Archives de
Étiquette : inquiétude

Ce jour où l’Europe a détricoté Internet

Ce jour où l’Europe a détricoté Internet

Tiens je vous en parlais un peu avant les grandes vacances, l’Europe avait soumis une loi autour des copyrights et Internet. Et malgré les mobilisations qui peuvent se mettent en place par le petit peuple, l’Europe a voté et s’apprête tel quel à détricoter Internet. Dans mon précédent billet j’avais souligné les inquiétudes que l’on pouvait avoir sur l’obligation à imposer un filtre sur tous services en ligne qui permet d’uploader un média soumis aux copyright et les dérives que cela pouvaient engendrer. L’un des autres points de cette loi est de mettre en place un Link Tax… Une taxe sur les liens.

Articles 11/13 : la liberté du web sacrifiée sous un tonnerre d’applaudissements
Articles 11/13 : la liberté du web sacrifiée sous un tonnerre d’applaudissements

L’article 11, unanimement soutenu par les médias si bien que le scandale n’a que peu fuité dans l’opinion, crée un droit voisin au profit des éditeurs de presse en leur permettant d’exiger une rémunération lorsque leurs contenus sont partagés par les services d’agrégation de nouvelles. En résumé : taxer le partage de liens. L’idée de taxer Google pour le partage de simples liens semblait séduisante pour les eurodéputés. Mais de nombreux observateurs craignent que cet article assez flou remette également en cause le fonctionnement de sites comme Wikipédia qui reposent également sur l’utilisation importante de sources extérieures et de citations. Pour les opposants au texte, comme la députée Julia Reda, c’est l’internet libre et ouvert à tous qui est en danger. En effet, le web et les réseaux sociaux, libres ou non, reposent sur l’idée du partage libre de l’information, donc des liens qui font référence à ces contenus. Les éditeurs de presse et l’industrie du divertissement de la culture, qui se sont prononcés pour leur part en majorité en faveur du texte, espèrent quant à eux que ces nouvelles dispositions puissent être la source de revenus supplémentaires, en particulier auprès des GAFAM. (Un article à lire sur Mr Mondialisation)

Le concept est donc de mettre une taxe sur les liens ciblants des contenus en provenance de la presse en ligne. Ainsi que la mise en place donc à nouveau d’un système de surveillance automatique qui va scruter le web à la recherche de celui qui a copié le contenu d’un plus puissant que lui où même simplement fait un lien vers ce dit contenu. Ce serait tout de même oublier que le fondement même de l’Internet c’est la construction de mailles et de liens entre les diverses pages. Le plus bel exemple en est l’encyclopédie gratuite Wikipedia. L’autre élément important étant que pour exister sur la toile, vous avez besoin d’avoir de nombreux liens pertinents vers l’extérieur, en créant une taxe sur le “liens”, voilà qui viendrait probablement créer un espace plus important entre la presse privée des lobbyistes, la presse libre et bien sur tous les bloggers.

Lire la suite Lire la suite

Tombent les feuilles

Tombent les feuilles

Il y a quelques jours à peine, je me disais que les feuilles tardaient à tomber en photographiant les enfants dans le jardin… puis en une nuit, tout a changé. Parfois, on ferme les yeux quelques secondes et tout a déjà changé. Diable que le temps passe vite, si vite… Les petits chalets de Butgenbach au bord du lac, le super Weekend à Center Parc en familles nombreuses, tout cela est déjà si loin. On court pour les MOOCs, on court pour préparer les anniversaires, écrire les courriers à Saint Nicolas, vendre la Panda puis trouver une nouvelle voiture, préparer les dictées, faire les devoirs, s’assurer qu’il y ai quelque chose à manger dans le frigo. Je dois bien avouer que la fatigue est là … et en plus j’ai froid… Alors que les loustics, eux, débordent d’énergie !

Rien ne changera, tout ira de plus en plus vite, 2017 et un nouveau cycle… Même ici, j’ai du mal à suivre pour laisser quelques notes de tout ce qui me passe par la tête, de tous les trucs géniaux, de toutes les inquiétudes… Mais j’essaie, cela me donne l’impression d’être moins seul…

Ah sinon, j’ai planté pas loin de 250 bulbes de fleurs pour le printemps autour de la maison…. J’espère que cela portera ses fruits !

Ce monde qui s’effondre

Ce monde qui s’effondre

picasso version LEGO

Du haut de mes 36 ans bien faits, qui suis-je pour juger de tout ce qui m’entoure.

N’empêche qu’en moins de trois ans, le monde me semble devenu complètement fou, c’est bien simple, j’ai décidé de ne plus lire l’actualité qui m’entoure, me limitant à tout ce qui touche à mon métier. Malgré cela, les réseaux sociaux on continuer à déverser de la fausse information à me yeux, des sites webs racoleurs spécialisés dans le n’importe quoi ont tant vu le jour, que même la presse jusqu’ici fiable, friande de voyeurisme, mais fiable n’a eu de cesse de relayer des informations non vérifiées.

