Archives de
Étiquette : Be-Games

Enfin une PlayStation qui fait rêver !

Enfin une PlayStation qui fait rêver !

Voilà, c’est fait, la toile est enflammée, Sony a enfin présenté sa nouvelle console, la PlayStation 5 dont on sait déjà depuis le début de l’année qu’elle devrait être mise en vente d’ici la fin de l’année ! Les caractéristiques techniques avaient déjà été elles aussi présentées, elle ne m’intéressent d’ailleurs qu’à moitié ! Jusqu’ici je m’étonnais surtout, avec une mise sur le marché qui se rapprochait qu’aucun jeu ne s’annonce pour venir donner envie ! Il aura aussi fallut attendre la mi-juin pour voir enfin officiellement ce qui sera là pour faire vendre cette nouvelle machine !

PLAYSTATION 4, VENDEZ-MOI DU VENT !
PLAYSTATION 4, VENDEZ-MOI DU VENT !

Ma fois, je n’ose plus trop m’avancer sur la réussite des uns et des autres sur le marché du jeu vidéo, je ne suis clairement plus le quidam représentatif de l’acheteur type ! J’ai fais mon “rouspéteur” quant Sony a sorti sa PlayStation 4 fin 2013, non compatible avec les titres physiques et dématérialisée de la génération précédente. Ce coup bas, m’avait fait patienter jusqu’en 2017 avant de succomber à l’envie de découvrir Résident Evil 7, Final Fantasy XV et le prochain projet “Horizon Zéro Dawn” qui allait sortir cette année-là.

Du dématérialisé et du cloud gaming… on a acheté du vent ! Et oui, Sony nous annonce donc que les contenus achetés sur le Playstation Store de la PS3 ne seront pas compatibles et transférables sur la PS4. C’est grandiose quand même ! Il en va de même pour les jeux sur support physique. (PlayStation 4, vendez-moi du vent !, mars 2013)

Je n’ai pas plus non plus été emballé par la Switch de Nintendo qui prenait la décision de reléguer aux oubliettes ma WiiU que j’appréciais beaucoup… là aussi, ce ne sera que fin 2019, avec l’arrivée du remake de Link’s Awakening que l’appel sera suffisamment fort.

Le Futur à nos pieds !

Mais assez de retour en arrière ! Car dès le 13 mai, c’est Epic qui viendra surprendre tout le monde avec la présentation de Unreal Engine 5 et sa démo “Niagara” qui montre de quoi la nouvelle version du moteur de jeu le plus utilisé sera capable sur la nouvelle PlayStation 5… Et il faut bien admettre que ce Tomb Raider-like est époustouflant, mais en restant conscient qu’il ne s’agit que d’une démo technique en temps réelle et non d’un jeu à venir !

Mais il ne faudra pas attendre bien longtemps pour rêver… Alors que la PlayStation 4 s’apprête à crier son chant du phoenix avec l’arrivée de The Last of Us – Part 2 qui devrait se positionner comme le plus beaux jeux de la console, repoussant peut-être même les limites, Sony laissait sous entendre que la majorité des jeux issus de la précédente génération serait compatible et même amélioré sur la nouvelle PlayStation 5… La présentation de la console n’a pas manqué de surprendre ! Loin des différents désigns prévisionnels vus ses derniers mois. Je n’aime pas vraiment sa couleur blanche, mais la forme est jolie… Il se murmure de plus en plus fort cependant que la bête est gigantesque… Et son prix ?

Aucune confirmation actuellement. 2 modèles seront mis en vente, l’un avec le lecteur BluRay 4K et l’autre sans. Lequel des deux sera considérés comme l’arme de combat marketing face à la nouvelle Xbox de Microsoft annoncée à 449€ ? Il faudra encore patienter, mais il y a lieu de penser que Sony ne réitérera pas l’erreur de sortir une console à un prix trop élevé comme ce fut le cas avec la PlayStation 3 en 2007, au prix astronomique de 599€ !

Enfin, la suite de la présentation de Sony s’est poursuivie avec une série de nouveaux jeux dédiés à la PlayStation 5, et cette fois… Nous avons de quoi rêver dès maintenant avec la suite tant attendue de la série Horizon Zéro Dawn dont j’ai terminé le premier épisode, sorti en septembre 2017 cet hiver… Mais aux cotés du futur hit de Guerilla, Capcom, Ubisoft et Square Enix ont de jolies pépites en préparation sur la PS5… Je vous passe en revue les jeux qui m’ont marqués lors de cette présentation !

