Archives de
Étiquette : GPS

Vacances en Bretagne avec nos 4 enfants.

Vacances en Bretagne avec nos 4 enfants.

Nous voici déjà rentrés depuis une semaine  bientôt 2 mois de nos vacances de printemps en Bretagne tous les six ! (Quelqu’un aurait-il vu passer le moi de mai ?) Il est donc grand temps de remettre en forme mes notes afin de vous partager notre carnet de vacances afin que vous aussi vous puissiez, vous aussi, réussir vos vacances dans ce coin de France.

L'univers du Poète Ferrailleur
L’univers du Poète Ferrailleur

Le Roadbook en poche, il allait évidemment falloir jongler avec la météo. Nous arrivions mi-avril, dans le Morbihan, situé au nord-ouest de la France et proche de l’Océan Atlantique, cela implique d’un peu courir après le soleil à cette période de l’année, mais peut-être moins que lors de nos vacances précédentes en Provence à la fin mars. Notre choix s’était donc porté sur la Bretagne que nous avions visitée il y a près de 10 ans, alors que nous n’avions encore que notre premier enfant. L’envie de revoir Saint Malo et Rochefort-en-Terre nous attirait fortement depuis quelques années, ainsi que l’idée de faire du vélo en famille. Notre choix s’étant alors finalement porté sur le côté sud de la Bretagne, peut-être plus propice à pédaler sur du plat ?

Enfin, l’un des défis de ces vacances serait notre voyage en Van Volskwagen, un T6 Traveller de 5,3m de long à garer lors de nos nombreuses visites touristiques.

Bref, je vous invite à vivre : Nos Vacances en Van à Vannes version famille nombreuse ! … en passant Le Mont Saint Michel, Rochefort en Terre, Port Blanc, Josselin, Monteneuf, La Gacilly, Saint Goustan, Saint Malo, Honfleur ou encore Locronan

 

Lire la suite Lire la suite

Nos vacances dans les Landes et Pays Basque

Nos vacances dans les Landes et Pays Basque

Aah, ce que j’aime les vacances en France ! D’autant que cette année nous partions “à l’aventure” dans une contrée encore non-explorée entre Arcachon et Bayonne, de quoi découvrir les Landes et même le Pays Basque. Comme je vous en parlais début du mois en goupillant le Road Book, nous avions choisi de découvrir le Camping Sandaya du Col Vert. L’année dernière nous avions testé la chaine Feerix à Marseillan. J’y avais très apprécié les animations pour les enfants, mais j’étais assez déçu du confort de notre “Mobilhome”. Ici, avec un standing 4 coquillages et malgré un modèle en 40m2 pour nous 6, j’ai été agréablement surpris de l’optimisation des lieux. Fini de me cogner partout ou ne savoir où m’assoir. De manière générale, le camping était moins aride qu’à Marseillan et la piscine, tant pour les grands que les petits était très chouette et je n’ai pas eu l’impression qu’il y ai eu trop de monde. Nous avons pu profiter de la location de vélo pour aller faire des balades. Impossible de mettre tous les vélos dans la voiture, mais j’étais tout de même content d’avoir pu glisser le vélo d’Alice et Juliette au dessus des bagages, dans le coffre, histoire que les filles poursuivent leur maitrise du deux roues !

Megaplouf dans la piscine du camping du Col Vert - Sandaya
Megaplouf dans la piscine du camping du Col Vert – Sandaya

Nous n’avons pas eu l’occasion de beaucoup profiter de la plage au bord du lac car bien sur nos vacances sont toujours remplies de visites et cette fois encore nous aurons parcouru pas loin de 4000km en 10 jours. Enfin, reste que les activités dans le camping m’ont du coup semblé un peu en retrait face à Carabouille et Gauffrette qui “mettaient l’ambiance” au camping Féerix ; )

Carte des vacances
Carte des vacances

Bref, je nous avais concocté un sacré Roadbook dont nous n’avons pu faire que quelques embranchements, de quoi envisager donc revenir dans cette région qui m’a vraiment agréablement plue… Un petit mélange entre les Polders de notre Mer du Nord et les Hautes Fagnes, bref en route pour nos vacances d’Arcachon à Bilbao en passant par San Sebastian, Biscarosse ou encore Espelette

 

J1. Hossegor : Surf, Rollers et glaces

Vacances au camping Col Vert - Sandaya - Premier plouf dans la piscine
Vacances au camping Col Vert – Sandaya – Premier plouf dans la piscine

Partis un peu plus tôt que d’habitude pendant la nuit, le contournement de Paris s’est passé sans encombre et nous arrivions, pauses comprises en fin de matinée à notre Camping du Col Vert. Le temps de découvrir celui-ci, la petite plage au bord du Lac Léon, le petit restaurant, notre “cottage” et nous nous empressions d’aller découvrir la piscine sous un soleil radieux ! J’étais un peu inquiet, qu’en pleine saison, celle-ci ne soit noire de monde, rendant la gestion des 4 petits monstres, mais il n’en fut rien. L’espace “enfants” (jusqu’à 10 ans) était d’ailleurs plus qu’agréable et notre petite sirène Rose s’y est donné à coeur joie.

