Archives de
Étiquette : Limbo

Ma collection Playstation 4

Ma collection Playstation 4

Hardware :

Crash is back !
Crash is back !

Console PS4 1to slim édition “Resident Evil 7”

Bref, vendredi soir, nous avons mis les enfants tôt au lit ! Ah ben, elle est pas bien grande la nouvelle PS4 en fait, et où ont-ils cachés le bouton Power ? Bon allé, laissons ces constations de vieux croutons et le temps d’emballer un colis pour mondial relay, bref, 2 heures plus tard, c’était le moment pour la première impression avec Resident Evil 7,.. sans les lunettes VR, merci bien ! Mais où est l’effet “Wouaw” !? Ah je dois quand même bien avouer que je reste encore un peu sur ma faim quand à ce que le nouvelle console de Sony a dans le ventre. Autant je me souviens avoir été époustouflé par la Playstation 2 et Devil May Cry (Capcom) ainsi que la Playstation 3 avec Ratchet & Clang (Insomniak) et Uncharted (Naught Dog), ici je n’ai pas vraiment l’impression d’être tellement plus ébloui qu’avec Skyrim, The Last of Us ou Beyond : Two Souls les récents grosses claques vidéo-ludiques auxquels j’ai joué. Certes, je vois bien que les textures sont bien plus réalistes, les vielles pierres, de nombreux détails dans la maison,… mais en même temps tout cela est diablement statique ! Et c’est d’autant plus frappant lorsque l’on se fraie son chemin dans les bois… (à lire : Une fois les enfants au lit)

Jeux PS4 :

Crash Bandicoot N-Sane Trilogy
Cars 3 : Course vers la victoire
Detroit : Become Human
Fallout 4
Final Fantasy XV
Hidden Agenda
Horizon Zero Dawn
Kingdom Hearts III
Knowledge of Power
LEGO Harry Potter Chronicles
Resident Evil 7
Rime
Rise of the Tomb Raider
Shenmue I & II
Singstar Ultimate Party
Singstar Celebration
Sonic Mania ‘PLUS’
That’s you !
The Last Guardian
Uncharted 4 : A thief’s end

Jeux Playstation Store :

A boy and his blob
Arcade Archives : Double Dragon
Aqua Kitty

Armikrog
Bubsy : the woolie strike back
Celeste
Day of the tentacle : remastered
Fez
Flatout 4 : Total insanity
Giana Sisters : Twister Dream
Grim Fandago Remastered
Grow Home
Guns, Gore & Cannoli
Horizon Chase Turbo
Inside
Journey

Lara Croft Go
Life is strange
Life is strange : Before the Storm
Limbo
Mystic Belle
Metal Slug 3
Micro Machines : World Series
Need For Speed : Rivals
Oceanhorn : Monsters of uncharted seas
Oddworld : Abe’s Odysse New ‘n’ Tasty
Pac-Man: Championship Edition 2
Q*Bert : Rebooted
Rad Rodgers
Resident Evil
Resident Evil 0
Resogun
Shantae : Half Genie Hero
Song of the Deep
Super Meat Boy
Stardew Valley
Terraria
The Disney Afternoon Collection
The last tinker
Trine Trilogy
Unravel
Yonder : the cloud catcher chronicle
Zombie Vikings

 

Remerciements à ma Snorkys pour ce cadeau d’anniversaire, Parmy pour Rime, Lulu pour Tomb Raider, Press-Start pour Final Fantasy XV, LEGO Harry Potter, Cars 3, Sonic Mania, Shenmue I & II.

Retour à l’ensemble de la collection

Pacman Syndrome : C’était mieux avant ?

Pacman Syndrome : C’était mieux avant ?

Eternelle question de l’homme qui vieillit, était-ce mieux avant… Le site Jeux-Vidéo.com s’attaque sur un article de fond pointant les jeux consoles d’aujourd’hui et d’hier.

Mieux avant ?
Mieux avant ?

Si on a longtemps entendu dire qu’il était plus simple de jouer sur consoles que sur PC, il faut avouer que la limite entre les plates-formes paraît aujourd’hui assez floue. Diverses raisons expliquent ces changements, que ce soit l’arrivée des disques durs ou la démocratisation du jeu en ligne, mais quoi qu’il en soit, le joueur console est aujourd’hui bien souvent contraint d’installer son jeu avant de pouvoir le lancer, de télécharger des patchs, de souscrire à un abonnement payant pour jouer en ligne, etc. Et c’est sans compter sur les nombreuses erreurs, les bugs, les problèmes serveurs ou autres corruptions de sauvegardes qui peuvent ruiner l’expérience de jeu par la suite. Attardons-nous donc un instant sur ces nouveautés. Sont-elles réellement indispensables ? Vont-elles dans le sens du joueur ? (A lire sur Jeux-Vidéo.com)