Lire la suite Lire la suite

Legend of Kyrandia : de bons vieux pixels et pierres précieuses

Legend of Kyrandia : de bons vieux pixels et pierres précieuses

Et zoup, un petit saut plus de 20 ans en arrière, en 1992. A cette époque je rêvais d’une carte VGA 256 couleurs, d’un écran compatible et d’une Sound Blaster afin d’avoir un PC digne de ce nom et pouvoir moi aussi jouer aux dernières nouveautés. Mais, qu’à cela ne tienne, il y avait les copains ! Et justement la marraine de la sœur de mon ami Alain était testeuse de jeux-vidéo ! Nous avions donc très souvent plein de nouveaux jeux à découvrir. Parce que lui, Alain, il n’avait peut-être qu’un 286 alors que moi j’avais un 386, mais il avait le son et la couleur ! Bien entendu, je n’ai aucune idée à l’heure actuelle de si oui ou non la marraine de sa sœur était vraiment testeuse de jeux vidéo, mais le métier de testeur de jeux-vidéo faisait déjà rêver !

Bref, ce matin là, mon ami Alain avait reçu un super nouveau jeu d’aventure, avec des graphismes encore plus beau que Monkey Island et un cinématique de mise en bouche dont je ne me lasse toujours pas : The Legend of Kyrandia.

Legend of Kyrandia - Westwood

A cette époque, le jeu d’aventure dit Point & Clic est en plein Boum ! Rapelez-vous l’article de Kloups l’hiver dernier. Les premiers jeux d’aventures sur ordinateur étaient essentiellement en mode texte. L’ordinateur affichait une description de la situation et le joueur devait ensuite écrire des instructions à l’écran afin de progresser.

Le « point & click » dans l’histoire du jeu vidéo : les perles LucasArts (1/2)
Le « point & click » dans l’histoire du jeu vidéo : les perles LucasArts (1/2)

Vous venez d’entrer dans le donjon sombre et lugubre. A vos pied, l’épée ensanglanté de Mike le Maudit git au sol.
>> Ramasser l’épée

Pour la petite anecdote, certains jeux se jouaient même sans écran. Les situations étant envoyées directement sur une imprimante par l’ordinateur. Par la suite des situations graphiques fixe, puis agrémentée de personnages animées améliorèrent le genre jusqu’au chamboulement génial crée par Ron Gilbert et son moteur SCUMM qu’il mis au point chez LucasFilm Games en 1987 avec le jeu Maniac Mansion. Le joueur allait maintenant contrôler son personnage non plus en lui donnant des instructions écrites mais en ciblant des mots clé affichés en bas de l’écran et des objets dans le jeu ou dans sa “boite à outil”. Certes SCUMM ne se résume pas à cela, mais ce grand changement avait fait naître une nouvelle manière de jouer.

Legend of Kyrandia

Lucas Arts fut donc le fer de lance du Point & Clic avec entre autre Monkey Island, Indiana Jones ou par la suite Day of the Tentacle et Sam & Max, mais assez rapidement d’autres développeurs allaient tenter leur chance. C’est le cas d’un nouveau venus dans le paysage vidéoludique de l’époque : Westwood Studio, récemment boosté par implication de Virgin qui sortira en 1992 Legend of Kyrandia et Dune 2. Deux jeux bien différents qui connaitront un succès certains ! Dans ce flot de jeux d’aventures, les responsables de Westwood espéraient se démarquer grâce à leur arme secrète :  une interface basée sur un curseur multifonction plus simple que l’association de mots-objets du SCUMM de l’époque. C’était sans compter que la concurrence avaient déjà elle aussi cette idée dans les cartons.

Moi, du haut de mes 14 ans, je ne m’attardais au fond pas ce genre de détail ergonomique !

En travaillant sur le MOOC “Introduction à la culture vidéoludique” j’ai eu l’occasion à diverses reprises de me rendre au Liège Digital Lab où il est possible de consulter de nombreuses anciennes revues dédiées à la presse vidéoludique, dernier thème abordé par Boris dans ce MOOC. Quel plaisir de se replonger par exemple dans ce test de Legend of Kyrandia dans un bon vieux Joystick !

Première visite à la Made In Asia

Première visite à la Made In Asia

Voilà quelques années que mon frangin me parle de la Made In Asia, salon annuelle prenant place à Bruxelles autour des univers venu du pays du soleil levant… C’est via la MIA qu’il m’a fait découvrir la BD “Maliki” ou de nombreux ouvrages tel que Pix n Love ! Depuis quelques années également les collègues de chez Press-Start et Be-Games au par avant se rassemblent lors de ce meeting avec un beau stand dédié au rétro-gaming… mais pour ma part jusqu’ici, le timing ne m’avait jamais permis de m’y rendre !

