Archives de
Étiquette : jean-michel jarre

Cyborgelis

Cyborgelis

Il y a 20 ans, en septembre 1998, je terminais le 4° album de musique de Cyborg Jeff : Eyes Dreams. Finalisé avec mon ami Valentin Boigelot, cet album se découpait alors en deux parties, l’une dans un style Dance Trance et l’autre, une sélection de titres très différents sous le nom de “Cyborgelis”.

Ces titres beaucoup plus mélodiques étaient une nouvelle étape dans ma création musicale. Ces musiques reflètent au fond parfaitement le Cyborg Jeff de cette époque avec des œuvres construites autour de mon approfondissement de ce que mon Synthé Roland E68 pouvait m’offrir comme ouverture musicale, construites autour de ma découverte d’autres univers musicaux durant cette première année à l’Institut des Arts de Diffusions ainsi que l’influence de mon colloc’ pianiste Didier Rombauts, et enfin des œuvres construites atour de ma découverte du monde de la Demmoscène aux travers des magasines PC Fun et PC Team.

Sans pour autant être marqué par les sons de synthétiseur de Vangelis, cette “autre genre”, celui de ce que j’appelais la New Age était pour moi une connection à cet artiste, ce qui en a donné l’idée de ce nom “Cyborgelis” que l’on retrouvait sur la pochette originale de l’album.

Cyborg Jeff - Eyes Dreams, 1998 - Back Cover
Cyborg Jeff – Eyes Dreams, 1998 – Back Cover

A l’heure de célébrer les 20 ans de l’album Eyes Dreams, je me suis dit qu’il pourrait être plus intéressant de scinder ces deux sélections de titres en deux projets distincts… Est alors né cet album pour lequel j’ai travaillé en profondeur le remasstering de tous ces titres composés initialement avec Impulse Tracker II et mon PC Cyrix 133mhz. Vous retrouverez donc en bonus les fichiers .IT originaux.

Ce travail de remastering est plus poussé que pour les précédents albums “anniversary”, j’ai en effet exporté les instruments séparément hors d’Open Modplug Tracker (merci Elmobo pour l’astuce) afin de travailler le tout dans Reaper sous les conseils avisés de Spaneo.

Parmy, Thierry et Piet - Virtual Music, 1998
Parmy, Thierry et Piet – Virtual Music, 1998

Je suis donc heureux de vous partager ce travail aujourd’hui, et de redécouvrir avec bien plus de plaisir ces petites compositions dont j’étais si fier il y a 20 ans et qui me semblait bien ternes depuis lors…

Pièce d’ouverture, Océanne 3D est probablement l’une de mes plus belles compositions dans ce genre musical, emportant celui qui l’écoute dans une histoire sonore à l’image de ce qu’aurait pu être la “Démo” en 3D que j’imaginais créer autour, afin d’avoir alors une production pour une première Demoparty. D’autres titres arrivent ensuite, toujours essentiellement construit autour de premières notes composées sur mon Synthé avant de passer à la moulinette Sound Tracker.

Cyborg Jeff - Soft Xmas
Cyborg Jeff – Soft Xmas

Parmi tous ces titres, beaucoup ont un petit goût de “Virtual”. C’était un mot que j’appréciais beaucoup à l’époque, il représentait le futur, l’avenir… mais aussi Virtual Music était le nom de mon groupe de Cover Pop de l’époque. Je puisais donc auprès de ma bande de pots des rythmes de batterie complexe avec Vivien, des loops de guitare avec Thierry et des séquences de basses mieux construites auprès de Laurent.

En route pour ce petit voyage dans le temps, n’hésitez pas à aller lire l’histoire de chacun de ces titres en commentaire sur Bandcamp… et tiens au fond… Si cette sélection Cyborgelis était à l’origine intégrée à l’album “Eyes Dreams”, l’idée de remettre ensemble sur un CD ces morceaux avaient déjà été concrétisée quelques mois plus tard sur l’album de noël “Soft Xmas”.

Lire la suite Lire la suite

Mon album “And what’s about the love ?” enfin en ligne !

Mon album “And what’s about the love ?” enfin en ligne !

Cyborg Jeff - And what's about the love ? 1999Un grand nombre de mes albums CD composés par le passé sont présents depuis un bon moment sur la toile, mais l’un d’entre eux manque à l’appel depuis sacré bout de temps ! Alors que “Cyborg Jeff” souffle ses 20 ans cette année, voici que débarque enfin “And What’s about the love ?” sur Bandcamp, Jamendo, Spotify et cie.

