Archives de
Étiquette : nokia

Super Vision et Game Master

Super Vision et Game Master

Petit détour au début des années 90. Je suis certain que vous vous souvenez tous de la Game Boy de Nintendo, la première console de jeu portable à cartouches interchangeables qui aura marqué les joueurs, même si d’autres s’y étaient déjà tentés bien avant. Nintendo avait réussi un véritable coup de génie avec cette dernière alors que, comme le raconte magistralement Florent Gorges dans son 4° tome de l’histoire de Nintendo, le chemin fut semé d’embûches ! Aujourd’hui, qui n’a pas joué à la Game Boy ? Tetris, Super Mario Land, Ducktales, Legend of Zelda, Pokemon, Astérix,…

On a tous joué à la Game Boy !
On a tous joué à la Game Boy !

Peut-être vous souvenez-vous également de sa rivale, la Game Gear de SEGA. Très proche des performances de la console de salon 8bits, la Master System, elle se démarquait essentiellement par un écran couleur et une grande consommation de piles ! Mais elle n’était pas pionnière du genre non plus, la Lynx d’Atari également proposait une expérience nomade en couleur, même si cette dernière a trouvé assez peu de joueurs de ce côté de l’Atlantique.

La Game Gear fête ses 30 ans !
La Game Gear fête ses 30 ans !

Non, aujourd’hui je voudrais vous parler la console portable asiatique, la Super Vision fabriqué par Watara. Déclinée en deux version, le modèle qui débarque en Asie et Europe en 1992 n’a pas cherché à se démarquer de la Game Boy de Nintendo. Les formes en sont très proches, seule la croix directionnelle, brevet de Nintendo manque à l’appelle et la Super Vision s’annonce même équipée d’un écran LCD de grande taille face à sa rivale !

Soyons clairs, la Super Vision ne se veut pas être une copie chinoise mais bien une console concurrente qui sera moins cher (un peu moins que la moitié du prix) et proposera également de nombreuses cartouches de jeux à prix moins élevés que la concurrence !

Arrivée sur le marché européen début 1992 avec une dizaine de jeux dont Crystball, un casse-brique dans lignée de Break Out vendu avec la console, la Super Vision annonce la disponibilité d’un catalogue de 50 jeux d’ici la fin de l’année afin de pouvoir vraiment se positionner comme outsider ! C’est que Watara n’en est pas à son premier essai.  L’entreprise basée à Honk Kong aurait plus que probablement fabriqué la console Game Master, une autre console un peu cheap, (et même plus qu’un peu) qui sera distribuée en 1990 par d’autres marques tels que Hartung en Allemagne ou Vidéojet en France. (sources lues sur Gamopat)

Voilà plusieurs années que je suis à la recherche de cette Game Boy qui n’en est pas une ! Ce n’est pas pour la qualité ou l’originalité de ces jeux, ni même pour sa singularité dans ma collection mais tout simplement parce qu’elle me rappelle le souvenir de mon ami d’enfance, Xavier Strivay, bien trop tôt disparu !

Retour donc entre 1992 et 1993, tous les enfants mon âge ont une Game Boy. Au moins, une Game Boy, diable qui n’a pas eu de Game Boy à cette époque, je vous le demande ? Oui, pourtant chez nous pas de Game Boy à la maison. Pas encore, le forcing arrivera plus tard, mais je n’en suis pas frustré à l’époque. Tous mes copains en ont une, qui plus est avec une nombre de cartouches grandissantes. Si j’ai donc le loisir d’y jouer très souvent chez eux, j’ai même la grande chance que l’un ou l’autre me la prêtent pour quelques semaines !!!

Chez mon ami Xavier, qui a alors une douzaine d’années, débarqua un jour, cadeau de son parrain si mes souvenirs sont exactes, une autre console portable ! Cela restera pour moi, un souvenir trop vague. Elle ressemblait à une Game Gear, ou peut-être pas. Etait-ce la forme ou la couleur ? Il y avait un casse brique, un clone de Tetris et surtout, un petit jeu de char auquel nous avons beaucoup joué tous les deux. Voilà les souvenirs qu’il me reste de ce qui étaient nos premières après-midi. Si j’ai donc d’abord pensé à la Game Master, pour sa forme similaire à la portable de SEGA, la ludothèque me confirmera plus tard qu’il s’agissait plutôt de la Super Vision !

Super Vision et Game Master ayant aujourd’hui rejoint mon petit musée, je me suis attaqué en début d’année à (re)découvrir Hero Kid, l’un des titres de la portable de Watara qui tentait donc alors de se faire une petite place entre la Game Boy de Nintendo et la Game Gear de SEGA. En souhaitait proposer rapidement une 50aine de jeux sur le marché, l’originalité des jeux proposés étaient assez simples, tentant de singer les premiers titres disponnibles au Japon sur la Game Boy. Si la plupart sont développés directement par Watara, le studio anglais B.I.T.S déjà impliqué dans le développement de jeux Game Boy, proposera quelques titres parfois signés sous d’autres pseudonyme !

