Archives de
Étiquette : Métal

Smartphone, étape suivante !

Smartphone, étape suivante !

Bien, souvenez-vous, l’année dernière je me lançais dans la découverte et l’utilisation d’un Smartphone avec comme choix ne pas dépasser la barre des 150€, puisqu’à l’époque j’avais un peu de mal encore à cerner de quelle manière j’allais intégrer ce nouvel outil entre mes déjà bien nombreux autres périphériques informatiques (PCs, Netbook,…) Les premières impressions étaient très positives et rapidement les nouveaux usages ont créés des besoins que le passionné de technologie que je suis à petit à petit eu du mal à combler. Agenda multi-comptes centalisés, gestion de tâches, aide mémoire, lecteur de flux RSS, appareil photo et caméra, conteneur et diffuseur de média instantanés,… Mon Samsung Galaxy Apollo m’a apporté beaucoup, mais au bout de quelques mois, mes demandes sont devenues trop importantes, m’obligeant à ne plus mettre à jour toutes les applications, à en limiter l’installation de nouvelles et parfois même le rendant peu souple à l’utilisation puisque mémoire (172 en mémoire interne) et probablement processeur (600mhz) se retrouvaient saturés (essentiellement par les tentatives de mise à jour des applications).

Bref, depuis la fin d’année 2011, j’avais déjà commencé à suivre l’actualité Smartphone qui débutait à proposer le nouveau système Androïd 4.x (Ice Cream Sandwich) et une mémoire interne plus importante. Ceci dit les produits étaient alors trop souvent de tout nouveau modèles couteux ou des déclinaisons à peine améliorées en Android 2.3 de ce que j’avais déjà analysé à l’époque… Avec des Galaxy Ace +, des Samsung Gio et compagnie… jusqu’au mois de mai où une news présentant le nouvel HTC One V m’interpelle : coque métalique, noir mais au design élégant, Android 4 et un prix envisageable sous les 350€, je me suis alors lancé à pousser plus loin les investigations : Processeur 1ghz, 512mo de mémoire interne (+ 16go de stockage avec ma carte MicroSD), capteur photo 5mpx et vidéo en 720p.

L’opportunité se faisant, je suis depuis hier l’heureux possesseur de cet HTC One V et je vous en livre rapidement mes premières bonnes impressions. Livré dans un emballage spartiate, mais au fond très écolo (carton recyclé, sachet plastique biodégradable), la prise en main fait tout de suite sensation. Très plat (plus que l’iPhone 4) mais lourd, il laisse apparaitre quelques finitions en métal brossé au coté d’un large écran (3’7) comparativement à mon Galaxy Apollo et même l’iPhone 4 (3’5). La partie arrière en matière type caoutchouc n’est pas vraiment ce que je préfère, mais bien plus jolie que ce que propose Samsung, et s’avère au final bien pratique, puisqu’une fois posé sur la table, le Smartphone y sera bien accroché !

Après quelques deux bonnes heures de première recharge, je peux enfin allumer la bête, et de suite je suis impressionné d’une part par la qualité d’écran, mais aussi par la luminosité de celui-ci. Il faut dire que mon petit Samsung se limitait à une résolution de 240×400 et que je suis maintenant au double 480×800 ! Un poil quand même en dessous de l’iPhone 4. Et puis, afin de préserver la batterie de mon Samsung, j’utilisais une application qui limitait la luminosité de l’écran de ce dernier !

En avant pour l’install ! Et oui, bien évidemment, Smartphone oblige, il y a tout une série de chose à paramétrer ! WiFi, compte Google, Facebook, Dropbox HTC,… et récupération des données du Samsung. HTC propose un système de transfert de donnée via Bluetooth, mais le Galaxy Apollo n’y est pas reconnu. J’avais une copie de ma carte MicroSD, mais pour ma liste de contact, j’avais pu réaliser deux backups. L’un via le téléphone en fichier .VCF et l’autre depuis l’application Samsung KIES. Aucune option pour faire l’import de ce genre de fichier depuis l’HTC, j’ai finalement résolu le problème en déposant le fichier VCF (un standard de base de donnée de contact) sur ma carte mémoire et tenté de l’ouvrir depuis l’application “File Explorer” fraichement installée… et zoup, tous mes contacts étaient à nouveau importé. Je n’ai par contre pas pu récupérer mes SMS.

En quelques heures, je suis séduit ! Agréable à utiliser, beaucoup plus souple et une qualité de son bien supérieur à mes derniers téléphones ! La différence de prix se justifie vraiment par rapport à mes besoins. Certains me diront que j’aurais dû acheter un iPhone… mais c’est bien le double du prix ! J’apprécie vraiment Androïd pour un Smartphone, là où je préfère iOS pour les tablettes..

