Archives de
Étiquette : geek

“Stay Keen”, la curation est de retour !

“Stay Keen”, la curation est de retour !

Keen : un réseau social comme Pinterest, créé par Google
Keen : un réseau social comme Pinterest, créé par Google

Sans les bons plans de la bande à SiteGeek, je n’aurais peut-être pas entendu parler “StayKeen”, la solution présentée comme le Pinterest de Google !

À la façon de Pinterest, Google dévoile Keen, un réseau social similaire à la célèbre plateforme de partage de photos, mais alimenté par l’IA. On connait tous, ou presque, Pinterest. Ce réseau social qui permet de partager des photos, images, recettes et bien d’autres très facilement, mais qui permet aussi de les enregistrer et de les voir à nouveau à n’importe quel moment, en créant des « tableaux » et en « épinglant » ces médias aux divers tableaux créés. Eh bien, Google vient de sortir Keen, un réseau social vraiment similaire à Pinterest, mais avec une légère différence. (Un article à lire sur SiteGeek)

En réalité, Keen se présente plutôt comme un croisement entre Feedly et GetPocket qui serait alimenté par Intelligence Artificielle. Certes si vous n’avez jamais entendu parler ni de l’un, ni de l’autre, il y a fort à parier que Keen ne vous emballera pas plus que cela. Pour ma part, depuis l’abandon de Google Read, l’obsolescence de Netvibes et les couts exorbitants de Scoop.it, j’ai bien du mal à trouver un outil qui conviennent à mes besoins.

Certains se souviendront qu’il y a un peu plus de 10 ans, les Flux RSS avaient changé la manière dont nous pouvions consommer la toile. Plutôt que fouiller nos sites favoris à trouver des informations qui pourraient nous intéresser, nous pouvions rassembler par thématiques les nouveaux contenus de ceux-ci dans un outil de curation tel que Netvibes ou Google Read.

Puis vint Twitter et Facebook, beaucoup plus “friendly” pour le commun des mortels, là aussi l’information venant directement à nous… en passant par les filtres de chacun ! Alors que Google Reads tirait sa révérence certains projets ont tenté de conserver cette approche sans être parfait pour autant tels que Feedly ou Flipboard.

Avec Stay Keen, on pourra donc personnaliser des thématiques que Google via son nouvelle outil alimentera automatiquement par un système de curation piloté par Intelligence Artificielle.

Je ne suis pas vraiment convaincu par l’ergonomie de l’outil, mais l’idée est intéressante, même si au fond je la trouve assez proche des suggestions de Scoop.it. Ce dernier était pour moi vraiment un bon outil permettant de jouer le rôle et curation (découverte d’information) et de curateur (ré-écriture de contenu une fois glisser dans une catégorie), malheureusement, la version payante est hors de prix !

Souhaitons à Keen de ne pas tomber trop vite dans les limbes des idées de Google parfois trop vite abandonnées

Lire la suite Lire la suite

e-zzi, compare le prix de l’énergie pour vous !

e-zzi, compare le prix de l’énergie pour vous !

Il y a une bonne semaine, j’ai vu passer, peut-être comme vous, une publicité pour e-zzi. “Je calcule le prix du gaz aussi ou tout le monde a compris ?” Cela m’a fait sourire et bien évidemment rappeler cette publicité qui passait étant gamin à la télévision. Bref, j’ai d’abord pris e-zzi pour un nouvel opérateur d’énergie chez nous en Belgique venant se frotter aux autres. “Encore un de plus…” Mais non, que nenni !

Alors e-zzi, c’est quoi ?

e-zzi : L électricité et le gaz au juste prix, simplement.
e-zzi : L électricité et le gaz au juste prix, simplement.

e-zzi, c’est la face visible d’un projet ambitieux réalisé par deux associés, Nicolas et Stéphane qui travaillent dans le secteur de l’énergie depuis une vingtaine d’année. Un projet qui vise à accompagner le consommateur dans la réduction de ses dépenses et son empreinte environnementale. Actuellement l’outil se concentre sur deux ressources énergétiques qui rythment le budget de bon nombre de ménage : L’électricité et le gaz. Mais dans le futur nous pourrons probablement voir évoluer le service vers d’autres commodités tels que le mazout, les opérateurs téléphone/TV/Internet voire peut-être les crédits hypothécaires ?

