Archives de
Étiquette : Prehistorik

Les Aventures de Moktar

Les Aventures de Moktar

C’est à mes yeux l’une des plus belles pièces de ma collection de vieux jeux vidéo !

“Les Aventures de Moktar” déboule sur les ordinateurs de l’époque Atari, Amiga et PC en 1991. Ce qui devait alors n’être qu’un jeu “publicitaire” vite fait pour surfer sur le succès du sketche “La Zoubida” de l’humoriste en vogue Lagaf chez nos amis français se retrouve au final comme l’un des meilleurs jeux de plateforme sur PC de cette génération.

Alors que résonne encore à la radio le 45 tours de Moktar qui chippe une mobilette pour emener danser sa douce Zoubida, le nouveau titre au Top 50 signé Lagaf, la petite équipe française de chez Titus glisse entre la récente sortie de The Blue Brothers et celle du future projet Prehistorik 2 une série d’amélioration à son moteur de jeu de plateforme multi-configuration pour donner naissance à ce nouveau projet.

Les Aventures de Moktar - PC (Titus, 1991)
Les Aventures de Moktar – PC (Titus, 1991)

Il faut rester conscient qu’à l’époque, et ce surtout sur les PCs, réaliser un jeu de plateforme proche des qualités des consoles Nintendo et SEGA est un véritable casse-tête. En effet, les PCs sont équipés de cartes graphiques aux performances très diverses, 2, 4, 16 ou 256 couleurs dans des résolutions diverses. On ne parlera même pas ici pas des processeurs différents ou de l’arrivée des cartes son. L’équipe de Titus joue donc sur des écrans fixes où l’image se déplace brutalement une fois arrivé proche de l’écran afin de donner une impression de scrolling. Cette cassure dans le gameplay s’adapte parfaitement à la construction des niveaux que doit parcourir notre cher Moktar non pas sur sa mobilette, mais en ramassant caisses, bouteilles, balles magiques, trempolings, skateboards et tapis-volant… Tout cela s’inspirant d’une série de mécaniques de jeu issues du précedent titre de l’équipe, The Blue Brothers, mais en améliorant le concept voire même en prenant plaisir à tester de nouvelles idées !

Les Aventures de Moktar propose même quelques combats contre de vilains boss !
Les Aventures de Moktar propose même quelques combats contre de vilains boss !

Visuellement, les décors sont variés… de la banlieue française aux villes ravagées de la guerre en passant les égouts de la ville, les catacombes, le tombeau du pyramide et se terminer bien évidemment à Marrakech. On a droit à une qualité d’image très proches des bons jeux 16 bits du genre avec des personnages drôles et bien animé !

A mes yeux, Moktar était un jeu incroyable. Les niveaux étaient assez difficiles avec de nombreux passages délicats. Trouver la sortie n’était néanmoins pas mon objectif principale. Il était bien plus cruciale de trouver où était caché le code secret qui permettrait le lendemain de reprendre l’aventure directement du dernier niveau découvert ! Et puis, très vite, le jeu réserve un nombre incroyable de passages secrets et de cachettes à bonus, un régal ! Historiquement, il me faudra attendre que mon ami Philippe me trouve une version tenant sur une grosse disquette 5’1/4, un format pas très répandu sur les nouveaux ordinateurs PCs de l’époque. Du haut de 14 ans, je n’imaginais même pas qu’un jeu pour ordinateur s’achète en magasin ! On s’échangeait des disquettes, comme on copiait nos musiques préférées sur des K7.

A l'époque, je n'imaginais même pas que l'on achète des jeux-vidéo au magasin !
A l’époque, je n’imaginais même pas que l’on achète des jeux-vidéo au magasin !

Si de nos jours, envisager un jeu vidéo sur une thématique aussi délicate qu’un sketche de ce genre créerait la polémique, il fut déjà à l’époque impossible de commercialiser Les Aventures de Moktar hors de la France. Au de là des frontières, le personnage, sous les traits de Lagaf n’aurait pas été compris. C’est pourquoi le titre se retrouve alors transposé en Titus The Fox, mettant en scène le petit renard, mascotte du studio français… une bonne idée depuis qu’un certain hérisson a lancé la tendance !

