Archives de
Étiquette : Oracle of Ages

Playing 2011

Playing 2011

2011, video game i played

Comme vous le savez, jusqu’à présent les jeux vidéo ont pris un place importante dans ma vie et dans les “points mémoires clés” de celle-ci. J’ai donc commencé à répertorier les titres auxquels j’ai joué d’année en année… Petit à petit la ligne du temps prend forme, mais j’ai eu aussi envie de m’arrêter et illustrer chaque année.

Voici donc une vue de l’année 2011. Cette année-là, je venais de replonger dans la Nintendo Wii avec tout spécialement New Super Mario Bros. Wii, Klonoa puis un peu plus tard Kirby au fil de l’aventure. Cette Wii aura également permis cette année-là de découvrir l’étrange Fragile Dreams et l’excellente ré-écriture du tout premier Silent Hill : Shattered dimension.

Malgré le retour de la Wii, la PS3 de Sony aura continué à m’offrir de bons moments, notamment avec divers titres Indies tels que la série Arkedo, Limbo ou encore Pac Man DX. En fin d’année, l’arrivée de Rayman Origins relancera clairement mon intérêt pour mon monolithe noir !

2011, c’est également les débuts de mon addiction aux veilles consoles, la Megadrive et l’Atari 7800 entreront discrètement, mais c’est essentiellement la recherche de cartouches  GameBoy, GBC et et GBA sur lesquelles je me focaliserais. C’est également l’arrivée de mon premier Smartphone sous Androïd, me faisant découvrir Angry Birds, et le plongeon dans le monde des tablettes avec une tablette Asus puis un iPad.

Bref, en 2011 j’ai joué à ….

Lire la suite Lire la suite

Vraiment merci !

Vraiment merci !

Vendredi, je rentrais du boulot… La soirée s’annonçait speede, je devais en vitesse charger valises et affaires de Charly dans l’auto dar-dar, monter à Fléron en pleine heure de pointe déposer notre bonhomme chez sa marraine où il allait passer son premier Weekend sans papa et maman… qui eux partaient pour Spa s’éloigner du Monde. Vous pouvez imaginer donc que je n’avais à la base pas trop le temps de m’attarder à la maison, ouvrant la porte, je vois sur la table deux cartouches Gameboy et une lettre. Mon sang ne fait qu’un tour, j’ai bien reconnu l’étiquette de Legend of Zelda : Link awakening, et la particularité d’une cartouche GameBoy Color transparente… celle d’Oracle of Season.

Salut, dans cette enveloppe, tu trouveras deux jeu de Zelda. Alors tu vas surement te demander pourquoi j’ai fais cela… Et bien en fait, j’ai été jeté un coup d’oeil sur ton profil Gamerz et je me suis rendu compte que tu étais vraiment un fan de Zelda et que tu recherchais ces jeux depuis longtemps !

Donc voilà, je t’offre les deux cassette pour te faire plaisir. Quant à la figurine, tu peux la laisser tu ta table : ) Amuse toi bien !

Ez0terik.

Wouaw, vindju, je peux vous dire que j’étais remplis d’émotion. En réalité, j’avais été en discussion avec Ezoterik début de cette semaine là, concernant la mise en vente d’un statuette Chobits que j’avais proposé en échange… avec comme proposition des jeux GameBoy. Vous le savez, je suis un grand enfant, et pour l’instant, mon souhait le plus cher était de retrouver quelques titres GameBoy de ma jeunesse, et tout particulièrement Zelda : Link’s Awakening qui fait partie de mes jeux préférés toutes machines confondues. Or justement Ezoterik me proposait cette échange. J’étais ravi… déjà je m’imaginais les plaisir d’avoir Zelda entre les mains… pas la version émulée, même sur DS, mais le vrai Zelda !! Et puis Oracle of Age, je n’y avais jamais gouté, n’aillant pas eu de Gameboy Color à l’époque, j’allais pouvoir découvrir ce que donne vraiment ce titre… Mais au fil des discussions, je voyais que lui aussi accordait beaucoup d’importance au fond à son jeu. J’étais un peu déçu… mais qui mieux que moi pouvait le comprendre. Si j’avais pu ne jamais avoir revendu mes trésors.

Vous comprenez évidemment encore mieux la surprise de ce courrier… Cher Ezoterik, merci de tout cœur. Comme je te l’ai dit, dans un monde tel que le nôtre, ce genre de cadeau est rare. Bien sur j’ai des amis proches ou un peu moins qui m’ont fait plaisir, qui m’ont offert un vieux Commodore 64 (Sandra, Daniel), Mario G&W (Didier)… Mais ton cadeau est d’autant plus fort que tu ne me connais presque pas, et que je sais que ces jeux te tenaient à cœur. Ces cartouches auront une histoire forte, qui marquera presque 20 ans plus tard pour moi encore le mythe Zelda, et je ferais en sorte que tu n’oublies pas où elles sont !