Or, cette année, le stand Press-Start s’offrait une mini-exposition d’une série de clichés que j’ai réalisé autour du Rétrogaming, l’un de mes grands dada, et l’envie était donc d’autant plus grande de m’y rendre… ce que nous avons finalement fait vendredi dernier en “famille réduite”. J’allais donc pouvoir rencontre dans la vraie vie : Johnny ofthedead, Space Cowboy, Franqui et le reste de la bande.

Le temps de faire quelques photos, de faire l’accolade à Pablo, le concepteur du génial Healer’s Quest, de faire un waouw devant un autre jeu belge Guns, Gore & Cannoli et nous nous retrouvions dans la zone dédiée aux jeux de sociétés… A la recherche du stand de iello Games pour voir si il n’y trainera pas un prototype de Cherry Tree, un de leur prochain jeu illustré par l’ami Sylvain Sarrailh et je me retrouvais avec Alice à tester le très sympathique Face de Book prochainement dispo chez Cocktail Games.

Lire la suite Lire la suite

Inside Ze Cube

Inside Ze Cube

Inside³
Inside³

Quelques anciens de Be-Games se sont rassemblés autour du site Site-Geek, on n’y parle pas que de jeux-vidéo et aujourd’hui y est présenté un concept très sympathique de casse-tête à la sauce un peu geek… L’idée est simple, une bille qui doit se promener dans un labyrinthe… Un labyrinthe enfermé dans un cube, un labyrinthe à étage… Vos seuls repères : un plan, parfois incomplet, et vos sensations… J’en connais plus d’un qui apprécieraient le concept !

Vous aimez les casse-têtes ? Vous kiffez les labyrinthes et les trucs capables de vous rendre dingues pendant des heures ? Si la réponse est oui alors vous devez lire l’article suivant. Si la réponse est non, lisez quand même, vous pourriez vraiment apprécier ce qui suit. Récemment j’ai eu l’occasion de découvrir « Inside Ze Cube » de la société Inside et je voudrais vous expliquer le concept et le fonctionnement pour que vous aussi vous rejoigniez la communauté. Le concept est simple. Il s’agit d’un cube en plastique composé de 7 couches avec un labyrinthe différent sur chaque couche où le but est de réussir à traverser les différents labyrinthes pour faire parvenir la bille en bas du cube. Facile ? Ah non j’ai oublié de vous dire, vous ne voyez bien-sûr pas les labyrinthes à travers donc il vous faudra estimer où vous vous situez sur base du petit plan des différentes couches qui se situe sur le cube même. (A découvrir sur Site-Geek.fr)

Goodbye 2014

Goodbye 2014

Goodbye 2014 - Facebook

Et voilà, l’année 2014 touche à sa fin. Une année plus que positive pour notre famille et que nous quitterons en en gardant le maximum de souvenirs, même si les derniers mois ont été entachés de mauvaises nouvelles que ce soit dans la gouvernance de notre pays ou les imbécilités décidées par l’Europe.

Cette année 2014 ce sera notamment et dans le désordre de magnifiques moments en famille et avec les enfants, de belles découvertes vidéoludiques (Beyond Earth, Godus, Kirby, Mario Kart 8, Rayman Legends, Thiny Thief, Simcity, Bravely Default,…), de superbes reportages de mariage avec Quenalove, l’arrivée du Nikon D750, l’entrée à l’école d’Alice et Juliette, l’arrivée des musiques de Cyborg Jeff sur Spotify, notre nouvelle Peugeot 5008, de nombreuses heures de jeux avec Charly et les LEGO, Game of Thrones, 14 ans de bonheur avec ma petite dame, ma tête dans Google map, la mise en place du nouveau studio de Petite Snorkys Photography ainsi que celui d’eCampus, Le Hobbit en 48fps, d’excellentes avancées dans Final Cut Pro X, notre déménagement dans la grande maison à Esneux,  un nouveau Bilou, la superbe bataille entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton, la fin de l’aventure Be-Games et le début de Press Start, Les Belges au Brésil avec les mains en l’air, alé, alé, alé, un superbe Halloween, la découverte de la WiiU, des nouvelles d’Harry Potter, le mariage de Valentin, le début de la Formule E, la sortie cartouche de Power Glove, et bien, bien d’autres choses….