S.O.S. : the final escape

S.O.S. : the final escape

[youtube _KgT9jprdls]

Ne vous méprenez pas ! Les évènement catastrophiques auxquels le Japon fait face depuis vendredi me touche profondément… Beaucoup s’étonne de l’extrême calme de la population japonaise, précisant que celle-ci est préparée à vivre ce genre d’évènement… peut-on vraiment y être préparé ?? Ce qui est certain c’est que depuis une bonne dizaine d’année, ce genre d’évènement catastrophe est mis en pratique dans la série S.O.S. the Final Escape, dont je souhaitais vous parler depuis un bon moment, puisque ce jeu fait clairement partie de mes 50 préférés.

C’est clairement le genre de titre qui aurait pu ne jamais arriver en Europe, développé par IREM, dont peut de production sortent de l’archipel… Et je me souviens avoir longtemps regardé la boite du jeu dans la vitrine de Mario Shop avant d’en faire l’acquisition, de mémoire en 2003. 2 autres titres sont sortis, également sur PS2, mais n’ont pas été édité en Europe… et un 4° épisode devait sortir sous peu sur la PS3…

Final Escape mélange le jeu d’aventure et le Survival… Vous l’aurez compris, votre personnage, jeune journaliste, se retrouve pris dans une mégapole côtière, anéantie par un énorme séisme et tsunami… Il lui faut survivre, sauver quelques personnes, protéger une jeune fille en péril et comprendre ce qui se passe…

Graphiquement, la PS2 était loin de montrer toute sa puissance, et le jeu souffrait même de bug important dans certains plans de caméra… néanmoins, je n’ai pas su lacher l’aventure, grimper de ruine de bulding en ruine de bulding,…

Voilà, mon article n’était pas là pour contraster l’importance de la situation au Japon… mais clairement, ce genre de jeu me semble montrer combien le Japon devait se sentir prêt à envisager de tels évènements…

[youtube lyuPwSP4QoY&NR]
le 4° épisode, sorti en 2010 sur PS3 au Japon

Vous aimerez aussi
Cataclysme
Cataclysme

Rentré mercredi de notre petite escapade en amoureux, je découvre avec effroi la réalité de notre région de Liège entre (Lire la suite)

Badaboum
Badaboum

Hier, je vois apparaitre sur l'écran de mon téléphone portable "école Charly"... Arf, ça n'est pas bon signe ça ! (Lire la suite)

En attendant la pluie
En attendant la pluie

Il pleut averse, la nuit est humide, d'un stick vers le bas et d'une pirouette je mets le frein à (Lire la suite)

One thought on “S.O.S. : the final escape

  1. L’éditeur Irem Software a annoncé à travers un communiqué que le développement de sa simulation de catastrophes naturelles S.O.S : The Final Escape 4 est purement et simplement annulé. Bien que les raisons de cette décision soudaine ne soient pas explicitées sur le site, on peut sans peine imaginer que vu la crise sans précédent que traverse le Japon ces jours-ci, aucun habitant de l’archipel n’a envie de gérer des catastrophes virtuelles sur sa Playstation 3. La sortie de S.O.S : The Final Escape 4 était prévue pour ce printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.