Petit bon dans le temps en 1999 ! J’avais alors 20 ans, je me croyais déjà un homme, mais je n’étais encore qu’un ado qui passait une grande partie de son temps sur son ordinateur. Pourtant je rêvais d’être un jour une star comme les DJs que j’appréciais alors. Tous les vendredi soir, je rejoignais mon ami Vi et nous prenions la direction du Metropolis Club à bord de sa Corsa pour écouter du DJ Jurgen, du Wamdue Project, du Mr Oizo, du DJ Sakin & Friends et bien d’autres choses du genre…

Lire la suite Lire la suite

Souvenirs de Juin 2012

Souvenirs de Juin 2012

CJ, 30 juin : Be oui Charly, il faut attendre quand ce sont des publicités… Pas l’habitude avec le voocorder

CJ, 29 juin : L’autre jour, ma collègue me dit : “Avec te cheveux en l’air, tu me fais passer à …”
Moi : “Oui je sais… Christophe Willemmm”
Elle : “Non, non, un musicien électronique que j’avais vu à Werchter”
Moi, cogitant (Moby, il est chauffe, Jean-Michel Jarre n’a pas du se perdre à Werchter….”
Moi : “Prodigy !???”
Elle : “Ouiiiii c’est ça !!!!”
CJ : Ce matin Charly a décidé que c’était : “Poil de carotte, poil de carotte, poil de carotte, poil de carotte,…”
CJ : Baah, je l’ai à peine entendu moi les klaxons ! Comme s’ils avaient décidé de se concentrer chez Vinciane La Fontaine et Jonathan Mingels.

CJ, 28 juin : C’est mon reste de joueurs de Fifa’96,… mais à l’époque je jouais avec l’allemagne contre Sébastien Valenti qui était l’Italie et Stephane Beelen la Beglique…
CJ : Si je suis bien, impossible de sortir ou d’entrer à Seraing dimanche avec le Tour de France !?
CJ : Arf, ils avaient planqué la caravane du tour de France au Sart Tilman ! :(

CJ, 27 juin : Mon loupiot malade, je n’aime pas cela du tout :(

CJ, 26 juin : Facebook est mort… vous faites quoi ? Moi j’attends le rendu de mon montage vidéo.
CJ : Les deux loustics jouent dans le jardin…

CJ, 24 juin : non Charly, m’a bonne vielle GameBoy n’est pas à écran tactile !

CJ, 23 juin : Saint Nicolas a fait de bonnes affaires sur la brocante de Boncelles…. une belle grande brocante… et moi j’ai trouvé Sam & Max : Hit the Road en version boite en carton d’époque !
CJ : Il me semble que le volume de la fiesta du rock était un peu exagéré cette année. J’ai pu écouter tous concert de ma chambre.

CJ, 21 juin : D’accord, un Mac ça ne plante pas. Mais quand ça a décidé de ramer, ça rame… quand ça décidé de ne prendre une plombe à rebooter.. ça prend une plombe… la différence, c’est qu’il ne faut pas chercher la raison !… c’est cela ?
CJ : Le déluge est déjà sur la Bretagne… il se rapproche

CJ, 20 juin : journée “mauvaise nouvelle” :(
CJ : “Nous travaillons à guichet fermé le lundi, mardi, jeudi et vendredi après midi”… euh, là on est mercredi hein ! vous pouvez répondre au téléphone, si si !

CJ, 18 juin : ma bouche gauche me dit J’AI FAAAAIIIIM et l’autre coté me dit rmmmMMmgggnMM

CJ, 17 juin : Weekend éprouvant… et demain .. Dentiste.
CJ : Petite brocante à beaufays avec un peu de soleil. Trouve les tortues ninjas pour NÉS.
CJ : Charly fait ses premiers coups de pédales.
CJ : Après une journée de mariage sous la grisaille, j’aurais apprécié ne pas être réveille par mon bonhomme un peu avant 6h par un “heho papa, le soleil est réveillé!”

CJ, 14 juin : HTC commandé :)

CJ, 13 juin : Pfiuuuh c’est long la mise à jour d’un TomTom, une nuit pour faire la MAJ des cartes… et encore de looooongues minutes pour la mise à jour des radars.

CJ, 12 juin : Et voilà… il va falloir payer pour les status dans les pages sur Facebook si l’on veut être vu… ça commence à 5€ !

CJ, 11 juin : et bien mal m’en aura pris… j’aurais du le savoir qu’un GP du Canada offre tjs un résultat intéressant… Grosjean et Perez sur le podium ! Well Done !

CJ, 8 juin : Mange ses leçon de Final Cut Pro X avec plaisir… et se dit qu’il va falloir que j’investisse dans un iMac 27′ à la maison dans le futur… pcq franchement c’est mille fois mieux que mon Pinnacle :)

CJ, 7 juin : et aujourd’hui, il me faut bcp de café…

CJ, 6 juin : Un Coca nécessaire pour tenir ce soir !
CJ : cool, on a reçu une machine à café GameBoy 8bits Oldschool :)

CJ, 4 juin : En avant pour l’E3
CJ : 1. Aller chercher un petit sandwich au fromage pour le bonhomme car il n’y a plus de pain à la maison
2. Payer l’institutrice 2 des 3 demandes faites.
3. Se rendre compte que la 3° (la marche parrainée), c’était pour aujourd’hui.
4. Se rendre compte que l’on a oublié le sandwich au fromage dans la voiture
5. Apprendre que pour la marche parrainée, il y a un barbecue avec des pains saucisses pour les infos
Bref, j’aurais mieux fait de ne pas zapper ce foutu petit papier :(

CJ, 3 juin : A fait qq photos de ces trésors oldschool.
CJ : 2 jours que Juliette chante.