Il est vrai que l’une des forces des consoles quand j’étais gamin face aux jeux sur ordinateur, c’était l’immédiat. On pluggait son Street Fighter II dans la SNES et la partie commençait, là où se refaire un Day of the Tentacle demandait de ré-installer les 5 disquettes après avoir fait de la place sur le disque dur… Même à l’époque du CD-Rom, s’il fallait parfois attendre quelques moments de chargement avant de reprendre sa partie, on était loin des plombes à patienter lorsque l’on installer Les Sims, ses addons… et qu’il fallait ensuite charger sa famille ! Ces dernières années déjà les jeux PS3 à l’achat me demande après avoir installer quelques giga sur le disque dur, de télécharger lentement des mises à jours… A l’heure du jeu en réseau connecté, qui implique de régulière mise à jour permanente, des corrections de bugs et mêmes des contenus supplémentaires… On peut se dire que jouer sur console restent bien moins “immédiat”. Toujours plus propre que sur un ordinateur, mais… pour l’heure c’est tout de même un frein à mes yeux pour sauter sur la nouvelle PS4 !

Les soldes sur Steam !
Les soldes sur Steam !

Tout en restant dans un sujet relativement similaire de “Grands Dossiers du Jeux-Vidéo”, le site Jeux-Vidéo.com à nouveau ciblait fin 2014 un article intéressant autour des “Soldes Steam”. Même si je reste personnellement très “anti-steam” et son concept de n’acheter que du “vent”, il me faut admettre que la nouvelle génération se délecte des achats à micro-prix de jeux sur Steam. Car Steam, c’est toujours la fête de quelques choses qui fait que Mighty 9, Limbo ou Braid est en promo. Alors, à quoi bon acheter ces jeux à prix plein… et les petits éditeurs peuvent-ils réellement survivre de la sorte ? Steam ne donne-t-il pas une image que le Jeu Indé n’a pas de réelle valeur, dans un marché largement surchargé…

A trop casser les prix, les soldes Steam nous ont rendus pingres. Mais si avoir des oursins dans les poches est le lot de chacun, quelle valeur accordons-nous à ces jeux achetés une misère qui gonflent nos ludothèques ? Parmi les nombreuses choses, bonnes ou mauvaises, que la dématérialisation a pu rendre possible, les ventes discounts massives et régulières trônent certainement dans le top 3. Institutionnalisées par Steam et reprises par GoG, Origin et les autres plates-formes, les vagues de promotions événementielles sont autant de rendez-vous que les joueurs attendent fiévreusement, de même que les Humble Bundles, packs qui ont l’avantage de contenir de nombreux titres et d’adoucir la conscience du joueur qui peut se faire plaisir au prix qu’il souhaite tout en donnant dans la charité. (Un article à lire sur Jeux-Vidéo.com)

 

bpost, bpaid, bad choice !

bpost, bpaid, bad choice !

Playstation NetworkMwouaip, il y a quelques temps, je m’étais dit que je testerais le concept de carte de crédit prépayée, histoire de ne pas à avoir à lier une vraie carte de crédit à mes comptes Playstation, Apple, Google et Nintendo et pour avoir quelque chose de transversal plutôt que des coupons propriétaires. Après plusieurs recherches en super-marché, j’ai finalement choisi la carte de bpost, liée au service de la poste belge. Loin d’être un coup de cœur, d’autant qu’il faut comme pour une vraie carte de crédit se farcir des frais annuelles à ce service…

Hier, découvrant enfin une réduction de prix substantielle du chouette jeu indie Limbo sur le Playstation Store, je me suis dit que c’était le bon moment pour rapidement encoder la carte à mon compte… le soucis étant que je n’y suis jamais parvenu. J’ai bien constaté que Sony avait puisé 0,12€ sur ma carte prépayée pour la valider, mais je suis resté sur un message d’erreur dans les options de porte-monnaie.

Après quelques aller-retour désagréables parmi les différents SAV Sony et Bpost, je suis finalement tombé sur un bonhomme Playstation pas très sympathique, qui m’a fait savoir que ma carte était de toute manière bloquée pour 7 jours… trop de tentatives ! Ben oui, trop de tentative, … ça ne marche pas, je réessaie, moi je suis comme cela ! Pas besoin de vous exciter sur moi Mr Playstation !

Bref,… mauvaise pioche :(

Pour info, le SAV Sony Belgique est le : 011.516.406

On vous rappellera… ben oui, je suis curieux d’entendre cela !

Playing 2011

Playing 2011

2011, video game i played

Comme vous le savez, jusqu’à présent les jeux vidéo ont pris un place importante dans ma vie et dans les “points mémoires clés” de celle-ci. J’ai donc commencé à répertorier les titres auxquels j’ai joué d’année en année… Petit à petit la ligne du temps prend forme, mais j’ai eu aussi envie de m’arrêter et illustrer chaque année.

