Archives de
Étiquette : streaming

Adieu le gratuit chez Google

Adieu le gratuit chez Google

Depuis de longues années, Google s’est positionné en proposant la majorité de ses outils de manière gratuite et illimitée là où très vite, son concurrent Apple se montrait payant et couteux. Bien évidemment, tout le monde le sait, le gratuit de Google se monnaie en réalité au travers nos “données personnelles”. Ce rapide constat est peut-être réducteur de la complexité de la situation, mais il n’empêche que Google est entrain de changer d’approche. Le tout gratuit et illimité, c’est bientôt fini !

Discrètement, depuis quelques temps par exemple, la possibilité de stocker de manière illimité toutes ses photos en qualité maximale sur Google Photos, ex-Picassa, s’était limité à 15go ou le passage en “Haute Définition” recompressé par Google. Une condition qui pouvait encore sauter, pour peu que vous possédiez un téléphone de la série Google Pixel, mais encore une fois, c’est fini. Chez Apple, le stockage iCloud propose 5go dans son tarif gratuit, que vous soyez propriétaire d’un iPhone, un iMac, un iPad ou non. Au de là, il faudra payer.

 Google Photos : le stockage gratuit et illimité, c'est bientôt terminé

Google Photos : le stockage gratuit et illimité, c’est bientôt terminé

Google semble donc prendre cette direction aussi, une limitation de stockage qui englobera Photos, Gmail et Google Drive semble-t-il. Afin de pousser l’utilisateur à passer à la caisse, certaines options de retouche photo devraient elles aussi être réservées aux abonnés de Google One, comme tout cela est pressenti depuis quelques semaines déjà. Certaines options de synchronisation vers des solutions externes semblant même disparaitre…

Après cinq ans de stockage gratuit et illimité en « haute qualité », Google siffle la fin de la récré. Le très populaire Google Photos changera de formule le 1er juin 2021. Ses utilisateurs bénéficieront désormais d’un espace de stockage gratuit de 15 Go. Au-delà de cette limite, il faudra payer, tout simplement. En réalité, c’est d’un changement plus profond qu’il s’agit puisque cet espace restreint concerna également Gmail, et l’ensemble des documents stockés sur Drive. Dès le 1er juin, il faudra donc mettre la main au porte-monnaie pour acheter du stockage supplémentaire via Google One. (A lire 01.net)

Lire la suite Lire la suite

Moi, je préférais Google Play Music

Moi, je préférais Google Play Music

Encore une fois, je vais devoir m’adapter. En ce début d’été, Google m’a gentiment informé que d’ici quelques mois, son service Google Play Music fermerait ses portes passant le relais à Youtube Music. Voilà près de 5 ans que j’avais trouvé refuge sur le steamer de musique de Google depuis que Spofity m’avait pris en traitre. Je suis évidemment conscient que mon profil mélomane et mercantile est loin de représenter le quidam moyen. Je n’utilise que la version “gratuite” de Google Play Music, comme je le faisais au par avant avec Spotify et je suis resté conscient depuis ma migration qu’un jour, les choses finiraient par changer.

Pourquoi tant de haine ?

Google Play Music
Mes playlists Google Play Music

Tout d’abord, musicalement, j’ai des goûts très originaux ! Vous me direz que c’est justement la force des abonnement musicaux tels que Spotify de s’adapter au gout de chaque utilisateur pour pouvoir lui proposer les musiques qui lui correspondent. Mais dans mon cas, cela ne fonctionne pas ! Une partie non négligeable de ce que j’écoute est de la musique issue de la démoscène et du monde du jeu-vidéo. Si certains auteurs ont commencé petit à petit à proposer certaines de leurs oeuvres sur les catalogues de musique en ligne, cela reste encore fort marginale hors de ma collection de musique construite depuis 20 ans sur ce créneau. Il y a ensuite toutes les musiques de mes compilations électro/dance des années 90. Les grands classiques se retrouvent disponibles, mais là aussi cela représente un pourcentage assez maigre.

