Archives de
Mois : novembre 2013

Les films du mois : Rush

Les films du mois : Rush

Rush

Rush (9/10)

Woaw, vintage… Bien sur Rush, c’est de la F1, des moteurs, des pilotes…. Mais ce qui est extraordinaire c’est tout ce que ce film a su apporté en plus. De la passion, des frissons, de la vérité, de l’humain, de l’amour… Qui en font un film pour tous. Ce que j’aurais voulu vivre à cette époque, vibrer pour ces grands pilotes. bien plus encore qu’avec Senna (le film) je me rends compte que la F1 que je connais est devenue aseptisee, sans âme, sans talent.

Dans la maison (8/10)

Le cinéma français, c’est un peu comme le vin rouge… plus on vieilli et mieux on en apprécie les subtilités. Il y a fort à parier qu’il y 10, voire 5 ans, je n’aurais peut-être pas autant apprécié ce film. Quoi qu’il en soit, ici, le sujet nous accroche tout de suite, et on se sent captivé tant par l’envie de savoir ce qu’il va se passer, que le comment cela va se passer… au fond, l’histoire utilise les mêmes schémas que ceux qu’elle préconise ! Coté jeu d’acteur, Lucini bonifie vraiment avec l’âge, je restais à le mettre du coté des hystériques, mais il joue ici un rôle posé avec brio. J’aurais apprécié une fin plus profonde peut-être. Un film signé François Ozon et lorsque je regarde les titres d’autres films qu’il a réalisé, je ne suis pas surpris d’y trouver Potiche et Swimming Pool que j’avais assez bien apprécié également !

Peter Pan (8/10)

Pfiuuuh, quelle différence avec les films modernes… Prenez juste la scène du début, avec le papa qui se fache dans la chambre des garçons. La bande son est écrite et jouée par un orchestre pour suivre tous les mouvements, toutes les animations du film… C’était vraiment ça l’une des grandes forces de Walt Disney, et cela c’est perdu… Bref, Peter Pan est vraiment un monument !

Le marquis (8/10)

Looper (7/10)

L’ambiance et le concept sont vraiment bien. Bruce Willis n’est pas très bavard dans le film. Le scénario surprend, ce qui est une bonne chose, mais j’aurais préféré une fin moins brutal, qui nous laisse encore un peu voir comment s’oriente le futur suite au dénouement. Pour un film bingbangboum, c’est une bonne surprise !

The Holiday (7/10)

C’est dommage, il y a beaucoup d’élément que j’apprécie dans ce film, mais je trouve qu’il a petit quelque chose de trop “comédie romantique américaine” là où je lui aurais préféré un cachet plus “britannique”… c’était bien la 4° fois que je le vois, et je reste sur cela… Ceci dit, je finis par me faire à la présence de Cameron Diaz….

Les femmes du bus 678 (7/10)

Pfuuuh, révoltant comme film ! Ceci dit, cela donne l’impression que tous les hommes sont tous des animaux dans le pays ciblé (ici l’Egypte)… Ceci dit c’est la manière de tourner le film sur base d’une trame qui ne respecte pas la chronologie des évènements qui renforce ce sentiment.

Félins (7/10)

Un des premiers films qui accrochent vraiment nos deux choupettes Alice et Juliette !

Planes (6/10)

Manque cruellement de croisement avec cars et flash mac queen. L’histoire est sympathique mais prévisible.

Chimpazés (6/10)

Bachelorette (3/10)

Probablement le plus mauvais film que j’ai vu avec Kirsten dunst. Une tentative de version féminine de vert Badir trip, mais qui n’en a pas la saveur et l’audace…

Dredd (2/10)

Ok, en moins de 10 minutes, j’avais déjà compris que cela allait être mauvais !

Souvenirs de novembre 2013

Souvenirs de novembre 2013

Charly lit un Boule & BillCJ, 30 novembre : Maldonado officiellement chez Lotus… va y avoir du grabuge sur les circuits !
CJ :Waouw… ce nouveau jeu de Square Enix (Bravely Default) a l’air vraiment superbe ! Mais pourquoi ne font-ils pas qqch de ce genre sur PS3 !?

