Archives de
Étiquette : Kickstarter

Pacman Syndrome : Avril 2016

Pacman Syndrome : Avril 2016

Healer’s Quest – c’est vous l’doc, Doc
Healer’s Quest – c’est vous l’doc, Doc

Press-Start nous relaie l’info, la sympathique production belge Healer’s Quest jusqu’ici disponible sur iPad s’apprête à un nouveau départ dans un projet plus castard, avec l’ambition d’être présent sur Steam. Le projet se positionne d’abord en campagne Kickstarter et je vous invite à découvrir cela en détail dans cet article de SpaceCowboy.

“Prenez une bande de combattants génériques et placez-les dans un jeu de rôles aux combats en temps réel. La routine quoi. Sauf que pour les conduire à la victoire, vous n’aurez qu’une ressource : le soin. Une idée originale venue de Belgique à soutenir sur Kickstarter. (Healer’s Quest – c’est vous l’doc, Doc, Press-Start)

 

Les Chevaliers de Baphomet étaient en solde sur GOG

Les Chevaliers de Baphomet étaient en solde sur GOG

Voilà un sacré moment que je voulais découvrir le 5° épisode des Chevaliers de Baphomet. Après avoir attendu en vain une version « en boite », je me suis rabattu sur un promo -70% de la série sur GOG.com dont je vous parlais il y a quelques mois sur Press-Start.

Les Chevaliers de Baphomet en solde sur GOG
Les Chevaliers de Baphomet en solde sur GOG

Hors, voilà déjà deux ans que le dernier volet de la série est sorti après une campagne levée sur KickStarter. Il y a quelques semaines encore, les versions en boite étaient plutôt rares étaient toujours à des prix astronomiques. Je me suis donc laissé séduire par une promo diffusée sur le site GOG.com qui propose l’achat de jeux dématérialisée en « DRM Free » ! Avec une réduction de -75% vous pouviez obtenir l’ensemble des 5 titres de la série de Revolution Software au prix de 15$. Voilà l’occasion de (re)découvrir les aventures de Georges et Nicole !

Pour ma part, ce n’est qu’en l’an 2000 que j’ai découvert le premier épisode de la série sur Playstation. J’étais pourtant un grand amateur de jeux d’aventures Point & Click à la sauce Lucas Arts dans les années 90, mais les deux premiers épisodes déjà sortis à l’époque avaient su passer à travers les mailles de mes compilations de jeux. C’est qu’avec des dessins d’une telle qualité, des animations nombreuses, des cinématiques et des dialogues en français, on trouvait probablement cela difficilement en version pirate ?

Malgré des énigmes plus complexes qu’un Day of the Tentacle ou Monkey Island, j’ai plutôt bien accroché à ces deux épisodes notamment grâce à leur humour un peu british et leurs graphismes dignes d’un dessin animé et j’ai par ailleurs vraiment apprécié le 3° volet, le manuscrit de Voynich sur Playstation 2 qui a su à mes yeux réussir le passage à la 3D tant dans les environnements que dans les énigmes.

Il y a aujourd’hui 9 ans, je me lançais dans le 4° volet. Et depuis lors, seul Pendulo Software avait su me faire vivre de bons moments « Point & Click ». C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je m’apprêtais à me plonger dans ce 5° volet : La malédiction du serpent, alors que la série fête son 25° anniversaire.

Dès le départ, on retrouve avec plaisir l’ambiance des premiers épisodes de la série. Les décors sont réussis et chatoyant, l’ambiance sonore adéquate et l’histoire colle parfaitement à la série. De ce coté c’est donc une réussite mais… Coté énigme, cela m’a paru un peu léger. Je n’ai buter qu’une seule fois, sur un parchemin à traduire. Il est vrai que le jeu propose une forme d’aide bien faite pour ne pas rester coincer dans l’aventure, mais je n’en ai pas eu tellement besoin. Assez souvent, les choses me paraissaient évidentes.. et parfois même redondantes. Chipoter dans les câbles électriques, 1x, 2x… mais 4x… cela fait beaucoup ! Bref, au final… à force de discussion, il était assez facile de progresser. Cela n’a rien enlever à mon plaisir de jeu, mais j’aurais apprécier me gratter un peu plus les méninges et me garder quelques soirées de plus sur le jeu avec madame.

Pacman Syndrome : Curieux de jeux

Pacman Syndrome : Curieux de jeux

Tiens, tiens, je suis tombé sur quelques curieux projets de jeux-vidéo ces derniers temps.

Il y a tout d’abord, Please don’t touch anything, un jeu étrange dispo sur Steam dans un style rétro qui vous propose. Un bouton, et une information. N’appuyez pas sur ce bouton… y résisterez-vous ? Voilà en tout cas un jeu qui vient bouleverser les habitudes !

