Les films du mois : L’agence

Les films du mois : L’agence

L'agence

L’agence (2011) 10/10

Voilà près de 3 ou 4 ans que ma soeur m’a dit ! “Tu as vu le film L’Agence ?” J’avais répondu par la négative, puis ce fut mon paternel qui me confirma alors que le film était vraiment bien. J’ai donc longtemps attendu son passage sur BeTV, ai-je du louper quelques choses ? J’ai malgré tout gardé dans un coin de ma tête qu’il y avait un intérêt certain à un jour voir ce film dont j’avais vu la bande en son temps… J’ai acheté le film pendant les vacances, et je me suis enfin décidé à le regarder…. Waouw ! Voilà clairement un film qui mérite un 10/10 parvenant à prendre le bon de Matrix ou Inception tout en y mettant les sentiments et la dose de romantisme nécessaire, prenant bien le temps de découvrir les personnages, leur âme, posé, mystérieux avant que la course folle ne se mette en place ! Merci petit soeur pour le bon filon !

Les jardins du roi (2015) 8/10

J’aime assez bien me plonger dans ce genre d’ambiance, autour du château de Versaille, à la belle époque. On y suis ici Sabine de Barra qui a en charge la réalisation d’une partie des jardins du nouveau palais de Louis XIV. Le film est assez lent, et nous laisse un peu le temps de révasser et vivre les émotions des différents acteurs dont Kate Wisley et Alan Rickman qui y sont parfaits. Quoi qu’il en soit, une part du rêve s’évapore, quand on sait que tout ceci n’est que fiction et qu’il n’y a jamais eu de femmes en charge des jardins du palais…

Nos étoiles contraires (2014) 8/10

Il faut avouer, ce film est un superbe drame romantique. Je déteste les histoires de maladies, encore plus ce type de maladie… Mais nous n’avons aucune emprise sur celle-ci… A l’instar de la série The Big C, Nos histoires contraires, oblige un peu à ne pas vivre dans le déni. Bon, quand vous saurez qu’en plus de cela je travaille sur des capsules eLearning atour des soins palliatifs et de fin de vie en ce moment… voilà quoi.

 

Le Labyrinthe : Terre brulée (2015) 7/10

Bon, adieu labyrinthe, il n’en reste que le titre et les survivants… là où de la version anglaise “Maze Runner”, la course est-elle toujours bien au rendez-vous. Dans l’ensemble l’histoire reste toujours intéressante, même s’il faut bien admettre. Les virus qui vous transforment en zombie, même si la déclinaison est un poil plus subtil ici… Cela commence à être vu et revu. D’ailleurs dans “Terre Brulée”, les joueurs PS3 auront plus que probablement rencontré d’énorme similitude entre ce film et le jeux The Last of Us sorti il y a 2 ans. Le comportement des “monstres/zombie”, leur son et même de manière générale l’environnement post apocalyptique et les scènes d’actions se retrouvent de manière similaires. Est-ce le film qui s’inspire à outrance du jeu ou ce dernier qui puisait son essence de le roman ? Quoi qu’il en soit, on passe un bon moment à en apprendre plus sur l’histoire et pour relever un peu la sauce, la bande de jeunes acteurs qui faisaient un peu trop “ados” dans le premier film se montrent un cran meilleur dans leur interprétation. Ceux-ci sont rejoints pas deux bon acteurs adultes Adrian Gillen connu pour être Lord Baelish dans Game of Thrones et Giancarlo Espotito qui avait plutôt été efficace dans la série Revolution.

SMS (2014) 6/10

Je suis moyennement fan des films où l’un des parents se ridiculisent de la sorte, où l’autre est une crapule… où tout est tant exagéré… mais au final, SMS s’en sort assez bien.

On a marché sur Bangkok (2014) 6/10

Bon, l’humour est un peu lourd et le film se veut en permanence décalé faisant référence assez régulièrement à Very Bad Trip… Cependant, il y a un petit qqch à la française tant dans le jeux Kad Merhad que dans les liens entre les personnages et la petite fille thailandaise, qui font qu’au final on passe un moment sympa avec ce film. Pcq vous l’avouerez quand même partir à Bangkok trouvé la réponse à ce qu’Amstrong a vu sur la Lune… c’est plus que loufoque !