CJ, 29 novembre : Bon, et bien je me suis inscrit pour suivre un MOOC au sujet plus que passionnant pour le début de l’année prochaine…
CJ : Installation de Pinnacle Studio 17.
CJ : L’équipe du Leader prend du galon… Bob Cramer dans une Lotus ! va y avoir de la tôle froissée en 2014.
CJ : Et bien, si vous avez aimé la musique électronique belge, l’époque new-beat, les belles années techno des années 90… je vous recommande chaudement de voir l’émission The Sound of Belgium qui est passée il y a un gros mois sur PlugTV !
CJ : Prise de sang pour Papa et Charly ce matin… il a été très courageux… moi je me retrouve avec un sparadrap dinosaure. Merci Assistant Charly

CJ, 28 novembre : les surprises du NET, il existe un morceau composé par Chicane (Saltwater, don’t give it up) et chanté par Adam Young (Owl City)
CJ : Yes, j’ai reçu ma Bible GameBoy version collector

Charly dans la voiture : Papa, pourquoi il y a des fusées dans le ciel ?
Papa : Des fusées !! Oouw, hé bien en fait c’est …
Charly : Ah attend, je dois aller sur mon Internet, maintenant je dois me concentrer…
Papa : :X

CJ : Pfuuuh 50 minutes de bouchons dont 30 minutes à l’arrêt complet ! Heureusement que j’ai mis à jour mon iPod sacrebleu !

CJ, 27 novembre : Et bien en toute honnête, l’iMac 27′ se montre très agréable pour faire du montage vidéo,… par contre je trouve que la qualité du son est franchement en retrait par rapport au 21′ sur lequel je travaillais avant. Le son n’est pas homogène, il est nasillard et avec un gros boost dans les basses fréquences…
CJ : Petit à petit on nous verrouille tout ce qui a rendu ces dix dernières années une ouverture à Internet et la culture… La technologie aux services de tous devient la technologie aux services des majors…. Le futur ne m’inspire vraiment pas

CJ, 26 novembre : Relic Runners, un titre de chez Day of Wonders qui a l’air assez attirant.
CJ : Deux extensions sympas découvertes pour SmallWorld Realms propose de transposer le jeu non plus sur un plan de jeu fixe, mais sur un plan de jeu modulable construit à base de tuile ! … et moi j’aime bien les tuiles

CJ, 25 novembre : “Aufait Pitu, c’est quoi une sauvegarde ? Je suis petit, alors je ne sais pas ce que c’est…” Ooh comment en quelques secondes sentir que ce Zelda va me rappeler les bons moments passés il y a vingt ans sur Link’s Awakening

Le matin, au levé…
Papa : Alors Alice, on va aller boire le bibi.
Alice : Non
Papa : Noooon !? On va faire quoi alors ?
Alice : Jooooouuuuuuueeeeeeer !
Papa : Aaah jouer à quoi ?
Alice : Poussette !!!!

 

Lire la suite Lire la suite

Zelda, 20 ans plus tard

Zelda, 20 ans plus tard

The Legend of Zelda - Link's Awakening - GameBoy - Nintendo - 1993Il y a bientôt vingt ans, je découvrais pour la première fois les aventures de Link avec Legend of Zelda sur la Nintendo GameBoy de mon ami Alain. Ce n’était certes pas le premier épisode de la série, mais c’était pour moi une première rencontre, et même le premier jeu d’aventure que j’allais découvrir. L’épisode GameBoy était magnifique, probablement l’un des plus beaux jeux sur cette console, avec une ambiance toute particulière que je n’ai d’ailleurs jamais plus retrouvée dans les autres aventures de la série… Pour moi qui avait alors 16 ans, toutes ces mécaniques de jeux étaient nouvelles. Se promener dans les villages, la forêt, discuter avec les personnages comme j’avais à le faire dans un Monkey Island pour résoudre des énigmes… tout en devant trouver une épée pour combattre les ennemis, une plume pour sauter au dessus des trous, un gant pour porter des cailloux bloquant le chemin, un coquillage pour une petite sirène,… Legend of Zelda arrivait à mélanger tous les styles de jeux que je connaissais jusque là, de l’action, de la réflexion (avec des énigmes dignes du pousseur de caisse de Sokoban), de la recherche d’objet, de l’amélioration de pouvoir, une histoire enivrante et des personnages attachants.