CJ, 2 juin : Il m’a plutôt fait bonne impression en main l’HTC one V black.
CJ : montre Carole Tassin et Vincent Martin à Charly en disant… c’est qui ça… Mario et Donald… !!??

CJ, 2 juin : aucun n’a décidé que papa dormirait ce matin :(

A deux, c’est mieux !

A deux, c’est mieux !

Ce que je trouve triste dans le monde du jeu-vidéo actuel, c’est que la majorité des productions sont plutôt conçue pour que l’on y joue seule ou chacun chez soi dans son canapé, en réseau… Aah que je regrette le temps où l’on se retrouvait à trois ou quatre pour jouer ensemble à un jeu vidéo !!! Et il faut bien admettre que c’était vraiment la grosse motivation d’un retour d’une Nintendo Wii à la maison… et les deux soirées passées avec mon frangin Pype à progresser dans New Super Mario Bros Wii sont là pour en attester ! Et ce matin à jetant un oeil à mon TOP 40 Commodore 64, j’ai eu envie de me souvenir avec vous des jeux “2 Players” avec lesquels on s’est éclaté étant gamins !

Rally Speedway C64Dans le genre évidemment, ce n’était pas vraiment les prouesses graphiques du jeu qui allait faire le poids, souvent la musique n’était pas l’élément principale… Ce qui compte s’était évidemment le fun que l’on allait s’offrir ! Et dans le genre, c’est clairement Rally Speedway (Adventure Internationnal 1984) qui s’impose ! C’est d’ailleurs bien plus tard que mon frère et moi avons découvert ce jeu, dont les sprites étaient loin d’étonner à l’époque, vu de haut les deux bolides se promène dans les campagnes plus que sur des circuits. Afin de ne pas brusquer les limites des machines de l’époque (le jeu provenant de l’Atari 8bits), le principe est qu’une fois la course lancée, il faut au plus lent des deux, rester au contact du premier… à défaut celui prendra 1 point d’avance, pouvant lui offrir petit à petit la victoire,… Un concept d’ailleurs ré-exploité dans la franchise Micromachine 10 ans plus tard ! Evidemment, il ne faudrait pas croire qu’être leader offre le bon rôle, c’est qu’il faut alors anticiper le tracé, avec quelques virages délicats, pouvant parfois déboucher dans la piscine d’une belle propriété… Ajouter à tous ces ingrédients, la possibilité de rouler sur piste humide, voir gelée, et un éditeur de circuit… pour l’époque, c’était un sacré jeu !

Loco C64Pour jouer à deux, il n’était pas toujours nécessaire d’avoir deux joystick, en effet dans Loco (Alligata Software 1984) (que nous appelions Loco 64), il était primordial d’avoir un partenaire de jeux ! Avec mon frangin, nous partions en guerre dans notre locomotive armée, à l’assaut du rail, et dans Loco, lorsqu’un avion ou zeppelin ennemi entre dans la zone d’écran, il s’agit de s’en débarrasser à coup de nuage de vapeur bien calculé… ça c’était mon boulot ! Pendant ce temps, Pype gardait un oeil attentif en tracé, afin d’éviter les wagons explosifs ne laissant aucun répis une fois à l’écran, mais également à me guidant vers les station FUEL de ravitaillement ! Assez vite, il devient totalement impossible de s’occuper de toutes ces tâches seules… D’autant que la motivation suprême était d’en entendre un peu plus de la musique plutôt réussie, un arrangement à la sauce Commodore d’Equinoxe de Jean-Michel Jarre réalisé par Ben Daglish.

Lire la suite Lire la suite

Le clip de JMJ

Le clip de JMJ


YouTube Direkt

Ah ben saperlotte… j’étais complètement passé à coté à l’époque… Vous vous souvenez, il y a 2 ou 3 ans, je vous avais fait découvrir l’album Téo & Téa de Jean-Michel Jarre… avec une grosse pointe de musique électronique Techno, le single éponyme en étant l’un des seuls titres vraiment intéressant, d’ailleurs co-réalisé par Benni Benassi… (ça me rappelle que la fois d’avant c’était avec Sash! et Eiffel 65 que JMJ s’était associé…) bref, je tombe aujourd’hui sur le clip vidéo de ce titre que j’aime particulèrement… et franchement, il est vraiment chouette, dans le genre avec ce soupçon de monde démoscène/fantaworld particulièrement réussi. dommage qu’il ai été si peu médiatisé :(