laissé un bon souvenir il y a bientôt 12 ans. Mais force de constater que le rythme de cette grande aventure ne colle plus à notre rythme de vie… Et aux coté d’une parenthèse lecture de l’autobiographie de Jim Destroy et l’âge d’or de la presse vidéoludique, ce sont les séries TV qui auront pris de plus en plus de place : Ozark S1-S2, Big Little Lies S2, Les derniers Tsars, The Handmail’s tale S3, Chernobyl, La Casa de Papel S1.

Tout cela sera vite loin, les balades en vélo, la tête sous l’eau, les aventures dans les arbres à Forestia… Le quotient toque déjà à la porte, les mallettes se remplissent,… septembre n’est déjà plus très loin !

La Toscane en mode famille nombreuse (2° partie)

La Toscane en mode famille nombreuse (2° partie)

Le temps passe tellement vite, tant de choses se sont déjà passées depuis notre retour d’Italie. Les soirées à boire un petit Apérol avec madame pendant que les enfants mangent leur pizza au soleil tombant sur la terrasse d’un restaurant toscan me semblent être un lointain souvenir déjà. Il est temps de vous emmener dans cette 2° partie de nos aventures dans les collines du Val d’Elsa à la découverte de Monteriggioni, Florence, Sienne poussant jusqu’aux archipels toscans. Bien évidemment en 10 jours, il ne fut pas possible de visiter l’ensemble des idées préparées dans mon roadbook !


Plus rien dans les assiettes, mais c'était vraiment bon !
Plus rien dans les assiettes, mais c’était vraiment bon !

J6. Monteriggioni – Colle di Val d’Elsa – Casole d’Elsa (61km)

Où allons-nous aller aujourd’hui ? Pendant que les enfants rendent visite aux animaux de la petite ferme, j’essaie de prendre la température auprès de notre hôte Roberta. Demain, c’est le Pallio à Sienne. C’est un grand évènement, la place centrale de la ville est pour l’occasion transformée en course de chevaux. Cela doit probablement offrir de magnifiques photos, mais avec quatre jeunes enfants… Cela va rendre probablement les choses un peu compliquées et les accès en voiture seront également probablement plus complexes. Peut-être vaut-il mieux prévoir Sienne après cet évènement plutôt qu’avant. Par contre, aujourd’hui il semblerait que l’on fête la Saint Martin à Colle di Val d’Elsa, avec festivités et feu d’artifice. Nous pourrions-nous prévoir cela pour la fin de journée et partir visiter la ville médiévale fortifiée de Monteriggioni qui ne se trouve qu’à une vingtaine de minutes de la Casa Verniano.

Perdu dans les collines du Val d'Elsa
Perdu dans les collines du Val d’Elsa

Il faut un peu grimper pour s’y rendre et… ce n’est pas bien grand. Quelques petits commerces autour de la place principale, un accès payant aux remparts, des restaurants hyper touristiques loin de la gastronomie attendue en Italie. Mais une affiche qui nous inspire ! J’avais effectivement repéré qu’un festival médiéval était prévu à Monteriggioni pour le weekend, après notre départ. Mais il semblerait bien que celui-ci démarre en réalité dès le vendredi soir ! Voilà qui devrait offrir une ambiance bien plus vivante à ce bel endroit qui semble encore un peu endormi…

Lire la suite Lire la suite

Roadbook sous le soleil de Toscane

Roadbook sous le soleil de Toscane

J’étais assis à une terrasse napolitaine ensoleillée avec une belle assiette garnie d’une énorme Tomate Mozzarella quand je me suis décidé à envoyer un message à madame. Et si la Toscane, c’était pour cette année ? La Toscane nous fait rêver avec ses belles couleurs, ses bâtisses perdues dans les collines, ses villages pittoresques à l’image de ce film que nous avions regardé il y a déjà bien longtemps, “Sous le soleil de Toscane

Sous le soleil de Toscane
Sous le soleil de Toscane

A 35 ans, la vie jusque-là parfaite de Frances Mayes, écrivain à San Francisco, prend un tour inattendu. Son récent divorce la laisse déprimée, incapable d’écrire. Sa meilleure amie croit qu’elle ne s’en remettra pas et la convainc de partir pour dix jours en Toscane. Sur un coup de tête, Frances achète une villa nommée Bramasole. La propriété a besoin d’être restaurée, mais quel meilleur endroit que le berceau de la Renaissance pour repartir à zéro ?

