Archives de
Étiquette : sound-tracker

Mon mobile & moi : VividTracker

Mon mobile & moi : VividTracker

Parmi les premiers trucs à faire avec un iPad, j’ai tenté de composer de la musique. Je suis de fait tombé sur ViviTracker qui permet de plonger sa tablette dans un Sound Tracker à la sauce Amiga… Même s’il faut bien l’avouer, en tactil, ce n’est guère facile de faire ce genre musique !

Super CJ Land : Welcome to my TinyWorld

Super CJ Land : Welcome to my TinyWorld

Super CJ Land - Welcome to my TinyWorld - Cyborg Jeff Album 2013 - Tohad illustration

Bonne année mes amis ! Enfin, enfin le voilà ce nouvel album de Cyborg Jeff ! Je sais, cela fait très très longtemps qu’il est dans les cartons et que je vous en parle… Il est loin d’être l’album que j’avais imaginé au départ et j’ai parfois pris plus de temps à penser à ce qu’il serait qu’à le faire avancer… c’est que mener de front la vie de Papa, de boulotS et de Cyborg Jeff est loin d’être facile ! C’est vous dire à l’origine, il devait s’agir d’un ChipDisk programmé par Steve ‘K93’ Kossouho et animé par Sylvain ‘Pype’ Martin. Ce qui remonte à 2004 !

Ce nouvel album de Cyborg Jeff se veut un retour aux sources. Sans être réellement un album de “Chiptunes”, chaque musiques à ce petit goût de TinyDéfi de travailler avec des sons minimalistes tels que l’on pouvait les entendre dans les musiques de jeux des premiers micro-ordinateurs et consoles, mais également dans tous le courant Chiptunes Oldskool Demoscene Sound Tracker qui en a suivi. Ce style de musique m’a fortement inspiré dans ma jeunesse et tout au long de mes créations musicales avec des artistes tels que Rob Hubbard, Chris Huelsbeck, Jeroen Tel à l’époque où je jouais sur mon Commodore 64 puis  Jake Kauffman (Virt), Allister Brimble ou Frédéric Motte (Moby/Elmobo).

Super CJ Land : Welcome to my TinyWorld n’est pas donc pas qu’un simple album de Chitpunes ni même un album uniquement composé avec un GameBoy par exemple, c’est un voyage plus large au pays de Cyborg Jeff autour de toutes ces sonorités simples et de défi de miniaturisation. Les moyens ont variés au cours des projets ! Vous retrouverez par exemple des musiques composées avec l’outil Farbrausch de son FM bien connu dans le monde de la Demoscène, vous retrouverez des sons rappelant bien entendu l’univers du mythique C64, mais également des sons plus “Jeux Vidéo” à la sauce Amiga et Nintendo… J’espère que cette variété saura donner une petite touche personnelle à ce nouvel album !

>> Télécharger l’album sur BandCamp

Lire la suite Lire la suite

Ma vie, mes PCs

Ma vie, mes PCs

386 DX 40(mise à jour 2017) Depuis longtemps, les ordinateurs ont pris beaucoup de place dans ma vie… il faut bien l’admettre… cela a commencé avec un Commodore 64 arrivé en 1983 à la maison et est resté ensuite dans ma chambre jusqu’en 1995-96. Entre temps, un premier PC est arrivé à la maison, d’abord un 8088, que j’ai peu utilisé, puis en 1992 un puissant 80386 DX 40mhz avec 1mb de mémoire et une carte Hercule 2 couleurs… ainsi qu’un disque dur de 20mo. Pas de lecteur 3’1/2, juste un lecteur 5’1/4… Pour l’époque, il s’agissait d’une jolie bombe bridée pour ne pas que nous jouions avec… Mes amis avaient bien souvent un 80286, mais disposait par contre d’une carte son, d’un écran 256 couleurs et d’un lecteur 3’1/2… mais pas de disque dur, ou un bien plus petit… Mais en 1994 couleurs et son apparaitront, grâce au finance du petit frère… afin de faire progresser le développement de nos jeux Bilou et Calimero…

1993-1996

Processeur : 80386 DX 40mhz
Mémoire : 1mo
Disque dur : 20mo
Lecteur : 5'1/4 -> 3'1/2
Carte graphique : Hercules 2 couleurs -> Trident VGA 256 couleurs
Ecran : monocrhome -> VGA 14'
Carte Son : PC Speaker -> Master Boomer -> Sound Galaxy Pro 2
OS : MS-DOS / Windows 3.11
Magasin : CHG
Musique : Scream Tracker III
Image : Delux Paint
Vidéo : /
Jeux : Grand Prix Circuit, Keen Commander, Moktar, Formula One Grand Prix, Prehistorik 2,  Monkey Island, Day of the Tentacle, Game Maker

Lire la suite Lire la suite

De la Bliip Bliip s.v.p.