Hossegor, capitale du Surf et des rollers
Hossegor, capitale du Surf et des rollers

En fin de journée, malgré le gros 1000km parcouru, nous prenions à nouveau la route pour passer un moment à Hossegor, “capitale” du Surf et des rollers. Comme beaucoup de stations balnéaires de la région, Hossegor se coupe en un coté plage et un coté centre. Ce dernier se situant au bord d’un lac aux eaux plus paisibles. Avec ces magnifiques villas et son coté un peu chic, le centre d’Hossegor m’a bien plu et j’y ai mangé, toutes régions de France confondues, les meilleures glaces qui soient ! Régulièrement l’idée de refaire étape à Hossegor en cours de journée s’est d’ailleurs envisagée… pour les glaces, les magasins ou encore le parc de jeux pour enfants… mais notre soif de découvertes nous a emmené toujours un peu plus loin.

J2. Dans le bassin d’Arcachon

C'est l'heure du petit déjeuner avant de partir en visite
C’est l’heure du petit déjeuner avant de partir en visite

Alors qu’en Belgique, il fait chaud avec un soleil qui ne semble jamais vouloir s’éteindre, au bord de l’Océan, non loin des Pyrénées, la météo est un plus capricieuse. Avec un tel roadbook, il s’agit de bien faire ses choix. J’avais donc prévu pour cette 2° journée de nous rendre à Gujan Mestras, la ville aux 7 ports au bord de bassin d’Arcachon, d’y louer des vélos et se faire une grande balade avant de terminer la journée à Arcachon, voire se rendre jusqu’à la Dune du Pilat. Mais changement de programme, arrivés à Gujan Mestras… nous sommes restés assez perplexes quant à cette étape. Je dois bien admettre que les différents lieux à visiter autour du bassin, et de manière générale dans la région ne permettent pas vraiment de se faire une bonne idée de l’intérêt ou non d’y faire étape au départ de leur site internet. Dans les faits, Gujan Mestras étale ces 7 ports dans un genre de bassin ostréicole plutôt industriel et le long d’une voie de chemin de fer. Après deux tentatives d’arrêt sans y trouver d’âme… nous avons donc repris la route jusqu’à Arcachon.

En bateau dans le bassin d'Arcachon
En bateau dans le bassin d’Arcachon

Ville plus importante, très appréciée de Napoléon pour ses bienfaits thérapeutiques, Arcachon offre un très bon compromis entre ambiance commerciale, plage, architecture et histoire. J’aurais aimé y rester un peu plus longtemps pour y découvrir la ville d’hiver et ces villas d’époque. Après une pause restaurant sur la place du marché, nous avons été faire un petit tour en bateau voir de loin, certes, mais voir tout de même l’île aux oiseaux et la Dune du Pilat, deux attractions typiques de la région. C’était une première pour notre grande famille que de monter dans un bateau, et les enfants ont grandement apprécié cette excursion d’une heure en mer.

Le GPS TomTom est mort !
Le GPS TomTom est mort !

Le retour fut ponctué d’un peu d’aventure supplémentaire, la mort de notre GPS, alors que nous étions à plus d’une heure du camping. Il aura fallut se reposer sur un Google Map pas vraiment adapté à la conduite accroché avec les chouchous de Rose à notre feu TomTom…

Cette “virée” vers le nord, du coté d’Arcachon aura pour finir été la seule de nos 10 jours de vacances. il restait pourtant encore tant à y découvrir, comme tout le coté du Cap Lège-Ferret ou le petit port de Biganos… une autre fois peut-être…

Lire la suite Lire la suite

Montpellier, nous voilà ! (1/2)

Montpellier, nous voilà ! (1/2)

Et nous voilà donc de retour de notre grand voyage dans le Sud de la France, jusqu’ici notre plus long trajet en voiture (2945km). Une jolie performance pour notre famille, puisque bien entendu Charly (4 ans) et ses deux soeurs Alice & Juliette (16 mois) mettaient l’ambiance à l’arrière de la Kangoo. Je vous livrais, il y a quelques jours, le roadbook de notre projet de voyage, afin de pouvoir donner quelques idées aux prochaines familles qui auraient envie de descendre dans l’Herault, mais c’est bien entendu après être descendu sur le terrain que je vais pouvoir vous donner les bons plans et les choses nettement moins intéressantes à faire avec de jeunes enfants.