A suivre donc, puisque c’est à l’usure que je verrais si l’HTC One V me fera conserver le sourire !

Lire la suite Lire la suite

Jamendo à la rescousse

Jamendo à la rescousse

Alors comme je vous le racontais, ces vacances d’été seront clairement sous le signe des travaux ! Entre la mise en place de mon Undeground et maintenant tout l’arrangement de la chambre de Charly, il fallait que je me trouve une solution pour me donner un peu d’entrain. Cela fait longtemps que je n’ai plus de baladeur MP3 et encore moins de poste de radio, m’est alors venu l’idée de voir si je ne pourrais pas écouter de la musique en streaming depuis mon petit téléphone portable… Yess, il existe bien une application Jamendo sous Android !! J’ai bien sur commencé par y écouter mes albums Cyborg Jeff déjà présents, mais bon, je commence quand même à les connaitre, alors pourquoi ne pas voir s’il n’y aurait pas de chouettes trucs tagués Chiptunes à découvrir sur Jamendo, la plateforme de musique libre !?

Et bien, j’y ai découvert de chouettes choses  de qualité, alors autant vous faire partager tout cela !

L’album Dead Pixels de LukHash (Pologne) mélange pas mal de sonorité Chiptunes au gout de C64 et de rock métal, une excellente alternative free au groupe Machinae Supremacy dont je vous ai déjà parlé. L’album Digital Memories, un poil plus soft est également de bonne qualité ! L’auteur précise d’ailleurs que l’album a été réalisé en utilisant de vraies Commodore 64 et de vraies Gameboy, ce qui ajoute une couche de respect supplémentaire à son travail !

Toujours originaire de Pologne, l’album To Bleep or not to Bleep de Jakim est à écouter d’urgence. Si vous n’avez aucune idée de ce qu’est de la Chiptunes, alors l’écoute des titres jazzy et entrainant de celui-ci me semble être une excellente manière de le faire, d’autant que bons nombres de petits effets typiques au style y sont mis en valeur… Tout cela sent clairement l’influence Demoscene !

Enfin pour terminer, remontant un peu plus au nord, Ozzed propose quelques albums Chiptunes sur Jamendo, le plus mature étant Cor Metalicum. Malgré une pochette et un titre personnellement peu engageant, cet album 8bits à la saveur 100% Nintendo NES est hautement plus intéressant que l’aguicher 8bits Empire. Ozzed nous voyage dans sa tête pour une aventure tout en pixels, entre voyage, victoire et combats épiques ! Moins cloitré dans les sonorité du chipsound NES, l’album Less than three manque un peu d’homogénité face aux deux autre albums plus récent… Divers palettes oldschool y sont utilisées, plus Cracktro et SoundTracker, je lui trouve ceci dit des mélodies plus intéressantes encore !

Voilà pour l’aventure, moi il me reste encore quelques Stuva à monter et du ménage à faire avant que Charly ne puisse découvrir sa chambre…

Il faudra peut-être que je fasse quelques propositions à Jamendo pour améliorer sont chouette player Android, dont la possibilité d’ajouter un commentaire depuis l’application ou de faire de l’écoute de ses titres et albums favoris…

Papa poulet CJ

Papa poulet CJ

Bon allé,… j’assume, même si j’ai l’air un peu bièsse !!! Papa Cyborg Jeff avait très très envie d’initier son petit Charly à la musique Chiptunes… Sur la B.O. de Dead Meat aka Chicken Bomb composée il y a 10 ans pour Bug Factory (Hé Gédéon, t’es papa aussi maintenant !!),… Papa CJ montre à son ptit bonhomme comment on danse comme un poulet !!! ça le fait bien rire Charly… il suit le mouvement… Plus dur, papa tente de lui apprendre à jouer de la guitare métal amiga 500, sur Bitten by Modulez…. et là il n’y a que papa qui fait le sot à gratter sa guitare et taper de la batterie… Charly, lui continue la danse du poulet !

Chiptunes rulez !

Mais où sont passées les Majorettes ?

Mais où sont passées les Majorettes ?

