Archives de
Étiquette : Pendulo Software

Les Chevaliers de Baphomet étaient en solde sur GOG

Les Chevaliers de Baphomet étaient en solde sur GOG

Voilà un sacré moment que je voulais découvrir le 5° épisode des Chevaliers de Baphomet. Après avoir attendu en vain une version « en boite », je me suis rabattu sur un promo -70% de la série sur GOG.com dont je vous parlais il y a quelques mois sur Press-Start.

Les Chevaliers de Baphomet en solde sur GOG
Les Chevaliers de Baphomet en solde sur GOG

Hors, voilà déjà deux ans que le dernier volet de la série est sorti après une campagne levée sur KickStarter. Il y a quelques semaines encore, les versions en boite étaient plutôt rares étaient toujours à des prix astronomiques. Je me suis donc laissé séduire par une promo diffusée sur le site GOG.com qui propose l’achat de jeux dématérialisée en « DRM Free » ! Avec une réduction de -75% vous pouviez obtenir l’ensemble des 5 titres de la série de Revolution Software au prix de 15$. Voilà l’occasion de (re)découvrir les aventures de Georges et Nicole !

Pour ma part, ce n’est qu’en l’an 2000 que j’ai découvert le premier épisode de la série sur Playstation. J’étais pourtant un grand amateur de jeux d’aventures Point & Click à la sauce Lucas Arts dans les années 90, mais les deux premiers épisodes déjà sortis à l’époque avaient su passer à travers les mailles de mes compilations de jeux. C’est qu’avec des dessins d’une telle qualité, des animations nombreuses, des cinématiques et des dialogues en français, on trouvait probablement cela difficilement en version pirate ?

Malgré des énigmes plus complexes qu’un Day of the Tentacle ou Monkey Island, j’ai plutôt bien accroché à ces deux épisodes notamment grâce à leur humour un peu british et leurs graphismes dignes d’un dessin animé et j’ai par ailleurs vraiment apprécié le 3° volet, le manuscrit de Voynich sur Playstation 2 qui a su à mes yeux réussir le passage à la 3D tant dans les environnements que dans les énigmes.

Il y a aujourd’hui 9 ans, je me lançais dans le 4° volet. Et depuis lors, seul Pendulo Software avait su me faire vivre de bons moments « Point & Click ». C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je m’apprêtais à me plonger dans ce 5° volet : La malédiction du serpent, alors que la série fête son 25° anniversaire.

Dès le départ, on retrouve avec plaisir l’ambiance des premiers épisodes de la série. Les décors sont réussis et chatoyant, l’ambiance sonore adéquate et l’histoire colle parfaitement à la série. De ce coté c’est donc une réussite mais… Coté énigme, cela m’a paru un peu léger. Je n’ai buter qu’une seule fois, sur un parchemin à traduire. Il est vrai que le jeu propose une forme d’aide bien faite pour ne pas rester coincer dans l’aventure, mais je n’en ai pas eu tellement besoin. Assez souvent, les choses me paraissaient évidentes.. et parfois même redondantes. Chipoter dans les câbles électriques, 1x, 2x… mais 4x… cela fait beaucoup ! Bref, au final… à force de discussion, il était assez facile de progresser. Cela n’a rien enlever à mon plaisir de jeu, mais j’aurais apprécier me gratter un peu plus les méninges et me garder quelques soirées de plus sur le jeu avec madame.

Pacman Syndrome : Retour de Gamescom

Pacman Syndrome : Retour de Gamescom

La Gamecoms, rendez-vous des nouveautés vidéoludique européennes a pris fin et j’ai repéré dans l’actu quelques titres qui sortent un peu du lot. Il y a tout d’abord l’étrange voyage que propose le jeu indépendant The Vanishing of Ethan Carter sur lequel Franqui de Press-Start s’est penché.

The Vanishing of Ethan Carter est un jeu splendide, une vraie claque visuelle. De plus, l’équipe de « The Astronauts » a fait un travail remarquable sur l’histoire (même si la difficulté liée à l’enquête est ridicule) ainsi que sur l’ambiance qui l’accompagne. On regrettera la durée de vie très courte mais également cette promesse de liberté qui finalement n’est pas tenue.

Yesterday Origins
Yesterday Origins

L’équipe de Pendulo Software, le studio espagnol qui avait fait renaître le genre Point’n clic avec la série Runaway présentait Yesterday Origins, 2° volet de sa nouvelle saga à laquelle je n’ai pas encore grandement goûté… un peu dégoûté du système anti-copie qui limite le nombre d’installation du jeu !

