Archives de
Étiquette : Commodore 64

PowerGlove Reloaded débarque sur Amiga

PowerGlove Reloaded débarque sur Amiga

C’est avec une certaine fierté que j’ai reçu la nouvelle de Matt et James il y a quelques semaines, la version Amiga du jeu Power Glove débarque juste à temps pour les fêtes ! Si je m’intéresse tant à ce jeu, c’est tout spécialement parce que j’ai eu le plaisir d’en composer la bande son de ce dernier il y a maintenant plus d’un an. Après avoir une première période d’investigation, l’écriture des 8 titres en 77 patterns inclus dans un même fichier .MOD se sera étalé du printemps 2016 à l’hiver 2017. Parlons aujourd’hui de ce super jeu programmé par Matt, disponible en édition physique, une bonne vieille disquette, pour l’Amiga 500 ainsi que sur CD pour l’assez rare console de Commodore, l’Amiga CD 32 ainsi qu’en version dématérialisée pour PC, MAC ou système Linux.

Dans un esprit 100% début des années 90, Power Glove se présente comme un jeu de plate-forme qui offre un savant mélange d’action et d’exploration faisant dès lors penser à des classiques du monde de Nintendo que son Megaman et Metroïd comme le confirmait AmigaBill dans sa découverte du jeu sur Twitch. Si visuellement notre petit héros une fois équipé de son Power Glove afin de sauver notre planète a indéniablement un look de Megaman, il se retrouve devoir crapahuter dans les bases du réacteur thermique polaire pour supprimer les robots en ayant pris le contrôle de ces dernières. C’est en mode exploration que vous allez donc visiter les 6 niveaux tout en supprimant les robots intrus afin de mémoriser les chemins les plus rapides pour combattre les Boss qui protèges les cristaux de réactivation.

Powerglove - data
Powerglove – data

Gardez évidemment en référence le jeu initial de Power Glove que Matt avait développé quelques années au par avant pour le Commodore 64 et pour lequel j’avais également composé les deux musiques. On peut se rendre dans l’image ci-contre la masse supplémentaire d’éléments graphiques et la taille de la carte entre les deux versions ! Mais une fois la manette en main, le fun est évidemment également décuplé. Notre héros répond au doigt et à l’oeil et le scrolling différentiel est tout simplement parfait pour donner de la nervosité aux jeux !

C’est qu’à l’époque bien que l’amiga propose des jeux de plate-forme au scrolling bien plus réussi que sur mon PC, c’était clairement le point qui allait me donner l’impression d’avoir un jeu “comme sur console” !

Powerglove : Du fun et du Cyborg Jeff dans votre C64

Musiques terminées en janvier 2017, jeu finalisé en été 2017,… l’attente fut longue avant la sortie de ce dernier ! James Monkman, responsable du petit éditeur anglais RGCD en explique les raisons sur son blog. L’importation de 500 boitiers permettant d’insérer une disquette et un CD depuis les Etats Unis a été assez long et il aura ensuite fallu réfléchir à la meilleure méthode de gravure des CDs pour qu’il puisse être reconnu sur une console Amiga CD 32.

Lire la suite Lire la suite

Bilou retourne sur les bancs de l’école

Bilou retourne sur les bancs de l’école

Bilou : School Rush - Aftermath
Bilou : School Rush – Aftermath

Automne 1993, il y a 25 ans, mon frère Pype, Pierrick et moi donnions naissance à Bilou, un petit personnage tout rond, tout bleu à l’animation techniquement originale qui allait devenir notre héros de jeu-vidéo.

Aujourd’hui, le développement de School Rush prend fin. Ce fut long, parfois fastidieux, mais je voulais l’amener jusqu’au bout. Comme dans tout jeu, il y a des choses qui ont été abandonnées en cours de route. Soit qu’elles ne convenaient pas, soit qu’elles m’écartaient du but premier du jeu… soit qu’elles promettaient de devenir un gouffre de développement rendant irréaliste toute sortie tant que je serais en solo sur le développement. Que ce jeu soit mon cadeau à tous ceux qui ont écrit du code free software que j’utilise tous les jours, les musiques que j’écoute en codant, les vidéos sympa qui m’ont donné envie de continuer. Merci à tous pour votre travail. (Un article à lire sur le Blog de Bilou)

S’il aura une sacrée concurrence lorsque débarquera Rayman un peu plus tard, il est resté “notre héros” et prendra vie dans diverses aventures derrière les lignes et les lignes de codes du frangin : Jeu d’aventure et de plateforme en Quick Basic, Shoot’m up sur le constructor kit du Commodore 64 pour finalement poursuivre ses aventures sur Nintendo DS depuis 2006.