Votre collègue vient de partir en pause en vous priant de ne toucher à rien. Devant vous, un vieil écran de contrôle, une mystérieuse machine et une note d’instruction a priori indéchiffrable. Rien à faire, le gros bouton rouge posté pile au centre de votre champ de vision vous fait de l’œil. Et au terme d’une interminable lutte intérieure, vous ne résistez plus et appuyez. Aussitôt, la console libère un second interrupteur, que vous vous empressez d’actionner – juste pour voir. Une petite lumière rouge s’allume. Et maintenant, quoi ? (A lire sur Games Magazine.fr)

Début du mois de mai, des anciens du studio anglais Rare ont fait leur retour. Leur nouveau projet Yooka Laylee a atteint son objectif en 40 minutes sur Kickstarter (175.000 livres) et pointe déjà à plus d’un million de livres ! Il n’y a pas à dire, le financement des artistes et projets par le public, cela a dû succès ! Voici un nouveau jeu dans la veine de Banjoo Kazoie, titre phare du studio à l’époque de la Nintendo 64 qui devrait offrir un beau comeback aux jeux de plateforme en 3D.

Yooka-Laylee
Yooka-Laylee

Lire la suite Lire la suite

Pacman Syndrome : 3D moderne ou Ascii Art ?

Pacman Syndrome : 3D moderne ou Ascii Art ?

Epoque victorienne et loup-garou, voilà qui devrait plaire non ? (The Order 1886)Ce premier trimestre de l’année 2015 aura montré quelques sympathiques projets à suivre. Pendant que de mon côté, je profite de l’arrivée Resogun sur la Playstation 3, voici les différentes titres à venir sur grosses configs (la PS4 notamment) qui m’ont tapé dans l’oeil prévu pour cette année : The Order 1886, The Witcher 3, Legend of Zelda WiiU, Final Fantasy XV, Rise of Tomb Raider, Uncharted 4, Grow Home.

Epoque victorienne et loup-garou, voilà qui devrait plaire non ? (The Order 1886)The Order 1886

Je m’arrête notamment sur The Order 1886 qui mélange époque victorienne et loup garou dans un jeu au gameplay similaire à Heavy Rain et Beyond two souls… voilà qui devrait plaire également à ma petite dame.

Grow Home

Grow Home, le dernier "ptit jeu" d'Ubisoft... une première réflexion avant le retour de Rayman en 3D ?
Grow Home, le dernier “ptit jeu” d’Ubisoft… une première réflexion avant le retour de Rayman en 3D ?

Ubisoft nous annonce également un titre au moteur 3D assez réussi et avec une approche visuelle assez “rétro” qui m’aurait fait penser à un titre “Indie” plutôt que sorti du studio français. Grow Home est intriguant et préfigure peut-être d’une amorce d’un retour de Rayman en mode 3D après la réussite de Rayman Origins et Legend.

Ce titre qui semble sortir de nulle part est l’œuvre de Reflections, un petit studio anglais composé de 8 personnes et racheté par Ubisoft en 2006. Il s’agit habituellement d’une équipe d’appoint pour les gros projets d’Ubisoft. Ainsi sur 2012, ils ont travaillé sur Far Cry 3, Just Dance 4, Just Dance 2014, Watch_Dogs et The Crew, en collaboration avec les autres studios de l’éditeur. (Un article à approfondir sur le JDG)

Crosix THTheme Hospital – Crosix TH

Madame sera également heureuse de savoir que Les Sims 4 sont enfin dispo sur MAC ! Néanmoins en attendant, elle pouvait compter à défaut d’un vrai nouvel épisode à la sauce Theme Hospital d’une solution permettant de rejouer à ce bon vieux jeux de Bullfrog en haute définition.

Comme nous l’explique l’équipe de SiteGeek, le titre est téléchargeable gratuitement sur la plateforme Origin d’Electronic Arts. Cependant, cette version n’est disponible qu’en anglais et dans la résolution d’écran d’époque… Pas très joli.

Or il existe un projet d’adaptation du code source sur Github du nom de “CrosixTH” qui permet de modifier et améliorer le moteur de Theme Hospital. Il devient alors possible d’y jouer en français, sans les bugs et en haute définition ! Merci Gwen et merci BLow pour ces infos croisées.

Starr Mazer

Et pour en finir avec les jeux en pixel, j’ai été assez bluffé par les deux projets suivants. Tout d’abord Starr Mazer qui a commencé sa campagne Kick Starter dans un projet de jeux de shoot’m up / Aventure visuellement très très réussi dans un esprit “Day of the Tentacle de l’espace”…. le tout sur des bandes son de C-Jeff, l’autre… pas moi ;) Bref, voilà un jeu que je garde à l’oeil et que j’espère voir débarquer sur une plateforme “console” plutôt que sur Steam.

Proto Raider

Et pour clôturer,… voyons encore plus “root” que les jeux en pixels, … les jeux en AsciiArt avec Proto Raider dispo sur PC, MAC et iOS. Aurions-nous osé ce genre de chose à l’époque en EP Basic, Pype ;)

 

 

Pacman Syndrome : L’actu du printemps 2014

Pacman Syndrome : L’actu du printemps 2014

Je n’ai pas vraiment les jeux-vidéo en tête en ce moment, vous l’aurez remarqué. J’ai néanmoins mis de coté une série d’article depuis le début d’année. Il y a tout d’abord deux titres de jeu d’aventure point & clic que je garde l’oeil. Broken Age, un titre des anciens de chez Lucas Arts qui est sorti en début d’année sur PC et Deponia qui vient d’être porté sur la Playstation 3.