Il y a bientôt un mois, Charly a reçu un petit cadeau de Fabienne & Olivier, une jolie voiture de police ! 3+ était-il marqué sur la boite, et avec ses petits pneus en caoutchouc, des petits rétroviseurs et gyrophare en plastique… Je m’étais dit que je la mettrais un peu de coté… Mmmmm me dit Charly en montrant du doigt la boite… Il avait très bien compris que c’était pour lui ! Une fois déballée, le voilà qui s’en va à quatre patte, en faisant rouler sa voiture… avec quelques vroums vroums… oooh, c’est fou quand même comme un enfant comprend très bien de quoi il s’agit !

Visiblement, cette auto lui plaisait vraiment bien, probablement la ressemblance avec ce qu’il voit par la fenêtre de sa voiture… mais voilà, depuis la semaine dernière,… la voiture de police a disparu !? Une mission spéciale ?? J’ai eu beau faire le tour de la maison, des fauteuils, des coins d’armoire… rien n’y fait !!! Je pensais que cela n’arrivait qu’aux autres moi de se retrouver avec une chaussette verte et une chaussette rouges ;)

Entre temps, j’avais déjà voulu agrandir la collection de voiture de Charly… et déjà j’étais resté un bon moment à réfléchir avec Jessica sur le choix d’un modèle adapté à ses presque 18 mois,… Car aucun ne ressemble vraiment à une voiture… Et il faut bien avouer que sa tortue à roulette à eu nettement moins de succès que la voiture de police,… et mon Flash Lightning (la voiture de Cars) en Duplo, n’a tenu bon que quelques jours, jusqu’à ce que Charly comprenne qu’elle se démonte quand on la lance :(

Me voilà griller pour les Duplo un bon moment… alors, lundi dernier au cours d’une promenade, nous entrions, toute la famille dans le rayon jouet chez Cora !! Vroum vroum fait Charly en montrant toutes les voitures…. Ben oui papa, quelle idée d’aller chercher une nouvelle voiture pour Charly… avec lui !!! Et le choix est bien bien difficile !!! Où sont les Majorettes, Corgi et Matchbox de quand j’étais petit ??? Il n’y a que des voitures chinoises, des trucs au plastique tellement fragile, que même emballée, on les dirait déjà amochée !! Au mieux, il y a d’affreuses Hotwheels qui ne ressemblent à rien du tout…

Lire la suite Lire la suite

Génération SMS

Génération SMS

Ericsson GH888ks tu fou ? … euh enfait, je dois bien admettre que malgré une orthographe désastreuse, je me vois incapable d’écrire ou lire en langage SMS, comme bon nombre d’ados le font sur le net… Enfait, je voulais juste me faire un petit flashback sur mes différents GSM… depuis longtemps d’ailleurs, et motivé par une petit idée de Michel Vespucci sur Facebook.

Si l’on peu déjà voir des téléphones “sans fils” dans la superbe cadillac de Bourvil dans le Corniaud (Prontooo !)… J’ai du voir pour la première fois un GSM chez le paternel de mon voisin Vivien… A l’époque je ne voyais pas vraiment l’intérêt d’avoir un téléphone ailleurs que chez soi d’ailleurs… En 1997, mon ami Didier disposait d’un gros Nokia lorsque que nous étions en Kot à Louvain La Neuve… C’est vrai que cela était pratique en cas de besoin… mais à l’époque j’usais surtout mon argent au cabine public pour téléphoner “aux filles” perdues aux quatre coins de la Beglique… Non, mon premier GSM, je l’ai acheté en janvier 2000, pour mon anniversaire.

A l’époque, mes amis commençait petit à petit à avoir un téléphone portable, des Nokia le plus souvent… chez Proximus parfois, mais le plus souvent chez Mobistar. Moi j’avais choisi un énorme GSM Ericsson GH888 d’occasion (un modèle de 1997), avec une batterie deux fois plus volumineuse que sur cette photo. En réalité il était primordial pour moi d’avoir un modèle où je pourrais customisé la mélodie, ce qui était le cas avec l’éditeur musicale, exclusif à Ericsson à l’époque. Autre point important, venant de débourser l’équivalent de 125€ pour ce téléphone d’occasion, il fallait ne pas “trop” me ruiner en communication. Sur un même réseau, le cout était de 5fb/min (0,12€)… ce qui est moins cher qu’à l’heure actuelle !!! Mais le nec plus ultra était de pouvoir communiquer par SMS !!! C’est cela que je voulais, et pour se faire, il fallait un abonnement !!! et que votre contact dispose lui aussi d’un abonnement chez le même opérateur… Je me liais donc pour un an à Mobistar… alors qu’à la fin Mars, les SMS apparaissait sur carte prépayée… toujours limité au sein d’un même réseau d’opérateur… puis en mai 2000 sans restriction d’opérateur !

Lire la suite Lire la suite