Archives de
Mois : novembre 2009

Lettre ouverte à la S.A. Saint Nicolas.be

Lettre ouverte à la S.A. Saint Nicolas.be

couleurs affreuses, en plastiques, ne ressemblant à rien, typiquement le genre de jouets que je n'aime pas du tout !Quand j’étais petit, Saint Nicolas a su toujours trouver les beaux jouets qui me feraient plaisir… j’ai eu un train électrique Fisher Price, un circuit de voiture et surtout plein de Lego et de Playmobil… Quand j’ai été un peu plus grand, durant tout le mois de novembre, j’attendais avec impatience les catalogues Cora, GB et surtout Broze, pour partir à la recherche des jouets dont j’avais envie… J’y mettais alors mes petits ronds, sur mes jouets préférés… Un vaisseau Lego avec des pièces vertes, un navire pirates pour jouer à Christophe Colomb avec mes Playmobil, un jeu de société “Destin, le jeu de la vie” pour jouer avec Alain et Vivien, une voiture noir Mask, un robot Transformers,… Il semble bien que la S.A. Saint Nicolas.be fussent alors très liée avec Lego et Playmobil, plus que les Mask, Transformers, GI Joe et autres Musclors…

Me voici maintenant actionnaire de la S.A. Saint Nicolas.be préparant la première édition de notre petit Charly… Force est de constater qu’il s’agit de planifier bien à l’avance le jour où vous prenez rendez-vous avec l’une des enseignes partenaires de S.A. Saint Nicolas.be … Broze proposant -15% les mardis, nous avons rapidement compris qu’il fallait… éviter le mardi… A la sortie du bureau, sur le coup de 17h, une file de voiture attend son tour pour chercher une place de la parking du magasin.. Un jour où Charly dormait un peu plus à la crèche, nous sommes donc parti tenter une petite étape chez Broze, en soirée, dans une ambiance sans stress…

A prime à bord Charly a déjà pas mal de choses, il nous semble inutile de le surcharger de jeux et jeux au point que plus rien ne l’intéresse. Sa marraine, sa mamy,… ont déjà choisi avec S.A. Saint Nicolas.be de jolis cadeaux, mais il est tout de même chouette de regarder après une petit chose ou l’autre, en plus des recherches pour les autres petits bouts de la famille…

Je fais long… je sais, j’aime cela et vous le savez… où veux-je en venir ??

Lire la suite Lire la suite

Arkanoïd n’est plus qu’un vague souvenir

Arkanoïd n’est plus qu’un vague souvenir


YouTube Direkt

Bon, pour ceux qui me suivent sur Facebook, je ne vais pas vraiment vous surprendre, pour les autres, si vous avez bonne mémoire, il y a quelques semaines, je vous parlais de cette vague rétro qui envahi toujours un peu plus nos consoles de salon, et je montrais une petite vidéo sympa de Shatter dont j’avais très très envie…. Après de longue négociation avec madame, et suite à la mise à prix du jeu pour seulement 5,95€, j’ai foncé ce weekend, et j’ai acheté Shatter, un casse-brique moderne réalisé par le studio néo-zélandais Sidhe, disponible sur le Playstation Network de la Playstation 3.

Breakout2600.pngAu fond, le casse-brique est à la base un genre de jeux vidéo très minimaliste… Largement inspiré de Pong (Atari, 1972), le premier casse brique : Break Out (Atari), débarque en borne d’arcade en 1976. Le concept est très simple, le joueur, tel que dans Pong, contrôle un palet avec lequel il devra rattraper une balle qui rebondi dans une aire de jeu…. Cette fois, l’aire de jeu comporte une série de ligne de couleur qu’il faudra faire disparaitre pour terminer le niveau… Quand je vous disais que c’était ultra minimaliste… Break Out débarquera deux ans plus tard dans les foyers, sur l’Atari 2600.

Lire la suite Lire la suite

Wiiwaa, un vrai jeu vidéo pour les enfants ?

Wiiwaa, un vrai jeu vidéo pour les enfants ?


YouTube Direkt

wiiwaa_wii_001.jpgMa première rencontre avec un jeu vidéo remonte à bien longtemps, chez mon oncle Barballo, vers 1982… j’avais au mieux 5 ans en tout cas. Lors d’une fête de famille, il avait branché son “nouveau joujou”, un ZX St Clair, avec des touches en caoutchouc… Ca ressemblait à la grosse calculette de mon papa, mais qui se branchait sur la télévision… et il tapa, tapa du charabiat… pour faire apparaitre à l’écran quelques images.. je crois un genre d’Astéroïd… mais honnêtement à l’époque, ca m’inspirait peu.. je préfèrais pouvoir enfin, jouer avec le cirque Playmobil de ma cousine…

De nos jours, les enfants sont bien plus rapidement mis en relation avec le jeu vidéo. C’est devenu un art comme le cinéma ou la bande dessinée… Et les éditeurs l’on plutôt bien compris, de très nombreux jeux sont conçus pour nos petites tête blonde, mais le plus souvent il s’agit de reprendre des concepts archaïques… un jeu de plateforme en 2D très classique avec un affreux Bob l’Eponge… pour avoir lu le bouquin référencent tous les jeux sortis sur la Nintendo DS, très prisées des enfants… Le résultat est navrant face à la qualité des productions et surtout l’innovation…

Voilà pourtant que les suèdois de Zoink Games nous prépare un jeu pour enfant sur la console Wii de Nintendo d’un nouveau genre !! Bien, je n’ai qu’une vidéo présentant le nouveau Gameplay novateur de Wiiwaa, mais déjà graphiquement l’univers de ce nouveau héros est digne de l’excellent Rayman (pas celui avec ces stupides lapin crétins)…

En réalité plutôt que de demander à l’enfant d’agiter sa Wiimote et faire des mouvements (de plus en plus répétifis, il faut bien admettre que dans la peau de Mario, Crash Bandicoot ou Sonic, sur Wii c’est toujours la même chose)… il faut faire avaler la Wiimote à une peluche à l’effigie du héros, puis en jouant avec elle, la faire évoluer dans le monde “virtuelle” sur la TV.

