Archives de
Étiquette : Prehistorik

Super Cauldron, un Titus inconnu !

Super Cauldron, un Titus inconnu !

Blues Brothers, Prehistorik, Les Aventures du Moktar, des titres estampillés Titus qui ont grandement marqué ma jeunesse de joueur sur PC du début des années 90. A cette époque, pas de console à la maison et il faut bien admettre que ces productions françaises avaient ce petit quelques choses d’addictifs. En farfouillant dans les disquettes de jeux, en me baladant dans les magasines, j’étais alors toujours à la recherche d’autres jeux Titus, pourtant ce n’est qu’aujourd’hui que je découvre Super Cauldron qui fut dispo en 1993 sur PC, Amiga et Atari ST, les bécanes de l’époque.

Il est vrai que ce troisième opus de la série Cauldron est assez méconnu, et surtout très dur à trouver de nos jours. Le scénario est assez simple : notre sorcière bien-aimée, qui a un peu rajeuni pour le coup (il doit s’agir de la petite-fille de celle que nous connaissions dans les deux premiers volumes), cherche à remettre la main sur ses sorts qui lui ont été dérobé par le sorcier local. Commence alors une aventure qui va mener notre charmante héroïne depuis la forêt où elle a élu domicile, vers la rivière qu’elle devra traverser, jusqu’au village local et, enfin, au château de l’infâme usurpateur. (A découvrir sur GrosPixel)

Le titre s’inspire d’une série existante à l’époque notamment sur Commodore 64 et me fait penser, d’un premier coup d’oeil à Hocus Pocus d’Apogee Software. On y retrouve pourtant bien l’esprit graphique et la manière de construire les niveaux à la Titus… un peu entre Moktar et Prehistorik 2.

Diable, que j’aurais aimé découvrir ce titre en 1993 !

Au bon souvenir de mon MS-DOS

Au bon souvenir de mon MS-DOS

Bon, avec la découverte de DSx86, ma Nintendo DS n’a jamais autant chauffée depuis des mois ! Grâce à ce petit émulateur (nouvelle version 0.11 à télécharger !) je peux transformer ma console portable en mini PC oldschool du début début des années 90… L’émulateur fonctionne chaque semaines un peu mieux, pouvant reproduire des performance assez proche d’un 80286 et d’une carte graphique type EGA se rapprochant un peu plus du mode VGA,… Le son quant à lui reproduit à merveille les sonorités de la carte Adlib ou les sons digitalisés de la Sound Blaster… En contact avec P. Aalto je réalisé pas mal de tests hors de ma jolie ludothèque d’époque, mais actuellement, je me concentre pleinement dans le 4° épisode de Keen Commander ! “Joues-y en mode Normal” ne cesse de me répéter mon frangin Pype… Mais c’est que déjà en mode EASY, j’ai bien du mal à faire fonctionner mes souvenirs pour terminer les niveaux… Tidju, pas si simple ce Keen Commander, mais je prends un plaisir fou à y jouer, un ptit stages de temps en temps… J’ai terminé hier la 2° pyramide, après avoir longtemps galéré dans le château des glaces…

Si vous jetez un oeil dans mon Hit Parade intergénération de Jeux Vidéo, vous pourrez constater que de nombreux jeux MS-DOS de cette époque y ont trouvé une jolie place : 3° Day of the Tentacle, 5° Formula One Grand Prix, 10° Keen Commander 4 & 5, 11° Worms, 12° Monkey Island, 15° Legend of Kyrandia, 16° Les Aventures de Moktar, 20° Simcity, 23° Civilization, 42° Stunt 4D Driving, 46° Fury of the Furries, 47° Duke Nukem 3D. Bref, toute une époque où petit à petit nos braves petits PCs se rapprochaient de ce que l’on trouvait sur les consoles de jeux… Cela fait 10 ans maintenant que je fais la chasse aux vieux Abandonwares, mais très souvent par pure nostalgie, sans même y jouer réellement… Mais avec DSx86, je retrouve le plaisir d’y jouer… Et je me suis dit qu’il était amusant de voir quels jeux avaient reçu les faveurs d’être transférer sur ma Carte MicroSD dans l’espoir de m’offrir une petite séquence souvenir ! Mais également ceux qui n’ont pas eu ces faveurs… Notamment justement Monkey Island, Legend of Kyrandia et les autres jeux déjà supportés par l’émulateur Scumm !