Tout ceci fait qu’à mes yeux, retrouver Les Aventures de Moktar dans son format commercialisé à l’époque est un jalon fort dans mon histoire du jeu-vidéo, comme j’avais déjà eu l’occasion de le raconter plus en détail encore il y a quelques années.

Lire la suite Lire la suite

Pacman Syndrome : Press-Start se souvient des Blues Brothers

Pacman Syndrome : Press-Start se souvient des Blues Brothers

Alors que la Game Boy souffle ses 30 bougies, l’équipe de Press-Start en profite pour poursuivre son projet “Full Set Quest” qui a pour ambition de se poser sur les 444 jeux sortis en Europe sur la portable de Nintendo.

Navy Seals - Press-Start
Navy Seals – Press-Start

J’avais déjà grandement apprécié la chronique dédiée au jeu Navy Seals l’année dernière, un jeu d’action parmi les premiers découverts à la sortie de la Game Boy. Un titre difficile mais que j’appréciais malgré tout car,… signé Ocean Software, une boite que j’appréciais beaucoup et que je connaissais du monde du Commodore 64… D’ailleurs Navy Seals est tout à fait dans la vague des jeux sortis sur mon micro-ordinateur préféré mais j’ignorais totalement que celui-ci était issu d’un film éponyme.

Une fois de plus, Ocean a adapté un film à succès en jeu vidéo et a encore une fois réussi son coup. Même si vous ne faites pas un fullset, Navy Seals est un jeu que je conseille pour son fun, sa difficulté et son respect de l’oeuvre originale dont il a été adapté. (Un article à lire sur Press-Start)

Aujourd’hui, c’est autour des Blues Brothers de monter sur scène, or je suis un grand fan de Blues Brothers. Non pas du film, mais bien du jeu et de manière générale des créations du studio français Titus à qui l’on doit également Prehistorik et Les Aventures de Moktar/Titus the Foxsur lesquels j’ai déjà eu l’occasion de m’attarder par le passé.

Fin 1991, débarque Blues Brothers
Fin 1991, débarque Blues Brothers

La fin de l’année 1991 approche et mon ami Alain a reçu une série de nouveaux jeux sur son PC 286 fraichement équipé d’une carte son Sound Blaster et nous découvrions alors deux jeux développés par Titus, la démo de Préhistorik et The Blues Brothers. C’était une révolution pour nous à l’époque avec ces premie jeux en 256 couleurs et des chouettes musiques qui venaient remplacer le biip biip du PC-Speaker.

The Blues Brothers - Press Start
The Blues Brothers – Press Start

The Blues Brothers, avec le recul fait évidemment penser aux jeux Tic & Tac : Rangers du Risque sorti un peu plus tôt sur la console NES de Nintendo mais que nous découvrions en paralèlle sur les bornes de démonstrations du Maxitec pendant les fêtes de fin d’année. Le jeu de Titus se présentait comme un titre dans lignées des jeux consoles avec un gameplay proche dans la mesure où notre musicos peut ramasser des caisses qu’il pourra ensuite balancer sur la tête de ses ennemis. Sur PC, hormis le scrolling brutal d’écran par écran, le titre se montrera plus interssant que Tic & Tac avec beaucoup de variété en sein même d’un même niveau !

Une petite pépite de la portable de Nintendo. Une bande son au top, une jouabilité bien foutue et des détails épurés permettent au titre de prendre une place de choix dans la plupart des ludothèques. On regrettera peut-être de ne pas avoir la possibilité de passer dans une difficulté plus élevée et de n’avoir “que” 5 niveaux à parcourir. (Un article à lire sur Press-Start)

Je n’ai découvert que tardivement la version Gameboy dont le portage était assez réussi. Titus maitrisant assez bien le portage de son moteur “plateformer” sur la portable de Nintendo, là où la version NES par contre est assez catastrophiquement pauvre !
J’ai récemment retrouvé également la version Commodore 64 qui souffre, elle, d’une bande son calamiteuse, alors que  la machine aurait permis à cette époque de faire quelques chose de beaucoup plus réussi !

