Archives de
Étiquette : mélodie

D’Adam Young à Lindsey Stirling

D’Adam Young à Lindsey Stirling

lindsey-stirling-shatter-me

Si cela vous revient peut-être, j’ai découvert l’artiste Adam Young mieux connu sous le nom d’Owl City en 2009. Ce fut une révélation musicale sur bien des domaines. A cet époque, avec l’arrivée imminente de mon petit garçon, j’avais fortement sorti la tête du monde de la musique, mais surtout cela faisait des très nombreuses années que je m’étais uniquement focalisé sur la musique liée au monde de la DemoScène. Avec son style si personnelle, Owl City allait me réconcilier avec la musique moderne, avec tout simplement le plaisir d’attendre et d’acheter un album de musique.

Il y a quelques semaines, Adam annonçait son nouveau single en collaboration avec Lindsey Stirling, et là je m’attendais donc à un duo vocale. Le morceau étant disponible gratuitement après un petit PromoGames, ce n’est qu’au bout de quelques écoutes que je constate qu’il n’y pas de chanteuse dans ce morceau…. je fais donc une petite recherche sur la toile pour en savoir plus sur Lindsey Stirling… et là POUM je m’en prends plein les oreilles !

Lindsey Stirling fait partie de ces artistes NextGen qui vivent à travers Youtube et qui donc propose de très nombreux clips vidéos de leurs musiques, j’avais donc de quoi découvrir… Entre les reprises violon + acapella des grands titres de Disney, Starwars et Game of Thrones, ce sont surtout ses compositions personnelles qui m’ont époustouflés ! Ce mélange de musique électroniques modernes mélangé avec une mélodie jouée au violent complètement démente est tout à fait incroyable, inattendu,… Bref, je suis FAN, et j’ai donc acheté le nouvel album “Shatter Me” sorti il y a une semaine.


YouTube Direkt

lindsey-stirlingAvec son petit air elfes des bois, cette jeune américaine a été révélé par l’émission America’s Got Talent ! Entre temps, le nombre de singles et collaborations réalisés est impressionnant (notamment avec Peter Hollens, Pentatonix, The Piano Guys et donc Owl City)

Avec cette nouvelle découverte musicale mon univers s’est ouvert vers de nouveaux artistes, tel que Peter Hollens chanteur acapella.

A découvrir donc :

Lindsey StirlingPeter HollensAlex GOwl CityPentatonixThe Piano Guys

Et merci à mon frangin Pype qui m’avait déjà fait découvrir trop rapidement ces artistes…


YouTube Direkt

Papa comblé

Papa comblé

Dans cette société toujours speedée, j’ai trop peu souvent le temps de me dire que j’ai de la chance d’être le papa de trois enfants extraordinaires. D’un petit Charly de 4 ans toujours plein de surprises et de deux petites jumelles de 18 mois Alice et Juliette qui viennent pimenter notre vie de leur découverte du langage… Même si tous les trois se ressemblent bien et ne peuvent cacher appartenir à la même famille, ils ont bien leur caractère et spécificité. Juilette est une vraie canaille, et elle sait bien le dire ! Elle loupe jamais l’occasion de piquer les trucs de sa sœur et de rigoler en se tortillant dans tous les sens… mais c’est aussi la plus fragile et la plus sensible ! Alice est plus douce, elle prend son temps à chipoter, elle essaie déjà de construire des choses avec les blocs Lego Duplo de son frère, elle semble plus vite accrocher aux musiques et mélodies… Mais elle a tendance à ne pas faire d’effort pour communiquer et utiliser les mots, là où Juliette répète tout !

Ambiance Lego avec les enfantsLe grand condor des cités d'or en LegoA la maison, les jouets souffrent évidemment, et les livres encore plus. Quand Charly était petit, nous lui lisions beaucoup de livre, mais on lui laissait peu les manipuler tout seul. Avec trois enfants c’est évidemment bien plus difficile de tout sur-protéger. Mais les livres pour bébés se retrouvent bien souvent démembrer au bout de deux mois. Certains en sont donc à leur troisième édition !

C’est vrai que les Lego Duplo sont très appréciés par les trois. Charly est maintenant à un âge où il peut commencer à construire lui même certaines choses ou au moins customiser les miennes. Nous nous sommes lancés quelques défis d’ailleurs : “Papa construis-moi un bateau en LEGO”,… ça c’était un chouette projet. Je lui aussi construit un Grand Condor quand nous regardions les nouveaux épisodes des Cités d’Or. De manière général je le trouve beaucoup plus calme quand il joue au LEGO que quand il joue avec ses chevaliers, pirates ou dinosaures PLAYMOBIL.

Les filles elles s’amusent déjà à faire passer les petits bonhommes à travers les portes et fenêtres… A leur âge Charly n’accrochait pas encore vraiment à sa première boite de LEGO, et comme je vous en avais déjà parlé, j’ai dû vraiment construire une mise en condition pour qu’il s’y intéresse… Les filles semblent avoir bien plus facile à s’y mettre.

Chez sa Mamou, il joue avec les LEGO Fabuland de quand j’étais petit, qui se situe plus prêt des LEGO City que des Duplo… Je me demande donc à partir de quel âge les LEGO traditionnelles pourraient être introduit ? Je pense avoir eu mes premiers vers 5 ou 6 ans, j’habitais encore à Rotheux…

Lire la suite Lire la suite

Des pixels pas à mon goût.

Des pixels pas à mon goût.

Entre les goûtes de pluies de cette été, j’ai enfin eu l’occasion de brancher la console Atari 7800 récupérée il y a bientôt un an !
Mystérieuse et d’un look plastique très vintage, cela fait un moment que je suis intrigué par cette dernière que je n’ai découverte que récemment à travers les différentes chroniques que les Editions Pix n Love lui dédie régulièrement !