Alors, je prends la peine de faire une petite pause et de regarder au fond, après 20 ans presque, quels jeux j’ai choisi,… et qui donc ont un petit quelques choses qui me donnent envie de les ressortir… Je vous les classes en 3 sections, ceux qui fonctionnent sur l’émulateur, ceux qui semblent ne pas être loin de fonctionner, et ceux qui ne fonctionne pas… encore ?

Ca marche !

Duke Nukem : épisode 1 à 3 (Apogee, 91) DOWNLOAD

Les premiers épisodes de Duke Nukem n’étaient pas spécialement annoncés comme compatible sur le site de l’émulateur, mais je m’attendais bien à ce qu’il fonctionne, puis que Duke 2 lui l’était… D’une qualité un poil supérieur aux premiers Keen Commander, ceux-ci restent toute fois moins passionnant, utilisant très peu de couleurs et uniquement le PC Speaker… J’ai découvert l’épisode 1 version Shareware assez tard.

Duke Nukem 2 (Apogee, 92) DOWNLOAD

Duke Nukem 2, postérieur aux derniers épisodes de Keen Commander, lui m’a nettement plus marqué, acheté donc en librairie, il faisait partie des premiers jeux Shareware de qualité que je découvrais à proposer des graphismes plus colorés et surtout des sons digitalisés !! Du coup l’aventure était tout de suite plus tentantes… L’humour “Duke Nukem” était déjà un peu là, les “Babes” en moins, avec les monstres qui tentent de vous attraper de derrières les barreaux, puis ces niveaux post apocalyptiques… Probablement un peu inspiré Probector sur console, avec des items pour changer d’armes et la possibilité de tirer en haut ou en bas… Duke Dukem 2 est une véritable réussite que je me réjouis vraiment de reparcourir !

Keen Commander episode 4 à 6  (ID Software, 91) DOWNLOAD

Je vous ai déjà parlé de long en large de Keen Commander 4, mais à l’époque j’ai rapidement découvert sa suite Keen Commander 5, de retour dans l’espace… Cet épisode est tout aussi passionnant et remplis de passage secret… Au fond, l’armadat de Robot est beaucoup plus cohérent que les ennemis rencontré dans l’épisode précédent… Les mécanismes sont similaires et on prend autant de plaisir sur ce nouvel épisode… Un peu plus tard, j’ai mis la main sur la Démo de Keen Commander 6, Alien ates my Babysitter… Mélange entre l’épisode 4 et 5, je n’avais pas vraiment été convaincu… et je n’ai de toute manière jamais trouvé la version complète, avant de découvrir Internet bien des années plus tard… Ce dernier épisode ne m’a pas du tout inspiré, et visiblement pas tellement plus leur créateur… Peut-être un jour Billy reviendra-t-il dans un Keen Commander HD ??

