Archives de
Mois : novembre 2020

Idées lectures pour 2021.

Idées lectures pour 2021.

Oyé Oyé, Sony a sorti sa PlayStation 5, Microsoft sa Xbox X One X, Apple des iPhones 12 de toutes les tailles et Google son nouveau Pixel 5. Oyé Oyé, Geeks de toutes les contrées, passez votre chemin si vous n’avez d’yeux que pour ces objets de tentation. Je ne vous jugerais pas, le temps viendra où certains me tenteront probablement, mais je n’en parlerais pas aujourd’hui !

D’ailleurs peut-on encore me classer dans la catégorie des Geek ? Voilà quelques temps que je me pose la question. Oh, j’ai bien des passions qui sortent de l’ordinaire, qui donne l’impression que je n’ai pas trop grandi et qui touchent aux ordinateurs, multimédia ou au moins jeux-vidéo. Est-ce suffisant ? D’autant que je prends tout autant plaisir à découvrir des jeux de société à partager en famille, lire des BDs et même des romans ! si, si ! Alors au fond, ces idées que je vous partages pourraient en inspirer plus d’un !

Cette année encore, j’ai pris plaisir à m’évader dans quelques bouquins. Je reste assez difficile à me laisser convaincre et je n’apprécie pas tous les styles d’écritures. J’ai la tête actuellement dans l’excellent 4° tome de la série Hunger Games, qui se pose comme une belle surprise. Lecture en cours, j’en suis au 2/3, ce 4eme tome raconte d’un bon dans le passé l’histoire de la jeunesse du président Snow. Il faut avouer que là comme cela, ce n’est pas folichon pour faire vendre un tome supplémentaires à une trilogie. Et pourtant, pourtant. Ce nouveau tome qui nous renvoie dans Panem, à l’heure des 10eme Hunger Games est plus puissant que les 3 autres et offre un regard , une approche, bien différents… J’y reviendrais à l’occasion lorsque je l’aurais terminé.

Plus tôt dans l’année, j’avais entamé longuement le roman Mortal Engines qui m’avait fait de l’oeil tout au long de l’année précédente et ce soir, par contre, je terminais la très belle histoire de Pax et le petit soldat que je lis régulièrement le soir avec mon Charly.

Pax et le Petit Soldat

Pax et le Petit Soldat
Pax et le Petit Soldat

L’année dernière, Charly s’est mis à lire un peu plus. La Cabane aux 18 étages, Frigel et Fluffy,… Et voyant cette petite étincelle, Ma dame avait trouvé sur l’une de nos nombreuses balade-brocantes un roman jeunesse à la couverture plutôt attirante. Avec son petit Renard, qui regarde la vallée, Pax me parlait tout particulièrement, alors que nous venions de terminer tous les deux la lecture du Petit Prince. Se glisser dans le lit de mon fiston, le soir, pour lui lire un roman est un moment particulièrement agréable et qu’il ne m’est pas si facile à organiser avec les 4 enfants ! Là où lui partager le Petit Prince, que je connaissais déjà, étaient de très bons moments, la lecture de Pax et le Petit Soldat l’était encore plus, puisque nous découvrions tous les deux une nouvelle histoire ensemble.