Transformers : L’âge d’extinction (2014) 5/10

J’avais tout particulièrement apprécié le retour des Transformers au cinéma… C’était déjà il y a 8 ans ! Entre temps, un deuxième et troisième films étaient sortis et je n’avais franchement pas trop accroché à ces derniers, trop boumbadaboum à mon gout. Cet été, j’ai eu l’occasion de regarder par deux fois le début du 4° volet, et le changement de personnage clé m’avait plutot bien plus, le pitch également. Je me suis donc lancé pour un 3° essai… mais de fil en aiguille, l’histoire est retombé dans un boumbambing prévisible et même péniblement long !

Cinquante nuances de Grey (2015) 1/10

Je pensais tenir bon. A quoi bon perdre 1h (2h même) de mon temps à voir un navet ? Non pas que je trouve le livre stupide. Tout d’abord, je ne l’ai pas lu et d’autre part, même si d’un oeil j’ai bien vu qu’il ne s’agissait pas de littérature de haut vol, à mes yeux un roman ne transporte pas le même message qu’un film… et ce dernier ciblait un certain public. Attendons nous bien, à quoi bon faire un film qui raconte l’histoire d’un @[|#^ de première ordre et d’une demoiselle qui de manière tout à fait incohérente joue avec le feu. Pcq à sa place. A la seconde même où j’aurais ouvert cette porte. J’aurais pris la poudre d’escampette et tôt fait de ne jamais retomber devant ce mec plus que louche…. Mais non, elle, elle se mord la lèvre, ben oui que voulez-vous. Et ce n’est pas que je sois contre. Quand Bella se mord la lèvre et que cela titille un peu Edward, vampire de son état… cela ne me dérange. Alors, non, on va quand même nous en faire un film, histoire de ce faire un max de fric. Avec des acteurs franchement mauvais et sans charisme, avec un réalisateur qui n’a aucune originalité et qui vous pond scène après scène des plans à peine plus intéressant qu’Amour Gloire et Beauté, balade en hélicoptère comprise). Le tout saupoudré de séquence un peu osée qui n’ont aucune âme et une bande son à se pendre. A c’est fous, cette bande son, je crois qu’elle m’a encore plus mis les nerfs que le film ! Enfin, le plus dingue dans tout cela c’est que le film est “interdit au moins de 12 ans”. Non, mais. Ok, le film est franchement mauvais, on est loin de voir concrètement des scènes choquantes mais on est quand même à 100% dans un film basé sur une relation de soumission sexuelle. Vous trouvez cela normal que ce genre de film puisse être vu présenté de la sorte à un enfant 13, 14 et plus ? Personnellement cela me choque ! Et je me dis encore plus que tout que ceci n’est qu’une question de pognon !

Vous aimerez aussi...

  • Les films du mois : La Planète des singes, l’affrontement31 juillet 2014 Les films du mois : La Planète des singes, l’affrontement (0)
    La planète des singes : l'affrontement (8/10)J'étais déjà un grand quand avec mon paternel nous avons regardé le tout premier film de la Planète des Singes, bien plus tard que […]
  • Les films du mois : De l’eau pour les éléphants30 septembre 2011 Les films du mois : De l’eau pour les éléphants (0)
    L'âge de raison (With Love... from the Age of Reason) (2010) ***Water for Elephants (2011) **** Très jolie histoire avec une ambiance qui fait un peu rêver au monde du cirque […]
  • Wolfling, Relentless et Gridpix, mes 3 albums OST sur Commodore 6416 juillet 2019 Wolfling, Relentless et Gridpix, mes 3 albums OST sur Commodore 64 (0)
    Wouw, c'est avec beaucoup de fierté que je vous propose aujourd'hui de découvrir et d'écouter non pas 1, mais 3 nouveaux albums signés Cyborg Jeff ! J'ai en effet choisi de concentrer le […]
  • E3 2019, et jouer me semble être quelque chose de si lointain26 juin 2019 E3 2019, et jouer me semble être quelque chose de si lointain (0)
    Comme chaque année, la E3 rassemblait outre atlantique les grands noms du jeu vidéo afin d'annoncer les grands projets à venir ! C'était l'occasion pour Microsoft d'annoncer la prochaine […]
  • Créer des musiques pour la Nintendo NES22 janvier 2018 Créer des musiques pour la Nintendo NES (5)
    Fin de l'année dernière, j'avais repris contact avec Lazycow, créateur de jeux-vidéo indépendants avec lequel j'ai travaillé ces dernières années au projet Powerglove sur Commodore 64 et […]
  • Le monolithe noir et moi22 janvier 2017 Le monolithe noir et moi (6)
    Débarquée en Europe au printemps 2007, la Playstation 3 de Sony aura bientôt 10 ans. A l'époque, je me décidais à racheter une Playstation 2 avec la sortie tardive de la version européenne […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.