Lire la suite Lire la suite

Pacman Syndrome : Le retour du serpent

Pacman Syndrome : Le retour du serpent

Pocket: Le créateur du mythique Snake annonce le retour de son jeu sur mobiles
Pocket: Le créateur du mythique Snake annonce le retour de son jeu sur mobiles

Snake, ce petit serpent venu envahir les GSM Nokia au début du millénaire ! Alors quelques irréductibles comme moi achetais un Ericsson pour pouvoir composer la mélodie de sonnerie, le grand public investissait en masse dans un 3210 afin de pouvoir jouer à Snake, le Tetris-like / Pacman-like de cette génération. Il serait d’ailleurs intéressant que je me penche un jour sur l’histoire de ce Snake… il en existait déjà des variantes à la fin des années 80 et comment ce jeu s’est retrouvé sur les téléphones de la marque… Quoi qu’il en soit, le créateur original du jeu, Tanel Armando, vient d’annoncer le retour du serpent sur l’Apple Store !

Sur smartphone, il existe déjà des smili-Snake. Mais Taneli Armando, le créateur du jeu de base, revient vraiment aux affaires en dévoilant Snake Rewind, le revival de son jeu mythique. Le jeu restera aussi simple, mais ajoute quelques petites choses comme 10 niveaux, des design adapté à tous les goût, des fruits aux pouvoir différents et même un multi-joueurs. (Une info Journal du Geek)

Mon album Let The Sun Shine, 10 ans déjà !

Mon album Let The Sun Shine, 10 ans déjà !

Et oui, fin de cette année, il y a aura 10 ans que je vous partageais mon album d’EuroDance “Let The Sun Shine” ! Que le temps passe vite ! Alors que se dessine en ce moment un peu mieux la finalisation prochaine du nouvel album de Cyborg Jeff, je me suis dit que le moment était bien choisi pour revenir sur cet album emblématique de ma “carrière” de musicien.

Envie de mettre la musique avant que je vous raconte toute cette aventure ? Alors rendez-vous sur l’édition BandCamp de Cyborg Jeff – Let The Sun Shine que vous pourrez télécharger gratuitement (et également faire un petit geste de sympathie qui permettra de financer la réalisation de projets futurs)

Sachez tout d’abord que j’ai beaucoup de fierté encore dix années plus tard à écouter et vous parler de ce projet ! Ce fut mon premier grand projet entièrement dédié à la Dance Music, il m’a permis de rencontrer de travailler avec des personnes remarquables et de construire des amitiés virtuelles fortes : Steve Kossouho (K93), GDream, Sylvain Sarrailh (Toad), Olmo Lipani (Crazy Man),…

Let The Sun Shine fut également une vraie réussite en terme d’écoute. En 2003, à une époque où ICQ et les Forums étaient nos outils de communications, je pouvais me féliciter d’avoir plus de 1000 téléchargements direct de l’album sur son site officiel alors hébergé chez Free.fr (Voici à quoi ressemblait le site de l’album Let the Sun Shine), un album qui était présenté par T-Tracker, Sound Tracker croate talentueux. L’album avait également été bien reçu auprès des sceners de Nectarine et lors de sa publication sur Jamendo quatre ans plus tard, il recevait également de belles éloges avec près de 150.000 écoutes en streaming et plus de 20.000 téléchargement à ce jour !

Voilà pour vous planter le décors, et vous donnez envie d’aller écouter ou ré-écouter cet album made in Cyborg Jeff, je vous invite maintenant à venir découvrir toute l’histoire de fabrication des hits qu’il contient : I Want, L’amour est un soleil, Playin’ Gamez, Perfection, Need 2 see u back et bien sur Let the Sun Shine.

Lire la suite Lire la suite

0, 1, 2, 3, 4, 5 ! CHARLY

0, 1, 2, 3, 4, 5 ! CHARLY

Et voilà, c’était qu’il y a quelques jours que nous fêtions le 5° anniversaire de notre Charly. Tant de moments incroyables déjà passés avec lui à nos cotés, à nous faire grandir, à le voir grandir. Même si madame avait déjà réalisé un très beau diaporama en photo de sa naissance jusqu’à aujourd’hui il n’y a pas si longtemps, j’avais en projet depuis plusieurs mois de réaliser quelques choses d’assez similaire en utilisant une vidéo de chacun des mois depuis ce jour magique du 15 avril 2009 où nous sommes devenus parents ! En musique sur le Patamod des Déménageurs, l’une de ses musiques préférées (jusqu’à l’arrivée de “Libéréeee, Délivréééee”) c’est avec beaucoup d’émotion que je revis tous ses moments si courts, ses premiers regards, ses premiers pas, ses premières clignettes et ses premiers discours…

Quelques mots pour la technique, vous constaterez des variations dans la qualité des extraits vidéo, ceux-ci provenant au fil des années de divers appareils, d’un compact Panasonic FZ6 de mémoire, puis nos divers Smartphone tel que l’HTC One V, le Nokia Lumia 610 et le Google Nexus 5, mais également de plus jolies séquences provenant de la Sony VG20 et du Nikon D4.

