Archives de
Étiquette : Wan

Creadream Sound Studio 2.0

Creadream Sound Studio 2.0

C’était tout de même un truc magique “Internet”. J’ai découvert le plaisir de créer des sites web durant l’année 2000, une porte ouverte sur le monde pour partager ma musique et j’ai par ailleurs rapidement suivi une formation en CD & Web Developper qui m’a ensuite permis de trouver mon premier job à l’Université de Liège… ou j’y ai entre autre réalisé une série de site web.

Avant de suivre cette formation et de toucher à une série d’outil de la suite Adobe, j’avais pris mes marques avec le logiciel Namo Web Editor qui permettait notamment de prendre en compte pas mal de possibilité du CSS, de belle mise en forme de la balise et des effets de survols sur les objets… Et oui, c’était une autre époque les sites web de cette époque.

Voici donc à quoi ressemblait début 2001, mon site web : www.creadream.org (Creadream Sound Studio) dont une version, loin d’être optimisée pour les résolutions actuelles tourne encore ici : http://cyb0rgjeff.free.fr/website/creadream2/

Le site était bien sur en français et en anglais, Internet m’avait clairement motivé à m’améliorer à ce sujet. On y retrouvait une grande partie des musiques de Cyborg Jeff et des autres membres de Creadream Sound Studio : Pierrick, Parmy, Tbob, Codasm,… quelques photos,… mais aussi des listes ! Mes softs drink préférées, mes jeux SNES préférés, mes pilotes de F1 préférés, ainsi que les musiques de mes musiciens tracker préférés…

Ce petit site et son nom de domaine sont resté plusieurs années gentiment hébergé avec le soutient de la SPRL Wan Informatique jusqu’à ce que je me lance dans la conception d’un site web en PHP/MySQL avec Xoops !

L’heure de rentrer au stand

L’heure de rentrer au stand

 

L’heure de rentrer au stand,… c’était donc cela !

F1-Live.comDébut 2000, je découvrais avec intérêt le monde d’Internet et tout particulièrement le site F1-Live.com ! Grâce cette incroyable avancée, plus besoin de chiper le journal du paternel afin de découper les articles dédiées à la F1. Inutile d’attendre les infos de moins en moins à la page des magasines spécialisés hebdomadaires. Des nouvelles de toutes mes stars du petite monde de la F1, je peux en avoir à chaque fois que je me rends au CyberCafé chez Wan !

Devenu, il y a quelques années ESPNF1, le site francophone tire sa révérence sans autre forme de procès, tout comme Marussia et Caterham, F1-Live/ESPNEF1 rentre définitivement au stand : (

http://fr.espnf1.com/f1/motorsport/story/187649.html?CMP=OTC-RSS

L’occasion de ressortir quelques souvenirs de l’époque pré-internet avant l’ouverture de ma 21° saison complète de F1 ?

Lire la suite Lire la suite

Ma vie, mes PCs

Ma vie, mes PCs

386 DX 40(mise à jour 2017) Depuis longtemps, les ordinateurs ont pris beaucoup de place dans ma vie… il faut bien l’admettre… cela a commencé avec un Commodore 64 arrivé en 1983 à la maison et est resté ensuite dans ma chambre jusqu’en 1995-96. Entre temps, un premier PC est arrivé à la maison, d’abord un 8088, que j’ai peu utilisé, puis en 1992 un puissant 80386 DX 40mhz avec 1mb de mémoire et une carte Hercule 2 couleurs… ainsi qu’un disque dur de 20mo. Pas de lecteur 3’1/2, juste un lecteur 5’1/4… Pour l’époque, il s’agissait d’une jolie bombe bridée pour ne pas que nous jouions avec… Mes amis avaient bien souvent un 80286, mais disposait par contre d’une carte son, d’un écran 256 couleurs et d’un lecteur 3’1/2… mais pas de disque dur, ou un bien plus petit… Mais en 1994 couleurs et son apparaitront, grâce au finance du petit frère… afin de faire progresser le développement de nos jeux Bilou et Calimero…