Étant gamin, la marque Atari n’était qu’un simple concurrent à mon Commodore, et pas vraiment un concurrent sérieux, puisqu’au fond, je n’aurais mis les mains que sur le clavier du modèle de démonstration du Maxitec durant les débuts de l’air Micro Ordinateur. Ce n’est que bien des années plus tard, grâce à Internet, que je découvrirais la fabuleuse histoire de la marque et l’impact important qu’elle aura eu sur le monde du jeu vidéo.

Initialement prévue pour 1984 pour remplacer l’Atari 5200, ce n’est que deux plus tard qu’elle arrive finalement aux États-Unis, et pas avant 1987 en Europe. Basée sur une architecture similaire à ce que l’on peut trouver sur la NES ou le Commodore 64, elle en souffrira évidemment la comparaison, puisqu’à cette époque chez nous les 8bits de Nintendo et Sega débarquent et que les Micro Ordinateurs s’invitent de plus en plus régulièrement dans les chaumières !

Petit point appréciable pour les joueurs du grenier, cette dernière est rétro-compatible avec les cartouches de l’Atari 2600, la console phare de la marque, sortie en 1977.

Lire la suite Lire la suite

De la Bliip Bliip s.v.p.

De la Bliip Bliip s.v.p.

Bon, je ne vous cacherais pas que je travaille depuis maintenant plusieurs moi sur un projet de nouvel album qui sera essentiellement orienté “Chiptunes”, de la musique au sonorité électroniquement très épurée comme les vieux ordinateurs et consoles de notre enfance pouvaient nous en offrir. Je n’entre pas aujourd’hui dans les détails, mais c’est l’occasion de vous faire découvrir d’autres petites trouvailles dans un même registre.

Tout d’abord Lost Floppies un album “best of” de Dubmood musicien oldschool du monde de la Demoscene travaillant actuellement avec Rez dans le mythique groupe Razor 1911. L’album était même temporairement disponible en mode collector, une édition originale que j’ai pu me procurer ! Entre divers titres composés pour des Cracktro et Keygen on retrouve par exemple You can do it but not like we do it, un titre que j’avais remixé en 2003 !

Autre découverte plus que sympathique, l’album Adventures in Pixels de l’américain Ben Landis. Les sonorités se cantonne un peu plus à la NES avec quelques instruments un poil plus moderne, mais des mélodies dignes des titres de Koji Kondo et Nobuo Uematsu sur cette console. L’album se présente clairement comme une aventure vidéo-ludique au travers de l’univers créé par Ben Landis. Le résultat est d’autant plus agréable à découvrir avec le support Comic Strip dessiné pour chacune des pistes de l’album.

Enfin, le nouvel album de Beek 7bits Date : Robot Love, connu comme Chiptune tracker m’a tout d’abord séduit par sa pochette. Les titres font un peu plus référence au monde du Sound Tracker des sonorités rapelant régulièrement les sons des trackers Amiga.

Mon Smartphone est Génial !

Mon Smartphone est Génial !

Et bien voilà ! Après une semaine d’utilisation au quotidien de mon premier Smartphone, je ne voudrais m’en passer ! Au besoin, je vous rappelle qu’il s’agissait d’un très modeste Samsung Galaxy Apollo 5800 à moins de 150€ qui bien que présenté par les vendeurs comme un bon iPhone like me laissait tout de même au départ certains apriori sur ma satisfaction finale !

Très vite la mise à jour à Androïd 2.2 via le logiciel Samsung Kies rendait mon téléphone agréable à utiliser et bien pensé. Clairement, disposer à tout moment de mes 4 agenda Google ainsi que des notes intégrées à ceux-ci est un radical bouleversement à ma mémoire défaillante ! Zut il faudrait téléphoner pour dire que l’on aura un peu de retard… Pas de soucis, j’ai le numéro dans Google Agenda. Il faudrait repasser à la maison pour prendre l’adresse de Pierrick & Laurence… Pas de soucis, j’ai cela dans mon Google Agenda ! Et c’est moi qui dit cela… Génial ! L’agenda se synchronise quand je suis connecté à mon WiFi ou celui du bureau (ou un autre d’ailleurs), mais reste accessible, détail compris où que je sois ! Je compte d’ailleurs prochainement ajouter l’utilisation des “tâches” à mon mode de fonctionnement !

Bon, rien que pour cela, le prix en valait l’ iCandle… Et pour le reste.

La gestion de nouvelles applications ce fait via le Market d’Androïd. On y trouve clairement tout et n’importe quoi, probablement avec moins de contrôle que sur l’iPhone, mais hormis l’absence d’une application Netvibes qui aurait pu collationner mes flux RSS, j’ai déjà fait de mon SmartPhone un outil chouette ! La gestion des SMS et GoogleChat est très efficaces. Bizarrement même plus claire que l’outil eMail ou Gmail. Ceci dit, sans option 3G/EDGE, la gestion de mes mails depuis mon SmartPhone n’est pas importante pour l’instant, mais je vais tout de même approfondir l’outil.

En parlant 3G/EDGE, j’ai installé APNdroid très utile dans mon cas ! En effet, ce type de connexion permet l’accès à Internet depuis le réseau GSM Mobile, ce qui est assez couteux encore chez nous en Belgique. Via ce petit utilitaire, je peux désactiver entièrement ce type de connectivité et m’assurer ainsi que je ne regarde pas Bouba en streaming Youtube à 1€ le Mo.

Lire la suite Lire la suite