Il faut attendre

Il faut attendre

Ici sera la salle de bain

Et oui, la semaine dernière, nous avions laissé la main aux différentes équipes s’occupant de métamorphoser notre nouvelle maison. Assez rapidement, nous nous sommes retrouvés un peu “en trop” sur le chantier… et la maison à pris des allures parfois très impressionnantes. Zen restons zen, il fallait continuer à coordonner l’arrivée des marchandises, du carrelage, opter pour un chauffage au bois ou au pellet, et recommencer pour la 4° fois les plans de la salle de bain, une fois les cloisons abattues ! Cette semaine, l’attente est d’autant plus longue qu’il est impossible d’entrer dans la maison. Le mode “Casse & Crasse” terminée, l’équipe est passé au plafonnage, à la chape et sous peu à la pose du carrelage. Dès demain les montagnes de gravas devraient enfin laisser à nouveau place à la façade de la maison… Pfuuuh, heureusement que tout cela se passe au fond en un temps record !

Ici, à la maison, les vacances sont épuisantes ! Par où commencer ? Réveil entre 6h30 et 7h30, les filles sortent de leur lit cage et débarquent dans la chambre, il faudra donc bien se lever. Assez vite, Charly leur emboite le pas, quand ce n’est pas l’inverse. 2 bibis, un berlingo de cacao qui traine par la 361x sur la table du salon, je me fais couler mon café, des tartines, des kellogs qui finiront quoi qu’il arrive par terre, et quand mon café arrive à la température adéquate… “Papa, on disait que moi j’étais le chat, et les sœurs aussi, et on va inventer un petit jeu”… Non, le café du matin avant de s’y mettre, c’est terminé !

WazaaaaIl n’est pas encore 9h, que les loustics sont déjà trop en forme ! C’est mon téléphone, c’est mes Kapla, “Papa, Il y a Alice qui est dans la salle de bain”, “Papa, il y a Juliette qui monte en haut”, “Y m’embête Charly”, “Je veux manger une banane”, “Juliette bouge toi de la télévision”…. Mais est-ce dieu possible, qu’ont-ils mangé cet été !

J’en oublierais déjà presque que parfois, je pouvais souffler quand les filles étaient à la sieste. Mademoiselle Juliette se montre trop capricieuse pour l’instant et pique des colères : “Non, je veux jouer, pas dodo !” … et Charly attend depuis le matin que ses sœurs soient montées pour pouvoir jouer avec ses petits LEGO,… ou plutôt que je joue avec lui avec ses petits LEGO,… alors que je dois m’occuper de faire des cartons, transférer mes contrats d’énergies, trier des papiers et 36 autres bricole pré-déménagement.

Les choses ne sont pas plus simple au couché,… alors que les miss étaient au lit à 19h et que nous pouvions prendre la soirée pour faire bon nombres de chose… c’est maintenant jusque 21h30 au moins qu’il faut sévir et remettre les demoiselles dans leur lit 5 à 6x… quand on entend leur méfaits ! Les plus crasses se faisant discrètement… Je ne vous dit pas ma tête quand j’ai découvert Juliette sur la table à langer tartinée de la tête au pied de crème ! Elsa n’aurait pas fait meilleur bonhomme de neige !

Bon,… et je m’étonne que je m’endors au moindre oreiller qui traine sur mon chemin ! Allé, les p’tits loups, c’est sur que cela fait beaucoup de changement, mais maman et moi, on vous veut gentil et souriant, comme avant ! (Basta, la terrible two et la five attack)

Vous aimerez aussi...

  • Tout,tout,tout,tout change….2 septembre 2014 Tout,tout,tout,tout change…. (2)
    He oui Henri, cette année tout-tout change ! C'est vrai que c'est plus que probablement beaucoup pour les enfants, après le déménagement de la semaine dernière, c'est maintenant la […]
  • Top chrono27 août 2014 Top chrono (8)
    Et voilà, Top Chrono : le projet a été mené à bien dans cet incroyable aventure chronométrée dans lesquels nous nous sommes lancées cette année ! Samedi, je descendais donc la petite route […]
  • Chacun prend ses marques9 septembre 2014 Chacun prend ses marques (1)
    Et voilà, un premier weekend "normal" passé dans notre nouvelle maison. Tenter une sortie le samedi matin pour trouver des luminaires en famille, passer un peu de temps dans le jardin, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.