Tout d’abord, il faut savoir que nous avons un peu joué de malchance avec la météo et notre choix de partir à Montpellier la première semaine d’avril. Il fait en principe déjà très doux à cette saison. Mais comme un peu partout en Europe cette année, la météo était capricieuse. Du vent, de grosses pluies,…

La famille Martin dans la Renault Kangoo, en route pour le Sud !
La famille Martin dans la Renault Kangoo, en route pour le Sud !

La descente c’est donc faite sur deux jours. 2x 5h de route et une petite étape en Bourgogne au gîte Le Foineau. Arrivé un peu avant 22h et déjà reparti le matin, nous n’avons pas vraiment pu profiter du coin, mais l’accueil et les lieux étaient plus qu’agréable. Déjà nous reprenions la route du Sud.

Le Gîte du Plo du Midi - Prades le Lez - Herault - France 2013
Le Gîte du Plo du Midi – Prades le Lez – Herault – France 2013

Comme annoncé par nos amis Emma & François, une fois Lyon passé on se sent faire route vers le soleil. 8, 9, 10, 11° c’est certes faiblard pour la région, mais c’est toujours mieux que la neige et les impératives encore négatives de la Belgique. Nous arrivions dans l’après midi à notre destination finale, le Gîte du Plo Midi. Le soleil était de la partie, et avec 15° petit degré, en tenue de touriste nous allions profiter de la plage et de la balade sur le port à Pavalas Les Flots. En cette saison hors vacances française, l’ambiance y est présente en ce dimanche après-midi, la plage est agréable avec même quelques modèles de jeux pour les enfants. Les vacances commencent bien !

Lire la suite Lire la suite

Retour à Silent Hill

Retour à Silent Hill

Souvenez-vous, il y a bientôt déjà 3 ans je vous comptais mes déboires lors de mes premières heures de jeux dans le cinquième épisode de la série Silent Hill, jusqu’ici seul épisode sorti sur Playstation 3. Trop difficile, trop action et aux graphismes assez moyen pour la console de Sony, je l’ai depuis un moment d’ailleurs laissé de côté. La console Wii de Nintendo a elle aussi eu droit à un épisode de Silent Hill que j’ai longtemps eu envie de découvrir… Sans non plus foncer.. D’une part car sa critique était plutôt moyenne et d’autre part car ce dernier était rapidement devenu très difficile à trouver à la vente.. quelle époque!

Un peu avant l’arrivée des filles, j’ai fini par en dégoter un exemplaire. Cet épisode Wii se présentait comme une revisite de l’excellent tout premier Silent Hill sortit 10 ans plus tôt sur la première Playstation. Mais en réalité il n’en emprunte que la scénaristique de base, suite à un accident de voiture, on se retrouve dans la ville de Silent Hill enneigée à la recherche de notre fille Cherryl… Je dirais que seul cela permet de dire que l’on s’inspire de ce premier volet de la série, puisque tous autres éléments fait partie du concept “SH” ou est novateurs.

Lire la suite Lire la suite

Mobile@work

Mobile@work

Et voilà, notre projet autour de l’utilisation des Mobiles dans l’eLearning se met en place ! La plupart de mes collègues vont pouvoir creuser le sujet, et moi techniquement le premier problème qui m’importe va être de rendre un produit pensé utilisateur personnel en un produit à utilisateurs multiples. Tout content comme un Geek de voir le magnifique objet dans sa boite,… je savais que j’allais devoir bien vite laisser partir ce premier iPad 2 tout beau, tout chaud… Ceci dit, je garderai toujours un œil sur lui,… Je peux en effet le tracer par GPS, ce qui tout de même bien pratique pour savoir qui et où il se trouve !

Mon ami Jérome m’avait parlé d’un système pour gérer plusieurs comptes sur un même iPad… En réalité l’application fonctionne pour iPhone, iPad et iPod…

Pour l’heure j’arrive effectivement à créer un profil depuis l’application à l’envoyer à l’iPad et à la supprimer, mais celui-ci doit être configuré depuis l’outil. Je n’ai pas trouvé comment exporter un profil depuis l’iPad.

Cette technique n’est évidemment pas la solution ultime, mais elle me permet déjà  :

– d’avoir des réglages Mails par profil
– d’importer les données d’un calendrier Google Agenda (en lecture uniquement)

Find My iPad : http://www.apple.com/fr/ipad/find-my-ipad-setup/
Utilitaire de configuration iPhone : http://support.apple.com/kb/DL926?viewlocale=fr_FR
Doc : http://developer.apple.com/library/ios/#featuredarticles/FA_iPhone_Configuration_Utility/Introduction/Introduction.html
PDF : http://images.apple.com/ipad/business/docs/iPad_Setup_Guide_EN.pdf