 

Bref, The Blues Brothers fait partie de ces jeux mythiques qui ont façonné un plaisir de jeux que je cherche à retrouver dans les jeux dit “de plate-forme” et est donc pour moi une référence quand je pense à la création d’un jeu de ce genre, comme j’aurais prochainement l’occasion d’en parler lorsque je m’arrêterais sur le projet “Spector”.

Lire la suite Lire la suite

Mon album HTML Quest, enfin dispo sur la toile.

Mon album HTML Quest, enfin dispo sur la toile.

C’était il y a bientôt 20 ans, je découvrais les musiques Chiptunes. Oh, j’avais déjà ‘samplé’ mon GameBoy en 1995 pour faire quelques musiques qui sonnent Nintendo, mais à l’époque je ne connaissais rien des règles qui régissent ce style de musique underground : faire des musiques avec un Soundtracker en n’utilisant que des instruments à base de boucles minuscules.

J’ai découvert cette technique lors de mes premiers pas sur Internet qui m’ont rapidement guidés vers la communauté demoscène Orange Juice puis le site de Rez dédié aux chiptunes. J’en ai appris les codes afin d’y faire mes classes sous le pseudo cyb0rgjeff au début de ce nouveau millénaire.

[bandcamp width=100% height=120 album=2190887675 size=large bgcol=ffffff linkcol=0687f5 tracklist=false artwork=small]

Après la Inscene 2K, la 2° Demoparty à laquelle j’avais participé, j’avais déjà pu suffisamment me faire la main au travers divers projets P.P.P. Team Software, dont la bande son de notre jeu Out’m Up ainsi qu’un projet pour Paradise Studio et Krystal Avalanche.

HTML Quest, pochette de la première édition
HTML Quest, pochette de la première édition

A la fin de l’année 2000, expatriée chez ma petite amie Jessica, je me dis que j’ai probablement de quoi envisager un Music Disk, l’équivalent d’un album dans le monde de la Chiptunes, et je me lance alors dans un marathon de productions éclaires chaque fois que je rentre à la maison.

Au 1° janvier 2001, j’ai alors de quoi réaliser mon projet d’une 30aine de titres sous le nom de HTML Quest, la composition que j’ai réalisée durant la Inscene’2K. L’album original ne comportera pas que des productions originales mais également une série de reprises de Giana Sisters à Abba aux côtés de musiques programmées par mon frère Pype et mes amis Pierrick et Tbob.

En Décembre 2013, après avoir finalisé l’album “Super CJ Land“, j’avais en tête de redistribuer cet album, mais certaines pistes étaient corrompues et j’ai dû fouiller d’autres sources pour les récupérer. Pourquoi ne pas simplement réaliser un nouveau rendu hors d’Impulse Tracker ? Tout simplement, parce que l’album original de l’an 2000 avait été modestement masterisé avec les caractéristiques FX de ma nouvelle Sound Blaster Live gagnée à la Inscene 2K. J’avais donc ajouté un peu de reverb et de chorus à ces sons trop pures pour leur donner une couleur si spécifique à cet album.