De la Bliip Bliip s.v.p.

Bon, je ne vous cacherais pas que je travaille depuis maintenant plusieurs moi sur un projet de nouvel album qui sera essentiellement orienté “Chiptunes”, de la musique au sonorité électroniquement très épurée comme les vieux ordinateurs et consoles de notre enfance pouvaient nous en offrir. Je n’entre pas aujourd’hui dans les détails, mais c’est l’occasion de vous faire découvrir d’autres petites trouvailles dans un même registre.

Tout d’abord Lost Floppies un album “best of” de Dubmood musicien oldschool du monde de la Demoscene travaillant actuellement avec Rez dans le mythique groupe Razor 1911. L’album était même temporairement disponible en mode collector, une édition originale que j’ai pu me procurer ! Entre divers titres composés pour des Cracktro et Keygen on retrouve par exemple You can do it but not like we do it, un titre que j’avais remixé en 2003 !

Autre découverte plus que sympathique, l’album Adventures in Pixels de l’américain Ben Landis. Les sonorités se cantonne un peu plus à la NES avec quelques instruments un poil plus moderne, mais des mélodies dignes des titres de Koji Kondo et Nobuo Uematsu sur cette console. L’album se présente clairement comme une aventure vidéo-ludique au travers de l’univers créé par Ben Landis. Le résultat est d’autant plus agréable à découvrir avec le support Comic Strip dessiné pour chacune des pistes de l’album.

Enfin, le nouvel album de Beek 7bits Date : Robot Love, connu comme Chiptune tracker m’a tout d’abord séduit par sa pochette. Les titres font un peu plus référence au monde du Sound Tracker des sonorités rapelant régulièrement les sons des trackers Amiga.

Jamendo à la rescousse

Jamendo à la rescousse

Alors comme je vous le racontais, ces vacances d’été seront clairement sous le signe des travaux ! Entre la mise en place de mon Undeground et maintenant tout l’arrangement de la chambre de Charly, il fallait que je me trouve une solution pour me donner un peu d’entrain. Cela fait longtemps que je n’ai plus de baladeur MP3 et encore moins de poste de radio, m’est alors venu l’idée de voir si je ne pourrais pas écouter de la musique en streaming depuis mon petit téléphone portable… Yess, il existe bien une application Jamendo sous Android !! J’ai bien sur commencé par y écouter mes albums Cyborg Jeff déjà présents, mais bon, je commence quand même à les connaitre, alors pourquoi ne pas voir s’il n’y aurait pas de chouettes trucs tagués Chiptunes à découvrir sur Jamendo, la plateforme de musique libre !?

Et bien, j’y ai découvert de chouettes choses  de qualité, alors autant vous faire partager tout cela !

L’album Dead Pixels de LukHash (Pologne) mélange pas mal de sonorité Chiptunes au gout de C64 et de rock métal, une excellente alternative free au groupe Machinae Supremacy dont je vous ai déjà parlé. L’album Digital Memories, un poil plus soft est également de bonne qualité ! L’auteur précise d’ailleurs que l’album a été réalisé en utilisant de vraies Commodore 64 et de vraies Gameboy, ce qui ajoute une couche de respect supplémentaire à son travail !

Toujours originaire de Pologne, l’album To Bleep or not to Bleep de Jakim est à écouter d’urgence. Si vous n’avez aucune idée de ce qu’est de la Chiptunes, alors l’écoute des titres jazzy et entrainant de celui-ci me semble être une excellente manière de le faire, d’autant que bons nombres de petits effets typiques au style y sont mis en valeur… Tout cela sent clairement l’influence Demoscene !

Enfin pour terminer, remontant un peu plus au nord, Ozzed propose quelques albums Chiptunes sur Jamendo, le plus mature étant Cor Metalicum. Malgré une pochette et un titre personnellement peu engageant, cet album 8bits à la saveur 100% Nintendo NES est hautement plus intéressant que l’aguicher 8bits Empire. Ozzed nous voyage dans sa tête pour une aventure tout en pixels, entre voyage, victoire et combats épiques ! Moins cloitré dans les sonorité du chipsound NES, l’album Less than three manque un peu d’homogénité face aux deux autre albums plus récent… Divers palettes oldschool y sont utilisées, plus Cracktro et SoundTracker, je lui trouve ceci dit des mélodies plus intéressantes encore !

Voilà pour l’aventure, moi il me reste encore quelques Stuva à monter et du ménage à faire avant que Charly ne puisse découvrir sa chambre…

Il faudra peut-être que je fasse quelques propositions à Jamendo pour améliorer sont chouette player Android, dont la possibilité d’ajouter un commentaire depuis l’application ou de faire de l’écoute de ses titres et albums favoris…