Difficile de savoir en si peu de temps dans quelle mesure Yesterday Origins parviendra à rectifier les écueils de son aîné, qui a valu à Pendulo le fait d’être boudé par une partie de son public. Toutefois, l’atmosphère générale du jeu, son lifting graphique et son atmosphère sombre devraient ravir les amateurs du premier volet des aventures de John Yesterday que nous espérons plus abouties dans ce Yesterday Origins. Réponse en 2016 sur PC, PlayStation 4, Xbox One … (Un article à lire sur JeuVideo.com)

Enfin l’équipe en charge du prochain Final Fantasy vient de teaser une vidéo non pas de son prochain bébé, mais bien d’un film d’animation ‘Final Fantasy XV : Dawn’ qui racontera l’histoire permettant de comprendre l’univers dans lequel Square Enix nous emmènera prochainement. Certes la qualité de ces vidéos est impressionnante, mais cela reste de la cinématique, du tragique, mais pas non plus des émotions à vous retourner.

Chez Press-Start, l’équipe présente lors de l’évènement nous aura ramené son petit résumé des titres découverts dont l’étonnant Cuphead.

La première surprise réside dans son format. Faites une croix sur le jeu de plateformes, Cuphead sera un enchaînement de boss uniquement ou du moins en grande partie. Le deuxième choc est plus rude : battre un boss est plus difficile que de répondre à une fille qui vous demande si elle a grossi. La démo nous fait affronter un boss carotte. Le légume nous envoie déjà des projectiles à un rythme élevé, mais en plus il a une résistance de Terminator….

Rien ne presse, mais…

Rien ne presse, mais…

Martio Party 10 - WiiU

Non vraiment rien ne presse. J’ai en stock de très nombreux jeux-vidéo entamés à terminer. Pas mal de jeux de plateforme sur la WiiU, mais également Tomb Raider sur PS3 dans lequel nous nous sommes lancés en début d’année. Sur cette console, les titres à poursuivre y sont encore nombreux et j’espère avoir l’occasion de pouvoir y rejouer avant que notre console ne vienne à tirer sa révérence,… car “coups bas” de Sony, la PS4 est incompatible avec les jeux Playstation 3 sur sa nouvelle génération.

Mais, je vous avouerais bien que je garde un oeil très détaché sur l’évolution des nouveautés du mondes du jeux-vidéo. Peu d’originalité de ce fait dans mes choix futurs, sur PS4 Final Fantasy XV ne devrait pas sortir avant 2016 ce qui me laisse un peu de temps, même si la toute récente démo se montre époustouflante. Uncharted 4 vient de son coté tout juste d’être repoussé à l’année prochaine. La suite de Tomb Raider sera en primeur sur Xbox One et arrivera “plus tard” sur la console de Sony. Enfin à coté de cela, un nouvel épisode de Resident Evil vient de débarquer sur la console Next Gen, mais je n’ai pas encore commencé l’épisode préliminaire sur WiiU.

Sur WiiU justement, le tout nouveau Mario Party 10 vient de débarquer et m’inspire pas mal pour passer de bons moments en famille et entre amis !! Jusqu’ici j’avais pas mal hésité à acheter Super Smash Bros et ma fois,  je ne serais pas contre à l’occasion mettre la main Captain Toad Treasure ou encore découvrir les nouvelles aventures de Shantae qui seront prochainement disponible sur le Store européen.

Reste quelques titres PC/MAC auxquels je songe. Le derniers volets des Chevaliers de Baphomet dont la sortie physique est passée inaperçue, Yesterday le dernier titre de Pendulo Software ou encore Civilization Beyond the Earth… voir Civilization V.  Et enfin le nouveau Cities Skyline qui se veut plus vaste que le dernier Simcity.

Lire la suite Lire la suite

Pacman Syndrome : Novembre 2011

Pacman Syndrome : Novembre 2011

Je m’étais déjà attardé ce mois-ci coté Jeux-Vidéo sur la sortie du 3° tome de l’Histoire de Nintendo de Florent Gorges sur Pix’n Love ainsi qu’à la découverte de Shantae. C’est à nouveau l’occasion de clore le mois de novembre avec ma petite rubrique Pacman Syndrome en vous partageant l’actu JV qui m’a marquée !

Je suis amateur d’univers post apocalyptique, l’annonce de I am alive sur PS3 lors de l’E3 m’avait donc interpellé. Le titre est resté assez discret depuis lors. JeuxVideo.com vient de livrer une preview du titre passé depuis lors d’un gros titre à un titre plus expérimentale…

Après des années de gestation, I Am Alive revient enfin sur le devant de la scène. Surprise : le titre est passé du statut de blockbuster à celui de production modeste prévue, de plus, uniquement en téléchargement. Toutefois, à la vision de la démo à laquelle nous avons pu assister, le potentiel du jeu reste énorme. Et ce croisement dans un univers post-apocalyptique entre Enslaved et la série des SOS Final Escape s’annonce pour le moins étonnant. D’autant que la source principale d’inspiration des développeurs est l’excellent long-métrage La Route avec Viggo Mortensen…

Une super nouvelle que nous dévoile également JeuxVideo.com, la série des Chevalier de Baphomet se prépare a accueillir un 5° opus entièrement en 2D. Le remake HD des deux premiers opus sur iPhone et iPad a semble-t-il été concluant !

