Archives de
Étiquette : Juliette

Quel jour sommes-nous ?

Quel jour sommes-nous ?

Là, je vous avoue, impossible de faire rapidement le point de quel jour sommes-nous, depuis combien de temps sommes-nous confinés… Au fond, nous avons fini par trouver un certain rythme et équilibre et le retour à la normal ne sera probablement pas si facile.

Lever le matin sans stress, petit déjeuner avec une tartine grillée nappée de confiture en regardant les oiseaux dans le jardin qui s’éveille. Je descends imprimer les devoirs des enfants, j’ai fait le plein de feuilles chez Colrhuyth lors d’une des sorties sous masque et je me félicite de cette super imprimante laser achetée chez Ordi.com dont je n’ai toujours pas changé les “cartouches” ! 8h30 la cloche virtuelle sonne, c’est l’heure de faire la classe !

Allé, la cloche a sonné !
Allé, la cloche a sonné !

Ce n’est pas le moment le plus agréable, ça rechigne, je ne fais pas comme madame, j’y droit tous les jours,… d’un œil je surveille en rangeant le lave-vaisselle avant que maman qui s’apprête ne vienne prendre le relais. Moi, je descends travailler dans mon bureau au calme avec mon café tout chaud, les enfants eux passeront à l’heure de lecture, toujours en râlant, cette fois, c’est maman qui doit faire la “maitresse” et ce n’est toujours pas le plus sympa du confinement.

Bon allé, MOD4, Seq4
Bon allé, MOD4, Seq4

Dans mon bureau, j’ai fait du rangement, enfin de l’espace pour y placer mon deuxième ordinateur, et mes papiers. J’alterne entre les montages vidéo, à cadence moins rapide, pour notre nouveau MOOC en logopédie, les montages de planifications d’équipe dans excel, le dossier d’appel d’offre européen, le support technique à Camtasia et les nombreuses vidéoconférences sur Zoom, LifeStyle ou simplement Messenger qui nous permettent de travailler en équipe. Le diner arrive plus tard. Avec du bon cuit au four hier par madame ou l’un des nombreux pains mis en attente dans le nouveau congélateur. On est au top pour éviter les sorties fréquentes, il n’y a jamais à se prendre la tête du “Qu’allons-nous manger ?”.

Lire la suite Lire la suite

22 jours de confinement

22 jours de confinement

Nous voici donc confinés depuis 22 jours, il est certain que cette expérience marquera notre génération, et c’est un peu pour cela que je m’y arrête pour noter dans mon blog notre petite histoire. Lorsque j’y reviendrais dans 10 ans, les enfants peut-être également, nous serons content de pouvoir lire cette étrange aventure.

Cette 3° semaine, ce 4° Weekend ont pris une direction plus sereine. Un certain rythme s’est mis en place, même s’il fallait encore se battre pour que les enfants travaillent un peu pour l’école le matin. Maman a organisé de nombreux moments cuisine avec les enfants : Pain, cookies, gâteaux… On risque de prendre des kilos en confinement ! Elle a aussi organisé un chouette atelier “Lapin de Pâques” dont j’attends les photos.

Tendez l’oreille, écoutez et téléchargez "Les aventures de Tintin" sur franceculture.fr, abonnez-vous à notre podcast spécial avec "Les Cigares du pharaon", "Le Lotus bleu", "Les 7 boules de cristal" et le "Temple du soleil".
Tendez l’oreille, écoutez et téléchargez “Les aventures de Tintin” sur franceculture.fr

Bref, petit à petit chacun (re)trouve sa place, y compris Plumette et Pattenrond, avant l’arrivée des “Vacances de Pâques”. Tous les enfants on terminés leur livre maintenant. Juliette “Billie Jazz” et Alice “La rencontre de Kinra Girls“. Charly sa chambre pour la présenter à ces copains de classe sur un Padlet que madame leur à mis à disposition ! Vous avouerez qu’il y a pire pour être confiné… et de toutes manière, chaque jour, les Playmobils envahissent la maison !

On fait des jeux de société, Rose adore Face de bouc mais se débrouille très bien également à Dobble. On regarde des films avec les grands. On écoute les très bons audiobooks des aventures de Tintin proposés par France 4.

Lire la suite Lire la suite

Je vous souhaite un Joyeux Noël !

Je vous souhaite un Joyeux Noël !

Bon, je dois vous avouer que j’en ai un peu ral le bol de Facebook ! C’est ici que j’ai envie de vous souhaiter un Joyeux Noël

Parce qu’ici c’est chez moi ! Je peux raconter ce qu’il me chante, je peux être heureux, triste, inquiet, emballé… Enfin, quand j’en ai encore le temps !

Joyeux Noël, mettez de la folie dans votre famille !
Joyeux Noël, mettez de la folie dans votre famille !

Alors justement, prenez le temps de vous arrêter, de vivre avec ceux que vous aimer, de leur faire plaisir, de les écouter, … C’est tellement facile à dire, j’en conviens, mais essayons ! Noël passe tellement vite. Oh, je me permets de me faire la morale, il est 23h16 au moment où j’écris ces recommandations, parce que cette année, ce n’est plus à 19h quand les enfants NE sont PAS ENECORE au lit que je peux le faire, ni sur ma pause midi qui a plutôt tendance à n’être qu’un moment où je tente de faire le tri dans tout ce que j’ai fait le matin et ce que je veux faire l’après-midi… Mais tachons de ne pas marcher sur les plates bandes du bilan de l’année.

L’anniversaire d’Alice et Juliette, la Saint Nicolas, préparer les fêtes, s’assurer que tout est prêt au boulot, voire que tout tournera encore l’année suivante, faire de jolis cadeaux, penser à un repas de fête, rassembler la famille… Ne pourrait-on pas ajouter une ou deux semaine à décembre ? Malgré le concert de la chorale de Mamou, j’ai quand même l’impression que ma dose de chansons de Noël n’est pas suffisante !