Lire la suite Lire la suite

Ma collection Super Nintendo

Ma collection Super Nintendo

Hardware :

2x Console SNES (PAL) dont une sans alimentation ni manette.
Super Gameboy

Jeux :

Ardy Lightfoot (Titus – Ascii, 1994)
Aero the Acrobat (Sunsoft – Iguana Ent. 1993)
Aguri Suzuki : F1 Super Driving (Genki Co. 1993)
Astérix (Infogrames, 1993)
Bubsy in Claws Encounters of the Furred Kind (Accolade, 1993)
B.O.B. (Gray Matter Inc. 1993)
Chuck Rock (Core Design, 1992)
Cool Spot (Virgin Games, 1993)
Donkey Kong Country (Rare, 1994)
Eek! the cat (Ocean, 1994)
F1 Pole Position 2 (Human Ent, 1993)

Flashback (Delphine Software, 1993)
F-Zero (Nintendo, 1991)
Goof Troop (Capcom, 1993)
Indiana Jone’s greatest adventure (JVC, Lucas Arts, 1994)
Killer Instinct (Rare, 1995)
Looney Tunes : Road Runner’s Death Valley Rally (Icom Simulations, 1992)
Mario Paint (cartouche seule, sans la souris) (Nintendo, 1992)
Mickey Mania (Sony, Travellers Tales, 1994)
Mr Nutz (Boite) (Ocean, 1994)
Nigel Mansell’s world championship racing (Gametek, Gremlin Graphics, 1993) + (version US en boite)

Pac in time (Altreid Concept, 1995)
Pitfall : the mayan adventure (Activision, 1994)
Populous (Bullfrog, 1991)
Prehistorik Man (Titus, 1995)
Schtroumpfs (Infogrames, 1994)
Starwing
(Argnonaut Sofware – Nintendo, 1993)
Street Fighter II (Capcom, 1992)
Super Aleste (Compile, 1992)
Super James Pond (Ocean Software, 1993)
Super Mario All Stars (Nintendo, 1993)
Super Mario Kart (Nintendo, 1992)
Super Mario World (Nintendo, 1990)
Super Pang (Capcom, 1992)
Tiny Toons Adventures : Buster Buts loose! (Konami, 1992)
The Addams Family : Pugsley’s scavenger hunt (Ocean Software, 1992)
The Magical Quest starring Mickey Mouse (Capcom, 1992)
The Simpsons : Bart’s nightmare (Sculptured Software, Acclaim, 1992)
Tiny Toons : Buster Busts Loose (Konami, 1993)
Top Gear (Kemco, Gremlin Graphics, 1992)
Young Merlin (Westwood Studio, Virgin, 1993)
Zool (Gremlin Graphics, 1993)

Jeux Super Famicom :

PGA Tour Golf (Electronic Arts, Sterling Silver Software, 1992) (Boite)
Romancing Saga II (Squaresoft, 1993) (Boite)
Stress Fighter II (Capcom, 1992) (Boite)

Remerciements à Kingstef pour la première console et les jeux DCK, Killer Instinct, Starwing, Mario Kart et Mario World ainsi qu’à Santo Dolce pour la deuxième console et les jeux Road Runner et Street Fighter II et PGA Tour Golf.

Retour à l’ensemble de la collection

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Ma collection Gameboy Advance

Ma collection Gameboy Advance

Hardware :

Mimish Cap sur la GBA
Mimish Cap sur la GBA

Console GBA
1x modèle silver
1x modèle translucide (manque clapet arrière originale)
1x modèle mauve (clapet un peu usé)

Je me suis intéressé fort tard à la GBA, mais c’est la première console que j’ai cherché à acquérir au début de ma collection. En effet la GBA SP permettant de faire tourner les jeux GameBoy Classic, Color et Advance, le tout sur une console agréable et offrant une bonne image. De plus le nombres de bons titres de plateforme y est important puisque la GBA reprend une bonne partie des caractéristiques de la Super Nintendo.

Console GBA SP
2x modèle gris
1x modèle bleu électrique
1x modèle rouge “Mario”

Console GameBoy Micro
1x modèle fushia

Jeux GBA :

