Archives de
Étiquette : pixar

L’année 2015 coté Ciné

L’année 2015 coté Ciné

Film 2015

D’ici deux semaines, 2015 touchera à sa fin et durant cette année, j’ai tâché de garder en mémo l’ensemble des films vus au travers de petits billets “Les films du mois“. Même si la donne risque encore un peu de changer d’ici la fin de l’année et un probable ajout du dernier Star Wars à la liste, je vous livre la liste des films que j’ai le plus appréciés (au moins 8/10) dans le désordre.

Peut-être de quoi vous donner des idées à l’approche des fêtes ?

 

Les films du mois : Le petit prince

Les films du mois : Le petit prince

Le Petit PrinceLe petit prince (2015) 10/10

L’histoire du petit prince a une place toute particulière dans ma vie. Que ce soit pour les images que je regardais dans le livre reçu tout petit pour ensuite marque ce moment ou j’ai trouvé ma place dans le monde des grands quand je rejoins la troupe de l’îlot. Clairement, cette revisite du compte de Saint Exupery est extraordinaire. Elle conserve toute la magie et la sagesse de l’histoire originelle en lui offrant un autre angle d’attaque et un autre dénouement. Rien n’est oublié et le mélange entre 3D moderne et dessin a l’ancienne est une vraie réussite. Le tout accompagné d’une bande son fantastique… Le plus beau film’ que j’ai vu … Et la concurrence était rude ces derniers temps !

I Origins (2014) 9/10

Et si… Non, je ne vais quand même vous en dire trop, ce serait gâcher tout l’intérêt du film… Mais tout de même, un biologiste moléculaire, pas encore la trentaine qui tombe amoureux d’une fille qui tente lui ouvrir les yeux…. Et si… Biologie, Science, Amour, Surprise, Emotions, Et si dans nos yeux se cachaient plus que ce que l’on pense… Voici, clairement le genre de film qui me plait !

Magic in the moonlight (2014) 8/10

Jusqu’ici j’ai adoré tous les films de Woody Allen que j’ai vus pour leur style si particulier… Pour cette comédie romantique nous nous offrons, les années 20 dont j’apprécie l’ambiance, bien entendu une bande son Charleston dont je raffole, un Colin Firth parfait et cette couleur et lumière si particulière à la méditerranée… le tout sur un petit fond de magie. Un vrai régale !

Lire la suite Lire la suite

Dans ma tête

Dans ma tête

Inside Out - Vice et Versa

Plus les années passent et plus je me rends compte que j’ai une chance incroyable. Là haut, dans ma tête, une vaste palette de souvenirs très précis de mon enfance est parfaitement ordonnée alors qu’il semble que pour beaucoup, l’adolescence et le passage à l’âge adulte a demandé à faire un Mind Cleaner & Optimisation afin de laisser la place nécessaire au optimisation fiscale, aux nombreux mot de passe et autres bourdonements politiques.

De cette odeur bien caractéristique que je retrouvais dans la cuisine de ma grand-mère, des lumières au loin par la fenêtre de la chambre et le bruit au loin de l’autoroute à la liste complète des pilotes de la saison 1994 de Formule 1. Des détails très précis des vastes mondes récurrents que j’arpente  dans mes rêves depuis tout petit aux aux aventures dans la magie des bois de Seraing avec mon frère, Vivien et Alain… Tout est là, facile d’accès dans ma tête et je peux sauter en quelques secondes de la réalité à tous ces moments inoubliables.

Alors, quand je découvre qu’un film tel Vice Versa pointe le bout du né au cinéma, je l’aborde évidemment avec ce regard peut-être différent de tous ces adultes autour de moi qui ont laissé de coté leur enfance pour devenir ce que le monde leur a demandé d’être et probablement cela me retourne donc peut-être un peu moins. Pourtant, je peux vous dire que je n’ai cessé d’avoir la gorge serrée et avoir été emplis d’émotion tout au long de ce nouveau Disney/Pixar et ce dès l’arrivée de Joie, lors des premiers échanges entre bébé et parents. Car, moi, c’est sous un autre angle que le film m’a ému.