Voilà déjà maintenant 5 ans, que Bilou a repris le chemin de l’école. Un univers que nous avions créé à l’époque où nous étions nous même sur les bancs de l’Athénée Royal de L’Air Pur et qui avait également été déjà largement étoffé au début de ce millénaire lorsque Bilou prenait vie en WebStrip plutôt qu’en jeu vidéo.

Nous y sommes donc, Bilou souffle donc aujourd’hui ses 25 bougies et pour l’occasion l’épisode School Rush : Aftermath vous est proposé autour de 5 niveaux à la sauce “Rush”. Il faudra éviter les crayons, s’accrocher aux éponges, sauter sur les encriers et lancer des tailles crayons tout en ne traînant guère… Le niveau d’encre monte, monte…

Il faut bien le dire, je ne donne pas assez de place à Bilou par ici. Il en fait pourtant un sacré boulot le frangin à développer notre Bilou. Alors que je tardais un peu à lui proposer les bandes sons du jeu ces dernières années… Je dois bien avouer d’ailleurs que j’ai mieux profité d’une partie de Bilou sur OpenEmu, pouvant alors apprécier le travail de Pixelart à sa juste valeur que sur la petite console de Nintendo. En effet, vous pouvez télécharger sur SourceForge cette petite aventure “homebrew” afin de la faire tourner sur un émulateur Nintendo DS ou sur carte compatible Homebrew directement sur votre console.

Vacances bien remplies, mais vacances finies

Vacances bien remplies, mais vacances finies

Finies les vacances. J’ai moi déjà repris le chemin du bureau pour préparer une 3° saison de MOOC ULiège. Aujourd’hui, Rose disait un dernière au revoir à Andy, Anna, Catherine, Kessy à la crèche. Et oui, lundi elle suivra les grands pour entrer à l’école ! Oui, les vacances sont finies.

Finies, mais bien remplies. Je suis plus que satisfait de tout ce que nous avons fait ensemble cet été. Il y a bien sur eu notre Trip dans les Landes dont j’espère vous avez déjà été découvrir les photos, mais pas que…

Ici en Belgique, nous avons profité de cette belle météo pour nous rendre à Plopsa Coo, Pairi Daiza et Bobbejaanland et le Weekend Médiéval de Remouchamps. Je vous avoue que les parcs d’attractions belges sont loin de proposer des offres attrayantes pour les familles nombreuses. Cette année, nous avions tenté d’optimiser un peu les choses avec un abonnement à Pairi Daisa offrant en principe des réductions intéressantes dans d’autres parcs. Nous comptions sur un -50% sur le parc Efteling qui a modifié son offre par un -5€ nettement moins intéressant. Nos abonnement nous permettait de réduire à -40% les entrées aux parcs Plopsa, -60% pour Bobbejaanland, mais tout cela uniquement sur les tarifs “adultes”… Bref, si le concept abonnement + réduction à poursuivre pour l’année prochaine, nous pensons optimiser les choses d’une autre manière… Quoi qu’il en soit, c’était l’occasion de profiter cette année un peu plus de Plopsa, maintenant que Rose à dépasser le 1m, de découvrir Bobbejaanland avec les plus grands et de profiter des Estivals de Pairi Daiza pour aller écouter Newton Lawrence et son mini-piano. Par contre, la fête de médiéval de Remouchamps et son tarif familles nombreuses nous a grandement plu, avec de nombreuses activés et la rencontre de Pavard le Passeur d’Histoires.

Reste qu’il est parfois encore compliqué de jongler avec les règlementations des diverses attractions qu’on est 2 adultes et que l’on a 4 jeunes enfants.

Lire la suite Lire la suite

Créer des musiques pour la Nintendo NES

Créer des musiques pour la Nintendo NES

Fin de l’année dernière, j’avais repris contact avec Lazycow, créateur de jeux-vidéo indépendants avec lequel j’ai travaillé ces dernières années au projet Powerglove sur Commodore 64 et Amiga 500. Il se lançait dans un nouveau défi, la réalisation d’un jeu destiné à la console NES de Nintendo. Une mission plus complexe puisque jusqu’ici je maitrisais assez bien les caractérises sonores des machines de Commodore, là où je devais un peu plus apprendre de ce que la première console à renommé mondiale de Big N était capable. Cette dernière dispose de 5 canaux sonores contre 3 pour le Commodore 64.