Tout commence alors que le père de Peter s’arrête au milieu de la route, au bord d’une grande forêt. Pax, le renard apprivoisé de son fils, il doit l’abandonner, c’est ainsi. Son père s’en va. La guerre approche, lui, le jeune Peter ira chez son grand père… Mais le lien qui uni Peter et son renard Pax ne peut être compris par son père, alors que Pax découvre pour la première fois les lois de dehors, Peter se lance dans une longue traversée, la nuit tombée pour partir à la recherche de son renard. L’écriture de Pax a quelques chose de tout particulier. Un chapitre pour l’histoire de Peter, avec les mots de Peter. Un chapitre pour Pax, dans son langage de Renard. Cette approche offre de s’immerger d’un personnage à l’autre de manière encore plus forte que dans un film… Oui, en lisant ce livre, je me suis senti par moment Renard, à comprendre ses sentiments, son lien avec Peter… Tout au long de ces mois de lecture, à la maison, l’idée qu’un petit chien n’entre dans la famille était à nouveau présente. Si j’ai toujours été contre, lire Pax a indéniablement fait partie de son long processus d’acceptation, sans pour autant me fermer à l’idée… Puisque ici, Pax est un renard… Hier, nous arrivions au bout du voyage de Peter et Pax. Pas juste des kilomètres à parcourir, mais également un voyage de maturité. Peter fera des rencontres qui le feront grandir, accepter son passé et réfléchir à ses choix. Pax, lui aussi va découvrir de nouveaux sentiments de renard, pas juste de l’instincts… des sentiments de Renard.

Que dire si ce n’est merci à Madame et tout ce qui a mis ce livre sur notre route, je sais que ce moment, cette histoire partagée avec Charly restera un souvenir inoubliable pour chacun de nous deux.

 

 

Lorsque je me promène dans les rayons des librairies, il m’arrive quelques fois d’être intrigué par l’un ou l’autre roman que je vous partage ici. La couverture, son touché, son titre, son format, et puis le résumé…

Lire la suite Lire la suite

Black Friday

Black Friday

Je pense clairement que le coup de massue de ce Black Friday est là !

Le gouvernement à tout simplement balayé l’espoir que les fêtes de fin d’année pouvaient nous donner. L’espoir de se retrouver, en petit comité certes, d’être proche, de voir notre famille, de vivre un anniversaire sans tablettes,…l’espoir pour de nombreux travailleurs de retrouver leur gagne pain, leur passion, leur vie. L’espoir de jours meilleurs.

Alors, oui, les meilleurs d’entre-nous pourrons se projeter à Mars, Avril, l’été, l’année prochaine… Mais, c’est un espoir lointain et il ne pourra pas me nourrir aujourd’hui et demain de l’énergie dont j’ai besoin pour affronter les frustrations que nous vivons.

Lire la suite Lire la suite

A Plague Tale, une belle ambiance mais…

A Plague Tale, une belle ambiance mais…

Voilà quelques temps déjà que je garde à l’oeil ce jeu qui semble se positionner parfaitement dans les genres des jeux où le scénario guide le joueur. Un mode jeu détesté par certains, moi je l’apprécie particulièrement, terminant entre autre, la série Last of Us cette année.

Je me suis donc finalement décidé à essayer la démo de “A Plague Tale” avant d’acheter et je dois bien admettre que je n’ai plus été si emballé après avoir eu le jeu en main. Jusqu’ici les screenshots et vidéo m’avaient confortés dans l’idée que ce projet français avait une direction artistique très intéressante. Certes, on n’est pas au niveau des prouesses faites récemment sur la PS4 avec The Last of Us 2 ou Final Fantasy VII Remake, mais l’ambiance médiéval est très réussie, il y a de belles lumières, et les personnages, même si un peu raides, sont assez réussis. Musicalement, la démo permet d’ailleurs clairement de se mettre dans l’ambiance d’un scénario qui s’annonce très intéressant.

A Plague Tale, l'ambiance visuelle est plutôt réussie.
A Plague Tale, l’ambiance visuelle est plutôt réussie.

Alors, voilà qui est triste. J’ai stoppé la démo… j’étais pourtant plutôt pris dans l’histoire, j’avais envie d’en savoir plus mais… Crémilliard, ce gameplay ne donne pas envie !

Il y a d’abord la caméra qui manque de beaucoup de souplesse, de fluiditié ou de spontanéité… difficile à bien cibler ce qui m’embête avec cela. A cela s’ajoute un personnage qui est trop lent à se mouvoir et qui manque de réactivité pour passer les obstacles… Si déjà sauter au dessus d’un arbre m’énerve en début d’aventures… quand il faudra fuire, cela me décourage déjà.