Broken Age
Broken Age

Pour ceux qui auraient loupé le train, commençons par un petit rappel des faits entourant Broken Age. Derrière celui qui fut d’abord connu sous le nom de Double Fine Adventures se cache l’un des maestro du point’n click de LucasArts, Tim Schafer, l’un des créateurs de titres aussi cultes que Monkey Island, Day of the Tentacle, Full Throttle ou encore Grim Fandango, bref, un maître du jeu d’aventure corsé et rigolo. C’est à Tim Schafer et à Double Fine Adventures que l’on doit l’explosion du phénomène du financement participatif via Kickstarter, lorsque ce dernier a demandé des fonds pour produire un point’n click à l’ancienne, vous savez, le genre dont soi-disant personne ne veut plus si l’on écoute certains éditeurs. Après un développement que l’on imagine un tantinet chaotique, le jeu s’est finalement vu scindé en deux actes dont le premier, déjà disponible à ceux ayant financé le projet, sera accessible à tous le 28 janvier. La suite, ce sera sans doute au printemps, livrée gratuitement bien évidemment. Donc pour l’heure, penchons-nous sur ce premier chapitre qui fait figure de prologue et plante surtout un scénario plus riche qu’il n’en a l’air. (Un test à lire sur JeuxVideo.com)

Final Fantasy
Final Fantasy

Sur Playstation 3, c’est le nouvel épisode de Final Fantasy qui fait l’actualité. FFXIII-2 est d’ailleurs passé entre les mains de l’équipe de Be-Games. Pour ma part, je n’avais absolument pas été emballé par l’ambiance du titre original et même si les mécaniques de jeu ont été revue, je n’ai guère l’envie de me replonger dans ce monde trop complexe. Je ne suis d’ailleurs pas le seul à me dire que l’esprit de Final Fantasy s’est un peu perdu…

Depuis maintenant 26 ans, la série des Final Fantasy fait incontestablement partie du panthéon du jeu vidéo. La saga est tellement ancrée dans le paysage vidéoludique que les noms “Chocobo” ou encore “Sephiroth” parlent à n’importe quel gamer aux quatre coins du globe, qu’il ait touché un FF ou qu’il l’évite comme la peste. Toutefois, on ne peut pas vraiment dire que la série vive actuellement ses plus belles heures de gloire. En mettant à part les MMO, la trilogie Final Fantasy XIII, dont la dernière partie Lightning Returns sort la semaine prochaine, est loin de faire l’unanimité. Certes, peu de gens nient que Final Fantasy XIII reste un bon jeu, mais dans l’esprit des joueurs, on est loin des critères d’excellence d’autrefois, de ces épisodes que l’on cite régulièrement comme faisant partie des meilleurs J-RPG de tous les temps. (Un article à lire sur JeuxVideo.com)

C’est d’ailleurs cet article qui m’a poussé à aller découvrir Bravely Default sur 3DS, qui il faut bien l’avouer nous replonge dans les bons moments de la série Final Fantasy…

A Default d’un nouveau Final Fantasy

Pendant que Les Numériques nous offre un amusant poisson d’avril en présentant la nouvelle console de Nintendo en test, la Super Nintendo , la toile laisse glisser quelques informations concernant la prochaine console de Big N qui pourrait s’appeler la Nintendo Fusion. (NDLR, 2018 : On est assez proche au final de ce que sera la Switch !)… Et puis il y l’annonce officiel de la sortie de Super Mario Kart 8 qui risque de faire exploser, enfin, les ventes de WiiU !

La firme de Kyoto travaillerait donc sur la relève de la 3DS et de la Wii U. Une suite plutôt logique des choses, sauf que le hardware des deux machines aurait déjà été dévoilé. Ces informations relayées par le site Nintendo News (connu comme sérieux) ne sont pas officielles. Ces consoles, nommées Fusion DS et Fusion Terminal, pourraient faire fonctionner les jeux 3DS et Wii U, ainsi que de nombreux nouveaux titres. De nombreuses interactions seraient prévues entre les deux machines. L’article indique des spécificités techniques grandement revues à la hausse par rapport aux consoles Nintendo actuelles. (A lire sur le Journal du Geek)

Sur device Mobile, Little Big Adventure vient de ressortir de son placard grâce à DotEmu alors qu’Atari tente un renouveau de la licence Roller Coaster Tycoon. Botanicula qui fut encensé sur PC et MAC débarque de son côté sur iPad, peut-être enfin l’occasion de tester ce titre ?

Enfin, je terminerais avec Child of Light, tout nouveau jeu de UbiArt exploitant le moteur graphique de Rayman Legend/Return dans une aventure plus mature semble-t-il, mais tout aussi poétique !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer