Archives de
Étiquette : Soda

Vacances en mode BD

Vacances en mode BD

BD 2015

Et bien, cela fait de longues années que je n’avais plus eu l’occasion de lire de nombreuses BDs. Il faut dire, qu’avec de jeunes enfants, il était tout de suite moins facile de m’assoir dans un fauteuil tranquillement avec ma BD, sans devoir me relever toutes les 2 minutes où les voir me grimper dessus pour savoir ce que je fais. Mais les voilà qui grandissent, et j’ai donc pu petit à petit trouver plus de temps pour me remettre à lire mais aussi tenter de leur donner l’envie de découvrir le monde de la BD.

Projet de BibliothèqueDans notre ancienne maison, nous avions une grande bibliothèque colorée dans le salon qui pouvait donner plus vite l’envie de prendre un peut de lecture. Dans la nouvelle maison, les BDs étaient cachées dans une grande armoire, ce qui ne me plaisait pas trop. J’avais réalisé plusieurs plans sur comment mettre ces dernières en avant, et j’ai pour finir choisi une option en coupe. Tout d’abord, j’ai mis à disposition toutes les BDs « enfants » dans un étagère Billy dans la chambre de Charly. On y retrouve : Les Schtroumpfs, Jojo, Boule & Bill, Marsupilami, Cédric, Yakari, Petit Poilu, Petzi, Docteur Poche, Tintin, Astérix, Johan et Pirlouit.

L’idée de faire le tour d’une des portes du living en armoire bibliothèque aura pour finir été abandonnée. Mais je repris le concept pour réaliser quelque chose d’un peu similaire autour du bureau de madame dans le hall au départ de deux Kallax Ikea. de 2×8. De ce montage seules 4 cases sur 16 sont attribuées à des BDs, mais cela permet de donner un peu de couleur dans la maison et de mettre à porté de mains de grands mes lectures en cours.

Et justement entre fêtes de fin d’année et mon anniversaire, les lectures auront pu être nombreuses. L’occasion de lire les suites des séries que j’aime : Ekho, Elixirs, Largo Winch, Soda, Thorgal, Ernest @ Rebecca ou de me remettre dans quelques BDs plus enfants.

Mais aussi de découvrir de nouvelles choses tels que Le Scorpion, ASPIC et Powa.

Lire la suite Lire la suite

Soda, la résurection.

Soda, la résurection.

Soda - collectionJ’ai découvert la série Soda vers 14-15 ans. Mi Flic, Mi Pasteur, ces aventures font partie de mon passage de l’enfance à l’adolescence et l’envie de suivre des histoires plus matures, avec une action soutenue, quelques tabous,… En 1997, je me suis même acheté d’occasion l’intégrale des numéros sortis à l’époque en entrant à l’IAD, c’était avant de connaitre Thorgal et Largo Winch qui allait petit à petit prendre le pli sur la série Soda. A partir du tome 10, j’ai commencé à sentir un essoufflement, au point qu’à lecture du tome 12, en 2005, je m’étais dit, que j’allais arrêter…

Resurrection_Soda_tome_13C’est avec surprise que j’ai constaté la semaine dernière, à la sortie du tome 13, qu’il n’y avait plus eu de nouvel album depuis lors. Soda tentait donc une résurrection, toujours sous la plume de Tome, mais cette fois dessiné par Dan. Un nouveau dessinateur qui reste à 100% dans le style. L’histoire s’est montré beaucoup plus agréable, actualisée, certes sans surprise! On parle de machination de l’après 11 septembre, d’attentat terroriste et de drone de surveillance, des sujets régulièrement utilisé dans les séries et films ces dernières années, mais un sujet donne à notre pasteur Solomon une petite vague de fraicheur. Les nouveaux lecteurs pourront d’ailleurs apprécier une volonté de nous replonger calmement dans l’ambiance, prenant le temps de remettre en avant, la particularité de notre flic nerveux, qui se fait passé pour pasteur au près de sa veille maman chez qui il vit toujours.

Enfin, point extrêmement intéressant, l’ouvrage se termine par quelques notes de Tome. Il y explique pourquoi Soda a disparu si longtemps. Fortement affecté par le drame du 11 septembre. Il a longtemps chercher comment Soda allait pouvoir vivre dans ce nouveau New York. Les situations un peu folles qu’avaient vécues DAvid SOlomon, était devenues presque réels. Une prise de recul qui fut longue et qui donne plus d’intérêt encore à ce nouvel album !

J’ai toujours mon mot à dire…

J’ai toujours mon mot à dire…

Vous le savez, j’ai toujours mon mot à dire ! Un film, un jeu, un téléphone, un appareil photo,… Par contre je n’ai pas toujours le temps ou le besoin d’en faire un billet complet dans mon blog. A tord peut-être, car je n’ai aucune idée de ce qu’adviendra les outils que j’utilise, que ce soit Facebook ou d’autres défunts outils. Pour l’heure, j’utilise donc le très sympathique site : SensCritique. Mais je me suis dit qu’il pourrait être intéressant mensuellement de faire un petit compte rendu des choses les plus intéressantes qui m’ont marquées.

J’ai très peu joué ces derniers temps, trop de travail à faire. Mais je me suis octroyé tout de même quelques moments de lecture dont deux bonnes trouvailles BD.

New York – Ekhö, monde miroir, tome 1

Barbucci & Arleston, voilà qui augure un cocktail explosif. Et le résultat est au rendez-vous. Clairement les courbes généreuses et les couleurs de Barbucci se mélangent avec plaisir avec les aventures monde parallèles fantastique d’Arleston… Dès le début de l’histoire, j’accroche complètement à cette nouvelle série basée dans un New York de l’autre coté du miroir.

Petit à petit le scénario a pourtant un peu de mal à se démarquer de ce que j’ai déjà lu dans le même genre. C’est du Arleston qui sonne Arleston sans réellement pouvoir me surprendre (Les Mondes d’Ythaq, Elixirs, Lanfeust)…

A suivre, à suivre bien sur… Et il y aura-t-il une suite et quand… Là résidera tout le mystère. MEGAFAN de la série Elixirs scénarisée par Arleston, j’attends depuis longtemps mon tome 3. Il en va de même pour la magnifique histoire de Skydoll à qui Barbucci à donner la vie il y a de trop longues années.

La série Ekhö parviendra-t-elle à trouver son public et son ryhtme de croisière… Ma fois, j’en redemande et je l’espère !

Lire la suite Lire la suite

En mode BD

En mode BD

Vous aurez constaté que j’ai peu parlé Jeux Vidéo ces derniers mois ! C’est qu’il faut bien l’avouer, je regarde plus les boitiers de FFXIII et Heavy Rain que ce que je n’allume réellement ma console ! Le soir, je suis crevé, et pendant la journée, si je suis à la maison, il me faut au moins un œil pour surveiller Charly ! Il me fallait donc m’adapter à ce nouveau train de vie, maintenant que mon grand monstre marche à quatre pattes dans la maison et tente d’attraper tout ce qu’il trouve, voir même de prendre la poudre d’escampette dans les escaliers ! Les BDs se sont avérées être une bonne solution… et tant mieux, car j’avais un sacré retard en la matière justement ! J’en ai donc profité pour terminer tous les Monster Allergy que madame avaient achetés il y a quelques années et que je n’avais toujours pas ouvert… Puis j’ai enchainés sur les aventures de Lys pour maintenant me (re)plonger dans Les P’tits hommes !

Lire la suite Lire la suite

Posting....