Archives de
Mois : février 2013

Le dragon du carnaval

Le dragon du carnaval

Ce ne sera pas pour cette année les multiples sorties carnaval. La vague de microbe cet hiver ne nous aura pas vraiment laissé l’occasion d’envisager beaucoup de sorties entre les grippes, otites et bronchites de toute la tribu. Charly aura tout de même pu se déguiser un grand dragon vert avec en prime un grimage très réussi lors du carnaval de Bomal début février.

Si ce costume vous inspire pour le futur, il était disponible chez Lilibellule à Liège. Nous verrons l’année prochaine, en quoi se déguiseront les petites sœurs de Charly !

Et vous, quel costume pour vous petits bonshommes cette année ?

Musiques pour enfants

Musiques pour enfants

Avant d’avoir mon petit bonhomme, je m’étais dit que j’écrirais des chansons pour enfants. C’était sans compter les nombreux projets à mener. De mon projet « CyberPapa » n’aura donc abouti qu’une petite berceuse qui fait maintenant office de carillon lorsque l’on sonne à la porte chez moi. Quoi qu’il en soit, en papa musicien j’ai toujours accordé une certaine importance à l’éveil musicale des enfants à la maison avec le soutient de ma Snorkys. J’ai donc constaté assez vite que le marché sur le sujet était loin d’être fantastique… Ce sont d’ailleurs les vielles chansons d’Henri Dès et les génériques de dessins animés de mon enfance qui ont fait danser Charly bébé.


YouTube Direkt

Or de la vingtaine d’album du chanteur suisse, seuls les 7 ou 8 premiers albums me plaisent. En effet, aux fils des années, les arrangement musicaux commencent à sonner beaucoup trop synthé d’époque et l’on perd à mon sens toute l’originalité des sons un peu magiques qui se mélaient aux drôles d’histoire racontées par Henri Dès. Alors, évidemment, ce sont des chansons qui font bien leur 30 ans. Et il faut bien admettre que certains mots ou histoires ne collent plus du tout avec la réalité d’aujourd’hui. La chanson du Facteur sur son vélo-moteur aura probablement bien du mal à parler à un enfant de notre génération.

Mais, ce n’est pas comme s’il y avait de nombreux autres artistes… Bon de ma génération il y avait Christian Merveille, Anne Sylvestre, Dorothée, Chantal Goya,… mais maintenant !? De fort nombreux CDs pour enfant sont des compilations de qualité faible à médiocre reprenant les comptines d’autres fois. Et pour entendre meunier tu dors chanté par une voix énervante sur un arrangement MIDI des plus basiques… bof bof !


YouTube Direkt

Alors, j’ai plusieurs collègues qui m’avaient conseiller Aldebert, comme artiste pour enfants modernes… Si coté musicale c’est de très bonne qualité, je n’accroche absolument pas aux paroles.  Mais peut-être si mes enfants avaient été plus agés, cela aurait il été mieux. Personnellement je trouve les musiques beaucoup trop complexes pour un enfant.

Mais depuis quelques semaines maintenant, nous avons de quoi donner du peps à la maison. Cela doit faire de nombreuses années que mon frangin Pype & Violaine nous parlaient de Lili et les Déménageurs. Visiblement Charly en avait écouté des chansons à l’école l’année dernière… Noël nous apporta une version collector de l’album Lili et les Escargots et Le grand carton. Bonjour tout va bien, je suis un hipopoquoi ? et d’autres qui nous plairons encore plus. Pourtant, dans un premier temps, je trouvais les paroles manquant de chanson entre les mots… Un tendance sans rime des années 2000. Mais à coté de cela, les arrangements folks sont une pure merveille !  Il parait qu’il y a même un peu d’Urban Trad derrière cela. Quoi qu’il en soit, au bout de quelques heures, Les Déménageurs avaient trouvé une place de choix dans notre chaine HiFi… On danse pour ne pas avoir peur des fantômes, on se transforme en citrouille sans avoir la trouille en lançant des racagnac et bigoudis ! Même les filles (15 mois) dansent dès les premières notes du CD !


YouTube Direkt

Lire la suite Lire la suite

Scoop : Pourquoi les clés USB claquent-elles si vite ?

Scoop : Pourquoi les clés USB claquent-elles si vite ?

Paf, paf… 3 clés USB qui lâchent coup sur coup. Même modèle, à quelques semaines prêt le même âge. C’était pour peu relativement surprenant, et inquiétant à envisager comme support de stockage unique. Même si elles n’ont pas remplacé l’icône de sauvegarde représentant une disquette, les clés USB ont rapidement supplanté ces dernières pour promener dans notre poche nos fichiers « importants ». Je suis tombé aujourd’hui sur ce dossier intéressant à leur sujet sur Les Numériques.

« (…) même si ça fonctionne bien, sous Windows en particulier, débrancher sauvagement une clé USB réduit chaque fois sa durée de vie ! on trouve couramment de la mémoire de type TLC dans les clés USB. oui, la durée de vie des clés USB est réduite. Il ne faut pas considérer ce support comme fiable dans le temps. (…) Sur une clé USB, la durée de rétention des données est inférieure à 10 ans et le risque de perte de données est relativement élevé. Le moyen de stockage le plus sûr à ce jour reste le disque dur. »

C’est l’âge ?

C’est l’âge ?

Dans ce rythme de vie fou, je ne peux que constater des changements… J’apprécie boire un verre de vin avec un bon repas. Souffler un coup en vacance sans connexion Internet. Ecouter Viva Cité à la radio en me levant le matin. Musicalement par exemple, en bon « fan » vous aurez remarqué que les musiques signées Cyborg Jeff se font rares, je n’ai d’ailleurs plus de matériel dédié à cela. J’allume ma console de jeu une ou deux fois par mois…. Par contre, j’ai commencé à lire des romans depuis l’année dernière !

Bon, bien sur, j’avais lu quelques classiques à l’école et j’avais pris réellement goût à la lecture avec la saga Harry Potter, qui fut d’ailleurs les seuls ouvrages que j’ai lu par choix personnel jusque là. J’ai également lu de très nombreux ouvrages sortis aux éditions Pix n Love, mais cela ne compte pas vraiment.

En janvier dernier, l’univers du roman Hunger Games, m’avait donné envie de renouer avec la lecture, et j’ai pris plaisir à lire les deux premiers tomes. Je suis un poil moins enthousiaste dans le dénouement que prend le dernier tome, ralentissant donc mon rythme de lecture, qui il faut bien l’admettre est fort lent, il me faut 3 à 4 mois pour lire un roman. J’en ai pourtant maintenant deux en attente : Video Games de D.B. Weiss et une jolie édition de La Nuit des Temps de Barjavelle que j’ai très envie de relire depuis de nombreuses années. Cela me laisse donc de la marge jusqu’en 2014.

Merci à ma Snorkys :)