Archives de
Étiquette : maman

Dernière ligne droite avant la rentrée

Dernière ligne droite avant la rentrée

Et oui, c’est “déjà” pour moi la dernière ligne droite avant la fin des vacances ! La Toscane semble déjà à des années lumières, tout comme les deux vagues de canicules montant jusqu’à 40° qui ont fait transpirer la Belgique et toute l’Europe au mois de juillet. Depuis quelques semaines, il fait froid, venteux et humide au point de ressortir un gilet le soir ! Ces vacances étaient quoi qu’il en soit plus que nécessaire. Le besoin de rupture avec le quotidien était devenu vitale tant les mois de mai et juin avaient été éprouvant. Et ce quotidien là semble resté derrière nous, tant mieux !

Ils sont enfin rentrés !
Ils sont enfin rentrés !

Après la Toscane, les grands sont partis 10 jours en camps. Pas facile pour la petite dernière de s’occuper sans eux, mais je garde de bons moments à la regarder jouer comme une grande avec les LEGO, Playmobils ou ses poupées. Rose me rappelle alors encore plus son grand frère qui inventait des tas choses dans sa tête avant l’arrivée de toutes ses soeurs.

Alors qu’il ne me reste plus que quelques jours avant un premier mariage qui sonnera la fin de mes congés, je garde un sentiment de ne pas avoir fait “assez” avec eux. Mais qu’il est difficile de faire des activités avec les 4 en même temps, chaque jour, pendant que maman travaille. Nous avons tout de même pu faire quelques partie de Battle Gum, le jeu de société préféré d’Alice et Juliette ainsi qu’une partie bien plus stratégique avec Charly sur notre Hotel vintage en utilisant comme à notre habitude des Micro Machines comme pions. On même a fait des gâteaux avec papa, des bricolages avec maman…

Les vacances furent l’occasion de constater que les cours de piscine des trois grands ont été bénéfique à leur autonomie, mais il faudra surveiller Rose qui elle, n’a peur de rien ! Une fois les gonfleurs aux bras, elle se jette dans l’eau ! Rose nous a également offert ses premiers coups de pédales en vélo lors de nos balades au bord de l’Ourthe.

Manette réparée par Santo, plus qu'à remonter tout cela !
Manette réparée par Santo, plus qu’à remonter tout cela !

J’ai pris quelques moments pour jouer au jeux-vidéo avec eux, mais ils finissent par se chamailler. Il faut bien admettre que le dernier Crash Team Racing est vraiment gaie, mais 2 manettes pour 5, ils ne sont pas habitués à ce genre de restriction. J’ai bien tenté de m’arracher les cheveux dans la mise en place des “mods” dans Minecraft pour Charly. Mais malgré les instructions détaillées de mon Parmy, nous n’avons encore rien de concret ! Je me suis offert une petite soirée sur FEZ, une soirée Commodore 64 avec Santo histoire de terminer Ghoults & Goblins avant d’exploser la manette sur Giana Sister et la semaine dernière une journée découverte de la Sega Saturn, sur laquelle je reviendrais plus tard.

Je nous avais trouvé la version remaster de Final Fantasy XII, histoire de passer quelques soirées avec madame dans ce jeu qui m’avait laissé un bon souvenir il y a bientôt 12 ans. Mais force de constater que le rythme de cette grande aventure ne colle plus à notre rythme de vie… Et aux coté d’une parenthèse lecture de l’autobiographie de Jim Destroy et l’âge d’or de la presse vidéoludique, ce sont les séries TV qui auront pris de plus en plus de place : Ozark S1-S2, Big Little Lies S2, Les derniers Tsars, The Handmail’s tale S3, Chernobyl, La Casa de Papel S1.

Tout cela sera vite loin, les balades en vélo, la tête sous l’eau, les aventures dans les arbres à Forestia… Le quotient toque déjà à la porte, les mallettes se remplissent,… septembre n’est déjà plus très loin !

Aujourd’hui Charly, tu as 10 ans.

Aujourd’hui Charly, tu as 10 ans.

10 ans, c’était il y a 10 ans que maman et moi nous avions rendez-vous avec toi Charly ! Ta chambre était fin prête, toute en couleur, avec un beau grand lit. J’avais choisi la meilleure poussette pour toi, nous avions changé de voiture et j’avais lu de nombreux livres sérieux sur comment être de bons parents ! Et pourtant, rien n’aurait pu me préparer encore mieux à ce qui nous attendait !