Prince of Persia (Broderbund Software, 90) DOWNLOAD

Ce tout premier Prince of Persia fonctionne parfaitement sur l’émulateur DSx86. Les petites musiques Adlib me rapellent de bon souvenir, mais je sais que je ne passerais pas beaucoup de temps à y jouer… Le doigté nécessaire à cet épisode me fatiguait déjà pas mal à l’époque, et à choisir, je prefère alors me remettre à son épisode “Remake” que j’avais acheté sur la PS3 l’année passée…

Wolfenstein 3D
(ID Software, 92) DOWNLOAD

Fierté de la version 0.10 de l’émulateur, ce dernier émule parfaitement le précurseur du FPS : Wolfenstein 3D… Si j’ai passé de long moments à y jouer à l’époque, m’assurant que mes parents ne risquait pas de m’y surprendre… Je dois bien admettre qu’il a bien mal veilli… Lent, et pas vraiment maniable… Je n’ai guère pris de plaisir à tuer, tuer et encore tuer…

Il se passe quelque chose…

Badman 2 : Out of our World (PPP Team Software, 95)
Bio Menace (Apogee, 93)
Crime Waves (Acces Software, 90) DOWNLOAD
Monster Bash (Apogee, 93)
Jill of the Jungle : épisode 1 (Epic Mega Games, 92)
Keen Commander : épisode 1 à 3 (ID Software, 90) DOWNLOAD
Nebulus (STE Cork, 87) DOWNLOAD
Chicago 90
(Microids, 89)

Errors

Croisière pour un Cadavre (Delphine Software, 91) DOWNLOAD
Créature (Cyberlife Technology, 97) DOWNLOAD
Das Boot (Three Sixty Pacific, 92) DOWNLOAD
Elite (Firebird, 87) DOWNLOAD
Epic
Formula One Grand Prix (Microprose, 92)
Flight Simulator 4 (Microsoft, 89) DOWNLOAD
Fury of the Furries (Kalysto, 93) DOWNLOAD
Goblins (Cocktel Vision)
Halloween Harry
Highway Hunter
Indianapolis 500
LHX Attack Copter
Lotus Challenge III
Les Aventures de Moktar
Micromachine
Outrun
Prehistorik
Prehistorik 2
Push Over
Targhan
The Lost Vicking
Worms +
Zool
Flashback
Grand Prix Circuit
Legend of Kyrandia 2 : Hand of Fates
Hocus Pocus
Stunt 4D Driving
Theme Hospital


Keen Commander en poche !

Keen Commander en poche !

Yep, un petit statut passant incognito sur Facebook de mon frangin me titille un matin… Keen Commander sur Nintendo DS, via un émulateur “DOS”… Info/Intox, je ne peux résister et je fonce directement sur le lien pour en savoir plus…. Effectivement, Patrick Aalto développe un DSx86 en version alpha, à l’heure actuelle permettant de s’approcher d’un vieux PC 286, en mode CGA, EGA et MCGA (pas encore de VGA), et du rendu Adlib/Sound Blaster…

Rien de plus n’est nécessaire pour faire tourner Keen Commander 4 d’ID Software, puisque ce dernier repose sur un moteur graphique hyper fluide en 16 couleurs EGA.

Euh Commander Quoi ?? Ah bon, vous ne connaissez pas Keen Commander ?? Damnation !! Moi c’est une belle grosse partie de ma jeunesse… Pendant que bon nombres d’entre vous, vous éclatiez à Super Mario Bros, sur votre NES voir Super Nintendo… Moi j’avais mis mon C64 dans un coin pendant que j’allais jouer sur les PCs de mes amis et voisins !! … Les premiers épisodes de Commander Keen avait nous avais pas mal intéressé, mais lorsqu’arriva le 4° épisode : Oracles of Time…. Plus rien ne fut pareil ! … L’équipe d’ID Software avait réussir à en faire LE JEU DE PLATE-FORME sur PC, avec de grands sprites, des scrollings fluides, des bonus, du challenge, de la technique et surtout de très nombreux passages secrets !

Bref, ce jeu fait partie de mon TOP 10, et je rêve depuis des années de pouvoir y jouer sur console ! PS3, Wii, DS… qu’importe… Mon voeux est donc presque exaucé ! Presque…

Lire la suite Lire la suite

My Video-Game remixes !

