Archives de
Étiquette : MOV

Désentrelacez cette vidéo que je ne saurais voir

Désentrelacez cette vidéo que je ne saurais voir

Bon, il y eu une époque où lorsque l’on travaillait des fichiers vidéo, on se retrouvait régulièrement avec des problèmes d’effet de peigne, d’entrelacement de l’image. La vidéo se présentait par ailleurs correctement sur une télévision, mais le problème apparaissait notamment sur un écran d’ordinateur. C’est qu’un grand nombre des premières caméra Haute Définition ne filmaient pas en FULL HD 1920×1080 mais en HDV, du 1440×1080, un format à base de pixels rectangulaires et codant l’image une ligne sur deux. C’était encore le cas de mes caméras personnelles il y a peu.

Or, j’aimerais réaliser un montage vidéo sur base d’archives tournées ces 15 dernières années. Les fichiers sources sont divers : du DVD-RIP (de la Simple Définition), de gros fichiers AVI bruts, des fichiers HDV en MPG de l’époque de Pinnacle Studio sur PC ainsi que des fichiers MOV en 25i issus de mes montages Finl Cut Pro X

Problème d'entrelacement sur un fichier MPG HDV issus de Pinnacle Studio 14.
Problème d’entrelacement sur un fichier MPG HDV issus de Pinnacle Studio 14.

Après quelques recherches, il semble que FCPX soit capable en interne de modifier le type de méthode utilisée, mais cela m’a pris un bon moment pour comprendre comment modifier ce qu’il considère être comme une trame “progressive”.

Il faut en réalité cliquer sur le média placé sur la ligne du temps et se rendre dans le panneau “info” de ce dernier. Ensuite en bas à gauche de ce dernier modifier l’option réglage pour avoir accès aux options permettant de changer la trame et imposer un désentrelacement…

Yes, cela fonctionne !

Valider le désentrelacement dans FCPX
Valider le désentrelacement dans FCPX

 

2X plus rapide !

2X plus rapide !

Mac Pro, pas beau mais efficace !Le montage vidéo, c’est ma vie, c’est mon job ! Depuis mon switch progressif sur Final Cut Pro X et donc l’environnement MAC entamé il y a 5 ans, la technicité de mes productions a demandé des ressources de plus en plus importantes et ce notamment afin d’être réactif dans les temps de productions. Or dans le montage vidéo, deux moments sont souvent trop long. L’import des données et l’export du montage, c’est pourquoi depuis le début de cette année, je suis équipé d’un Mac Pro. L’objet est loin d’avoir ce coté “bel objet” auquel Apple nous a habitué. On dirait un gros cendrier, une bombe ou une poubelle de table. Apple a choisi de faire sa machine la plus pro et automatisable un drôle d’appareil que j’aurais préféré pouvoir être équipé de plusieurs disque dur, d’un lecteur optique, d’un port pour carte SD… Que nenni, il faudra profiter des nombreuses prises pour y insérer mes 3 disques durs externes et autres périphériques USB… C’est ainsi !

Par contre coté performance, après avoir réalisé un benchmark réaliste, je passe de 63 minutes à 28 minutes comparativement à mon ancien iMac…

Je vous livre les détails du test.

Lire la suite Lire la suite

FCPX (Final Cut Pro X) très lent, j’approche de la solution !

FCPX (Final Cut Pro X) très lent, j’approche de la solution !

Depuis la fin de l’année 2012, et le passage à la version 10.0.5 de FCPX, je rencontre d’importants problèmes de lenteur d’export des mes montages vidéo. Je cherche régulièrement des réponses sur Internet et je pratique de nombreux tests. Si j’ai pensé tout un temps que le problème était uniquement lié à ma génération d’iMac sous OSX 10.6.8 (Core i7, 8go RAM, ATI 6770M 512mo). Après des tests plus approfondi sur mon Mac Book Pro de génération suivante (OSX 10.7.5, Core i7, 8go, ATI 6770M 1go), je me rends compte que mon soucis n’est pas uniquement lié à ma machine.

Pour résumer depuis le passage à la version 10.0.5 de FCPX, le temps de rendu des mes vidéos montée en HD prenait plus de 8 heures pour des montages de moins de 10 minutes… Parfois montant jusqu’à 72 heures lorsque j’appliquais mon plugin de correction d’image RedGiant Magic Bullet Looks. Au par avant les temps de rendu était beaucoup plus correcte, jamais plus de 2 heures. Les tests étaient claire, les processeurs du Core i7 étaient peu sollicité et les accès disques anormalement faible. Il semble effectivement que les nouvelles versions de FCPX privilégient plus le calcul du rendu sur le processeur GPU (carte graphique) que sur celui du CPU, mais malgré cela, j’ai eu beaucoup de difficulté à collationner les témoignages d’autres personnes rencontrant un problème similaire.

Hier pourtant, j’ai pu lire de nouvelles données qui ont pu sensiblement me faire avancer. Plutôt que de choisir l’option de sortie “Dispositifs Apple 720p”, j’ai choisi l’option “Render Master”. Une option apparue entre temps dans ce menu qui exporte un fichier imposant (1go/minutes) mais qui se montre beaucoup plus rapide. Mon projet en cours de 15 minutes avec effets Looks en était à 40% au bout de 24h par la méthode utilisée jusqu’ici, il s’est exporté en 8 heures.