FamiTracker - Cyborg Jeff - Wolfing Zero
FamiTracker – Cyborg Jeff – Wolfing Zero

Cependant là où il est possible de définir à chaque fréquence ce que l’on veut utiliser comme modulateur d’ondes sur le Commodore, la NES fonctionne avec des générateurs fixes. 2 ondes de type ‘Pulse’ qui produisent des sons “Chiptunes” très spécifiques, un générateur d’ondes Triangle efficaces pour des séquences de basses et enfin un générateur de bruits plutôt orienté à la création des percussions ou effets spéciaux. Un 5° canal dit DPCM permet par exemple d’utiliser des samples, mais dans notre projet je n’y avais pas accès. Je pense que ce dernier pouvait être utilisé via des compétences plus poussées des cartouches. Bref, de nos jours pour composer des musiques pour la NES, l’outil le mieux adapté est donc FamiTracker un outil dans l’esprit des SoundTrackers que j’ai l’habitude d’utiliser depuis près de 25 ans.

Mon premier essai était plutôt concluant avec une séquence à l’ambiance “dans les tuyaux” un peu groovy. Cependant j’allais vite être confronté à une série de limitation technique à prendre en compte que l’outil FamiTracker, lui ne s’impose pas. Des limitations propres aux outils de développement sur NES.

Lire la suite Lire la suite

Happy GeekMas

Happy GeekMas

Joyeux Noël - Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
Joyeux Noël – Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban

Comme les années précédentes, j’aime à tenir ce “Pinboard” dédié aux cadeaux de Noël un peu Geek qui donnent envie vus durant l’année écoulée. C’est l’heure de le remettre à jour au lendemain 25 décembre avec l’arrivée de nouveaux albums de Lindsey Stirling et Adam Young (Owl City), l’énervante Nintendo Switch et son Mario Odyssey ou la Mini Super Nintendo et sa trentaine de jeux embarqués, le nouveau numéro de Largo Winch ou la prochain sortie du Mook Retrolazer édité chez Omakebooks… Un pull de Noël ? Un synthé Vintage ? L’Ecto1 des Ghostbuster en Playmobil ou pourquoi pas la cartouche 1541 Ultimate II pour votre Commodore 64 !?

Pour ma part, j’ai eu la surprise de recevoir le 3° tome de la magnifique édition illustrée d’Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban alors que je m’étonnais justement de pas en avoir aperçu la sortie dans les magasins !

Un peu surpris, j’ai également reçu un mini borne d’arcade de poche. La vague de rétro a envahi les shops en ligne avec de nombreux produits un peu “geek” qui tente de singer le concept réussi des Mini NES et Mini SNES de Nintendo. On retrouve en effet des mini ZX Sinclair, des Mini C64, Mini Megadrive, Mini Atari avec plus ou moins de réussite, mais également de nombreux MiniTrucMuchs remplis de jeux inconnus que l’on retrouve souvent sous la bannière de Lexibook dans nos contrées un peu à l’image de cette Mini Arcade Machine – 240 16bits games proposées par l’énigmatique entreprise ARB Gaming.

ARB Mini Arcade Machine - Clone de Chip'n Dale
ARB Mini Arcade Machine – Clone de Chip’n Dale

Quand on fouille un peu entre les jeux plus que moyen, on y retrouve tout de même une série de grands classiques de l’époque 8 bits auxquels on a supprimé la bande son pour la remplacer par des bruitages à la GameMaker et parfois même remplacé les graphismes par des sorites en 256 couleurs rarement réussis. Néanmoins vu la taille de la machine, lorsque l’on joue à un clone de l’excellent Chip’n Dale de Capcom, cela passerait presque inaperçu ! Il devient alors amusant de fouiller parmi les 240 bizarreries pour y retrouver Arkanoïd, Bomberman, Wrecking Crew, Galaxian ou encore Wonderboy… Reste alors cette envie de pousser plus loin l’investigation. Techniquement que retrouve-t-on à l’intérieur de ce genre de borne cheap ? Comment on été sélectionné les clones et les jeux plus ou moins originaux… Qui se cache derrière les hypothétiques jeux originaux ?

La suite des congés de Noël pourront alors se poursuivre avec quelques parties en famille de la nouvelle édition Hasbro de Destin – Le jeu de la vie. Lorsque les enfants seront calmes (cela arrive parfois), je pourrais me plonger dans la lecture du Mook “Les 30 ans du Club Dorothée” ainsi que la découverte la Bible artistique dédiée à Legend of Zelda..

EnregistrerEnregistrer