Archives de
Mois : août 2013

Les films du mois : World War Z

Les films du mois : World War Z

World War ZWorld War Z (2013) 8/10

Vous reprendriez bien un peu de Zombies ? Bon, il faut bien avouer que les films de Zombies et de contagion ont le vent en poupe ces dernières années. Alors un de plus ? World War Z, avec un titre qui n’inspire pas tant sur le sujet au premier regard se place tout de même comme très en la matière. C’est probablement l’un des premiers films de cette envergure. Le début fait fortement penser au tout récent jeu Last of Us. L’ambiance est excellente et on se sent de suite pris à suivre les personnages. Le film prend ensuite une tournure un poil plus « Resident Evil » à la recherche de la souche du problème. C’est évidemment une approche bien différente, mais cela fonction encore avec de bons effets spéciaux. World War Z qui au fond porte bien son nom se loupe à mon sens sur la fin. Sans grand originalité, l’histoire se termine, mais je lui aurais préféré un peu plus de sentiment sur les retrouvailles la petite famille, peut-être en les suivant un instant sur le retour à une vie «  » »normal » » ».

To Rome with love (2012) 8/10

Comment replonger dans l’ambiance de l’Italie ? Et bien peut-être bien en se laissant embarquer dans un film hors norme qui nous balade d’une extravagante histoire d’amour à une autre dans les rues de Rome ! Alors, il ne faut pas avoir peur de l’inattendu et de situation saugrenues, c’est plus que probablement la patte de Woody Allen qui nous offrait déjà un peu le même genre de film avec Minuit à Paris que j’avais vraiment apprécié. Ce qui m’a vraiment plu, c’est que ce film semble ne sortir d’aucune époque, comme s’il était juste là. pas d’effet spéciaux et des plans qui me donne l’impression de sortir des années 60, 70, 80 ou de maintenant. Les dialogues sont très riches, mais à mon sens je perds beaucoup en immersion à l’avoir regarder en version française. Cela doit être bien plus chantant en version originale ou j’imagine que l’italien et l’anglais s’entrecroisent. On retrouve une belle brochette d’acteurs connus, ce qui est toujours très chouette. Je ne sais pas pourquoi ce film m’a tant plu. Il aurait surement pu en faire fuire plus d’un avec certaines situations tellement incongrues… Moi il m’a rappelé de nombreux souvenirs de vieux films que j’avais vu un jour ou l’autre étant plus jeune. Peut-être est-ce là l’effet Woody Allen ? Cela fait 4 films que je vois signé Woody Allen (To Rome with Love, Minuit à Paris, Match Point et La vie et tout le reste) qui me plaise vraiment dans leur originalité… Peut-être faudrait-il que je me penche sur quelques autres de ces productions récentes ?

Paris – Manatthan (2012) 8/10

Encore une belle surprise que cette comédie romantique française à la trame inattendue. Tenez bon les premières minutes, cela en vaut la peine !

Jusqu’à ce que la fin du monde nous sépare (2012) 8/10

Un roadtrip sur fond de comédie romantique et de fin du monde, avec comme acteur principal Steve Carell, ce n’était pas gagné ! Si l’on garde de nombreux éléments dans un esprit pastiche, cela reste très modéré, laissant une place importante à un bon scénario, imprévisible et romantique. Surprenante découverte !

Flipped (2010) 7/10

Sympathique petite comédie romantique de jeunes ados, pleine de poésie… Le finale aurait pu être un peu plus développé.

Ciao Bella Italia : Notre voyage en Italie (1/2)

Ciao Bella Italia : Notre voyage en Italie (1/2)

Charly dans les rues de Riomaggiore

Barf, j’ai l’impression que le retour en Belgique m’est vraiment difficile cette année ! Oui vraiment il me reste un goût de trop peu de nos vacances en Italie. Perdus au milieu des collines de la région de Parma, j’aurais voulu encore profiter de la piscine, du soleil et cette bonne humeur du Sud… C’est le moment de rêver encore un peu à tout cela en vous partageant notre voyage en image ! Un RoadTrip dans le nord de l’Italie en remontant par la côte d’Azur de pas loin de 5000km ! Une aventure avec nos trois jeunes enfants, notre kangoo et notre poussette double qui n’a surement pas son pareil et que nous préparions depuis quelques mois, avec un RoadBook (Version PDF) concentré de visites que j’avais prévues d’adapter une fois sur place en fonction de divers éléments.

Il ne fallait évidemment pas compter sur nous pour rester sur place. Si nous nous lancions sur la route pour descendre en Italie, nous voulions en avoir plein les yeux ! Parme, Venise, Verone, Le Lac de Garde ou les Cinqs Terres, rien de moins ! Quoi qu’il en soit, cette année plus que l’année dernière la problématique d’être parents, touristes et photographes professionnels c’est vraiment fait sentir. A 21 mois, Alice et Juliette se sont montrées bien plus difficile à balader en voiture et en poussette et notre Nikon D700 monté du 35mm par moment trop encombrant et régulièrement trop peu souple aux photos touristiques… Aurais-je dû tenter un Sony NEX comme compagnon de vacances !?