En 2017, je fais à nouveau confiance à BelPower pour 3 années
En 2017, je fais à nouveau confiance à BelPower pour 3 années

Le projet est noble… et sera bien utile pour tout qui n’a pas le temps, les réflexes et les astuces pour chercher les bons plans ! Personnellement, je tiens à l’œil l’évolution de mes frais énergétiques depuis près de 20 ans, armé d’un tableur excel, j’y notais mes relevés annuels, mes mensualités et ce que je de devais repayer en fin d’année. A la libéralisation du marché, tout est devenu bien plus compliqué et si vous avez suivi un peu mes pérégrinations, la disparition de mon opérateur BelPower m’avait entrainé dans bien des complications, devant sauter à la sauvette chez Zeno qui allait m’abandonner 6 mois plus tard… Bref, je ne m’en sors pas trop mal, je viens de signer en avril dernier un contrat à très long terme chez Mega alors que le marché de l’électricité était tombé particulièrement bas. Néanmoins, cela m’implique de conserver pas mal de données dans mon Evernote notamment pour me remémorer les tarifs et ce que j’ai négocié.

2014. BelPower Fixe (3 ans) 4,94c/Kw
2017. BelPower Fixe (3 ans) 5,05c/Kw (négocié)
-- arrêt des activités de BelPower
2018. Zeno Fixe (1 an) 5,95c/Kw (négocié) || lampiris 6.8c/kw - Eneco 5.62c/Kw
-- arrêt des activités de Zeno
2019. MEGA 'variable' 5,6c/Kw > 4,34/Kw // le fixe étant alors à 8,4c/Kw
2020. MEGA ZEN (5ans) 5,77c/Kw

e-zzi, ça marche comment ?

e-zzi, un peu de challenge...
e-zzi, un peu de challenge…

Je me suis dès lors posé la question de comment e-zzi pouvait fonctionner ? Pour ma part, je faisais un premier tri avec l’outil de comparateur d’énergie de Test Achat pour me faire une première idée de la situation. Après avoir fait un tri parmi certains opérateurs ou offres qui ne collaient pas à ma situation, j’allais en approfondir quelques unes en cherchant chez chaque fournisseur sa grille tarifaire. C’est un travail de fourmi et il faut bien admettre que si je pouvais avoir un ami comme e-zzi qui m’aide dans ces démarches, cela serait top ! Et encore, là je vous parle de l’électricité. Pour le Mazout, en fonction de ma consommation je dois suivre l’évolution du prix de celui-ci afin de stratégiquement faire le plein au moment où je peux au moins mettre 1000L et que la courbe est intéressante… Les prix pouvant passer du simple au double, soit de 400 à 800€ pour 1000L ! Mais c’est une autre histoire…

J’ai donc cherché à comprendre comment fonctionne e-zzi. Scrutte-t-il les offres tarifaires, se fie-t-il aux données que les utilisateurs vont fournir (comme c’est le cas pour les prêt hypothécaire sur “guide-epargne“) ?L’idée serait donc effectivement que e-zzi devienne un outil au service de sa communauté et que les utilisateurs s’échangent des informations et s’entraident au travers de la plateforme. Il y a d’ailleurs une option, semble-t-il à laquelle je n’ai pas encore accès qui permet d’ajouter des amis afin de comparer avec eux sa situation. Bref, un outil donc qui ne vise pas que les “geeks” comme moi, habitués à comparer les prix d’énergie, mais bien un large public. L’outil est ergonomique et agréable à utiliser et on me chuchote qu’il y serait possible à terme d’aider son réseau d’ami à faire de bon choix.>

Lire la suite Lire la suite

Xmas gift for a Geek – 2019

Xmas gift for a Geek – 2019

Pendant toute l’année, j’aime à compléter mon tableau Pinterest “Xmas Gift for a Geek” où je glisse les nouvelles BDs, les jeux qui sortent du lot, les livres de playhistoire, les albums CD de musique originaux, les jeux de société qui m’intriguent, les vêtements Hypes et tout autres geekeries. Parfois même le Père Noël s’en inspire vraiment et bien évidemment j’aime à faire le point ici de toutes ces choses alléchantes !

Ma liste Geek au Père Noël
Ma liste Geek au Père Noël

Lire la suite Lire la suite

Du bon son de synthé

Du bon son de synthé

J’avais mis de coté quelques albums de musique électro découverts essentiellement sur Bandcamp que j’avais envie de vous partager.

