On va taper dans le ballon !

On va taper dans le ballon !

Et voilà la Belgique en route pour les quarts de final de la FIFA World Cup, c’est un évènement… un peu comme en 1999 lorsque nous allions vivre une éclipse totale du soleil !!  Alors bien entendu, il y a tous les fans de ballons ronds qui jongleront entre la dernière mouture de FIFA et leur écran géant… et il y a les autres, ceux qui vont un peu devoir subir la Red Devils mania !

Et bien, j’ai quelque chose à leur proposer, histoire de se mettre un peu dans l’ambiance de manière décalée ! Sortez votre smarpthone ou votre tablette, Motion Twin, un petit studio Indie français vous propose un petit jeu bien fun : Uppercup Football, son premier dans le mode du Mobile. Un mélange entre Sensible Soccer, Worms et Speed Ball, … le tout sur une bande son INOUBLIABLE signée Elmobo (Moby/Frédéric Motte), un vieux de la veille sur Amiga, auteur notamment des musiques de Fury of the Furries !

Uppercup FootballBref après avoir chanté “Baba, le ballon, baba le ballon” pendant 2 jours, j’ai fini par installer le jeu sur mon Smartphone et une semaine plus tard sur ma tablette quand celui-ci fut ENFIN disponible sur le store d’Apple ! Et je peux vous le dire, il n’y pas que la musique qui est bien chouette ! Le concept du jeu est vraiment bien foutu. L’idée de la petite équipe de Motion Twin n’est évidemment pas de réaliser ici un jeu de Football réaliste, mais bien de créer de nouveaux codes de gameplay autour d’un jeu de ballon, pas toujours rond !

Une première campagne vous accompagnera dans la découverte du jeu, il faut bien sûr marquer des goals dans le camp adverse, et pour se faire, le jeu se déroule en deux phases types. Si vous avez le ballon au bout du pied, une flèche tourne autour de votre personnage. Appuyez sur la zone tactile d’action de votre terminal plus ou moins longtemps et vous shooterez alors dans cette direction avec plus ou moins d’effet. Si c’est l’adversaire qui a la balle, vous reproduirez le même genre de mouvement, mais cette fois pour déplacer votre petit joueur dans la direction choisie de manière plus ou moins proche de l’adversaire. Simple comme un jeu de ver de terre, et rudement addictif !

Avec son style Pixel Art qui me rappelle un peu le World Cup à la sauce Kunio-Kun (à la sauce Double Dragon si vous n’êtes pas un lecteur Pix n Love averti) auquel je jouais sur GameBoy quand j’étais gamin, Uppercup Football propose bien plus qu’un simple jeu de football aux commandes simplifiées. Tout d’abord, il faudra non pas gagner un match, mais inscrire un nombre de buts bien précis, il faudra surtout parcourir des terrains remplis d’obstacles. Des flaques d’eau, un vent important ou … des mines explosives ! Vous avouerez que cela ajoute un certain piment à l’action ! J’ajouterais, gare aux tacles trop agressif ! Si l’arbitre sort le carton rouge, votre joueur devra poursuivre le match avec… un sac en papier sur la tête !

Sur ce, je ne peux que vous inviter à installer ce petit jeu gratuit, oh combien sympathique, maintenant disponible sur diverses plateformes mobiles !

GOOGLE PLAY :  https://play.google.com/store/apps/details?id=air.com.motiontwin.UppercupFootball
APP STORE : https://itunes.apple.com/fr/app/id881006708?mt=8 
Site officiel avec une démo jouable en ligne :
www.uppercup-football.com/fr


YouTube Direkt

Uppercup FootballEnfin, gratuit, gratuit… c’est un peu là que le “bas blesse”. Sans vraiment vouloir se présenter comme une démo, le titre propose quelques coupes gratuitement et demande ensuite un ou des achats in-game pour progresser dans l’aventure. Sébastien Bernard son créateur  ne s’en cache pas, si la structure française crée en 2001 n’en est pas à son premier jeu, Uppercup Football est leur première création Mobile et le jeu tâtonne sur ce terrain. Il est vrai qu’en moins d’une heure j’avais fait le tour du contenu gratuit, certes avec grand plaisir, et je commençais par exemple à peine à voir apparaitre quelques réels défis, tel que les joueurs stars ! C’est qu’il faut bien admettre que les deux premières coupes sont assez faciles, une fois le jeu pris en main. D’ailleurs, les jeux proposant des achat in-game auxquels j’ai joué proposent plutôt en général des options et bonus permettant de finir un niveau sur lequel on bute depuis trop longtemps plus que de débloquer la suite du jeu… Mais l’équipe de Motion Twin se dit à l’écoute des joueurs et pourrait modifier son approche à ce sujet !