Nous étions probablement en 2004 lorsque madame et moi avons regardé ce film et il nous aura fallu attendre près de 10 ans avant de tenter un premier voyage dans le nord de l’Italie des Cinque Terra à Venise en passant par le Lac de Guarde, mais sans oser descendre jusqu’à la Toscane. Il est vrai qu’à l’époque, les jumelles n’avaient pas encore 2 ans ! Cette fois c’est à six que nous envisageons l’aventure avec nos enfants de 10, 7, 7 et 3 ans et demi.

Préparation des vacances
Préparation des vacances

Rapidement avec l’aide de l’application Padlet, nous avons rassemblé toutes les bonnes idées que nos amis nous ont recommandées afin de petit à petit définir un périmètre d’action qui nous plairait situé entre Voltère, Sienne et Florence. Nous l’avons dans un premier temps utilisée pour cibler une série de lieux de séjour, y ajouter des notes et un classement puis ensuite afin de répertorier les différentes visites et bons plans qui allaient servir à construire le futur Roadbook en picorant notamment dans d’autres roadtrips de qualité, tel que “Visiter la Toscane, une aventure gastronomique

Télécharger le Roadbook Toscan

Notre point de chute pour l’ensemble du séjour en Toscane sera « Casa Verniano » situé entre Sienne et Volterra, après une série de recherche, parmi les différents endroits répondant à nos critères : accueil d’une famille nombreuses (6 personnes, activités ou infrastructures un minimum adaptées aux enfants : jeux, animaux,…) et situé dans le triangle Sienne – Voltère – Florence.

Agriturismo Casa Verniano
Agriturismo Casa Verniano

Agriturismo Casa Verniano
Loc. Verniano 14/A -, Collalto 53034
Sienne (Sienne)

Le gite “Casa Verniano” se trouve à Colle di Val d’Elsa, entre les villes de Colle Val d’Elsa, Casole d’Elsa, Sienne et Monteriggioni. Parmi les champs cultivés et les forêts vierges, la propriété se compose de cinq logements, avec vue sur les villages de Casole d’Elsa et Querceto. La structure est en mesure de fournir l’hospitalité aux chevaux et cavaliers sur la route.

Dans cette région, les villages typiques sont nombreux, mais difficile dès à présent de savoir ceux qui seront nos préférés, néanmoins beaucoup de nos amis nous ont par exemple recommandé San Gimignano. J’ai donc conçu mon roadbook comme le précédent en rassemblant les différents lieux autour de zones géographiques autour de notre point de chute. Vers Sienne, Vers Florence, Vers Voltère,… mais également en direction du Lac de Trasimène en Ombrie ainsi que vers les côtes toscanes face à l’île d’Elbe.

Je vous laisse ici quelques rapides notes que vous pouvez retrouver de manière plus précises dans le Roadbook à télécharger. Et il me faudra plus que probablement encore affiner celui-ci en y ajoutant des étapes plus “Avec les enfants“, un peu plus difficile à préparer que lorsque nous partons en France. En effet, les sites internets francophones offrent peu d’informations à ce sujet, et même avec quelques mots clé en italien, j’ai un peu de mal à trouver des activités plus adaptées aux enfants autres que les visites touristiques…. j’affinerais donc encore avec un “Le 6 migliori cose da fare nel Chianti per famiglie con bambini

Enfin, depuis la Belgique, il faut compter entre 12h30 et 13h de route. Nous pouvons faire une première étape en Alsace (Riquewir, Kaysenberg, Eguishem ou Colmar) puis une seconde au Lac de Come après avoir traverser la Suisse avec la vignette !

Lire la suite Lire la suite