Archives de
Étiquette : objectif

Mise à l’épreuve du Sony Alpha 7rIII dans les rues de Napoli

Mise à l’épreuve du Sony Alpha 7rIII dans les rues de Napoli

La semaine dernière, mon équipe s’envolait pour Naples afin de participer à un colloque majeur lié aux MOOCs. J’avais profité de cette occasion pour emporter avec nous le nouveau boitier hybride signé Sony, l’Alpha 7rIII équipé d’un objectif Sony monture E full frame 50mm F 1.8.

Déjà testé pour ses performances en tant que boitier vidéo, avec notamment un follow focus impressionnant lors de prise vidéo en mouvement, c’était ici l’occasion de mettre au défi ce petit boitier compact à la finition impeccable d’un part des environnement mi-ombre, mi-soleil lors de la journée du dimanche, puis en mode nuit par la suite.

Dans une gamme Sony Alpha 7 trop vaste, il n’est simple de savoir ce que chacun des boitiers à comme caractéristiques et différences. Même en magasin, je n’ai pour l’heure pas réussi à pouvoir obtenir des renseignements précis, je me suis donc fait un petit mémo puisque l’on retrouve encore aujourd’hui sur le marché l’Alpha 7, l’Alpha 7II, l’Alpha 7III, l’Alpha 7r, l’Alpha 7rII, l’Alpha 7rIII, l’Alpha 7s et l’Alpha 7sII avec des prix allant de 850 à près de 3000€.

42 megapixels - ISO 6400 - 50mm F 1.8 - L'équipe à Naples
42 megapixels – ISO 6400 – 50mm F 1.8 – L’équipe à Naples

Si l’on tâchait de faire simple, à l’origine la différence significative entre le modèle de base et la déclinaison “r” est sur base d’un boitier identique l’utilisation de deux capteurs full frame différents. un 24 megapixels et un 42 megapixels pour la déclinaison “r” (36 dans sa première version). Le nombre de megapixels offre des images avec énormément de détails et la possibilité de faire de large agrandissement (ou de forte coupe), mais il réduit l’efficacité du capteur en faible lumière, sa plage de sensibilité est donc plus courte. Enfin, la série “s” est initialement dédiée à la vidéo, avec des modèles équipé d’un capteur de seulement 12 megapixels afin d’élargir encore la plage de sensibilité mais pouvant également filmer en 4K et en slow motion.

Néanmoins, les 2 premières génération de Sony Alpha 7 souffrait d’une trop faible autonomie. La 2° génération apportait un capteur stabilisé, la possibilité de filmer en 4K sans utiliser de périphérique externe ainsi qu’une amélioration du follow focus, mais indéniablement, la 3° génération  se présente comme parfaite avec une nouvelle série de batterie 2x plus performante. En effet tant en reportage vidéo que sur quelques jours de reportage photo, cette dernière ne nous a pas fait défaut, alors que, rapelons-le, il s’agit ici d’appareil photo hybride. A savoir, qu’il ne dispose pas d’un viseur optique, mais bien d’un viseur LCD qui doit donc être alimenté.

La gamme Sony Alpha 7
La gamme Sony Alpha 7
Au sommet de Napoli - Le plein de détails
Au sommet de Napoli – Le plein de détails

Habituellement, je jongle entre mon Nikon D750 et mon excellent photophone Google Pixel 2. Ce dernier de part son omniprésence me permet de dégainer rapidement tout en me rapportant de jolies photos essentiellement des portrait ou en environnement sombre. Mais lorsque j’analyse ces dernières, elles manquent de détails dans les paysages tout spécialement. Avec ses 42 megapixels, le Sony Alpha 7rIII offre des clichés impressionnants ! Les détails des petites maisons au loin dans la crique de Napoli sont propres, là où mon Google Pixel 2 si l’on cherche à voir les détails offre une image plus pâteuse. De nuit, alors que je l’imaginais souffrir, il n’a bronché sur aucune mise au point du 50mm 1.8. A la retouche, les images de fin de journée en ISO 2000 sont impeccable. Lorsque la nuit est tombée, j’ai poussé jusqu’à 6400 ISO avec un peu de mouchetage très léger.

Petit désagrément, le format brut .ARW de Sony est mal reconnu nativement sur un ordinateur Apple. Il faudra que j’approfondisse le sujet, mais sur mon Mac Book Pro – Sierra, le logiciel Apple Photos ne parvient pas à afficher ou éditer un fichier, imposant de devoir utiliser les outils de base de Sony. Alors que sur ma station iMac équipé de la dernière version d’OSX – High Sierra, je n’ai pas eu ce soucis. Il faudra approfondir le sujet.

Lire la suite Lire la suite

Faites entrer les artistes !