A Plague Tale Innocence, il faut chercher des trucs... oui, il faut, pourquoi ?
A Plague Tale Innocence, il faut chercher des trucs… oui, il faut, pourquoi ?

Après avoir visiter la maison familiale, à l’ambiance vraiment réussie ceci dit, je me retrouve à protéger mon petit frère pour la première fois, je sais que cela sera la clé du gameplay… et là… je dois me glisser à l’abris des méchants venus mettre le bazar dans la maison… et je n’ai absolument pas l’impression d’être caché, ou simplement d’aller dans un endroit cohérent… Bref, je ne me sens pas du tout immergé dans l’aventure alors que c’est l’essence même de ce genre de jeu…. Un coup dans l’eau, indéniablement, la démo n’a pas réussi à me donner l’envie d’acheter le jeu…

9 ans, que de changements !

9 ans, que de changements !

Pas de grande fête avec la famille,… pas de soirée Pyjama… on fera votre anniversaire, petit à petit mes miss : )

Aujourd’hui, tu as 9 ans mon Alice. Que j’ai de la chance d’être ton papa depuis es années. Il est déjà loin, ce temps où tu avais ces petits cheveux qui stichaient sur ta tête.

Aujourd’hui, tu es une grande. Tu fais du cheval, tu aimes découvrir le monde dans les livres… et jouer ! J’aime te regarder jouer et j’aime aussi ces moments où tu me racontes tout ce qu’il se passe dans ta tête. Et il s’en passe des choses. Tu vis beaucoup de sentiments et tu les mes confies. Tu me poses beaucoup de question dans la voiture. Oui j’ai de la chance d’être ton papa, de te voir être heureuse avec tes Playmobils, tes Polly Pockets, tes LEGO… et tes soeurs !

J’aimerais que tu restes encore un peu ma petite Alice, ne grandit pas trop vite.

Toi aussi, ma petite Juliette coquette, c’est fait. Tu as 9 ans. Tu sautes, cours, tournes, bondis dans toute la maison. Je suis fier de te voir mettre de l’énergie à faire de la gymnastique, mais je suis fier également que tu lises très souvent !

Parfois, cherche le calme, souffle, ferme les yeux, écoute le silence…

Papa, on joue quand à Lapin Crétin ?
Papa, on joue quand à Dixit ?
Tu me demandes souvent pour jouer avec moi et je reporte trop souvent… Ah qu’il n’est pas si facile d’être un papa.

Mon Alice, ma Juliette,… Nous n’avons pas pu vous offrir ce moment dont vous rêviez, une Pyjama Party avec vos copines pour votre anniversaire. Il n’a pas non plus été possible de rassembler famille et amis autour de votre si belle Licorne en chocolat. Mais malgré tout, vous avez pu être entourées de vos amis Louis, Juliette et Lisa.

Je vous aime très fort et … Joyeux Anniversaire !


Avec un certain retard, j’ai tenté d’ajouter quelques souvenirs de cette étrange année à la vidéo souvenir des 9 ans d’Alice et Juliette. Pas de voyages, peu de sortie, pas de fêtes… Voilà qui tranche. Et pourtant, le constat est bien là. Elles ont sacrément grandi cette année …

Lire la suite Lire la suite

CTRL+SHIFT+M, le mode “Mobile” de Firefox

CTRL+SHIFT+M, le mode “Mobile” de Firefox

Petit astuce à retenir lorsque l’on développe un site web ou que l’on cherche tout du moins à ce faire un aperçu de son résultat en mode “Mobile”, que ce soit sur une tablette ou un Smartphone. Si j’ai l’habitude de prendre mon device pour faire le test, il existe, au moins dans Firefox, un raccourci clavier tout simple >> CTRL+SHIFT+M