Toujours dans la catégorie des jeux d’aventure, le studio espagnol Pendulo Software qui avait fait renaître le genre avec la série Runaway vient d’annoncer un nouveau jeu : Yesterday.

Pendule annonce son prochain jeu d'aventure
Pendule annonce son prochain jeu d’aventure

“L’histoire se déroulera à New York où des clochards disparaissent les uns après les autres. Leurs corps sont retrouvés brûlés vifs tandis qu’une cicatrice formant la lettre Y apparaît sur la paume des mains d’individus sans lien apparent. Si la police n’accorde que très peu d’intérêt à la disparition de sans-abri, Henry White, fils de milliardaire très investi dans une association caritative, et son ami Cooper, sont les premiers à enquêter sur ces disparitions. Ils seront deux des trois personnages jouables, le troisième n’étant autre que l’énigmatique John Yesterday, dont la mémoire semble avoir été totalement effacée et qui se retrouve embarqué malgré lui dans cette histoire.” (A lire sur JeuxVideo.com)

Déjà dispo sur Nintendo DS et sur iPhone/iPad, le retour de soeurs Giana sera également disponible sur Android ! Cette nouvelle version proposera une 30aine de nouveaux stages. Voilà qui devrait permettre à Giana Sisters de prolonger sa durée de vie !

JeuxVideo.com vient également d’annoncer qu’Ubisoft plancherait sur une tablette de dessin destiné à la Wii, cette dernière s’appellerait UDraw.

S’il y a bien un jeu que j’attends en cette fin d’année c’est Rayman Origins. Une démo vient d’être mise à disposition sur PS3 et Xbox360. On peut y jouer jusqu’à 4 joueurs… ambiance !

Enfin, le frangin m’a fait découvrir un projet de jeu rétro Owl Boy réalisé par DPad Studio et RoflGames qui s’annonce vraiment chouette !

Owlboy
Owlboy

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

J’ai encore faim…

J’ai encore faim…

26 janvier 2010 coffretrunaway.jpgHier soir (enfin vendredi dernier maintenant), madame et moi avons terminé le dernier volet de la trilogie Runaway… Une page d’histoire se ferme,… un peu trop vite, puisque nous avions entamé ce 3° volets il y a seulement trois semaines… Trop facile, trop prévisible, trop court… un peu dommage pour clôturer cette histoire débutée il y a 7 ans !Vous savez que j’aime les Final Fantasy, Super Mario et autres Resident Evil, mais étant jeune ado, j’étais très friand de jeux d’aventure appelés maintenant Point & Click. Tout avait commencé début des années 90, chez mon ami Alain avec les aventures de Guybrush Threepwood, le héro mal-habile, prétendant pirate de Monkey Island ! Monkey Island est pourtant loin d’être le premier jeu d’aventure du genre, développé Lucas Arts (filliaire de Lucas Films), mais il fut ma première découverte suivie très rapidement de Maniac Mansian (sur mon C64), Legend of Kyrandia (Weswood Studio), Sam & Max et bien d’autres…

maniac  mansianC’était alors l’âge d’or ! Lucas Arts, Sierra on Line ou encore Cocktell Vision faisaient tourner nos neurones afin de vivre de grandes aventures autour d’une mécanique simple. Notre petit personnage à l’écran pouvant interagir via la souris avec une série d’objets et environnements… Dans un premier temps il doit cliquer sur un verbe d’action puis sur un objet… Par : “Prendre” la “Clef” dans la “boite de Corn Flakes… pour se faire il faudra bien sur d’abord  : “Ouvrir” la “Porte de la cuisine” et “Regarder” la “Boite de CornFlakes”… Par la suite, avec Sam & Max notamment, un clic droit de la souris allait permettre de choisir via une icône souris les différents types d’action possibles : utiliser, parler, prendre, regarder,…

Bien des années plus tard, en 2000, ma futur épouse me fait découvrir quelques titres dont j’avais fait l’impasse, car elle aussi adorait le genre… En avant pour Grim Fandango (Lucas Arts) et la série des Chevaliers de Baphomet… de mon coté, je prends plaisir à la faire jouer à Day of the Tentacle ou encore Full Throttle auxquels je jouais déjà quelques années au par avant… Mais entre temps, ce style de jeu était tombé aux oubliettes… la 3D avait envahi nos machines, et les Myth-Like fleurissaient… nettement moins à mon goût… Ce n’est qu’en 2003 que la fantastique équipe espagnole de Pendulo relance avec succès le Point & Click !!! Damant le pion à notre projet de grand retour du genre avec le projet de La Guerre des Pâquerettes mené par l’Arcallians.

Lire la suite Lire la suite