Enfants, nous accumulons nombre de petites boules de couleur au fils de notre vie. Des expériences heureuses, des déceptions, des peurs, des colères,… tout cela va construire ce que chacun sera. Enfants, ados, adultes. Or, nous parents avons un rôle majeur à jouer au coté de nos enfants. C’est à nous de pouvoir offrir tous ces petits souvenirs à nos enfants en leur offrant des moments de qualité et ce, jusqu’à ce qu’il ne commence à prendre leur envole, dès la fin de l’enfance… Et c’est à nous aussi de travailler à leur faire conserver ces plus beaux moments, en leur racontant ces histoires de quand ils étaient petit, en capturant tous ces moments éphémères en photos et vidéo.

Alors qu’il y encore quelques jours, je mâchonnais mon début de vacances, Vice et Versa m’a remis sur le bon chemin. Vivre des choses avec eux, construire avec Charly, Alice, Juliette, des petits souvenirs inoubliables… Bien sur, je le fais déjà au quotidien, mais garder cette objectif comme quête principale de mes journées me semble beaucoup plus positif !

Pourtant, je trouve dommage que le film se montre un peu trop complexe à être compris par un enfant. Tout ceux qui était autour de moi dans le cinéma semblait peu conquis, et il aura fallu quelques moments de discussion avec Charly post-séance pour qu’il puisse mieux comprendre ce qui s’était passé dans le film, là où un “Il était une fois la vie” se montre de suite validé !

Merci à vous, à nouveau la bande à Pixar, pour avoir su m’ouvrir les yeux !

Souvenirs de Janvier 2014

Souvenirs de Janvier 2014

Facebook - Janvier 2014

CJ, 31 janvier : Les soldes sur Amazon, comme l’année dernière.
Béa : Par ici aussi, un très heureux anniversaire Piet !
Jérome Polet : Hbd pierre !
Manu : Bon z’anniversaire !
Gice : Un excellent anniversaire !
Petite Snorkys : Joyeux Anniversaire homme de ma vie !
CJ : Donc si je suis bien, il s’agit d’un clé “HDMi” à brancher sur sa TV qui peut ensuite recevoir via un Ordi, tablette ou Smartphone un signal vidéo/audio sans fil afin de regarder cela sur sa TV… pour 35$ ! Tout bon non ce Chromecast ?
CJ :Je lance l’impression d’un Powerpoint et l’imprimante m’imprime : PCL XL error – Subsystem IMAGE – Error EXTRADATA – Operator ReadImage – Position 24. False start ?

CJ, 30 janvier : Diable, encore Théo !

Papa : “Aujourd’hui on ira chercher la nouvelle voiture Charly, c’est uuuunne… ”
Charly : “BMW
Papa : “Euuh non, ce n’est pas une BMW ! (mais où est-il aller chercher cela !) C’est une Peu…”
Charly : “Une Peugeot Z4”
Papa : émoticône squint
Papa : “Euuh non, pourquoi tu dis cela ?”
Charly : “Et bien mon copain Téo, il a une BMW Z4 !”

CJ : On leur fait lire le Horla a 5 ans à l’école ???Facebook - Cyborg Jeff sur l'Autoradio de la PeugeotCJ, 29 janvier : Bon le frein électrique c’est maîtrisé. Le plus difficile sera de trouver 30cm de plus pour la parquer dans la rue.
CJ : OK. Ça fonctionne top top et showriukup.
CJ : Minuscule… le film d’animation, sympa ; )
Pype : Pierre, fais gaffe: l’auto-radio de ta voiture est devenu conscient. Il ne veut pas que tu le revendes. Il a pris à distance le contrôle de mon ordi pour lui faire dire “‪#‎uncroissantsilvousplaît‬” comme j’entrais dans mon bureau.