Faites entrer les artistes !

L’année scolaire se termine ! Si pour l’heure je suis “stressé” par les premiers examen de Charly, c’était pour Alice et Juliette la clôture de leurs classes de maternelles avec un spectacle autour du thème du Cirque, thème qui a accompagné les différentes classes tout au long de l’année ! Pendant que Papa était derrière sa caméra, Maman nous a ramené de jolis souvenirs en étrennant le nouvel objectif Sigma Art 135mm F1.8 !

Juliette manipulait le ruban avec grand enthousiasme alors qu’Alice, la mine un peu boudeuse faisait de la jonglerie… ce qui visiblement l’inspirait moins ! Leurs copines Émeline et Khan étaient également du spectacle !

Encore bravo et merci aux institutrices pour ces années passées : Mme Isabelle, Mme Rosaria, Mme Halleux, Mr Henquet… Après les vacances, c’est une nouvelle aventure qui commence avec la rentrée en première année primaire !

Bonne fêtes les papas !

Bonne fêtes les papas !

Le Weekend dernier, c’était autour des papas d’être fêtés ! L’occasion de nous retrouver tous en famille autour d’un barbecue et une météo estivale ! C’était également l’occasion de mettre à l’épreuve notre nouvel objectif, le Sigma Art 135mm F 1.8
De chouettes moments et belles attentions que m’ont apporté mes 4 loulous : boite à lunette, dessins, poème, bol, livre sur les insectes et jeu de société !

 

Fast photo

Fast photo

Alice a chippé la glace de Maman - Google Nexus 5 - TilffEn tant que photographe, j’ai longtemps eu un œil critique sur cette manie qui se développait depuis quelques années autour des photos réalisées avec un Smartphone, cette mode de la photo iPhone, Instantgram et compagnie était assez irritante quand on travaille avec un bon reflex pro, des objectifs, le tout en mode manuel… Néanmoins, mon Smartphone évoluant, j’ai fini par apprécier toute une série d’aspects à cela et l’achat de mon dernier terminal, le Google Nexus 5 était notamment dicté par la volonté de disposer d’un appareil offrant une bonne qualité d’image.

Je n’ai jamais eu l’occasion de tester la qualité photo des derniers modèles Samsung et Apple, mais le Nexus 5 offre pour moi de très bons résultats. En condition intérieure, j’arrive régulièrement à avoir une photo nette et offrant suffisamment de contraste, même lorsque je prends en photo les enfants qui sont évidemment très mobiles. Si le Reflex a l’avantage d’être rapide pour immortaliser l’instant, mon Smartphone est lui toujours sous la main et Léger en poche.

Bien entendu, je n’ai pas la qualité d’image que m’offre la 30aine de pixels du D800, ni la gestion de la luminosité possible avec mon D4 ou la profondeur de champ offerte par mon 35mm F1.4, c’est vrai, mais les options telles que le Focus 3D et les options de retouches poussées directement sur mon téléphone Android permettent de combler d’une certaine manière ce handicap avec un peu de créativité.

Enfin, dernier avantage certain, je peux directement exploiter ma photo, soit via mon Smartphone, soit depuis une de mes machines où les photos sont automatiquement synchronisées.

Bref, je vous laisse quelques jolis souvenirs réalisés ces derniers mois avec mon Nexus 5 !

Lire la suite Lire la suite

La Foire de Liège, ambiance magique

La Foire de Liège, ambiance magique

Je ne suis descendu sur la foire que vers 16 ou 18 ans. Je n’en ai pas de regret, mais je suis tout de même content de pouvoir venir m’y promener chaque année avec les enfants. Quelle magie, ces lumières, les manèges, les échoppes, les sons qui se mélangent… Comme cela doit être extraordinaire pour un enfant ! Charly est grand maintenant, il arrive à bouder parcequ’il veut manger et non aller sur une attraction… les filles par contre ont fait leurs premiers tours sur un lapin à roulette… “Lapin, lapin, lapin” criaient-elles pour y retourner au plus vite ! Cette année nous sommes descendus sur la foire avec François, Emma, Romain, Patrick, Marie, Thelma et Lily Rose.

Si vous n’avez la chance de pouvoir regarder tout l’album depuis mon compte Facebook, je vous laisse les vignettes qui donnent déjà une ambiance un peu féérique… Oui je sais tout cela arrive fort tard, La Foire de Liège est terminée depuis le lundi 11 novembre… mais que voulez-vous, on a tellement de boulot que nos photos prennent un peu de retard ! Quoi qu’il en soit, c’était l’occasion de “tester” notre nouvel objectif, le Nikkor 85mm F1.8 qui donne vraiment de très bons résultats.

Lire la suite Lire la suite