8000 octets, un mouton et une fleur.

8000 octets, un mouton et une fleur.

Ce Weekend, s’organisait ce weekend de Pâques en Allemagne l’une des plus grandes Demoparty d’Europe, la Revision 2023.

Il y a maintenant de longues années que je n’ai plus été « physiquement » en Demoparty, évènement qui rassemblent artistes et codeurs pour présenter leurs créations toutes aussi incroyables les unes que les autres afin de défier la technologie. Tiens, c’était déjà il y a vingt and que le frangin et moi imaginions nous rendre à la Breakpoint ’03

Et ce lundi, j’étais fier de recevoir les résultats de « The Flower & the Sheep » réalisé et programmé par Anatole ‘Anat’ Duprat et Laurent ‘LLB’ Lebrun, projet sous la bannière de CTRL-ALT-TEST & Razor 1911 pour lequel je ne me suis occupé de la bande son.

Notre démo accroche la 2° place de la compétition 8k.

Et non, il ne s’agit pas d’une film d’animation en video 8k, mais bien d’un performance multimédia en temps réel dont le code générant visuel et musique doit tenir en 8000 octets… Pour vous faire une idée, un fichier MP3 de 3 minutes, mal compressé représente grosso modo 3 000 000 d’octets 😉

C’est toujours très stimulant de composer sous ce genre de contrainte technique. Il n’empêche que cette année, bien que les idées se longuement mélangée dans ma tête avant d’arriver à quelques chose de concret.

Je voulais pousser l’outil musical 4KLang plus en profondeur, mais il aura fallut faire de nombreuses concessions tout en analysant le code produits. J’ai tout de même réussi à inclure plusieurs thèmes musicaux dans ma partie de code, bien inspiré, entre autre par le spectacle Celtic Legend vu il y a 2 mois : ))

En effet, alors que nous découvrions pour la première fois le spectacle de danse et musique irlandaise au Forum de Liège, j’ai commencé à voir notre petit mouton se trémousser sur le notes endiablées de flûte, soutenue par la cornemuse… J’avais clairement une direction musicale dans laquelle m’inspiré pour le projet. Mais cela ne pouvait être suffisant.

Ce n’est en effet pas la première fois que je travaille Avec Laurent LLB sur un projet de démo, et l’une des qualités de sa direction artistique, qui font les font se démarquer d’une approche classique. C’est cette envie de raconter une histoire. Ce qui me pousse à construire de nombreuses variations musicales. Le côté Celtic Legend pouvait coller à merveille à mettre en avant la motivation, la joie et la surexcitation de notre mouton ! Il me fallait en revanche un thème pour contrebalancer cela avec la déception de devoir stopper sa quête en découvrant le second panneau.

J’avais en tête quelques notes probablement inspirée de la performance au piano de la fille d’un de nos couples d’ami qui jouait quelques musiques du film Amélie Poulain. Autour de cet héritage, je me suis laissé aller à importer une instrument s’approchant de la sonorité de piano, de quoi faire gonfler encore les trop nombreux octets, pour compléter cette séquences avec une approche mélodique qui me rappelle les morceaux slow-funk agrémenté de Slap’ Bass typiques de l’univers Amiga.

Reste qu’il me fallait encore trouver de quoi « combler » la bonne grosse minute de musique où l’on découvre notre sympathique mouton. Je voulais quelques chose de gaie et entrainant. La partie « Celtic » étant déjà très énergique, la nuance serait assez tranchée. Je suis alors retombé par hasard sur une composition imaginée en 1998 sur le piano Roland Midi de mon ami Vivien « Virtual Jam« . Un petite musique guillerette entre musique de film français, le style de l’humoriste et chanteur Sttellla et le style joyeux des musiques MAF. Yess, cet thème avait parfaitement le potentiel pour introduire mon mouton. Cela vaut la peine de conserver ses milliers d’essais dans un coin de son ordinateur !

Petite pensée à ce cher Maf – Benoît Charcosset qui s’est envolé bien très tôt… et dont le style musical joyeux si personnel reste pour moi un inspiration années après années.

Mais comme je le mentionnais un peu plus haut. La musique ne fait pas tout, il faut également que cela tienne dans l’espace alloué, et nous avions pas loin de 600 octets de trop. Il aura donc fallu prendre les 15 derniers jours à faire la chasse aux superflu, supprimer des instruments qui apportaient un peu de granularité et de diversité sans vraiment être nécessaires. Optimiser les redondances en analysant plus en détail le code produit par l’outil 4KLang. Un défi supplémentaires dans la lignée de mes vacances d’été à faire de même pour la bande son de Wolfling sur C64 : )

Finalement, la plus grosse concession fut d’abandonner le thème version « speed » du That’s all folks pour en faire une version qui suivent l’encodage en 1/16… Plus sobre, mais finalement dans le ton !


Si votre PC tient la route, vous allez pouvoir tester en temps réel la démo, téléchargeable sur Pouet.net. Pour ma part, j’ai fait l’économie de changer de carte GFX, ma GTX 540 n’est pas taillée pour faire tourner celui-ci en 1080p. Vive YouTube ;)

pouet.net
Merci à LLB & Anat pour le petit selfie à Révision 2023... je me sentais un peu avec vous ;)
Merci à LLB & Anat pour le petit selfie à Révision 2023… je me sentais un peu avec vous ;)

Vous aimerez aussi
Mee-Kanik… il y a 30 ans
Mee-Kanik… il y a 30 ans

Pfiiiuh, c'était il y a 30 ans !! Pour être cool, je faisais des Dance Mix sur K7 sous le (Lire la suite)

Cyborg Jeff – Can’t Go Out
Cyborg Jeff – Can’t Go Out

Ok, 3° vague, confiné... once again. A Rien ne va plus, on en peut plus... il faut tenir... tenir. Pour (Lire la suite)

Les Jeunes Mécanos : Le Rallye en Folie – 1° Partie.
Les Jeunes Mécanos : Le Rallye en Folie – 1° Partie.

Toute première version du "scénario" écrite en 1988 Tiens, il y a quelques mois, je suis (Lire la suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.