Qu'importe la barrière linguistique, Charly et Matilde jouent dans la petite cabane au bord du domaine.
Qu’importe la barrière linguistique, Charly et Matilde jouent dans la petite cabane au bord du domaine.

En route donc pour la Belle Italie en famille, au Alleluja Country House, Chambre d’Hôtes / AgriTurismo près Pellegrino (PR) en Emilia-Romania. Parmi les différents lieux que nous avions repéré, j’avais été enthousiasmé par la photo de famille d’Alessandra, Maurizio, Gabriele et Mathilde accueillant les visiteurs sur leur site Web. Je trouvais l’ambiance chaleureuse pour y venir avec notre propre famille…Si vous aussi vous avez envie de découvrir l’Italie avec votre famille, retrouver nos bons plans, nos déceptions,… En route ! La Kangoo est bien remplie, nous pouvons prendre  la route le dimanche matin à 4h30 en espérant éviter les bouchons et descendre cette fois d’une traite jusqu’à notre destination de vacances !

Lire la suite Lire la suite

Ma vie, mes PCs

Ma vie, mes PCs

386 DX 40(mise à jour 2017) Depuis longtemps, les ordinateurs ont pris beaucoup de place dans ma vie… il faut bien l’admettre… cela a commencé avec un Commodore 64 arrivé en 1983 à la maison et est resté ensuite dans ma chambre jusqu’en 1995-96. Entre temps, un premier PC est arrivé à la maison, d’abord un 8088, que j’ai peu utilisé, puis en 1992 un puissant 80386 DX 40mhz avec 1mb de mémoire et une carte Hercule 2 couleurs… ainsi qu’un disque dur de 20mo. Pas de lecteur 3’1/2, juste un lecteur 5’1/4… Pour l’époque, il s’agissait d’une jolie bombe bridée pour ne pas que nous jouions avec… Mes amis avaient bien souvent un 80286, mais disposait par contre d’une carte son, d’un écran 256 couleurs et d’un lecteur 3’1/2… mais pas de disque dur, ou un bien plus petit… Mais en 1994 couleurs et son apparaitront, grâce au finance du petit frère… afin de faire progresser le développement de nos jeux Bilou et Calimero…

1993-1996

Processeur : 80386 DX 40mhz
Mémoire : 1mo
Disque dur : 20mo
Lecteur : 5'1/4 -> 3'1/2
Carte graphique : Hercules 2 couleurs -> Trident VGA 256 couleurs
Ecran : monocrhome -> VGA 14'
Carte Son : PC Speaker -> Master Boomer -> Sound Galaxy Pro 2
OS : MS-DOS / Windows 3.11
Magasin : CHG
Musique : Scream Tracker III
Image : Delux Paint
Vidéo : /
Jeux : Grand Prix Circuit, Keen Commander, Moktar, Formula One Grand Prix, Prehistorik 2,  Monkey Island, Day of the Tentacle, Game Maker

Lire la suite Lire la suite

J’ai ma Nintendo 3DS

J’ai ma Nintendo 3DS

Cela fait quelques mois que j’en parle… j’avais envie d’une Nintendo 3DS, dernière console portable de la marque sortie il y a déjà plus de 2 ans. Sans être vraiment convaincu par le concept 3D de cette dernière, ce sont plutôt les jeux liés l’univers Nintendo qui ont fini par me donner envie… Les Mario, le prochain Zelda,… Je nous avais choisi le joli modèle collector XL dédié à la sortie du jeu Animal Crossing au mois de juin. Après plusieurs semaines de recherche, j’ai finalement pu en trouver une avant notre départ en Italie. Premières impressions !

Souvenez-vous, j’avais déjà eu l’occasion à quelques reprises de tester la 3DS de Mattéo, le filleul de madame, mais cela ne permettait pas vraiment d’en faire un tour complet. Juste de découvrir le soin apporté à des titres tels que Super Mario Land 3D, Mario Kart 7 ou encore le récent Luigi’s Mansion 2. Tout d’abord, je trouve que comparativement à la DS, cette nouvelle console est très accessible pour sa mise en place, et notamment le paramétrage WiFi qui reste une étape parfois compliquée pour certaines personnes ! On sent clairement l’influence Wii dans les menus, ainsi que la création de son Mii. J’aurais tout de même apprécié retrouvé un petit outil de dessin/chat comme proposé dans la Nintendo DS.