1993-1996

Processeur : 80386 DX 40mhz
Mémoire : 1mo
Disque dur : 20mo
Lecteur : 5'1/4 -> 3'1/2
Carte graphique : Hercules 2 couleurs -> Trident VGA 256 couleurs
Ecran : monocrhome -> VGA 14'
Carte Son : PC Speaker -> Master Boomer -> Sound Galaxy Pro 2
OS : MS-DOS / Windows 3.11
Magasin : CHG
Musique : Scream Tracker III
Image : Delux Paint
Vidéo : /
Jeux : Grand Prix Circuit, Keen Commander, Moktar, Formula One Grand Prix, Prehistorik 2,  Monkey Island, Day of the Tentacle, Game Maker

Lire la suite Lire la suite

Crossing over the scene

Crossing over the scene

  

L’année 2000 avait été extrêmement prolifique, avec à la clef de nombreux albums : Day after Days, Expression Sentimentale, Y2K, Néant, A l’affoler et HTML Quest… Ceci dit, nombres d’entre eux n’étaient pour moi que des “compilations”… Day after Days par exemple synthétisait mes meilleurs titres New Age en janvier 2000, quant à A l’affoler, il se ciblait sur les titres Pop/Variété au mois de Septembre…Ceci dit, si l’année 2000 m’avait permis d’écrire de nombreuses nouvelles musiques, 2001 allait être un peu plus difficile… A l’époque, je venais de quitter le cocon familiale pour partir à l’aventure avec ma Petite Snorkys (qui s’appelait toujours Athena à l’époque)… Une nouvelle vie commençait, pas facile, et qui allait me demander beaucoup d’adaptation… Si les premiers mois chez son grand père me permettaient d’écrire quelques titres, c’était surtout l’opportunité d’avoir accès à Internet @home qui allait me permettre d’apprendre de nouvelles techniques… Au mois de mars, nous retrouvions par contre déconnecté du monde, dans le fin fond d’un grenier… Mon PC retourne chez mes parents, et la création musicale en prend un sacré coup… jusqu’au mois juillet, où nous avons enfin notre chez nous !

A l’époque, je ne travaille pas encore, et je profite de l’été pour composer, composer et encore composer… En regroupant une série de titres déjà écrits durant la deuxième partie de l’année 2000, je me retrouve à avoir de quoi faire un nouvel album ! Comme à l’époque, ce dernier propose des styles assez divers…. Ceci dit, on retrouve une tendance un peu “Néo Disco” à toute la première partie de l’album… Le monde de la demoscène et Internet y trouve aussi sa place… Meetus@thediscotek ou Cyborg Jeff crossing over the Scene en sont les meilleures preuves !

Quelques titres “Variétés” viennent ensuite prendre le relais. Je t’aime et les 4 à la fois, composé pour ma Snorkys, ainsi que Stories of Love avaient déjà fait leur apparition sur A l’affoler,… Et dans la même veine, j’y ajoutais Encore, un titre PopChip écrit une fois de plus pour elle, et pour notre nouvelle vie ! Dans Stories of Love, c’est Thierry Dubois qui s’occupe de la partie guitare,… mais nos rencontres se font rares… Lors de la dernière Demoparty Inscene 2K, Logic Dream m’avait fait découvrir quelques riffs géniaux du finlandais Johannes ‘Cybelius’ Tiusanen, je travaillerais autour de ceux de I am Insane, Less Distraction et 4 in C pour certains titres de mon album.

Après un petit passage plus “Chiptunes”, Un retour plus Dance/Trance made in Cyborg Jeff s’opère, un petit clin d’œil à mon ami Pierrick Hansen ou Al Najjir, un super remix de la Bande Son du jeu Amiga/PC Fury of the Furries (composée par Frédéric ‘Elmobo’ Motte), un hommage aux Twin Towers, à Dune… et enfin d’album un titre à la sauce Daddy DJ – Eiffel 65 pour un projet de Démo belge….