CJ, 28 janvier : Demain, le bon jour ?
CJ : mignons ces nouveaux HTC.

CJ, 27 janvier : Et donc il n’y a aucun outil pour monitorer l’utilisation du processeur graphique d’un MAC alors qu’Apple a délocaliser tout le calcul du CPU vers le GPU…

CJ, 26 janvier : Avec une météo pareille, j’apprécie me réchauffer les cuisses avec mon ordi en plein rendu vidéo.
CJ : Elle nous attend ( teasing a la f1 2014, on en voit que le nez de face)

Le vendeur à Charly : “Tu vois, c’est celle là la nouvelle voiture de papa” (montrant une Berlingot déclassée).
Charly : “Mais nooon”
Le vendeur : “Non, enfait celle là on va l’envoyer à la casse, faire un petit cube avec”.
Charly : “Aah oui, comme dans Monstre et Cie !”

CJ : Alors Charly tu as fait quoi à ton premier cours de théâtre ? – “Citron-Citron” !
Toon : super ton album, je kiffe  ! merci c est top

Lire la suite Lire la suite

Les films du mois : Un monstre à Paris

Les films du mois : Un monstre à Paris

Un monstre à Paris (2007) 10/10

Un monstre à ParisAlors là je dis bravo ! Depuis longtemps le film trainait sur mon Voocorder, sans grande réelle motivation à le découvrir. J’en connaissais juste la chouette musique interprétée par Vanessa Paradis et M. En quelques secondes à peine, je me sentais séduit par l’ambiance magique de ce film d’animation dans le vieux Paris. Les protagonistes sont très attachants, dignes d’un Pixar/Disney, avec petites blagues et humour en arrière-plan. Une très bonne revisite d’un Bossu de notre Dame mélangé avec la Belle et la Bête.

Clairement le premier film d’animation 3D français qui rivalise techniquement avec la concurrence, le tout enrobé d’une romance à la française qui vous tire quelques larmes…

A découvrir et à partager !

Torpedo (2011) 7/10

Un bon film bien de chez nous. Le sujet semble facile à traiter, il est pourtant subtilement original et imprévu. François Damiens y est une fois de plus excellent !!!

Carnage (2011) 4/10

En général, j’accroche encore assez bien au film tiré de pièce de théatre avec deux bonnes actrices, cela devait en principe être de bonne qualité… Pourant l’histoire m’a énervé jusqu’au bout.

Happy New Year (2011) 4/10

Tentons de faire un film avec le plus d’acteurs connus possibles… au final, aucun sentiment et une histoire difficile à suivre.

Sherlock Holmes : Jeux d’ombre (2012) 3/10

Très déçus de ce deuxième Sherlock. Trop distant de Londres et définitivement des personnalités données à Holmes, Watson et Mauriarty auquel je n’adhère pas. L’intrigue n’est pas claire, et je m’y ennuie royalement !

Les infidèles (2012) 2/10

A la base, le genre de film sur l’infidélité traité à la grosse comédie ne m’inspire pas le moins du monde. Je n’ai jamais vraiment été emballé par la bande annonce du film, mais bon, avec Jean Du Jardin, je m’étais quand même dit que je devais lui laisser une chance.

Au bout de 7 minutes, je me suis demandé comment le réalisateur allait pouvoir construire tout un film avec un début de ce genre… Puis, ce fut l’errance…. le trou noir, la tentative de comprendre le lien entre le début et là où on m’emmenait. Le tout avec des plans tremblants d’un cameraman peu habile…

J’ai fini par comprendre que j’allais avoir droit à divers mini-films sur le sujet, le genre de trucs qui m’énerve et qui de plus nous montre quoi ?

Franchement, ce film a dû être perçu comme la plus grosse arnaque de bande annonce non ?