My Video-Game remixes !

giana sisterIl arrive de temps à autres que certains visiteurs arrivent ici de liens en liens,… souvent me connaissant de part mon relatif succès issu de mon petit morceau Techno Dance mettant en musique notre ministre belge Michel Daerden…. ou parce que je parle de vieux jeux vidéos. Du coup, on me demande, tiens : “Tu aimes les musiques de jeux vidéo ?” ou “Tu sais qu’il existe des musiques de jeux vidéo remixées ?” … Mais bien sur que oui !! Il y eu même un temps, pourtant pas si éloigné, où Cyborg Jeff était surtout associé aux remixs de jeux vidéo tel que Furry of the Furries, Lotus Challenge ou encore Donkey Kong Country… Peut-être donc l’occasion de vous rassembler tout cela en seul et même lieu ? Puisque ma présence sur Overclocking Traxx s’est plutôt réduite, le site VGMix n’est plus vraiment une référence en la matière, et au fond, je n’ai jamais compilé tous mes remixs dans un seul album…

Pourtant, les musiques de jeux m’ont depuis toujours fortement marqués et j’ai rapidement commencé à me faire des compilations sur K7 des musiques de mon Commodore 64, de l’Amiga 500 de mon ami Bruno Devalkeneer et des rendus sonores de la carte Sound Blaster de mon autre ami Julien Stassart… Dès mes débuts en Sound Tracking, en 1995, je me tentais d’ailleurs rapidement à un premier remix, loin d’être de qualité il faut l’avouer, de la musique d’introduction du jeu C64 : Giana Sister (Chris Huelsbeck) qui m’avait grandement marquée…. Un peu plus tard, et avec un poil d’expérience en plus, une série de sample un peu Funk, m’inspiraient en février 1996 un petit arrangement de différents thèmes issu du jeu de plate-forme Commander Keen episode 4 (Bob Prince), Keen Nostagly sera très apprécié dans la première vie du site VGmix. Cette année là, je me tentais aussi à un petit essai d’arrangement d’Outrun sur base de samples tirés de mon synthé Yamaha.

fury of the furriesCe n’est qu’en 2000, avec la découverte du site OCRemix.org (Overlcocking Remix) proposant quelques remixs de musiques de jeux vidéo, que j’ai eu envie de pousser plus loin ce type d’arrangement musicaux… Après quelques petits essais par exemple sur la bande son de Prehistorik (à l’origine jouée sur une carte son PC-Speaker, Tetris ou une nouvelle version du thème de Giana Sister… Je finis par faire découvrir au monde un premier grand remix de qualité : Fury in the Forest, un arrangement d’une musique originale de Frédéric Motte (Moby/Elmobo) du jeu Fury of the Furries, un grand classique sur Amiga 500.

Ce n’est bien sur qu’un début… d’autres remixs de qualité vont alors voir le jour, mais avec difficulté pour se faire une place sur OCRemix. L’excellente musique du jeu de plate forme Innerworlds (Sleepless Software), un arrangement de Legend of Kyrandia,… Qui trouveront place sur VGMix, un autre sites dédiée au remix de jeu vidéo. OCRemix fera encore une jolie place à mon remix de Lotus Turbo Challenge II et le nouveau remix de Fury of the furies, probablement le meilleur : Swimming Furries, qui sera également mon titre le plus apprécié sur Nectarine Radio, la radio des Demosceners…

C’est ensuite sur VGmix que je continuerais ma diffusion avec une ré-écriture au format SoundTracker très appréciée de la bande son de F-Zero GX, jeu de course futuriste sortis alors sur la Nintendo GameCube… Mes nombreux chats avec Sylvain “Toad” Sarrailh m’inspireront d’autres tentatives tel que la musique de Sparkster, Mask,…

Enfin, les derniers grands remixs seront liés à la série Donkey Kong Country… c’était en 2006. Par la suite, je me tenterais à quelques petits essais, mais rien d’aussi bonne qualité… manque de temps

Lire la suite Lire la suite

FF signe d’invincibilité !

