Archives de
Mois : février 2015

Les films du mois : Une merveilleuse histoire du temps

Les films du mois : Une merveilleuse histoire du temps

Une merveilleuse histoire du tempsUne merveilleuse histoire du temps (2015) 10/10

Voilà un film à ne pas louper ! Difficile de vous donner une explication raisonnable, concrète, ciblée tant d’un bout à l’autre de l’histoire j’ai été emporté. Ce qui est certain ce que vous n’y perdrez pas votre temps. Le monde estudiantin tel qu’on peut le voir dans ce genre de film m’a toujours fasciné, les décors de Cambridge en mode Sixties et tout l’univers qui tourne autour sont magiques. De manière générale le soin porté à rendre vintage l’ambiance du film est une vrai réussite que ce soit dans les couleurs, les scènes super 8, les décors, les costumes,.. .
Tout d’abord, je n’avais pas compris que l’on suivait une histoire vraie. De ce fait, j’ai pu me laisser surprendre par les évènements. On sent tout à fait que l’on est dans un film british, avec des acteurs et un humour raffinés. Des acteurs par ailleurs dont le jeu vraiment excellent ! Que l’on soit à la recherche d’une histoire vraie, d’une histoire d’amour ou d’une biographie scientifique, chacun y trouvera pour son compte. Une très belle surprise qui donne à réfléchir sur la vie à bien des points !

Lire la suite Lire la suite

Aspic, détective de l’étrange

Aspic, détective de l’étrange

Auteurs : Gloris – Lamontagne
Editions : Boussole (2010)
Intégrale : 1 (3)


Aspic, détective de l'étrange - Intégrale
Aspic, détective de l’étrange – Intégrale

Kathy Wuthering a disparu !
De la plus célèbre des médiums parisiens que consultait le tout-Paris de ce XIXe siècle, ne reste aujourd’hui que deux globes oculaires sanguinolents. Auguste Dupin, fin limier et scientifi que pointilleux va faire la lumière sur cette horrible affaire. N’en déplaise au rigoriste « enquêteur phénoménologue », pour y parvenir, Dupin aura besoin de son extravagante assistante, Flora Vernet.

Ambiance : Paris au début du siècle dernier, des enquêtes bien tordues sur fond spectres et autres ectoplasmes le tout dans un style graphique plutôt inspiré. J’avais été séduit par la couverture de l’édition « 1° Carnet » il y a 2 ans, et je n’ai pas été déçu de cette découverte. Le finale de ces deux tomes me plait totalement.. là où le méchant s’enfuie en angleterre sous le nom Mauriarty, et ou l’héroinne, envoi un rapport à son cousin… Sherlock Holmes ;)


Retour à ma Bédéthèque

Extrait de Aspic, détectives de l'étrange -1- La naine aux ectoplasmes
Extrait de Aspic, détectives de l’étrange -1- La naine aux ectoplasmes
Le Scorpion

Le Scorpion

Auteurs : Marini – Desberg
Editions : Dargaud (2000)
Albums : 1-11 (14)


Le Scorpion - 1. La marque du diable
Le Scorpion – 1. La marque du diable

Quels étaient les chances que je me plonge moi dans une BD de capes et d’épées tout seul, assez peu. Merci à mon paternel pour cette chouette découverte dont le héros m’a tout de suite convaincu, en tant que chasseur de relique religieuse, a l’image d’un mélange d’Indiana Jones, Don Juan et Prince of Persia le tout dans un univers de pouvoir de l’église et d’embrouilles assez proche de la série Borgia. L’ensemble dessin scénario reste dans le ton d’un Largo Winch sans être vulgaire ou inutilement sanglant. Plus qu’à acheter le tome 2 (Merci Vincent), puis les 3 et 4 (encore merci Papa)… De fil en aiguille, l’histoire est devenue plus profonde, les personnages intrigants et je garder ce plaisir à entamer de nouveaux albums !

2018, lecture du tome 6, L’aventure se poursuit avec la découverte du « trésor des templiers ». L’histoire est toujours autant passionnante, on en découvre un peu plus sur Rochman, mais le nombre de personnage est un peu plus important, ce qui rend la lecture d’album en album un tout petit peu plus difficile.