Le Papa de la B.O. de Fury of the Furries nous sort un petit morceau de circonstance plutôt comique, dans la droite lignée d'un Super Mario Kart du ballon...
Le Papa de la B.O. de Fury of the Furries nous sort un petit morceau de circonstance plutôt comique, dans la droite lignée d’un Super Mario Kart du ballon…

Quoi qu’il en soit, gratuit ou à moitié seulement, Uppercup Football vaut franchement la peine d’être installé sur votre device cet été ! et puis, “Baba, le ballon, baba le ballon… on va taper dans le ballon”  J’en suis certain, vous allez chanter cela dans votre voiture maintenant ! Le titre est d’ailleurs disponible ici : http://elmobo.bandcamp.com/track/le-ballon-uppercup-football-french-version

Tiens au fait, je n’ai pas toujours été un non-fan de jeux de football et vous parler de ce chouette petit jeu m’a donné envie de vous ciblez quelques un des titres qui m’ont marqué !

international_soccer_01International Soccer (1983 – C64)
Il y eut tout d’abord ce tout premier jeu sur mon brave Commodore 64 qui s’appelait alors sur la disquette tout simplement “Football”. Il l’avait comme gros avantage la possibilité de proposer un jeu à deux joueurs, ce qui était à l’époque encore assez rare. Le tout était extrêmement basique, et l’une des plus grosses difficultés à l’époque était de savoir quels joueurs étaient dans son équipe ou non, car je ne disposais que d’un écran monochrome vert où un joueur bleu ou rouge s’affichait de la même manière ! Assez vite le titre a fini par se montrer lassant !

microprose_soccer_04Microrpose Soccer (Microprose, 1998 – C64)

Découvert essentiellement en grande surface sur la cartouche de promotion du C64, ce jeu de foot vu de haut était clairement plus nerveux ! L’un des éléments qui me plaisait tout particulièrement était alors les matchs sous la pluie où le joueur risquait de se faire foudroyer, un petit détail évidemment bien marrant !

Nintendo World Cup (Technos Japan, 1991 – GameBoy)

gbworldcupDébarqué assez rapidement dans la ludothèque GameBoy du quartier, ce jeu de football est probablement le plus fun de ceux auxquels j’ai pu joué et il est plus que probable que d’une manière ou d’une autre, il ait du inspiré le projet Uppercup Football ! Débarqué en Europe alors qu’Olive et Tom font un carton au Club Dorothée et proposant de manière volontaire un style de jeu arcade, on se retrouve avec des matchs très musclés ! Et pour cause, derrière ce titre de football se retrouve en fait l’univers de la série Double Dragon ! Il faudra donc apprendre à se débarrasser des joueurs adverses en connaissant leur technique d’attaque et en sachant gérer les siennes. Ajoutez à cela la possibilité de relier deux Gameboy ensemble pour des parties endiablées et vous retomberez en enfance !

Sensible Soccer (Sensible Software, 1995 – PC)

sensible-soccerA cette époque, la simulation de football a déjà commencé à se faire une place, avec notamment la première série Fifa Soccer auquel j’avais joué sur SNES et Megadrive durant la coupe du monde 1994, comme je l’avais fait avec le jeu DOS Italia’90 lors de la coupe du monde précédente. Ces titres étaient extrêmement novateurs pour l’époque, mais je n’y ai joué que ponctuellement. Ce qui loin d’être le cas de Sensible soccer. Ce qui est comique pour l’époque, c’est de se dire que déjà les concepteurs avaient voulu prendre une position décalée de manière visuelle, en proposant des joueurs de la taille d’un lemmings et pourtant bien animés. L’une des forces du jeu à l’époque était qu’il était possible de jouer avec toutes les équipes et tous les joueurs du monde et de pouvoir éditer les caractéristiques de chacun. Moi, je n’y connaissais pas grand-chose en Football hormis Edmilson au club de Seraing, Georges Grun, Marc Wilmots et Jean-Michel Preud’homme sur les sachets de Chips !

Par contre, j’allais pouvoir créer des équipes avec tous les pots de l’école, la 5°A avec Bortolotti et Sohey, la 5°B avec Debastianni et Valenti, la 5°C avec Zili et Dubois.. Et puis faire des championnats… et ça c’était franchement marrant !

Fifa Soccer ’96 (Electronic Arts, 1995 – PC)

FIFASoccer96Enfin, il faut bien l’admettre il y eut la claque Fifa’96. Autant je n’étais pas fan de cette foutue 3D dont on nous parlait tant quand Tomb Raider et sorti. Autant il faut bien l’admettre pour les jeux de course et de sport, cela apportait une toute nouvelle dimension. Oui bien sûr, entre temps, la 3D de ce Fifa 96 parait maintenant bien pourrie et presque une petite bouillie de pixels. Et pourtant, le jeu était d’une clarté sans égale. On voyait très bien où était le ballon, qui avait le ballon, qui allait le recevoir et les différentes options pour jouer avec la balle étaient vraiment sympa ! J’ai dû en faire beaucoup des matchs de Fifa’96 et Fifa’98… Puis une fois l’école terminée, le sujet n’avait plus trop d’intérêt pour moi, et au fond, entre un Fifa 96 et un Fifa 2014… il n’y a plus eu trop de différence !

 

Vous aimerez aussi...

  • Gamin’O’ Clock : Eliminator Tribute6 janvier 2014 Gamin’O’ Clock : Eliminator Tribute (0)
    Je découvre aujourd'hui cette bande son composée par Frédéric Motte (Elmobo/Moby) pour un remake du jeu Elminator à l'origine sorti sur Commodore 64 et dont le projet aurait dû voir le […]
  • Super CJ Land : Welcome to my TinyWorld2 janvier 2014 Super CJ Land : Welcome to my TinyWorld (1)
    Bonne année mes amis ! Enfin, enfin le voilà ce nouvel album de Cyborg Jeff ! Je sais, cela fait très très longtemps qu'il est dans les cartons et que je vous en parle... Il est loin […]
  • Gimme an Amiga12 juin 2012 Gimme an Amiga (1)
    Fin 1993, alors proche de mes 16 ans, mes deux pots Pierrick Hansen et Romuald Dispa avec qui je trainais pas mal débarquent un mercredi après-midi à la maison avec l'Amiga 500 de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.