Il y a tout d’abord un gros album de la formation québecquoise Le Matos que m’a fait découvrir James Monkman au début de l’été. Il s’agit de nombreux titres aux sonorités de synthés rétros des années 80 pour le film Turbo Kid, une genre d’ôde aux eighties dans un esprit bien différent de Strangers Things, mais clairement dans un style un peu trop gore à mon gout à l’écran. Musicalement par contre, c’est franchement excellent !

Cela a fait le buzz au même moment, les différents sites d’actu GEEK rapportait la sortie d’un album au format très original, sur cartouche pour SEGA Megadrive. En effet le producteur allemand Remute, avait réaliser son album Technoptimistic aux sonorités FM exploitant la puce sonore de la console 16bits de SEGA dans un style un peu similaire à la bande son du jeu Street of Rage.

Lire la suite Lire la suite

E3 2019, et jouer me semble être quelque chose de si lointain

E3 2019, et jouer me semble être quelque chose de si lointain

Comme chaque année, la E3 rassemblait outre atlantique les grands noms du jeu vidéo afin d’annoncer les grands projets à venir ! C’était l’occasion pour Microsoft d’annoncer la prochaine Xbox, Sony de confirmer qu’une PS5 serait également dans la course d’ici fin 2020, ainsi que Google de donner quelques éléments supplémentaires sur sa console Stradia et sa technologie cloud… dont le concept repose sur du jeu en streaming sur des titres dont le rendu sera fait sur des serveurs géants. Waouw, je me dis quand même que je me prends un sacré coup de vieux avec tout cela !

Jouer,… jouer à un jeu vidéo. Voilà quelques chose qui devient pour moi de plus en plus rare. Alors bien évidemment, je me laisse bien moins vite embarqué dans une envie débordante de me plonger corps et âme dans de longues épopées et c’est donc avec encore un peu plus de recul que je pointe du doigt ces quelques titres annoncés en marge ou lors du salon de la E3…

The Legend of Zelda : Link’s Awakening (Switch)

Je vous avoue que le seul jeu qui me fasse vraiment rêver, c’est l’incroyable, le magnifique remake de l’aventure de Link initialement sorti sur Game Boy. Ce remake tout mimi s’est offert une nouvelle bande annonce qui brosse encore un peu plus l’ensemble de l’univers du jeu. La bande son  orchestrale est magistrale et le rendez-vous est pris le 20 septembre pour la sortie du jeu. Ne disposant toujours pas de Nintendo Switch, je reste à espérer une édition bundle, puisqu’il devient de plus en plus probable que Nintendo sorte prochainement une Switch reliftée… D’ici là, j’aurais eu le temps de mettre un peu de sous dans la cagnotte !

Final Fantasy VII – Remake (PS4)

Final Fantast VII - Remake
Final Fantast VII – Remake

L’autre jeu marquant est l’officialisation de la date de sortie du remake de l’un des épisodes phare de la série Final Fantasy : FFVII, pour le mois de mars 2020. Je n’ai pour ma part jamais joué à cette épisode sorti initialement en 1998 sur la première Playstation, puisque c’était avec l’épisode VIII que madame et moi avons découvert la série. Là où de nombreuses versions HD d’épisodes de Final Fantasy sont sortis ces dernières années, ce remake reprend la trame de l’histoire tout en proposant des nouveaux graphismes entièrement en 3D, des modélisations modernes, un gameplay revisité et même plus que probablement un découpage en épisode tant le travail s’annonce titanesque pour les équipes de Squaresoft. Bien que considéré comme le meilleur épisode de Final Fantasy, j’ai toujours trouvé l’univers de Midgar fort sombre et je risque de lui faire les mêmes reproche que l’épisode XIII, mais quoi qu’il en soit, je serais tout de même très curieux d’en faire la découverte le moment venu !

Square Enix Ltd. a annoncé que FINAL FANTASY® VII REMAKE, la spectaculaire réinterprétation d’un des jeux les plus marquants de sa génération, sera disponible à partir du 3 Mars 2020 sur PlayStation®4. Retrouvez la toute nouvelle bande-annonce de FINAL FANTASY VII REMAKE, dévoilée lors du concert FINAL FANTASY VII – A Symphonic Reunion, (Une brève à lire sur Press-Start)

Lire la suite Lire la suite