Archives de
Étiquette : mixage

Mon album Let The Sun Shine, 10 ans déjà !

Mon album Let The Sun Shine, 10 ans déjà !

Et oui, fin de cette année, il y a aura 10 ans que je vous partageais mon album d’EuroDance “Let The Sun Shine” ! Que le temps passe vite ! Alors que se dessine en ce moment un peu mieux la finalisation prochaine du nouvel album de Cyborg Jeff, je me suis dit que le moment était bien choisi pour revenir sur cet album emblématique de ma “carrière” de musicien.

Envie de mettre la musique avant que je vous raconte toute cette aventure ? Alors rendez-vous sur l’édition BandCamp de Cyborg Jeff – Let The Sun Shine que vous pourrez télécharger gratuitement (et également faire un petit geste de sympathie qui permettra de financer la réalisation de projets futurs)

Sachez tout d’abord que j’ai beaucoup de fierté encore dix années plus tard à écouter et vous parler de ce projet ! Ce fut mon premier grand projet entièrement dédié à la Dance Music, il m’a permis de rencontrer de travailler avec des personnes remarquables et de construire des amitiés virtuelles fortes : Steve Kossouho (K93), GDream, Sylvain Sarrailh (Toad), Olmo Lipani (Crazy Man),…

Let The Sun Shine fut également une vraie réussite en terme d’écoute. En 2003, à une époque où ICQ et les Forums étaient nos outils de communications, je pouvais me féliciter d’avoir plus de 1000 téléchargements direct de l’album sur son site officiel alors hébergé chez Free.fr (Voici à quoi ressemblait le site de l’album Let the Sun Shine), un album qui était présenté par T-Tracker, Sound Tracker croate talentueux. L’album avait également été bien reçu auprès des sceners de Nectarine et lors de sa publication sur Jamendo quatre ans plus tard, il recevait également de belles éloges avec près de 150.000 écoutes en streaming et plus de 20.000 téléchargement à ce jour !

Voilà pour vous planter le décors, et vous donnez envie d’aller écouter ou ré-écouter cet album made in Cyborg Jeff, je vous invite maintenant à venir découvrir toute l’histoire de fabrication des hits qu’il contient : I Want, L’amour est un soleil, Playin’ Gamez, Perfection, Need 2 see u back et bien sur Let the Sun Shine.

Lire la suite Lire la suite

Il faut sauver Pinnacle Studio

Il faut sauver Pinnacle Studio

Après une première découverte du montage vidéo informatisé via un logiciel Magix fin des années 90, j’ai vraiment fait mes débuts à la dur sur Adobe Premiere 6 en auto formation avec l’aide de mon formateur multimédia… Avec des études en ingénieur du son, un intérêt tout particulier pour l’informatique et les média et à l’époque une très récente formation approfondie d’Adobe Photoshop 6, j’avais pu maitriser de manière basique l’outil, et même à gagner ma croute avec,… puisque c’est grâce à cela que j’ai pu décrocher mon actuel job dans le domaine de l’e-learning.

J’ai donc travaillé quelques années avec Premiere et une excellente carte d’acquisition vidéo de la marque Pinnacle, qu’il allait me falloir remplacer en 2003 ! Or une petite gueguerre venait de froisser Adobe et Pinnacle, les nouvelles cartes d’acquisition vidéo n’étant plus supportée par Adobe Première, je me retrouvais à découvrir Pinnacle Liquid Edition 5, la version “pro” de leur de logiciel de montage vidéo…. Un poil plus conviviale que mon aseptisé Adobe Premiere 6, Liquid Edition souffrait tout de même d’une grosse gourmandise en ressource et surtout d’une ergonomie mal pensée… C’est alors qu’un nouvel heureux hasard allait me faire croiser la route Pinnacle Studio 8 !

Des Pinnacle Studio 8… j’en avais une pelletée de CD dans mon armoire ! C’est qu’à l’époque, les ordinateurs Asus que j’avais choisi pour mes collègues était livré avec ce logiciel. Mais je n’y avait guère fait attention. Un jour, mon patron m’apporta un boitier de digitalisation vidéo analogique USB pour faire un essai…. Un boitier de la marque Pinnacle, livré avec une version bien étoffée de Pinnacle Studio 8… La mayonnaise allait prendre !

Il faut savoir qu’à l’époque donc, je donnais une formation pour adultes concernant la digitalisation vidéo, et j’y présentais Adobe Premiere 6, et qu’il fallait bien avouer que ce logiciel était assez mal adapté à mon public, certes intéressé par le sujet. Pinnacle Studio 8 se révélait être bien plus simple, très intuitif, beaucoup plus flexible et nettement moins cher !!! Je me lançais donc à ré-écrire ma formation autour de ce dernier,… avant d’en faire mon outil de travail quotidien !

