Archives de
Étiquette : echographie

Alice VS Cryptosporidium

Alice VS Cryptosporidium

Combat contre le Cryptosporidium

Bonne année, bonne année… et je l’espère surtout une bonne santé ! C’est que cette année, les fêtes de fin d’année ont été particulièrement perturbées ! Nous voici le 2 janvier, et l’on commence tout juste à sortir la tête de l’eau… Oh non, ce n’est pas l’arrivée de Rose qui nous a chamboulé. Nous nous étions préparés et organisés à gérer les fêtes avec une naissance avant, pendant ou après… Non, nous avons eu droit à un invités surprise, tel un hacker biologique : Le CryptoSporidium… un combat de près de 3 semaines !

Lire la suite Lire la suite

Bienvenue à Alice & Juliette !!

Bienvenue à Alice & Juliette !!

Nos petites jumelles, nées ce 18 novembre 2011.
Photos par PetiteSnorkys photography.

Et les voici donc arrivées mes princesses, que vous avez tant attendue avec nous. Un vendredi 18 novembre 2011 d’un après midi très ensoleillé ! Elles arriveront quand vous ne les attendrez plus,… c’était facile à dire évidemment. Car l’échéance se rapprochait. En effet au de là du 23, si les miss n’avaient pas pointé le bout du nez, il allait falloir envisager une césarienne programmée… alors que nous espérions plus que tout une naissance naturelle… Bref, vers 3h du matin, madame me réveille en sursaut ! “J’ai perdu les eaux !!”

Là comme cela, je peux vous dire que j’y croyais de moins en moins, mais au moment même, émergeant de mon sommeil, je lui ai répondu : “Cela veut dire que je dois me lever maintenant ?” Alors qu’elle s’activait et demandait d’aller réveiller Charly pour l’amener chez sa Mamou,… je tentais de me mettre les idées en place. Quel jour sommes nous ?, Je vais avoir faim, allons chercher des Cookies dans la réserve,… Ne pas oublier la Nintendo DS pour qu’elle puisse s’occuper au besoin… Je vous rassure, j’ai fini par me mettre dans le bon rythme quand même ! Le travail fut long : 11 heures. En soit, les six premières m’ont parues très rapide… je somnolais un peu, pendant qu’elle tentait de tenir bon dans la baignoire-jacuzzi de l’hôpital. Déjà un bon point, elle qui espérait passer son travail dans les deux salles rose du Bois de l’Abbaye… Ouverture à 3, à 4, à 5… encore à 5… Zut ça n’avance plus… Les contractions sont pourtant là depuis 6 heures, et plus que régulière… toutes les minutes ! Madame finira par s’aider de la péri… Mais quelle force et courage a-t-elle eu pour mettre tenir si bien toute cette grossesse et donner la vie à nos petites ! C’est drôlement impressionnant.

La péri a fait son effet, en quelques temps on passait donc de 5 à 9… presque 10. Maintenant il faut qu’Alice se mette à descendre. Et c’est plutôt là que ce fut longuet à attendre. J’allais donc me chercher un café, un sandwich, un coca,… histoire que le temps passe un peu plus vite… Et là, les minutes se figent, le temps me parait bien long. De plus, je ne sais trop quoi faire, je n’ai pas vraiment l’impression de pouvoir l’aider, je peux juste être là… Ne rien faire d’autre, c’est lui montrer que je vis cela avec elle !

Enfin la gyné arrive, il est 13h45. “Mais il y a déjà une tête qui se présente !” dit-elle aux Sages Femmes… Là j’ai bien vu dans son visage que toutes allaient devoir s’activer. En peu de temps nous nous retrouvions dans une arrière-salle d’accouchement bien moins mignonne où se retrouvent déjà pas mal de cliniciens avec leur masques et chapeaux… Machines, fils, capteurs,… Je ne sais trop où me mettre,… avec mon D700 autour du coup. J’ai un peu peur de ne pas trouver ma place. Les trois photographes initialement prévues n’ayant pu être dépêchées, c’est sur moi que repose d’être le parfait futur papa, et le photographe de ces souvenirs inoubliables ! Bref, je fais quelques réglages avant de me remettre dans le bain. On tente la poussée à l’expire, mais cela semble peu efficace,… Madame passe à la poussé classique. Elle devient si rouge que j’ai un peu peur qu’elle n’explose,… mais je la sens vraiment dompter la douleur qui doit être bien présente… Moi elle me semble si forte que je ne vois rien qui me laisse imaginer qu’elle souffre… Elle semble ne faire qu’un avec la nature et nos petites puces qui cherchent à nous rejoindre.