Concernant l’écran 3D. Je reste perplexe. D’autant que bizarrement, j’ai l’impression que la tolérance de position de l’écran devant les yeux afin de bénéficier de l’effet 3D me semble moindre que sur la version classique de la 3DS. Trop régulièrement l’image se dédouble. Le concept restait novateur, c’est bien certain, mais on ne peut pas dire qu’il soit un argument commercial de choc. Quoi qu’il en soit, cela apporte dans les jeux un peu de profondeur sympathique.

Animal Crossing : New Leaf
Animal Crossing : New Leaf

C’est donc Animal Crossing, jeu de gestion/social d’une petite ville qui est embarqué sur une carte SD de la console. Le jeu se charge visiblement aussi rapidement qu’un jeu sur cartouche. Dans un style toujours aussi mignon et coloré, Animal Crossing a vraiment un petit style bien à lui qui me plait… et qui plait également beaucoup à madame. Quoi qu’il en soit, Il faut bien admettre que dans l’ensemble cette nouvelle version se distingue faiblement du premier épisode que nous avions acheté à sa sortie en septembre 2004 sur Nintendo GameCube que ce soit coté graphisme ou coté gameplay. Le coté social a été tout de même amélioré, puisqu’il est maintenant possible d’aller se promener dans la ville d’un ami et de le rencontrer, il faudra évidemment pour se faire utiliser la connexion internet et avoir un ou des amis disposant du jeu.

Et de ce coté, Nintendo reste toujours une bonne guerre en retard avec son système de Code Ami un peu complexe à gérer pour jouer ensemble… Une manière de protéger les enfants de l’univers des jeux en réseau.

Animal Crossing : New LeafAnimal Crossing a tout suite sur reconquérir ma petite Snorkys et je l’ai retrouvé à de nombreuses occasion entrain de chasser les insectes et embellir sa maison. Mission réussie ! Il semble que quelques concours et autres activités de type mini-jeux sont venues se greffer aux jeux afin de donner plus de profondeur à l’aventure… Mais le concept reste le même, des mini-sessions de jeux une ou deux fois par jour. Cela pourrait donc être un bon compromis pour des adultes comme nous qui avons une vraie vie… Cependant, moi qui n’avait que des fins de soirées pour y jouer… je me retrouvais toujours après les heures de fermeture des échoppes de la ville, ne pouvant donc pas trop avancer dans mon histoire…

Lire la suite Lire la suite

Vita Bella, en route pour l’Italie

Vita Bella, en route pour l’Italie

Les vacances se rapprochant, il est temps de préparer notre RoadBook en direction du nord de l’Italie, une première ! J’ai encore pas mal de choses à rassembler comme les cartes ID des enfants et la vignette pour traverser la Suisse, mais ici je vais essayer de me concentrer sur les étapes et visites. Même si je compte aussi sur les bons conseils que l’on nous prodiguera sur place.

belgique-italieJour 1 (Dimanche) – Sud à gogo – 988km (9h39)

La route sera longue, très longue avec les enfants à l’arrière pendant pas loin de 10h. Départ prévu vers 5h du matin, mais j’imagine arrivée en début de soirée en comptant les pause pipi, les pauses essences et sandwich).

La où ça coince ! Le tunnel du Gothar, Périphe Milan et Bologne

Nous passerons tout près de Metz, Strasbourg (ça coince par là aussi en général non ?), Colmar, Basel, Lucerne, Milan, avant d’arriver dans notre coin perdu d’Emilia-Romagnia non loin de Pellegrino Parmense.


indirizzo
: Pellegrino Parmense (PR), strada Grotta 36, località Berzieri
telefono: fisso +39 0524 64220 – cell. +39 331 6011716
e-mailposta@allelujacamp.eu
coordinate geografiche: Lat. 44° 45′ 56″ N, Lon. 9° 53′ 56″ E
http://www.allelujacamp.eu/countryhouse/contatti.php

Country HouseDepuis Milan,  cela prend 90 minutes.Prendre l’Autoroute Milan-Bologne et sortir à Fiorenzuola jusqu’à Fiorenzuola. Prendre la Route Emilia « via Emilia » jusqu’à Alseno. Lorsque vous quittez le village, prendre à droite au premier feu. Après le premier virage à gauche suivez la signalisation vers Salsomaggiore. Ensuite suivez la route jusqu’au rondpoint de Scipione. Prenez à droite au rond point et suivez la route jusqu’à Pellegrino Parmense (PR). Suivez les panneaux vers Pellegrino P  Jusqu’à  » Lago dei Pini »  ensuite continuez tout droit devant jusqu’au panneau « Besozzola-Berzieri-Grotta ». Passez le vieux village de Besozzola et tournez à droite après l’épingle à cheveux. La route de gravier vous mènera au Country House.

 

nos visites en italie ?

Lire la suite Lire la suite