 

Le sapin est prêt depuis longtemps, il est majestueux, il brille, les cadeaux s’amassent à ses pied, ma petite dame m’allume des bougies quelques fois, c’est magique une fois les enfants endormis… Mais je ne tiens guère longtemps, épuisé de mes journées… Elle aussi d’ailleurs. La saison de Noël, c’est beaucoup de travail dans son studio.

Demain… ou hier, c’est selon. J’irais enfin prendre la température dans les rues de Liège… Cela me changera d’Amazon, c’est certain ! J’aurais aimé me perdre à Strasbourg, dans les petits villages d’Alsace… Mais cette année encore, le temps manque. Cologne, n’en parlons pas, même avec la réduction famille nombreuse, c’est près de 200€ en train… Enfin, s’ils roulent ;) J’aimerais pourtant aller plus loin que Liège… Bruxelles peut-être ?

Lire la suite Lire la suite

Saint Nicolas, nous sommes prêts… enfin presque !

Saint Nicolas, nous sommes prêts… enfin presque !

Il ne faudrait pas croire que Saint Nicolas reste tranquillement dans son fauteuil pendant une longue année, harassé d’avoir fait son petit tour le 6 décembre avec son âne pour gâter les enfants. Il y a un livre que j’aime beaucoup qui racontent d’ailleurs l’histoire de l’âne de Saint Nicolas où le voit dépoussiérer sa mitre et coiffer sa barbe… Non, non, même si Saint Nicolas et son âne s’est partagé le travail avec le Père Noël, ses reines volants, son traineaux magiques et son armée de lutin, il a tout de même quelques maisons à visiter avec un peu moins d’équipement, mais il a fort heureusement l’aide d’un puissant réseau d’agent secret qui lui permettent de savoir où se rendre pour trouver tous ce qui fera plaisir à nos petits enfants !

Les lettres à Saint Nicolas
Les lettres à Saint Nicolas

Bien évidemment, Saint Nicolas est connecté de nos jours. Il négocie les meilleures bon plans entre Amazon Allemagne, Dreamland ou encore les jouets Broze. Il repère les hypermarché Carrefour qui vident leurs stocks tout au long de l’année ainsi que les enfants qui… devenus grands troquent leurs anciens jouets contre des Smartphones, ordinateurs autres trucs de leur génération. Oui, pendant toute l’année Saint Nicolas prépare son stock afin d’être prêt, lorsque viendra de recevoir toutes ses lettres qui lui arriveront par millier !

Et chez nous, justement… l’anniversaire des miss à peine passer, il nous faut stratégiquement organiser l’après-midi “Lettres à Saint Nicolas” en famille, histoire que les 4 lettres de Charly, Alice, Juliette et Rose arrivent dans les temps… Mais l’occasion pour moi également de vous partager, qui sait, quelques idées à l’approche de toutes ces fêtes : LEGO, Playmobil, Jeux de société, livre, BD et tout une série d’autres idées pour sortir des habitudes…

Lire la suite Lire la suite

A mes deux miss de 8 ans

A mes deux miss de 8 ans

Mes deux miss, Alice, Juliette. 8 ans maintenant que vous êtes venues mettre du piment dans notre vie de parents ! Nous étions un peu stressés à l’idée deux bébés à s’occuper en même temps. Leur donner leur bibi, les bains, les bobos… et puis vous êtes arrivées, presque la main dans la main, et tout cela nous a paru magique… Vous avez fait vos premiers mots, vos premiers pas, vous étiez complices et pourtant bien différentes. Juliette, petite fragile, Alice téméraire. Puis vinrent les 2 ans de la terrible two, les 4 ans de la f#ck*’ four, nous étions pourtant prêts à relever le défi, préparés à ces moments parfois un peu plus compliqués à vivre en double.

Depuis, nous errons souvent entre de magiques moments de tendresse, de folie à vous 2, vous 3, vous 4… et des moments plus difficiles. Cette année, derrière toutes ces belles photos, n’a pas toujours été simple. Jalousie, chamaillerie, vous cherchez chacune à avoir votre place à tout prix.

Mais j’espère que tout cela passera, que cela construit votre personnalité propre. Alice, solide en apparence, sensible à l’intérieur, tu dois encore dompter la colère noire qui bouillonne parfois en toi. Tu es aussi la plus volontaire à aider, on sait que l’on pourra compter sur toi. Quand tu le veux tu t’appliques, tu aimes réussir mais tu te décourages vite parfois. Tu aimes faire des photos avec maman, tu aimes les vieux jeux, les Zelda de Papa, tu ne prends pas de pincette, tu dis que ce tu penses… Et puis il y a ton Loulou, tes beaux dessins,…

Juliette, pas si fragile, tu sautes dans tous les sens, tu fais la roue 100x par jour, tu te mets pourtant souvent sur le coté parmi vous 4, et tu disparais quand il y a du rangement en faire. Tu aimes lire, tu aimes que l’on soit fier de toi, montrer que tu as compris, mais pas trop… histoire que l’on s’occupe aussi de toi. Tu es notre petite golonche golonche, toujours à faire la fofolle !

Oui, cette année n’a pas toujours été simple, mais vous nous avez malgré tout offert de beaux moments toutes les deux et de belles bataille à Bubble Gum.

Je vous aime mes chéries, soyez différentes mais restez complices ! Mais surtout ne grandissez pas trop vite… J’ai déjà parfois trop l’impression de voir deux petites ados et je ne suis pas encore prêt pour cela ; )

Joyeux anniversaire mes grandes.

Lire la suite Lire la suite