Archives de
Catégorie : Mes passions

BDs, RétroGaming, DemoScène, Musique, Photographie, Montage vidéo,… et bien plus encore !
Spotify, non merci.

Spotify, non merci.

Rien à faire, la musique dématérialisée, cela ne me parle pas sous ce format payant.

Entre 119€ et 179€ par an (en fonction de l’abonnement 1 utilisateur ou famille) !!! A ce prix vous pensez écouter ce que vous voulez. En réalité vous écoutez les propositions que Spotify ou autre vous propose.

Pour 119€, vous pouvez vous achetez facilement 10 albums CD neufs des artistes qui vous plaîsent, ou des compilations. On trouve les dernières nouveautés pour 15€ contenant parfois 100 hits.

Si vous voulez écouter un peu de vieux trucs, c’est encore mieux. Brocantes, Cash Express, Vinted… Il y a moyen de trouver de bons albums à 1 ou 2€ pour toute la famille.

Vos CDs, vous les ripper légalement en MP3 sur votre téléphone, iPad et autoradio, sur les appareils de chacun des membres de la famille intéressés, voilà qui est bien moins coûteux que les 179€ d’abonnement famille non ?

Vous pourriez même encore en revendre quand vous avez fait le tour du sujet.

Alors , ou donc est l’avantage de ces Abonnements musicaux !?

Lire la suite Lire la suite

Le Père Noël arrive avec des cadeaux au studio Petite Snorkys !

Le Père Noël arrive avec des cadeaux au studio Petite Snorkys !

Waouw, comme chaque année, nous avons passé ce premier Weekend d’octobre à préparer le décor des prochains Shootings Noël 2022 qui seront organisés du 13 au 27 novembre chez Petite Snorkys Photography à Esneux… à quelques minutes de Liège.

Mais, Oh Oh, Surprise, voilà que le Père Noël en personne est venu nous rendre visite ! Les étoiles brillaient dans les yeux de notre petite Rose. Mais Père Noël, que nous vaut cet honneur ? Vous viendriez rendre visite aux enfants lors de certaines de ces journées, mais c’est incroyable… Et quoi ? Vous avez de beaux cadeaux dans votre hotte !!! Mais dites-moi tout Père Noël !!

Une Xbox Serie S à gagner chez Petite Snorkys !
Une Xbox Serie S à gagner chez Petite Snorkys !

Mais c’est fantastique, les familles pourront déposer une petite lettre dans la boite aux lettres du studio pendant leur shooting afin de pouvoir remporter l’un des 4 super-cadeaux suivants :

– Un console XBOX Serie S
– Un bon cadeau d’une valeur de 60€ de Jeux de Société
offert par Le Monde de Balda à Beaufays.
– Un bon cadeau d’une valeur de 50€
offert par la Librairie Long Courrier à Tilff
– Une bûche de Noël 6 personnes offerte par les boulangerie Chez Blanche

Voilà qui amène encore un peu plus de magie dans l’air à ces moments à partager en famille à l’approche des fêtes de fin d’année. Une manière inoubliable de capturer vos souvenirs !

Envie d’en savoir plus ?

Retrouvez toutes les informations sur le concours sur la page Facebook de Petite Snorkys Photography et sur le site web.
Réservez vite votre séance sur l’agenda en ligne !

Lire la suite Lire la suite

Récupérer les jeux PSOne achetés depuis la PlayStation 3, sur sa PlayStation 5

Récupérer les jeux PSOne achetés depuis la PlayStation 3, sur sa PlayStation 5

N’y allons pas par 4 chemins. En juillet dernier, Sony a modifié ses abonnements PlayStation en 3 déclinaisons. La plus couteuse, la Premium + permettant entre autre de joueur à une série de jeux rétro issus du catalogue PsOne, PS2 ou PS Vita. Sur le moment, j’étais plus en colère face à Sony qui propose un service Retro à prix très, très fort ! D’autant que j’étais déjà passé à la caisse pour acheter quelques versions « numériques » de certains classiques il y a 10 ans, sur ma PS3 !

Et Sony, m’a laissé faire mon râleur… Alors qu’en fait !?

Me promenant par hasard dans le catalogue de Sony afin de découvrir, le finalement bien maigre catalogue de jeux Rétro proposés, je remarque que peux télécharger le titre « L’odyssée d’Abe«  acheté il y a une dizaine d’année sur ma PS3 ! L’ensemble de mes jeux rétro volatiles acheté par ce biais n’étaient plus disponibles lors du changement de génération, migrant sur la PS4, c’est donc avec le sourire que j’ai pu télécharger à nouveau mon achat !