Il s’agit là d’un concept mercantile fort au japon, mélanger des jouets phyisques avec des mondes virtuelles… mais en général si les personnages ce retrouvait d’un coté et de l’autre du jeu de l’enfant… la peluche prend vie ici dans la télévision, suivant les mouvements de notre bambin… Personnellement je trouve cela génial, et je me réjouis déjà de pouvoir faire découvrir ce genre de jeu à mon Charly !

Studio 10, 12, 14

Studio 10, 12, 14

Pinnacle Studio HD 14Comme disait mon paternel… “Le mieux est l’ennemi du bien”… Ah, c’est sur, que moi qui suis les nouvelles technologies… je l’ai rechignée quelques fois cette petite phrase… Car bien sur, quand on est parmi les premiers, Il faut se farcir les joies de trouver le premier les solutions… Après de longues semaines d’attente, je suis en cours d’installation de ma nouvelle station de montage vidéo au boulot, assez proche de celles que nous disposons chez QuenaLove, mais corrigeant le tir sur certains aspects, dons l’OS et la mémoire nottament, un processeur un poil plus puissant (ben oui, entre temps les prix se sont adaptés), un système RAID pour les disques durs pour plus de sécurité,…

Bref, me voilà sur un Windows 7 Pro 64bits officiel (et plus Release Candidate) et la version 14 de Pinnacle Studio…

Je reste extrêmement positif quand au nouvel OS de Microsoft. Avec 8go de mémoire (contre 3 à la maison), un processeur 8 coeurs dans un OS 64bits. Je découvre une puissance étonnante… (Oui, Les 3 petits giga de mémoire à la maison font vraiment maigrelet)… Office 2007 installé en 10 minutes contre une cinquantaine au par avant… Mais diable que je galère pour installer mon Pinnacle Studio !!!

Bien sur, je pourrais me contenter d’installer directement la version 14, optimisée pour Windows 7, mais… c’est alors perdre tous les Bonus de ma version 10 Plus Titanium et 12 Ultimate… Car bizarrement l’outil d’import semblent perdre la plupart de tout cela… Du coup, je perds trop de temps à mon goût pour trouver une solution, bien que je sois sur une bonne piste !

Mon principale problème étant que lors de l’installation de Studio 10 Plus, un driver APIDisc entre en conflit avec les drivers de lecteur optique de l’OS… et donc, plus d’accès à mes lecteur / graveur… Une fois Studio 10 désinstallé, le soucis se résoud, mais je perds tous mes effets… Il fallait déjà re-télécharger la version d’installation “VISTA” de Studio 10.5 … mais j’ai réussi à résoudre le problème en mettant à jour Studio 10.8 (même si je n’en ai pas besoin).

Lire la suite Lire la suite

Laissez parler les chiffres…

Laissez parler les chiffres…

StatistiquesNombreux bloggeur s’inquiêtent de voir leur site déserté, moi le premier, mais en chercher la raison n’est pas compliqué… Facebook bien entendu. Ceux qui pourtant on toujours le courage de produire, d’écrire, de raconter doivent savoir que, une fois de plus très rapidement, les internautes ont changés leur manière de consommer du contenu… Les lecteurs de flux RSS (à la Netvibes et iGoogle) n’ont pu toucher que les plus hi-tech d’entre nous… Là où Facebook à su rassembler les moins dégourdis de l’informatique au coté des pures Geeks qui jamais n’aurais cru s’y retrouver… Au final donc, il est important d’exister sur Facebook pour exister sur la toile, et donc ouvrir ses écrits de manière plus large, comme il y a peu.

La première chose à faire est de synchroniser son Blog avec l’application “Article” de son profil Facebook, en ciblant le flux RSS de votre blog, vous pourrez alors en importer les billets postés… Bien etendu, si votre Blog était joli, la mise en forme “Facebook” rendrant le tout moins agréable à lire… mais l’importation de photos malgré tout… Certes vos billets seront lu par plus de monde, mais hors de votre blog, et les interactions seront cantonnés à la stratosphère Facebook…

Moi qui suis sur WordPress, j’ai donc également utiliser un plugin Facebook/Wordpress : Wordbook (merci Didier) qui crée une publication sur mon profil, avec un résumé et les photos de mon article, mais qui renvoit la lecture vers le blog…

Enfin, étant prolifique coté écrit en ce moment, puisque je rédige l’historique de Cyborg Jeff,… j’ai également lié mon Blog musicale à ma page Cyborg Jeff…

Oh, tout cela ne fait pas exploser les chiffres, mais cela permet de les maintenir, en ce temps grand bouleversement des habitudes !

Prenons comme référence Octobre 2009 et Octobre 2008 sur mes “différents blogs et sites”.

Lire la suite Lire la suite