Durant près de 6 ans, j’évoluais donc de version en version Studio 10, 12,…. 14 ! Studio n’était pas exempt de défauts, il avait ses caprices, ses plantages, ses lenteurs… C’est vrai ! Mais fort souvent les plus gros soucis étaient rapidement corrigé par une mise à jour…. Alors donc, pourquoi aller voir ailleurs ? Pourquoi aller voir comment a évolué Adobe Premiere, à quoi ressemble son petit frère Première Element,… Pourquoi diable s’intéresser à iMovie et Final Cut uniquement disponible sur Mac,… ou tenter Edius Canopus !

Et bien voilà que je me retrouve à devoir me poser toutes ces questions !! La faute à un Pinnacle Studio 14 beaucoup trop buggués, abandonné par Pinnacle et son nouvel investisseur Avid… Des problèmes majeurs dont je ne cesse de me plaindre via les divers SAV depuis novembre 2009, et qui reste toujours non résolu… Aucune mise à jour !!! Et je suis loin d’être le seul à en avoir remonté des problèmes sur ce Pinnacle 14.

Lire la suite Lire la suite

Quelques notes…

Quelques notes…

Un millénaire que je n’ai plus tapé quelques notes de musique… c’est vrai que je suis tout à fait dans un autre monde pour l’instant,… ceci dit, j’ai toujours dans les cartons un petit module qui attend gentiment une publication officielle… un premier petit essai du mois dernier… puis !!

J’ai depuis un mois monsieur Greg Di Palma au boulot, première rencontre humaine d’un jeune DJ et compositeur de ma région… ce fut l’occasion aussi de parler musique et cela m’a donné envie de pianoter hier soir pendant que madame papotait avec son amie Aurore… quelques jolis sons qu’il m’avaient fait écouter m’ont rapidement inspiré, même si en un peu plus de 30 minutes, difficile de faire quelques de vraiment concret… je vous laisse découvrir ce petit essai : Mind Stretch… (mixage assez mauvais, beaucoup trop de basse et pas eu le temps de vraiment créer un beat loop)

On a aussi mis en place ensemble une petite collaboration sur laquelle il travaille via Abelton… mais là, c’est un autre point de vue, moi j’ai vraiment du mal dans un environnement “hors tracker” !

Chaque chanson a une histoire…

Chaque chanson a une histoire…

Every song has a story –Pype–

Cappella - Tell me the wayC’est le slogan que mon petit frangin à trouver pour future nouvelle mouture de mon cyborgjeff 3.0, et de part la ré-écriture de son contenu… c’est tout à faire cela ! Mon idée est bien de ré-écrire pour chacune de mes compos les raisons et les idées qui y sont attachés, ca fera un sacré boulot, mais cela fera une superbe encyclopédie sur le monde du sound-tracker… Bref, mon 49° module était aujourd’hui présenté, et l’histoire en vaut la peine !

Enfin, le mystère est éclairci ! Après plus de 10 ans… En ce jour de novembre 1995, mon ami et maître, Pierrick Hansen était venu rendre visite aux frères Martin. C’était l’occasion de lui montrer que maintenant, j’étais capable de faire des modules à la maison et rapidement l’idée de faire un petit morceau ensemble, et plutôt sous Fast Tracker que sous ST3 que Pierrick ne connaissait pas… Pierrick avait une chanson en tête,… il me l’avait dit, ca vient de quelques choses.. Capella peut-être ? mais j’eu beau chercher dans mes nombreux CD de Cappella, aucune référence à ce “Give me the waaaayyy hayay hay hayy…”


YouTube Direkt

Lire la suite Lire la suite

Répets Virtual Music…

Répets Virtual Music…

virtualmusicrepet97_2.jpg— Pour ceux qui lisent ceci depuis Facebook, il y a des MP3s à écouter —

Tiens, ca fait super longtemps que je n’en ai plus parlé de Virtual Music… C’est que chaque fois je me dit qu’il faudrait que je digitalise quelques minutes des K7 vidéos, et que je manque de temps… Par contre, là en travaillant, je tombe sur quelques MP3s de nos répets… Et si vous avez quelques minutes, vous verrez qu’elles valaient bien celles d’Hélène et les garçons… ou presque ! Que de souvenir, de “Hey les gars” de Parmy imitant ce bon vieu Agnessen,… de Mister T. et Pype qui s’arrachait la voix, de Parmy, encore, qui ne pouvait s’empécher de slapper,… et moi qui mettait toujours mon synthé trop fort…

Un jour, en recherche d’un exercice à faire pour l’IAD, j’avais donc branché mon enregistreur à K7 durant une répet dans la cave de Vivien.. souvenir, souvenir,… quand tu nous tiens ! (1997) (n’hésitez pas à monter un peu le son pour bien entendre ce que l’on radote….)

Lire la suite Lire la suite