Lire la suite Lire la suite

15 ans de métier

15 ans de métier

Cet été, je fête donc mes 15 ans de travail à l’ULg devenue ULiège il y a quelques semaines ! C’était le 1° aout 2002 que j’entrais dans le service du professeur Dieudonné Leclercq, à quelques jours du grand déménagement vers le bunker du B9. L’une de mes tâches toucherait notamment à la vidéo numérique… Que de chemin parcouru depuis lors !

Pensez donc, en dehors de l’université la plupart des internautes belges utilisaient encore une connexion “modem”, Il était encore impensable de prévoir l’arrivée de services tels que Youtube ou Skype ! Je disposais donc d’un caméscope SONY Mini-DV auquel j’allais rapidement adjoindre un micro un peu plus professionnel ! Les vidéos étaient ensuite récupérées via une carte PCI Pinnacle DV-500 dans Adobe Première 6 sur mon ordinateur dernier cri, un AMD à coeur unique cadencé à 1800mhz acheté chez Ordi.com !

De cette approche artisanale alliant technologie et pédagogie, de nombreux projets ont vu le jour jusqu’à la mise en place de manière plus ambitieuse de notre studio de production vidéo il y a trois ans, mais entre ces deux extrêmes j’ai vécu la création du portail eAgora, les vidéo-conférences Formasup avec la Lituanie, le début du streaming de la CUP avec la faculté de droit et la logistique technique du colloque ADME… et bien sur le lancement du projet MOOC qui nous anime depuis l’année dernière !

15 années de métier se fut aussi des rencontres enrichissantes avec des collègues et amis ! Certains aillant parfois pris d’autres routes.

Je reste en tout cas enthousiaste et curieux de savoir ce que l’avenir me réserve en la matière !

Lire la suite Lire la suite

100% e-Media : Pourquoi les films et séries quittent Netflix ?

100% e-Media : Pourquoi les films et séries quittent Netflix ?

“La plateforme de streaming est confrontée aux caprices des studios et à la nouvelle donne d’un marché de plus en plus concurrentiel. Les utilisateurs Netflix auront sans doute remarqué que certaines séries ou films disparaissent du catalogue. Mais ce mois-ci, la plateforme de streaming va vivre un véritable “bain de sang” évoque Vox, au regard de la liste des oeuvres amenées à être supprimées établie par Vulture. Une liste qui se base sur le catalogue américain, même si elle s’applique aussi à sa version belge déjà nettement moins fournie. Usual Suspects, les séries comme Buffy contre les Vampires ou Nashville ne sont déjà plus disponibles. Et d’autres franchises devraient suivre.” (A lire sur 7sur7)

Difficile de juger la pertinence de cette information en provenance de 7sur7, néanmoins, s’il est vrai que Netflix a signé ses premiers contrats en 1997, il est bien certains que depuis lors la vente de droit pour une plateforme VOD a bien changé 20 ans plus tard et que des sociétés comme Amazon ne manqueront pas d’aller engloutir ce qu’il y a à prendre pour contrer Netflix… Comme toujours, c’est le consommateur finale qui sera le dindon de la farce… ce qui malheureusement renforcera à nouveau le monde de la consommation obscure… A quand une app BeTV aussi performante que Netflix directement sur ma TV ? #BeTV #Netlfix

Scoop : La fin de QuickTime Windows ?

Scoop : La fin de QuickTime Windows ?

La fin de QuickTime Windows ?
La fin de QuickTime Windows ?

Apple ne semble pas envisager la correction d’importante faille dans version Windows de Quicktime. Si vous n’avez aucune application professionnel requérant l’utilisation des codecs d’Apple, mieux vaut le désinstaller ! Ici, à l’Université, les système de streaming vidéo sont encore dépendant de ce plugin, voilà qui devrait faire un peu bouger les choses…

Une rumeur indique qu’Apple arrêterait le développement de QuickTime pour Windows, un logiciel pourtant développé depuis la version 1.0 pour l’OS concurrent. Ce n’est absolument p… (lire l’article : La fin de QuickTime Windows ?, Le Journal du lapin)