FF signe d’invincibilité !

ScreenShot002.jpgOh, on a beau dire que les jeux-vidéo d’avant, c’était pour les vraies Gamers, qu’il était bien plus difficile que maintenant… Dans un sens ce n’est pas faux, mais ils étaient surtout moins mollassons et gnangnan… Oui il fallait tout de suite se mette dans le bain, mourir pour mieux comprendre… Oui, mais, nous avions, faibles enfants que nous étions une arme ultime qui semble dans cette nouvelle génération, révolue… Le Cheat Code !!!

Pour ma part cela remonte à la faste époque des Trainers sur mon C64… où commençait à fleurir les superbes intros de “crackers” avec leur musiques folles… puis la possibilité de : F1 : unlimited time, F2 : unlimited life, … et en plus, j’apprenais des mots d’anglais ! Oui, c’est vrai, j’ai fini Giana Sister à coup de vies infinies… et malgré cela, ce ne fut pas une mince affaire,… j’en fais tomber dans des trous des Giana… et cramer les cheveux aussi… et cela n’a absolument pas couter au plaisir éprouvé sur ce jeu !! Que du contraire.

Bons nombres de jeux Commodore de la fin des années 80 m’arrivaient avec un écran de Cheats (tricherie…) activables, je n’abusais jamais de la chose, mais pouvoir disposer de vie infinie me permettait de pouvoir envisager aller le plus loin possible dans le jeu, sans trop de frustration… et surtout sans passer une éternité derrière mon écran.

Prehistorik_2_2.jpgAu début des années 90, mon C64 rentrant un peu dans le rang, c’est sur PC MS-DOS que je commence à jouer… et là, dans un premier temps il faut bien se débrouiller par soit même… Oh certes, merci Titus, Les Aventures de Moktar nous donnaient le challenge de trouver le Code du Niveau, avant d’arriver au bout de celui-ci, histoire de pouvoir repartir de ce point en cas de mort complète !! C’était une idée motivante qui a d’ailleurs fait recette également dans Prehistorik 2… Ceci dit, les codes étaient générés aléatoirement en fonction de la config de la machine… Trouver donc le code du niveau des Catacombes chez mon ami Vivien m’obligeait tout de même à le retrouver à la maison… Keen Commander, allait lui nous faire découvrir les joies des parties Sauvegardées !!! Waow… là c’était le pied… Pouvoir repartir à la recherche de l’aspirateur le lendemain, sans tout reprendre… c’était tout de même plus facile… Mais tout de même, quel bonheur lorsqu’un jour, mon ami Xavier Vanhoorick me montre quelques disquettes magiques… Il y avait bien RawCopy, qui permettait de déprotéger une série de jeu (une série de Crack en gros), et une autres disquettes  contenant pleins de Cheat Code pour mes jeux préférés…. ETAJV : L’encyclopédie des Trucs et Astuces de Jeux Vidéo… devenu 15 ans plus tard : http://www.jeuxvideo.com

Enfait, c’est bien simple ! A l’époque il existait deux techniques pour tricher dans un jeu ! La méthode douce, demandait de trouver des Codes Secrets ou combinaison de touche permettant de nous envoyer directement au Level 3, d’être invicible, d’avoir de meilleures armes, ou d’arriver à un menu d’options cachées permettant tout cela ! Dans certains jeux consoles, on pouvait trouver un menu : entrer un code, mais le plus souvent, c’était une combinaison de touches, trouvées dans un magasine spécialisée par le frère du cousin du voisin que l’on allait pouvoir tenter un : HAUT, BAS, GAUCHE, DROITE, A+START dans Sonic the Hedgehog afin de pouvoir activer le menu caché permettant de choisir son niveau… Je l’ai vu fonctionner, mais je n’ai jamais réussi à faire la manipulation moi même !

Lire la suite Lire la suite