Lire la suite Lire la suite

Il faut sauver Pinnacle Studio

Il faut sauver Pinnacle Studio

Après une première découverte du montage vidéo informatisé via un logiciel Magix fin des années 90, j’ai vraiment fait mes débuts à la dur sur Adobe Premiere 6 en auto formation avec l’aide de mon formateur multimédia… Avec des études en ingénieur du son, un intérêt tout particulier pour l’informatique et les média et à l’époque une très récente formation approfondie d’Adobe Photoshop 6, j’avais pu maitriser de manière basique l’outil, et même à gagner ma croute avec,… puisque c’est grâce à cela que j’ai pu décrocher mon actuel job dans le domaine de l’e-learning.

J’ai donc travaillé quelques années avec Premiere et une excellente carte d’acquisition vidéo de la marque Pinnacle, qu’il allait me falloir remplacer en 2003 ! Or une petite gueguerre venait de froisser Adobe et Pinnacle, les nouvelles cartes d’acquisition vidéo n’étant plus supportée par Adobe Première, je me retrouvais à découvrir Pinnacle Liquid Edition 5, la version “pro” de leur de logiciel de montage vidéo…. Un poil plus conviviale que mon aseptisé Adobe Premiere 6, Liquid Edition souffrait tout de même d’une grosse gourmandise en ressource et surtout d’une ergonomie mal pensée… C’est alors qu’un nouvel heureux hasard allait me faire croiser la route Pinnacle Studio 8 !

Des Pinnacle Studio 8… j’en avais une pelletée de CD dans mon armoire ! C’est qu’à l’époque, les ordinateurs Asus que j’avais choisi pour mes collègues était livré avec ce logiciel. Mais je n’y avait guère fait attention. Un jour, mon patron m’apporta un boitier de digitalisation vidéo analogique USB pour faire un essai…. Un boitier de la marque Pinnacle, livré avec une version bien étoffée de Pinnacle Studio 8… La mayonnaise allait prendre !

Il faut savoir qu’à l’époque donc, je donnais une formation pour adultes concernant la digitalisation vidéo, et j’y présentais Adobe Premiere 6, et qu’il fallait bien avouer que ce logiciel était assez mal adapté à mon public, certes intéressé par le sujet. Pinnacle Studio 8 se révélait être bien plus simple, très intuitif, beaucoup plus flexible et nettement moins cher !!! Je me lançais donc à ré-écrire ma formation autour de ce dernier,… avant d’en faire mon outil de travail quotidien !

Durant près de 6 ans, j’évoluais donc de version en version Studio 10, 12,…. 14 ! Studio n’était pas exempt de défauts, il avait ses caprices, ses plantages, ses lenteurs… C’est vrai ! Mais fort souvent les plus gros soucis étaient rapidement corrigé par une mise à jour…. Alors donc, pourquoi aller voir ailleurs ? Pourquoi aller voir comment a évolué Adobe Premiere, à quoi ressemble son petit frère Première Element,… Pourquoi diable s’intéresser à iMovie et Final Cut uniquement disponible sur Mac,… ou tenter Edius Canopus !

Et bien voilà que je me retrouve à devoir me poser toutes ces questions !! La faute à un Pinnacle Studio 14 beaucoup trop buggués, abandonné par Pinnacle et son nouvel investisseur Avid… Des problèmes majeurs dont je ne cesse de me plaindre via les divers SAV depuis novembre 2009, et qui reste toujours non résolu… Aucune mise à jour !!! Et je suis loin d’être le seul à en avoir remonté des problèmes sur ce Pinnacle 14.

Lire la suite Lire la suite

Transformez vos collègues en instruments de musique

Transformez vos collègues en instruments de musique

Transformez vos collègues en instruments de musique from cyborgjeff on Vimeo.

Chaques années au boulot, notre collègue Catherine nous trouve un petit concours de fin d’année… et il s’agissait cette fois de faire une vidéo – tutoriel afin de transmettre notre savoir… En soi, une idée très motivante, mais qui il faut bien l’admettre n’est pas si facile à mettre en place. J’ai assez bien de boulot, au bureau et à la maison, et organiser ce genre de choses avec un petit choupet à la maison,… je n’ai pas encore bien le tour… De plus, défis de taille, je ne peux pas utiliser ma Caméra !! Seul une webcam ou un APN sont autorisés… J’ai donc utilisé mon Panasonic TZ6 (dont la qualité n’est quand même pas si mal), Pinnacle Studio 14 pour le montage où j’ai pu une fois de plus constater que les fichiers .MOV de mon TZ6 sont à la limite de la tolérance, Animoto.com pour l’intro et … bien sur une peu de musique accousmatique made in Cyborg Jeff avec Schism Tracker (lui aussi assez limite sous Windows 7 64 bits)… Très à la limite de la dead line, j’ai pu motivé mes collègues directes à devenir, des instruments de musique…

Pret pour un grand moment de tout et n’importe quoi ?