Bref pour terminer, quelques phots d’ambiance de la fête à Charly avec ses amis !

Lire la suite Lire la suite

100% e-Media : Bienvenu dans ce monde de m#… web

100% e-Media : Bienvenu dans ce monde de m#… web

Cette fin d’année n’est pas vraiment signe de bonnes nouvelles dans ce monde informatique qui nous mange chaque jour un peu plus. Facebook prend de plus en plus de place, mais se montre également de plus en plus gourmand. Depuis cette année, le constat est claire.

Facebook payant
Facebook payant

Facebook, n’est pas gratuit. En tant que “Page”, si tu ne paies pas, FB va prendre un % de ta masse de FANS à qui il montrera pas ta publication. tu as 6000 fans, on le montre à 300 personnes grand max… si tu veux plus, alors tu dois payer pour que TES FANS qui n’ont pas encore vu cette publication la voie… La “voir” signifie simplement qu’elle s’affiche dans ton flux d’actualité… rien de plus. Et ça FB le comptabilise, puisque c’est un de ses éléments utilisés dans leur système de publicité (l’affichage d’une pub chez un utilisateur, le nombre d’interaction, le nombre de J’AIME La page que la publication à engendré…). Constat similaire chez Nikopik !

Qui plus est, Facebook nous prépare maintenant les publicité vidéo automatique… Voilà qui pourrait bien réduire drastiquement le nombre d’utilisateurs réels de Facebook et donc la portée de la pub à l’intérieur de Facebook … et donc l’intérêt de balancer ce genre de chose dans la plateforme..

C’est le Wall Street Journal, relayé par Reuters, qui indique que Facebook devrait annoncer dès aujourd’hui, voire plus tard dans la semaine, l’arrivée des publicités vidéo dans le flux d’actualité. Le principe, selon les premiers bruits de couloirs, serait de lancer des publicités automatiquement dans votre Facebook. Ces publicités d’une quinzaine de secondes seront limitées à trois par jours, afin de ne pas (trop) ennuyer l’utilisateur. L’une des premières publicités diffusée par Facebook serait un teaser pour le film Divergente qui arrive bientôt en salles. (Un sujet à lire dans le Journal du Geek)

Petit à petit on nous verrouille tout ce qui a rendu ces dix dernières années une ouverture à Internet et la culture… La technologie aux services de tous devient la technologie aux services des majors…. Le futur ne m’inspire vraiment pas, par moment.

Tiens, et si je regardais un petit Divx sur ma TV ? ou un film en MKV sur ma tablette ou ma console ? ou alors un fichier .avi directement en passant par le lecteur intégré à la TV ? Des usages aujourd’hui très communs pour de nombreuses personnes n’est-ce pas ? Comment endiguer définitivement le piratage des vidéos ? C’est la question que se posent de nombreux studios de cinéma, et il semble qu’ils aient trouvé une solution ultime pour nous empêcher de regarder des copies, même légale, de nos films. Le nom de cette solution ? Cinavia, un DRM conçu pour vous empêcher de visionner les copies de films sur vos TV, smartphones, tablettes, consoles et lecteurs Blu-Ray… (Un article à lire sur Nikopik)

Et je peux le dire que cela fait déjà un moment que je suspecte une implémentation sur la PS3, même si quand je le disais on ne me croyait pas. Je pense d’ailleurs que c’est couplé à une black list de nom de fichier ciblant de fichiers vidéos lié d’une manière ou d’une autre à Sony.

“Dans tous les cas, soyez assuré que la technologie Cinavia ne « surveille » pas ce que vous visionnez. Par sa conception, elle ne peut pas transmettre ni recueillir des informations sur vous, sur vos habitudes audiovisuelles et sur vos choix en termes de média. Les codes Cinavia ne sont pas propres à l’utilisateur, au média ou aux appareils en sa possession et ne comportent jamais d’informations personnelles ou permettant d’identifier une personne.” Et évidemment, avec de tels arguments, c’est passé sans que personne n’en sache rien…”

Dans d’autres registres… Microsoft annonce enfin l’arrivée de Flipboard, l’outil de gestion de flux RSS pour Windows 8.1. Pour les tablettes dans un premier temps, les smartphone devront attendre !

Chez Nokia on travaille sur une technologie de Refocus à posteriori, dans le même esprit que ce que le système Lytro. Je me réjouis de voir cela à l’oeuvre.

En plus d’innover sur la partie hardware (technologie Pureview), le numéro deux mondial de la téléphonie améliore régulièrement l’interface utilisateur du capteur. Il y avait déjà Nokia Camera, qui permet d’aller assez loin dans le “débrayage” de l’appareil pour sortir du mode auto et affiner ainsi les réglages avant de capturer une image. (Un article à lire dans Les Numériques)

J’essaie un peu de voir ce qu’Instagram apporte de plus en tant que nouveau réseau social, Voici des résultats intéressants d’un sondage dans la communauté Instagram sur les spécificités d’une photos qui attirera plus ou moins d’interactions qu’une autre !