Archives de
Mois : janvier 2013

Scoop : Le bug de l’an 2038

Scoop : Le bug de l’an 2038

Mieux vaut s’y prendre à l’avance… Quid du Bug de l’an 2038, je me garde l’info sous le coude pour y revenir dans 25 ans !

Le Bug de l'an 2038
Le Bug de l’an 2038

« Vous vous souvenez combien le monde entier avait paniqué lors du passage à l’an 2000 à cause du fameux bug, promettant de couper les centrales nucléaires, de faire tomber les avions en vol et de lancer des missiles sur des cibles au hasard ? Il faut croire que les humains aiment bien ajouter un peu de théâtralisation, car au final les dégâts ont été bien plus limités… Mais tremblez pauvres mortels, la prochaine échéance s’annonce tout aussi dévastatrice, et elle se nomme le bug de l’an 2038 ! Ce bug affectera les systèmes basés sur le système de mesure du temps Posix, parfois communément appelé Timestamp. Cette norme compte le nombre de secondes écoulées depuis le 1er janvier 1970 à 00:00:00 (temps universel) jusqu’à l’évènement à dater. (Un article à découvrir sur Nikopik) »

Les mondes de Cyborg Jeff

Les mondes de Cyborg Jeff

Et oui, il y a du neuf ici ! Voilà déjà que depuis de longs mois, je me pose la question : Un blog a-t-il toujours sa place à l’ère des réseaux sociaux et du Microblogging ? » (voir NanoBlogging !). A une époque où un Tweet se mange, se commente, se retweete et se perd dans les limbes d’Internet. Où une photo s’Instantgramme et fait le tour du monde sans plus trop savoir d’où et de qui elle provient. Oui, nous avons fait de Internet un FastFood de l’information, et j’ai contribué à cela répondant régulièrement à la question de Facebook : « Comment ça va Pierre ? »

Mais qu’adviendra-t-il dans quelques années de toutes ces données, lorsque Facebook sera mort, revendu, enterré, fusionné. Nul ne le sait. Le nouveau moteur de recherche made in Facebook nous en apprendra plus,… Alors mon blog a-t-il toujours sa place ?

L’autre visage de Cyborg Jeff fut lancé en 2007, après un essai un peu frustrant de la plateforme Skyblog en 2006. Surfant sur le concept nouveau des Blogs, je souhaitais y raconter le quotidien de ma vie de musicien un peu bizarre, en complément à mon site musical www.cyborgjeff.com qui lui existe déjà depuis l’an 2000. Mais ma vie a changé, ce que j’y ai raconté a changé… Les réseaux sociaux ont bien sur fait disparaitre bon nombre de lecteurs qui suivent maintenant mes réflexions sur Facebook ou mes bons plans sur Scoop.it.

Par contre, je me sens toujours a avoir des histoires à faire partager et à fixer dans le temps. Bien sur, il s’agit juste de l’histoire d’un Papa de 35 ans, de son petit garçon Charly de 3 ans et demi, de ses deux petites jumelles Alice et Juliette de 14 mois, de son épouse photographe talentueuse, de ses passions pour les BDs, de ses souvenirs de vieux jeux vidéo, de son regard sur les nouveautés, de ses coups de coeur ciné, ses coups de gueule de citoyen, sa pratique professionnelle de la photo, la vidéo, la création de musique toujours aussi bizarre et électrocutée et bien plus encore…

Alors voilà, vous entrez donc dans Mes Mondes qui s’entremêlent et s’entrecroisent… Plus qu’un simple blog, ce sera ici ma mémoire que je vous offre, avec certes ces fautes d’orthographe, mais aussi toute sa spontanéité… Parce qu’un jour Facebook ne sera plus, comme SkyBlog s’en est allé… Les Mondes de Cyborg Jeff seront toujours là pour raconter à qui aura envie de les lire la vie d’un papa presque comme les autres… ou pas !?

PS : Il reste encore de nombreux petits détails de CSS et de fonctionnalité à corriger… mais là aussi, cela reste un « monde parmi mes mondes » !

A découvrir sur Bandcamp

A découvrir sur Bandcamp

Pour ceux qui aiment les sons piquants de la génération 8bits, voici deux albums à découvrir. Tout d’abord FX4 de Jake Kaufman. Ce musicien américain connu dans le monde de la démoscène sous le nom de Virt fait depuis un bon moment partie des artistes talentueux des bandes son de jeux-vidéo. Il s’est attaqué dans cet album à créer une OST d’un jeu fictif autour des sonorités de la NES et du GameBoy grâce à l’outil Famitracker. Un album à téléchargement gratuitement.

Pour continuer votre éveil musical, je vous propose de découvrir également cet EP du groupe 7Bit Hero, mélange entre les sons de vieux jeux et de pop music.

Un oignon sous l’oreiller

Un oignon sous l’oreiller

Bon, je vous en parlais il y a quelques jours à peine, janvier fut phénoménal dans la gestion des petits malades, après deux semaines de montée en température, Charly toussait et toussait de plus en plus au point que la nuit de vendredi à samedi fut vraiment très difficile. Il se réveillait tous les quart d’heure en pleurnichant et en toussant. Mon bonhomme était pourtant sous antibiotique avec en plus du sirop du baume et autres huiles essentielles, pastille pour la toux… rien à faire !

Madame me dit alors : « On m’a dit qu’il fallait mettre un oignon sous son oreiller ! » (Un conseil initial de Valérie R. par ailleurs)

Bon autant les huiles essentielles j’y crois, autant ce genre de grand-mère me laisse assez perplexe… Mais après une nuit pareille et l’entendant tousser depuis déjà 4h. Je me dis que l’on ne tente rien à essayer. Je prends donc une échalote, je la pelle, la coupe en deux et zou sous l’oreiller….

Et là moins d’une petite demi-heure plus tard, plus de toux, il dort, dort, dort…

Aujourd’hui, notre amie Lieve nous confirme que cela a fonctionné également !

Merci iZeus !

Un peu de répit ?

Un peu de répit ?

Bon, il faut bien admettre que ce mois de janvier aura été exténuant. Coté microbes tout d’abord, puis qu’après un trio Varicelles avant les fêtes, nous avons embrayé sur les grippes et leur nombreuses variantes pour les trois p’tilous. Ajoutez à cela une voiture immobilisée au garage depuis le 2 janvier, qui attend j’imagine la fin du salon de l’auto pour recevoir sa nouvelle centrale d’injection, impliquant donc une organisation relevée pour les trajets du matin et du soir. Et justement à ce sujet, l’hiver et les travaux n’aident pas. Les quais le long de la Meuse réduit à une bande pendant deux ans, le temps que l’on refourgue un Tram inutile, de gros travaux aux abords du campus universitaire jusqu’au moins le mois de juin et la commune de Seraing qui a condamné le seul accès pratique à la crèche. Il y a des jours où nous avons à peine le temps de voir les enfants.

Heureusement, depuis quelques jours, les filles ont acquis un petit peu plus d’autonomie de jeu à la maison. Au moins de quoi ne plus être en permanence derrière elles. Bien sur, lorsque Charly joue avec, il faut surveiller car l’excitation est vite présente. Mais elles peuvent tout de même chipoter un bon moment toute seul avec les Lego ou la petite cuisine…

Bon, j’imagine qu’il s’agit d’un répit de courte durée, néanmoins, profitons de ce que l’on nous donne, elles marcheront bientôt et il faudra à nouveau être aux arrières pour éviter les chutes !