Au printemps dernier, Nintendo annonçait un tout nouvel épisode des aventures de Link développé sur la console portable 3DS. Abandonnant le concept graphique des épisodes précédent Phantom Hourglass que je ne trouvais pas vraiment sympathique, le style ce veut être en hommage aux épisodes du début des années 90, plus spécialement l’épisode sur Super Nintendo : A Link to the past qui fut développé en parallèle de la version GameBoy.

Bref, en début de semaine, j’allais pouvoir trouver un petit 1/4 d’heure pour enfin déballer Legend of Zelda – A link beetween worlds, la suite spirituelle de l’épisode Super Nintendo de 1992. Comme à mon habitude, j’avais essayé de ne pas trop suivre les actus sur le jeu, histoire de me réserver le plaisir de découvrir, d’ailleurs c’était même un peu surpris que j’avais vu qu’il sortait le 22 novembre, à un prix très compétitif de 32€ sur Amazon ! En quelques secondes, j’étais déjà sous le charme.

“Aufait Pitu, c’est quoi une sauvegarde ? Je suis petit, alors je ne sais pas ce que c’est…”

Rien que par cette petite phrase, je faisais un bon de vingt en arrière… pour me retrouver sur Cocolint, l’île où se déroule les aventures de Links sur GameBoy, où les petits enfants que je pouvais y rencontrer me donnaient des brides d’infos sur les commandes de base avec des expressions bien similaires. Le style graphiques des épisodes SNES et Gameboy étant très similaire, avec ou sans couleur, je replonge vraiment dans les moments magiques où je me calais dans mon lit à jouer à jouer tout l’après-midi à Zelda, jusqu’à ce que mes piles commencent à fléchir…. Mais bon, un petit coup de “girouette” pour sauvegarder, car j’ai des montages vidéos à finir !

attaque d'arraignées sauteuses en 3Dn'est-elle pas toute mimi la princesse Zelda ?Oui, difficile de coupler jeux-vidéo, enfants et boulots, boulots… quoi qu’il en soit, j’ai tout même pu me trouver d’autres petits moments détentes pendant la semaine… le temps de visiter le cimetière et constater que pour un début, les énigmes impliques déjà un peu de réflexion pour une personne ne connaissant pas du tout les mécaniques de Zelda… et de la logique sans s’encombrer d’un tutoriel pour les habitués… Je dois avoir grosso modo 40 minutes de jeux pour l’instant, et j’ai visité la carte d’est en ouest. J’ai déjà dû jongler entre épée, arc à flèche, soulever des cailloux, allumer des torches et me protéger avec mon bouclier. Difficile de comparer avec A Link to the past sur Super Nintendo, je n’ai jamais été très bon à cet épisode, mais comparativement à l’aventure GameBoy, il faut déjà pas mal jongler entre le A,B,Y et R.

Alors à vous dire également, je trouve la 3D vraiment bien utilisée. Elle donne vraiment un effet de profondeur réussi, lorsque l’on soulève des objets, lorsque les ennemis sautent par dessus notre petit héros. En contrepartie, Link n’a pas encore eu recours au fameux pouvoir de se transformer en peinture… ce qui est pour l’instant ma plus grande crainte quand aux modifications du gameplay que cela pourrait apporter.

Bon, vivement la prochaine session ! … et j’espère que j’arriverais à y donner goût à madame.

Noël se prépare déjà.

Noël se prépare déjà.

Et oui, le weekend dernier, c’était l’effervescence chez nous afin de terminer la déco de Noël de notre Studio Photo. Petite Snorkys Photography présente donc son tout nouveau thème de Noël pour cette année, avec un sapin plus discret, mais l’arrivée d’un grand copain renne, d’un bonhomme de neige et d’un arbre enneigé lumineux ! Je me suis bien amusé à faire des recherches pour aider ma petite femme, elle même déjà aidée par Vio et MeloCake dans ses réflexions. Rendez-vous dans un bon mois pour nos photos officielles,… et si l’envie vous prenait, sachez que les séances photos de Noël sont en promo sur le site web.