Et voilà que je me retrouvais avec toi dans les bras. Maman devant se reposer ! Je devais déjà « improviser ». Je n’ai eu de cesse d’improviser et de laisser les livres sérieux de côté. On apprend pas à être un papa dans un livre, j’ai appris à être papa chaque jour à coté de toi. On fait des erreurs, on s’améliore, on essaie autrement… Et je peux te dire que pour te faire manger ta purée, j’en ai tenté des méthodes autant que pour te faire apprendre tes tables de multiplication.

Aujourd’hui, tu as 10 ans et aujourd’hui je sais que même si tu ne cesseras pas de grandir, tu resteras mon petit garçon ! Celui que je sers de mes bras, celui avec qui j’ai construit des histoires de Pirates dans les arbres en Playmobil, celui que j’ai vu sur la scène de théâtre, celui avec qui j’ai regardé les nouveaux Starwars et lu l’histoire sans fin (que nous devons encore finir d’ailleurs). Ce Charly chic, passionné de câbles et d’informatique, ce Charly choc qui m’aura fait parfois perdre un peu plus de cheveux à comprendre les colères. Ce Charly que j’emballe comme un saucisson polonais dans sa couette le soir, ce Charly qui m’a fait rire pour des frites et des pâtes, ce Charly curieux du monde qui l’entoure, des poissons, des insectes, de la nature,… de Minecraft. Ce Charly qui rêve, qui s’enferme pour inventer des histoires dans sa tête. Ce Charly qui chante, “J’aime les filles du Sart Tilman”, qui se voit Star de Youtube et Architecte du bâtiment.

Aujourd’hui, tu as 10 ans. J’ai encore plein de choses à te faire découvrir et à partager avec toi, mais tu grandis chaque jour un peu plus. Je redoute ce jour où tu n’auras plus besoin de moi, ce jour où tu rangeras tes Micro Machines, tes LEGO, tes voitures dans une boite. “Il te restera quoi de moi, le monde à parcourir” chante avec subtilité Geronimo quand il n’est pas possédé. Alors n’arrête jamais de me poser des questions, de me lancer des défis,…

Je suis fier du grand garçon que tu es devenus et cette semaine, tu m’as encore étonné lors de ton stage de Judo !

Prends le temps de grandir pour la suite, profites encore, soit heureux maintenant, pas demain ! Car ce sont ces moments présents qui construiront un jour l’homme que tu seras, le papa que tu seras.


Charly, 9 ans…

Charly, 9 ans…

9 ans. Voilà 9 ans que ta maman et moi avions pris rendez-vous avec toi à la maternité. Voilà 9 ans que tu es venus chambouler notre petite vie à deux. S’il y a bien une chose à laquelle on est pas préparé, c’est à ce que l’arrivée d’un enfant va changer dans ce que l’on est comme individu. Ce jour là, je suis devenu papa, je suis devenu ton papa, et tout est devenu différent à mes yeux !

Aujourd’hui, j’ai presque du mal à me souvenir de ce tout petit Charly que tu étais et je me dis, quelle chance j’ai d’avoir conservé toutes ces photos et mes petites vidéos pour te voir grandir, année après année. Tu as 9 ans, et tu montres de plus en plus cet air de petit ado entre deux frimousses de Chacha. J’ai encore droit à de bons câlins, mais à tes mauvais yeux quand il est temps d’arrêter de jouer sur ta tablette ; ) Oui, tu aimes construire et créer. Que ce soit sur ta tablette, sur l’ordinateur de maman mais aussi sur papier, avec tes jouets ou dans ta tête. Rien ne semble arrêter ton imagination !

Depuis peu, ce qui te plait, ce sont les pneus, les roues, les jantes, les enjoliveurs de voitures ! Je t’avoue que je ne m’y attendait pas ! C’est arrivé un peu par hasard, le jour où je suis rentré à la maison avec un enjoliveur en moins… Cela a éveillé en toi quelques chose. Nous en avons même profité de l’occasion pour découvrir ensemble mes vieux jeux-vidéo de voitures à la Need For Speed. Tu grandis, mais j’aime te voir jouer avec tes Playmobil, inventer des histoires, partager avec toi la découverte de mes anciens jouets et livres d’enfant… Se lancer dans la lecture de l’Histoire sans Fin est un moment que j’apprécie beaucoup !

Bref, nous terminerons donc avec quelques photos de ton anniversaire passé avec la famille et quelques uns des amis : Elyn, Juliette, Zélie, Nathan, Germain, Basile, Romeo,…

 

Charly & The Angels – La maman de mon coeur

Charly & The Angels – La maman de mon coeur

C’était il y a 3 semaines, passe alors dans la voiture un morceau d’électro énergique de TheFatRat, un DJ américain un peu fou. Dans son titre Windfall, se glisse une petite mélodie qui vous tournicote très vite en tête et je repère très vite dans mon rétro que les 4 monstres à l’arrière gigotent comme des so-sots… en quelques minutes me viennent un “Je t’aimerais encore, toujours un peu plus fort, tu es la maman, la maman de mon coeur”… Et oui, c’est bientôt la fête des mamans, voilà un bout de temps que Charly me dit qu’il voudrait bien enregistrer de la musique avec moi ! Et si ???

Et si, je me tentais à refaire un peu de musique, et si l’on tentait un projet secret avec les enfants pour faire une surprise à maman ? Quelques minutes plus tard, j’avais les 4 strophes du refrain et je savais qu’avec un petit brainstorm avec les enfants, plus que probablement inspiré du livre “Maman merveille” que nous apprécions beaucoup, nous aurions une belle chanson à chanter… De quoi visier le TOP 50 ou les Youtubes d’or non ?

Oui, mais… cela fait un sacré bout de temps que je n’ai plus produit de musiques autres que des bilbeep pour Commodore et Amiga ! 1° mission réussir à recoder la mélodie de TheFatRat dans Renoise avec les “sons” dont je dispose (Adventus et Plogue Chiptunes en gros….) Le temps m’est compté mais le plus dire était encore à faire… faire chanter les enfants !

Oui, parcque bon, faire chanter 3 enfants de 8 et 5 ans, c’est encore autre chose que de faire chanter Jean-Pascal, d’autant que la mélodie est énergique et laisse peu de temps de respiration… Assez vite, les sessions de chants “en cachette” se montrent trop compliquée à gérer et après une soirée à bidouiller dans Reaper pour synchroniser au mieux les voix… j’étais prêt à jeter l’éponge… J’avais mis la barre trop haut !

Bref, Samedi, il me reste 1 journée pour faire quelques chose de mon projet. Je dois faire abstraction du mode <music> et du mode <production vidéo> et uniquement me mettre en mode <papa> Pas facile, on va filmer les enfants, créant des scènettes autour des paroles de la chanson. Et tant pis si ce n’est pas tout à fait juste, tant pis si ce n’est pas tout à fait le même tempo, tant pis si le lapping c’est pas parfait, tant pis s’il faut combler les plans de coupe que je n’ai pas pu faire ! Maman sera heureuse et l’on pourra encore voir et revoir cette vidéo quand les marmots seront ados !

3x 2h de tournage où j’ai pu un peu faire intervenir Rose, bien que les enfants voulaient absolument aller jouer chez leur copine Liloo… plus qu’à faire “en cachette” tout le montage le soir pendant que madame n’est pas là et prépare la communion de son fieul ! Je refermais l’ordinateur qu’elle rentrait, ouf, tout juste… malgré les petites erreurs techniques… On y est arrivé !

Merci à Claude-Melissa, Spaneo, Jo et Pype et la communauté Renoise pour leur soutient dans ce projet ; )

 

1,2,3,4,5,6 et 7 ans !

1,2,3,4,5,6 et 7 ans !

Anniversaire de Charly - 7 ans - Gâteau

Et de 7 mon grand, et de 7 ! Le temps passe tellement vite et tu changes tellement de semaines en semaines. Ce n’est pas toujours facile d’être le papa d’un sacré bonhomme comme toi, je dois me remettre en question bient souvent, mais pas d’inquiétude, je vis des moments magiques avec toi et tes sœurs ! Au soir de ta fête d’anniversaire, j’en ai d’ailleurs profité pour mettre à jour ma petite vidéo de tous ces moments inoubliables…

Cette année, en plus de la famille et des amis, tu avais invités quelques copains de classe à la maison : Simon, Owen, Nathan, Zélie et Inès rejoint par tes amis : Roméo, Mattéo, Amandine, Juliette, Célia, Thomas, Lucas, Thelma et Lily-Rose ainsi que tes cousins et cousines. Bref, voilà qui a relevé l’ambiance d’un cran ! Un bon aperçu de ce qui se passe tous les jours dans la cours de récré !

Maman avait réalisé de nombreux gâteau, moi je m’étais attelé à mettre des couleurs dans le jardin… Et puis petite surprise, une piñata qui a eu un succès certain et dont tous se souviendront !