Aladdin
Banjoo Kazooie : Grunty’s revenge (Anglais)
Barbie Superpack
Bob l’Eponge : La Créature du Crabe Croustillant
Bomberman tournament
Cars
Defender of the crown
Donkey Kong Country
Donkey Kong Country 2
Donkey Kong Country 3
Dogz Fashion
Earthworm Jim 2
E.T.
FIFA Football (2003)
Finding Nemo
F-Zero GP Legend
Frogger’s adventure : temple of frogs
Game & Watch Gallery Advance
Ghostbuster Extreme : Code Ecto-1
Gunstar Future Heroes
GT 3 Advanced
Harry Potter à l’école de sorcier
Harry Potter et la chambre des secrets
Harry Potter et le prisionnier d’Azkaban
Harry Potter et la coupe de feu
Harry Potter et la coupe du monde de Quidditch
Inspecteur Gadget
Iridion 3D
Kao le kangaroo
Kid Paddle
Kingdom Hearts
Lady Sia (Boite)
La petite sirène
La revanche des Schtroumpfs (Boite)
La vallée du petit dinosaure
Legend of Zelda : A link to the past (Anglais)
Legend of Zelda : the Mimish cap
Le Roi Lion
Les rebelles de la forêt
Les Sims : Bustin’ out
Les Bisounours – Care Bears : Care Quest
Lord of the rings : the two towers
Madagascar (Boite)
Magical Quest starring Mickey & Minnie (Boite)
Magical Quest 2 starring Mickey & Minnie
Mario & Luigi : Super Saga
Mario Kart Super Circuit
Mario Pinball Land
Mario Tennis Power Tour
Mario VS Donkey Kong
Maya the bee
Metroid Fusion
Metroid Zero Mission
Monster Inc.
Motocross Maniac Advance
Mr Nutz (boite)
Namco Musuem
Need for Speed : Underground 2
NES Classic : Excitebike
NES Classic : The legend of Zelda II
Paperboy + Rampage
Pinobee : Wings of adventure
Pokemon Mystery Dungeon : Red Rescue Team
Pokemon Rubis
Pokemon Saphire
Prehistorik Man
Prince of Persia : the sand of time
Rayman 10th anniversaire
Rayman 3 (Boite)
Santa Claus JR. Advance
Shrek 2
Sonic Advance (Boite + notice)
Sonic Advance + Sonic Pinball Party
Sonic Pinball Party + Columns Crown
Speedball 2
Spy hunter + Super Spring
Super Mario Advanced (Super Mario Bros 2.)
Super Mario Advanced 2 (Super Mario World)
Super Mario Advance 3 (Yoshi’s Island)
Super Mario Advanced 4 (Super Mario Bros 3.)
Tak and the power of juju (boite)
Tarzan
The lost viking
Tom & Jerry in infurnal escape
Tony Hawk’s Pro Skater 2
Top Gear Rally
Ty the Tasmanian tiger 2
Winnie the poohs : rumbly, tumbly adventure
W.i.t.c.h.
Winx Club

 

Remerciements à Laurent Mazzapicchi et Jérome Sime pour mes exemplaires de GBA SP, Pascal et Fanny Detroz pour la GB Micro ainsi qu’à Pype et Mike Vega pour les cartouches Lord of the Ring, Sonic, Pokemon Dungeon et Harry Potter ainsi qu’à Anne-France pour quelques titres Pokemon.

Retour à l’ensemble de la collection


Ma collection de jeux liée à la dernière déclinaisons de la Game Boy s’est construite petit à petit bien après les belles années de la portable de Nintendo au début des années 2000. Ce sont essentiellement des titres issus de la génération Super Nintendo ou inspirés de cette époque qui m’ont intéressés, histoire de pouvoir rejouer à Donkey Kong Country, Super Mario World, F-Zero, Legend of Zelda ou the Lost Vikings sur une console portable. Difficile donc pour moi de faire un classement qui se base sur l’originalité ou les nouveautés apportées par la Game Boy Advance dans son contexte initiale, il s’agira plus d’un classement qui joue sur la fibre nostalgique où se retrouve à l’avant plan des jeux signés Nintendo. A découvrir, mon TOP 20 des jeux Game Boy Advance.

Les meilleurs jeux de la Game Boy Advance selon cyborgjeff
Les meilleurs jeux de la Game Boy Advance selon cyborgjeff

Enregistrer