Revolutionary Monday

Revolutionary Monday

pierre cuisineNon, il ne s’agit du nouveau navet de Léonardo Di Caprio… Quoi que, si pas navet, on va quand même un peu parler potager !

Chez nous, le lundi, c’est le jour de relâche. Après le boulot, on ne fait « rien », moi je ne travaille pas et madame ne cuisine pas. Du coup, le lundi je sors quelques pizzas congelées, je fais des tartines, des crocs monsieurs… voir « pire », on se retrouve chez Mc Donalds. Quelques fois, elle m’a bien proposé de cuisiner, mais il faut bien l’avouer que me cacher derrière mes super expériences culinaires désastreuses me convenait plutôt bien !

En kot, la formule Didier aux fourneaux et moi à la plonge me suffisait, et une fois en couple avec ma petite Snorkys, je l’ai laissé perfectionner son art… à prendre de nombreux kilos :-)

Bref, combien de fois n’ai-je pas conté ma catastrophique tentative de pomme de terre rissolée cramée dans la poele,… partant du légume cru ! Ma fois, cela me suffisait bien de proposer de temps en temps mes petites salades vinaigrettes originale, ou de faire le barbecue en été.

Mais cette époque est révolue, j’ai lancé le défis à madame de révolutionner notre lundi « mal-bouf » et de me mettre à la cuisine… Au fond, hormis le vocabulaire, je dois quand même pouvoir y arriver.

J’avais déjà de l’ambition pour mon premier plat. Les pâtes sauces tomates basiques, ca ne m’intéresse pas et puis madame en fait de la sauce tomate vraiment terrible. Non l’idée c’est de changer les saveurs, de faire quelques choses de différents. Alors mon premier plat serait du poisson ! On fait très rarement, et… avec des légumes un peu différent.

A la base, je comptais partir sur du filet de Colin, mais le Delhaise ne proposait que très peu de choix, je me suis donc rabattu sur du filet de Sébaste, à mon avis plutôt proche.

Pour les féculents, je voulais faire des Tagliatelles, … ce qui n’est pas le choix le plus facile, je n’ai jamais cuisiner de pasta seul !

Pour les légumes… j’avais envie de faire des épinards. Attention, pas de surgelés ! cela ne sert à rien de partir sur cela. Je me suis donc inscrit sur un forum : Supertoinette , histoire d’avoir quelques conseils et idées.

le plat n°1 serait donc : Papillotte de Sébaste.

sm_P1300833.jpgIngrédients :
pour 2 personnes
-2 filets de sébaste
-1 tomates
-1 botte d’épinards frais
-1 berlingot de crème fraîche
-2 c. à s. de beurre salé
-quelques feuilles de basilic
-sel/poivre
– parmesan à raper
– tagliatelle

Préparation :
Préchauffer le four à (250°). Préparer 2 feuilles de papier cuisson pour cuire en papillote. Nettoyer et essorer les épinards. Sur chaque feuille, poser 1 poignée d’épinards ensuite poser le filet de poisson. Saler et donner un tour de poivre. Napper de crème fraîche. Poser les feuilles de basilic. Peler les tomates et les découper en dés. Répartir les dés de tomates. Raper un peu de parmesan et terminer par une poignée d’épinards. Poser en dernier, le beurre salé en petits morceaux. Fermer hermétiquement les papillotes et les poser dans un plat allant au four beurré. Cuisson 20min au four traditionnel et 10 mn au micro ondes. 

Une fois le plat au four, faire faire bouillir une casserole remplie au 3/4 d’eau et saler l’eau d’une c.à.s. Lorsque l’eau bout, mettre les tagliatelle dans l’eau avec un filet d’huile pour qu’elles ne collent pas. Au bout de 7 min, peu avant que vos papillotes soient prettes, vous pouvez vider l’eau de vos pâtes et les préparer dans votre assiette.

Voilà, c’était bien bon, même s’il y a quelques points que je n’ai pas réussi à souhait, un peu plus de poivre dans mon poisson, et mes pasta collait un peu trop en refroidissant.

De plus, je ne suis pas très sur de comment présenter les papillotes une fois prettes, dans l’assiette.

— Merci à Maïnouel du forum pour la base de cette recette —

papillote de sébaste

Vous aimerez aussi...

  • Anxiogène10 avril 2020 Anxiogène (0)
    Hier, j'ai allumé le JT. Cela faisait plusieurs jours que je ne l'avais plus écouté. Cela faisait plusieurs jours que mon téléphone ne me donnait plus les courbes de la crise du COVID19. […]
  • 22 jours de confinement4 avril 2020 22 jours de confinement (1)
    Nous voici donc confinés depuis 22 jours, il est certain que cette expérience marquera notre génération, et c’est un peu pour cela que je m’y arrête pour noter dans mon blog notre petite […]
  • Dix jours de confinement, dix !23 mars 2020 Dix jours de confinement, dix ! (0)
    Well, voilà 10 jours que nous sommes confinés tous les 6 à la maison. Le rythme s'organise et fort heureusement, le soleil brille, les enfants ont donc pu chaque jour faire la "récréation" […]
  • Homeworking17 mars 2020 Homeworking (0)
    4° jour de "confinement",... peut-on vraiment appeler cela déjà ainsi, alors que nos voisins sont déjà dans une situation plus restrictives. Il n'empêche que les magasins du Delhaize au […]
  • Petits congés en famille1 novembre 2019 Petits congés en famille (0)
    Parfois faire un break devient nécessaire et je vous avoue que cette année, même si être à la maison (avec les 4) est épuisant, les journées au boulot m'épuisent bien plus que toutes […]
  • Life Long Learning, tentons de faire un gâteau avec les enfants.13 octobre 2018 Life Long Learning, tentons de faire un gâteau avec les enfants. (0)
    La cuisine est moi, ce n'est pas une histoire d'amour. Cela ne me parle pas, mais parfois, il semble nécessaire de dépasser ces "moi je ne sais pas cuisiner"... Défis du 27 septembre, […]

2 réflexions sur « Revolutionary Monday »

  1. Ce lundi réussi, c’étais bon, malgré mes appréhensions … Nous verrons lundi prochain ;)

  2. Sans me vanter, je ne rate pas la bouffe. Suffit de suivre les conseils du livre de recettes et d’obéir à son instinct quand on doute de ce qu’il faut faire. On a l’instinct de bouffer donc on a l’instinct de cuisiner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.