Voici donc une vue de l’année 2011. Cette année-là, je venais de replonger dans la Nintendo Wii avec tout spécialement New Super Mario Bros. Wii, Klonoa puis un peu plus tard Kirby au fil de l’aventure. Cette Wii aura également permis cette année-là de découvrir l’étrange Fragile Dreams et l’excellente ré-écriture du tout premier Silent Hill : Shattered dimension.

Malgré le retour de la Wii, la PS3 de Sony aura continué à m’offrir de bons moments, notamment avec divers titres Indies tels que la série Arkedo, Limbo ou encore Pac Man DX. En fin d’année, l’arrivée de Rayman Origins relancera clairement mon intérêt pour mon monolithe noir !

2011, c’est également les débuts de mon addiction aux veilles consoles, la Megadrive et l’Atari 7800 entreront discrètement, mais c’est essentiellement la recherche de cartouches  GameBoy, GBC et et GBA sur lesquelles je me focaliserais. C’est également l’arrivée de mon premier Smartphone sous Androïd, me faisant découvrir Angry Birds, et le plongeon dans le monde des tablettes avec une tablette Asus puis un iPad.

Bref, en 2011 j’ai joué à ….

Lire la suite Lire la suite

Tant que je peux encore le faire…

Tant que je peux encore le faire…

L’échéance approche. Je commence un peu à me demander comment seront nos journées dans quelques semaines… C’est vrai que j’avais pris l’habitude de passer de calme nuit,… surtout d’un certain calme dans la maison une fois Charly au lit.

Alors, je reviens “encore” sur mon sujet jeu-vidéo, parce que d’ici peu, j’en aurais probablement nettement moins le temps… C’est la fin de l’année qui approche, et c’est à ce moment que pas mal de titres se décident à sortir. C’est un peu bièsse parfois, car du coup, cela impose de faire des choix ! Cruel dilemme en perspective d’ailleurs, puisque j’attends avec impatience l’arrivée de jolies perles de jeux de plateforme 2D à l’ancienne, et que celles-ci débarqueront respectivement le 4 novembre, le 13 novembre et début décembre : Sonic Generations, Rayman Origin et Kirby’s Return to Dreamland… Quand je pense que ce style de jeux était complètement oublié il y a n’y a pas si longtemps.

Sonic Generations (PS3 – 4/11/2011)

Je dois bien admettre que Sonic Unleashed sorti sur la PS3 n’avait pas été trop mal réussi, mais les phases “nocturnes” étaient loin d’être les plus passionnantes. Entre temps Sonic the Hedgehog 4, hyper rétro a fait bon impression sur les stores en ligne, et de ce fait un nouveau titre mélangeant en principe le meilleur de tout cela (y compris de Sonic Colours auquel je n’ai pas joué) a été programmé. Là comme cela, je pense que ce n’est pas celui sur lequel je me jetterais en premier,… mais pas loin peut-être !

La Sonic Team a visiblement décidé de fêter dignement le vingtième anniversaire de l’un des personnages majeurs de l’histoire du jeu vidéo. En ne cédant ni à la compilation facile ni au concept farfelu mais en travaillant au contraire sur un jeu neuf et complet, les développeurs rattachés à Sega ont choisi l’option la plus satisfaisante pour les fans. Sonic Generations apparaît donc pour le moment plaisant, grâce à ses deux gameplays rendant autant hommage aux épisodes 2D qu’à leurs successeurs en 3D. Prévu a priori pour la fin d’année, le titre reste toutefois encore mystérieux à bien des égards et on attendra donc d’en savoir plus pour émettre un avis plus catégorique à son sujet. (JeuxVideo.com)

Rayman Origins (PS3 – 13/11/2011)

Bon, je suis loin d’être un crac à Rayman, mais force est de constaté que graphiquement ce nouvel épisode semble magnifique, et amène une grand oufff de soulagement à un Rayman égaré derrière une armée furieuse de stupides lapins… Là comme cela, j’aurais envie de dire que Rayman Origins serait mon cris de coeur, d’autant que le pack collector s’avère être très joliment fournis ! Le gameplay tiendra-t-il la route ? On devrait pouvoir y jouer à deux en tout cas !

La découverte de Rayman Origins fut brève mais le titre sait se montrer charmeur. Fort d’une esthétique envoûtante à laquelle la série nous a habituées, d’une direction artistique singulière et soignée, le bébé d’Ubisoft Montpellier est un pur jeu de plates-formes qui devrait proposer divers degrés de challenge, idéal pour satisfaire les novices comme les joueurs férus de défis plus ardus. Certes il faudra en voir plus, mais l’optimisme est de rigueur. (JeuxVideo.com)

Lire la suite Lire la suite