Cela semble s’activer à l’avant. Je tente un coup d’œil par delà une jambe… Arf, oui, il y a une tête qui sort là. “Préparez-vous pour la photo” me dit la Gyné,… zoup je passe derrière l’objectif… Clic clic… Voilà Alice sur le ventre de maman… Wouf, c’est un sacré coup d’adrénaline. Ce n’est pas pareil que pour l’arrivée de Charly. C’est inexplicablement différent, et tout cela n’a duré que 10 minutes… Madame reprends pour la suivante, alors qu’Alice découvre la vie sur son ventre… En quelques minutes, Juliette rejoint sa sœur, qu’elle semble serrer aussi fort que sur les échos

Vindju, que d’émotions. Voici une nouvelle vie qui commence pour nous. il est 14h30. Alice et Juliette se ressemble vraiment beaucoup, 47cm chacune et 3kg 100 l’une, 2kg 850 l’autre…

Un remake de Charly et ses drôles dames !

Un remake de Charly et ses drôles dames !

Et oui ! Ce seront donc deux petites jumelles qui accompagneront dans quelques mois notre petit Charly et sa petite cousine, voilà qui risque bien faire ressortir le célèbre “Bonjour les filles, Bonjour Charly !” Nous aurons beau eu tenter de le savoir avant l’heure… les deux tentatives chez une échographe devant nous faire savoir si filles ou garçons vous seriez n’ont pas vraiment été une grande réussite, il aura fallu attendre le rendez-vous officiel où en quelques secondes, ce dont nous étions convaincus et confiants nous étaient enfin annoncés… Tous ces signes étaient bien vraies… Même Charly depuis plusieurs semaines montraient le ventre de maman en disant : Soeurs, bébés…

Madame va pouvoir craquer pour du rose, nous allons pouvoir sélectionner la poussette, et les choses vont devenir un peu plus concrète pour moi… Quoi que. Je me suis bien fait à l’idée que la famille allait s’agrandir d’un coup, qu’il y avait plein de trucs à préparer, que ce serait des petites filles,… Mais j’ai pourtant encore l’impression d’être un peu en décalage avec la réalité.

Pour l’instant, les travaux se mettent place. Il nous faut récupérer une chambre, et l’une des deux caves va être complètement transformée… Les vacances s’annoncent pleines de déménagements !

taquin||taquine

taquin||taquine

echo2_13112008.jpgEt voilà, le suspens durera encore un peu ! C’était ce soir l’heure de la 2° écho, entre 12 et 15 semaine en fonction du vocabulaire, bref, l’info tant attendu du petit garçon ou petite fille était tout à fait possible… Même si madame n’y croyait pas trop, moi j’étais très optimiste ! Avec mes soucis aux yeux, le timing de fin d’après midi était, serré. Quitter le bureau à 16h, pour déposer mes anciennes lunettes à 16h30. Récuperez la monture avec les nouveaux verres à 17h30, puis rendez-vous à 18h15 chez la gyné… Le ptit bout, voulait que je sois “au point” pour l’admirer :)

16h35, téléphone, “On a un soucis”, votre ancienne monture s’est brisée…. Arf ! C’est pas bon ça… D’une part, pas bon pour le porte-feuille, puisqu’inévitablement, cela implique l’achat d’une nouvelle monture,… Pas bon non plus sur le timing, on est serré là !!! Me voilà à devoir faire un choix, là “op de moment”… Bon je pense ne pas avoir fait dans l’extravagant, je suis resté dans le même genre…

Wooohwww, ca fait bizarre de voir… j’ai l’impression d’être dans un monde en 3D … Bon nous revoilà parti, à l’heure pour le rendez-vous.. (De toute manière, on a beau être à l’heure, il faut toujours attendre)… Coté papier et résultat sanguin, tout est actuellement OK, c’est une bonne nouvelle… On est pas vraiment excité de l’entendre enfait…

C’est que l’on a triché !!! :) Madame avait commandé sur Internet un appareil sur base Doopler permettant d’entendre le coeur du bébé… Lors de la 2° tentative, et près d’une bonne heure, j’avais réussi à trouver les 150 BPM de son petit coeur ! Un vrai dancing Tektonik là dedans !

Bref, c’est voir qui nous intéressait… Et enfait, plus le temps passe, moins on voit l’entierté du corps ! C’est normal parait-il… Dès le début, il gigotait pas mal, puis il s’est planqué dans un petit coin, jambes croisées, avec la ferme intention de ne rien dévoiler cette fois-ci

Bizarrement, je ne suis pas déçu. Je sentais cette envie de savoir, mais je la sentais trop rapide. Comme si je n’avais pas eu le temps de me réjouir… Et Dieu sait que j’aime à me préparer à un joyeux moments !! Il faudra attendre, attendre de vous dire si nous l’appelleront monsieur Tadaaam ou madame Badabooom…

PS : vous constaterez qu’il a déjà mes oreilles :)