Retour à ma Bédéthèque

Extrait de Le Scorpion - 1. La marque du diable
Extrait de Le Scorpion – 1. La marque du diable
Pacman Syndrome : Recyclage de boitier Nintendo DS

Pacman Syndrome : Recyclage de boitier Nintendo DS

Récup de boitier DS
Récup de boitier DS

Bon, j’avais récupéré quelques boitiers de très mauvais jeux DS, genre Tektonik dans l’idée de les ré-utiliser pourquoi pas pour en faire des boitier de notre jeu Bilou. Via son Blog, l’artiste Rétro de talent Vadu Amka propose un petit tuto pour transformer ces derniers en boitiers modernes de jeux GBA voire, GB Classic !

Salut la customunauté! Nous allons nous pencher cette fois sur la fabrication de nos propres boites de jeux « custom ». Ces derniers mois, plusieurs petits business juteux ont pu fleurir sur les sites de ventes dont celui des boites. Qui n’a pas rêvé de posséder son jeu favori dans un état irréprochable et proche du neuf? Si tu es un peu débrouillard et proche de tes sous, j’ai la solution. Je me suis penchée sur le cas de plusieurs boutiques qui revendent des « clear cases », boitiers transparents pour GBA/GB color et GB. Mais nom d’un petit scarabée, serait-ce un boitier de DS? Bingo! Comment avons-nous pu oublier cet insert en plastique prévu pour les jeux GBA et si facilement… détournable! Cependant, petite mise en garde. Ce qui suit ne vise pas à refaire le packaging original en carton d’un jeu mais bien à l’adapter selon vos goûts et vos besoins en attendant d’acquérir le Saint-Graal. Mais certains s’en satisfont sans doute pour garder hors de la poussière leurs cartouches. Je vous propose donc une alternative parmi tant d’autres afin d’embellir à petit budget votre collection de jeux en loose. (Un Tuto à lire sur le blog de Vadu Amka)

Vacances en mode BD

Vacances en mode BD

BD 2015

Et bien, cela fait de longues années que je n’avais plus eu l’occasion de lire de nombreuses BDs. Il faut dire, qu’avec de jeunes enfants, il était tout de suite moins facile de m’assoir dans un fauteuil tranquillement avec ma BD, sans devoir me relever toutes les 2 minutes où les voir me grimper dessus pour savoir ce que je fais. Mais les voilà qui grandissent, et j’ai donc pu petit à petit trouver plus de temps pour me remettre à lire mais aussi tenter de leur donner l’envie de découvrir le monde de la BD.

Projet de BibliothèqueDans notre ancienne maison, nous avions une grande bibliothèque colorée dans le salon qui pouvait donner plus vite l’envie de prendre un peut de lecture. Dans la nouvelle maison, les BDs étaient cachées dans une grande armoire, ce qui ne me plaisait pas trop. J’avais réalisé plusieurs plans sur comment mettre ces dernières en avant, et j’ai pour finir choisi une option en coupe. Tout d’abord, j’ai mis à disposition toutes les BDs « enfants » dans un étagère Billy dans la chambre de Charly. On y retrouve : Les Schtroumpfs, Jojo, Boule & Bill, Marsupilami, Cédric, Yakari, Petit Poilu, Petzi, Docteur Poche, Tintin, Astérix, Johan et Pirlouit.

L’idée de faire le tour d’une des portes du living en armoire bibliothèque aura pour finir été abandonnée. Mais je repris le concept pour réaliser quelque chose d’un peu similaire autour du bureau de madame dans le hall au départ de deux Kallax Ikea. de 2×8. De ce montage seules 4 cases sur 16 sont attribuées à des BDs, mais cela permet de donner un peu de couleur dans la maison et de mettre à porté de mains de grands mes lectures en cours.

Et justement entre fêtes de fin d’année et mon anniversaire, les lectures auront pu être nombreuses. L’occasion de lire les suites des séries que j’aime : Ekho, Elixirs, Largo Winch, Soda, Thorgal, Ernest @ Rebecca ou de me remettre dans quelques BDs plus enfants.

Mais aussi de découvrir de nouvelles choses tels que Le Scorpion, ASPIC et Powa.

Lire la suite Lire la suite