Archives de
Jour : 29 mars 2009

Génie dans l’ombre.

Génie dans l’ombre.

Ross Brawn
Ross Brawn

Souvenez-vous il y a quelques mois, je vous parlais du retrait de Honda du championnat du monde de F1. L’hibernation de ce petit monde fut cette année plutôt mouvementé, si vous avez suivi mes billets un peu plus nombreux qu’à l’habitude sur le sujet. Bernie Ecclestone qui détient une bonne partie des ficèles de ce sport voulant attribuer le titre de champion du monde au pilote qui gagnerait le plus de course et non celui qui engrangerait le plus de point, nous y avons échappé pour cette année. Le grand mystère résidant dans le sort de cette ex-écurie Honda, dont l’avenir était encore incertaint il y a quelques semaines, reprise il y a peu par Ross Brawn, et n’ayant pu faire que quelques tours d’essai.

Des essais plutôt prometteur, qui laissait perplexe certaines observateur… et surtout faisaient grinçer les dents de Flavio Briatore, patron à la tchatche de l’écurie Renault. En cause, une aérodynamique discutable sous l’aileron des monoplaces des écurie Toyota, Williams Toyota et Brawn GP Mercedes… écuries régulièrement aux avant postes durant l’inter-saison. Après avoir été déclaré conforme par la FIA, régissant le réglèment de la Formule 1, puis remise en question une fois de plus par leurs concurrents à la veille des essais de Melbourne, cette fois validée par les commissaires sportifs du Grand Prix… Briatore associé à Redbull et BMW faisait appel, reportant la décision à dans quelques GP.

De mon coté, je voyais tout cela de manière légère, j’adore les écuries outsiders, mais je m’attendais clairement à ce qu’une fois en piste, dès le jeudi, une hiérarchie plus conventionnel se dessine, avec Mc Laren et Ferrari bien en avant… Il n’en fut rien, les qualifications furent d’ailleurs dans la même tendance. Doublé de Jenson Button et Rubens Barrichello sur Brawn GP Mercedes, avec des Mc Laren, Renault et Ferrari bien derrière. En course, la jeune équipe domina le sujet, rafflant au final le doublé suite un Robert Kubica trop bouillant sur un Sebastian Vettel accroché à sa 2° place…. Et curieusement, ces Brawn GP m’ont donné l’impression de lever le pied pour ne pas en faire trop !

Faut-il crier au miracle ? Une nouvelle écurie qui raffle tout, … là comme cela, renvoyant les ténors en promenade de santé, poussant les Kimi Raïkkonen à la faute… Non ! Il y a un fameux bonhomme derrière cette équipe…. Ross Brawn !

Lire la suite Lire la suite