Si une bonne partie de ces titres ont été une fois de plus composé sous MS-DOS via Impulse Tracker, l’entièreté a été ensuite masterisé, voir retravaillés via Modplug Tracker, et l’addition de quelques effets VST…

Remerciement de l’époque : Albert Wellem – Al Najjir – Bombfunk Mc’s – BOSS – Carillion – Charlotte Collin – Confetti’s – Cryo – Cybelius – Cynthia Mathieux – Daddy DJ – David Lovera – Didier Rombauts – DJ Phillip – DJ Sakin & Friends- Franco Félix – Hotgirl32 – Jean-Michel Jarre – Jellydog – Jessica Thirion – Jogeir Liljedahl – Kaoma – Kai Tracid – Kleinenberg – Laurent Mazzapicchi – Laxity – Lenny H – Lizard King – LD – Logic Dreams – Loonie – Lorie – Mélusine – The Mackenzie – Maf – Maz – Moby/Elmobo – Nexus – Nula – Oilily – Pierrick Hansen – Pinky – Pulse – ROLAND – Ruff – Sash! – Shanka – Skorpik – Wan Cyber – Sylvain Martin – Swartehmonia – Thierry Dubois – U96 – Victor – Wiz – YAMAHA – Yve de Ruyter – Zombie Nation – ZZ Top.

photo réalisée par Catherine Delfosse.

Lire la suite Lire la suite

Génération SMS

Génération SMS

Ericsson GH888ks tu fou ? … euh enfait, je dois bien admettre que malgré une orthographe désastreuse, je me vois incapable d’écrire ou lire en langage SMS, comme bon nombre d’ados le font sur le net… Enfait, je voulais juste me faire un petit flashback sur mes différents GSM… depuis longtemps d’ailleurs, et motivé par une petit idée de Michel Vespucci sur Facebook.

Si l’on peu déjà voir des téléphones “sans fils” dans la superbe cadillac de Bourvil dans le Corniaud (Prontooo !)… J’ai du voir pour la première fois un GSM chez le paternel de mon voisin Vivien… A l’époque je ne voyais pas vraiment l’intérêt d’avoir un téléphone ailleurs que chez soi d’ailleurs… En 1997, mon ami Didier disposait d’un gros Nokia lorsque que nous étions en Kot à Louvain La Neuve… C’est vrai que cela était pratique en cas de besoin… mais à l’époque j’usais surtout mon argent au cabine public pour téléphoner “aux filles” perdues aux quatre coins de la Beglique… Non, mon premier GSM, je l’ai acheté en janvier 2000, pour mon anniversaire.

A l’époque, mes amis commençait petit à petit à avoir un téléphone portable, des Nokia le plus souvent… chez Proximus parfois, mais le plus souvent chez Mobistar. Moi j’avais choisi un énorme GSM Ericsson GH888 d’occasion (un modèle de 1997), avec une batterie deux fois plus volumineuse que sur cette photo. En réalité il était primordial pour moi d’avoir un modèle où je pourrais customisé la mélodie, ce qui était le cas avec l’éditeur musicale, exclusif à Ericsson à l’époque. Autre point important, venant de débourser l’équivalent de 125€ pour ce téléphone d’occasion, il fallait ne pas “trop” me ruiner en communication. Sur un même réseau, le cout était de 5fb/min (0,12€)… ce qui est moins cher qu’à l’heure actuelle !!! Mais le nec plus ultra était de pouvoir communiquer par SMS !!! C’est cela que je voulais, et pour se faire, il fallait un abonnement !!! et que votre contact dispose lui aussi d’un abonnement chez le même opérateur… Je me liais donc pour un an à Mobistar… alors qu’à la fin Mars, les SMS apparaissait sur carte prépayée… toujours limité au sein d’un même réseau d’opérateur… puis en mai 2000 sans restriction d’opérateur !

Lire la suite Lire la suite