Archives de
Jour : 15 janvier 2014

On se met en mode Salon de l’Auto

On se met en mode Salon de l’Auto

Salon de l'auto - Bruxelles - 2014
Salon de l’auto – Bruxelles – 2014 (Photo officielle de la Page Facebook du salon)

Souvenez-vous il y a quelques mois, je m’étais mis à l’étude du marché des voitures compatibles 3 sièges auto ET proposant 7 places. Pendant tous ces mois, j’ai continué à faire des visites aux différents constructeurs sans vraiment trouver la super offre qui me convienne. A quelques heures du levé de rideau officiel du salon de l’auto, j’ai déjà pu constater que certains garages offraient réellement des offres nettement plus alléchantes qu’en septembre, octobre, novembre et décembre… Alors qu’honnêtement, je m’attendais à me retrouver avec des offres assez similaires, mais juste tourner d’une autre manière. A cela, s’ajoute des taux de financement nettement plus intéressant. Bref, faire son achat durant cette période se montre plutôt positif jusqu’ici…. A voir si dès ce weekend, la bousculade chez les concessionnaires ne rend pas les démarches trop pénibles évidemment !

Pour l’heure j’ai clairement éliminé l’Opel Zafira et la Mazda 5 qui restent trop cher et pour la première trop taxées ! J’en retourne donc à mon trio déjà annoncé : Le nouveau Grand C4 Picasso de Citroën, la Peugeot 5008 et la Renault Grand Scenic…. le tout en abandonnant l’idée des 7 places qui gonflent de pas loin de 1000eur la facture ! Bien qu’elle aie ma préférence je n’ai pas réussi à obtenir une offre vraiment attractive chez Citroën… le match semble donc se profiler entre Renault et Peugeot… sauf retournement de situation… Qui aura le privilège de faire rouler la famille Martin, de se retrouver sponsorisé, bloggué avec une voiture de Star !?? Je pense que cela va se jouer à celui qui offrira la meilleure remise sur mon ancienne Kangoo !

Salon de l'auto - 2014

 

48 images par seconde

48 images par seconde

the-hobbit-the-desolation-of-smaug

Sans être un grand fan du Seigneur des Anneaux, j’avais relativement bien apprécié l’histoire se mettant en place dans le premier film de la trilogie du Hobbit. Certaines scènes étaient beaucoup trop longues à mon goût mais dans l’ensemble, j’étais content d’avoir vu le film. Pour la Désolation de Smaug, nous avions choisi d’aller le voir en 3D 48fps, car mon ami Vincent n’avait jamais vu de film en 3D. Personnellement, je ne cours d’habitude pas à voir les films en 3D, car je trouve cela fatigant pour la vue et hormis les films d’animation, je n’ai jamais été époustouflé par cette technologie… jusqu’à La Désolation de Smaug !

Tout d’abord, je trouve que l’équilibre de la trame du film est bien meilleur. Je n’ai plus eu l’impression que les scènes se tiraient en longueur, peut-être juste un peu sur la fin quand Smaug essaie d’attraper Bilbon, mais dans l’ensemble, je trouvais que lorsque le film prenait son temps c’était pour nous permettre de se perdre dans des ambiances et décors époustouflants, baigner d’effets de lumière et de profondeur à couper le souffle !

The-Hobbit-The-Desolation-of-Smaug
Coté 3D, on sent que ce film est une véritable démo technique de ce que l’on fait de mieux… sans pour autant en jeter plein la vue en permanence. Il y a quelques petits effets d’objets qui vous arrivent en pleine figure, mais dans l’ensemble la 3D est surtout là pour nous donner l’impression d’être immergé dans l’univers de JJR Tolkien.

Quid du 48fps ? Dans un premier temps, j’ai été très étonné que ce flux d’image soit bien moins fatigant à regarder (surtout pendant 3 heures) face à tous les autres films 3D que j’ai vus. Je ne peux être certain que cela soit lié, mais c’est important de le souligner. (Et après lecture sur le sujet, je sais maintenant que c’est un des avantages du 48fps).

Ce qui est certain c’est que le 48fps apporte un effet très différent de ce que l’on voit au cinéma. En réalité, on a l’impression de ne pas être au cinéma et d’être vraiment au côté des acteurs (la 3D ajoutant son grain de sel à cela également, j’imagine). C’est assez difficile à expliquer, mais c’est un peu comme si vous regardiez les bonus d’un film, ou une petite série-TV française… tout en étant que c’est bien un film et que vous vous en prenez plein la vue….  Les acteurs ont des mouvements tellement fluides qu’on ne sent pas plus au cinéma… Au fond, passé la surprise, cela donne un certain effet d’intimité. On sent donc un peu plus que les décors ne sont pas réels, les éclairages… mais sans que cela ne soit dérangeant ou fasse trop effets spéciaux… on se sent juste transporté dans l’univers du film.

Je serais vraiment curieux de voir d’autres bons films tournés de ce genre, car il est certain que le 48fps imposera des moyens importants pour que le film soit réaliste !

le-hobbit-smaug