Le monde qui m’entoure existe-t-il vraiment ? Il y a-t-il réellement des clowns armés jusqu’aux dents, des conducteurs démoniaques, des patients atteints d’Ebola à Mons, un Premier ministre corrompu, le black out dans 3 jours… Mais qu’est-ce que ce monde dans lequel nous pataugeons.

Ai-je vraiment donné ma voie pour détruire mon pays, pour réduire à néant tout ce que tant d’autres avant moi ont essayé de construire. Peut-être arriverons-nous un jour à une situation telle que nous ne posséderons plus rien, peut-être juste une puce et une imprimante 3D pour produire uniquement ce dont nous aurons besoin.

Mes enfants auront-ils un jour une voiture, où ce produit de-luxe sera-t-il réservé à la haute classe, ceux vivants par de là les nuages, là où le soleil brille encore.

J’ai comme l’impression d’avoir fermé les yeux, quelques secondes de trop, et que d’un œil, le monde autour de moi s’est déjà perdu…

Petit coup de déprime et d’inquiétude en cette fin de mois d’octobre…

 

 

A trois jours du déménagement…

A trois jours du déménagement…

Le living - carrelage imitation parquet

Bon, nous sommes mercredi soir et samedi, c’est le grand jour du déménagement ! Je commence à avoir du mal à faire le point, nous vivons clairement au jour le jour ! Que ce soit pour les tâches à faire dans la nouvelle maison, celles à faire pour préparer tout ce qu’il faut emporter dans l’ancienne, ce que l’on mange, ce qu’il faut acheter comme outillages ou encore où seront les enfants demain. Qu’est-ce qui est au fond le plus difficile, se demander s’ils auront terminer la pose du carrelage demain ou arriver à démonter une scrongneugeux d’armoire IKEA PAX avec trois monstres qui courent partout !

Sacrénondenon, mais ils n’ont jamais été autant déchainer que durant ces vacances ! C’est à devenir fou ! Quoi qu’il en soit, chaque jour une série d’inquiétude se dissipent, d’autres s’ajoutent, praceque la liste des choses à faire longues, vraiment longues…. mais quoi qu’il en soit, je reste confiant que la maison soit dans un état correct pour pouvoir nous accueillir, famille, enfant et meubles ce weekend, comme convenu !

Un petit bout de la salle de bain, un petit rayon de soleil

D’ailleurs aujourd’hui la salle de bain a reçu son coup de boost : murs et sol sont maintenant carrelés et le résultat que je garde pour la fin est une belle réussite, je suis content de mon projet. Il reste tout de même encore à y installer tous les éléments sanitaires… mais on reste dans les temps. Il faut encore terminer de brancher les derniers radiateurs afin de pouvoir faire tourner la chaudière et s’assurer que tout est bon sur ce point.

Lire la suite Lire la suite

Fantasy & Cie

Fantasy & Cie

3 années d’attente… 3 longues années que la magie Final Fantasy ne demande qu’à vivre dans ma télévision…. 3 années à préparer l’arrivée de ce Final Next Gen, à m’assurer d’avoir une télévision et console Haute Définition pour vivre ce nouvelle épopée pleinement… Chaque nouveaux Final Fantasy apportaient son lot de nouveautés… avec une petite pointe d’inquiétude des joueurs aux changements. Madame et moi sommes tombés dans la série il y a 10 ans, opus VIII, l’un des moins appréciés, c’est Final Fantasy X que nous portons dans notre cœur, loin d’être le préféré des rôlistes, son histoire romantique, ces mondes angéliques et ces douces musiques nous avaient pourtant charmés…

Nous sommes loin, trèèèès loin d’avoir fini Final Fantasy XIII, et il me semble peut-être pré-maturé pour lui donner un verdict final… Néanmoins, ce sentiment de déception ne se décide pas à me quitter… J’attends à chaque nouvelles parties le moment où je vis dire… “Aaah, voilà, on y est enfin”… et non.

En réalité, dès le départ, la complexité du scénario, tel une embrouille politique de StarWars plonge l’histoire du coté obscure… L’cie, Fal’cie, Cie’th compliquent encore un peu plus la conception des notions importantes à l’histoire…. Ooh, oui, les cinématiques sont toujours aussi étourdissantes, mais l’univers si fermé, si électrofuturiste rend difficile l’immersion…. Le ciel… où est le ciel… Quand enfin, nous sortons de ce maudit Fal’Cie, c’est pour se retrouver dans les bas monde gelé… puis au crépuscule d’un désert robotique… ciel, soleil… où êtes vous !

Lire la suite Lire la suite