Certes, c’est le seul titre que je peux récupérer à l’instant, puisqu’à l’heure actuelle seule 13 titres ont été ajoutés au catalogue. Ils peuvent d’ailleurs être acheté à l’unité et non uniquement disponibles depuis l’abonnement. Ce que Sony, n’a jamais mis en avant… Nous verrons si Rayman, Pandemonium 2, Theme Hospital et Crash Team Racing viendront s’ajouter à la liste dans le futur !

Pac Man Syndrome – Septembre 2022

Pac Man Syndrome – Septembre 2022

C’est l’automne, les feuilles tombent, les enfants ont repris le chemin de l’école… et je dois bien l’avouer, je n’ai qu’assez peu le temps de jouer à des jeux-vidéo… Mais qu’importe, je garde malgré tout toujours un oeil intéressé sur les sorties de certains titres, même si, les années passant mon regard est de plus en plus étroit.

Bref, c’est aujourd’hui l’occasion pour moi de faire un petit compte rendu de ce qui m’aura intéressé depuis mon dernier billet. Et finalement, il me faudra bien admettre que les annonces de « Remake, retour et compagnie » ont souvent eu plus de succès que le reste ! En effet Final Fantasy VII, Silent Hill, Alone in the Dark, Tortue Ninja, Monkey Island, Fear Effect, Simon the Sorcerer, Kirby… la liste des retours est longue !

Final Fantasy VII Rebirth – Part 2 (PS5)

Tout d’abord en juin dernier, Square-Enix a enfin annoncé la sortie du second des trois volets de Final Fantasy VII Rebirth, l’incroyable ré-écriture sur console next-gen de l’un des meilleurs épisodes de la saga Final Fantasy sorti en 1997. Le premier volet était sorti sur la PlayStation 4 au printemps 2020, la suite est donc datée à « Hiver 2023″… Ce qui n’est déjà plus si loin ! Voilà donc un 3° « Must Have » pour notre PS5 qui j’imagine montrera le bout de son nez à la Saint Valentin.

Le teaser, relativement court laisse néanmoins voir différentes scènes qui se passeront hors de la ville de Mitgard qui avait été le point central de l’action du premier volet.


Kirby : Return to Dreamland Deluxe (Switch)

kirby return to dreamland deluxe switch
kirby return to dreamland deluxe switch

Kirby est sur tous les fronts en ce moment. Après un Kirby et le monde oublié qui transporte notre petite boule rose dans un monde ouvert en 3D au printemps, puis un mini-jeu aux pays des gâteaux cet été, Nintendo a annoncé le portage HD de l’épisode Return to Dreamland sorti fin 2011 sur la Nintendo Wii. Dans un style Plateforme tout ce qu’il y a de plus classique, alors à la fête avec le retour de Rayman Origins et New Super Mario Bros, je n’avais pas eu l’occasion de le découvrir… Et pour une fois, je suis donc très positif à la ré-édition d’un titre du catalogue de Nintendo sur la Nintendo Switch ! La sortie est prévue pour le 24 février 2023.


Return to Monkey Island (PC/MAC – Switch)

Return to Monkey Island
Return to Monkey Island

Il y a quelques mois, la grosse surprise pour les fans de vieux jeux que je suis était l’annonce d’une sortie prochaine d’un nouvel épisode de la sage Point & Clic Monkey Island avec le retour de Ron Gilbert, papa de notre Guybrush Threepwood aux commandes ! Bien évidemment, la série Monkey Island fait partie de ces jeux qui auront marqué ma vie de jour, mais aussi apportée moult déceptions. Dès le second épisodes, je n’accrochais déjà plus à la direction artistique. Les épisodes suivants n’auront jamais réussi à me donner envie de résoudre les énigmes. La version HD entièrement reliftée sortie sur PS3 puis iPad ne m’aura pas non plus fait vibrer… Et donc, je n’ai pas trop osé m’emballer sur ce nouvel épisode sorti, il y a tout juste 1 grosse semaine.

Si dans un premier temps, j’ai vu passer plusieurs articles ciblant un choix artistiques discutables,… discutables aux dires de la masse Twitter, au point de voir Ron Gilbert fait un pas sur le côté. Le jeu sorti, la presse semble plutôt conquise par ce Return to Monkey Island. J’adhère personnellement aux visuels et vidéo vues récemment, et seul peut-être l’absence d’un doublage en français m’empêche de le proposer comme activité à partager avec Ma Snorkys.

Reste une question. Y jouerais-je sur un ordinateur au Touchpad… ou sur la Switch ?

Return to Monkey Island
Return to Monkey Island

En trois décennies d’aventures, l’ineffable Guybrush a vécu bon nombre de péripéties, mais il a aussi construit sa légende. C’est d’ailleurs à travers ces notions d’héritage et de transmission que s’articule Return to Monkey Island. Le jeu ne se prive pas pour jouer la carte du fan service, jonglant habilement entre easter-eggs et autocitations. Véritable déclaration d’amour à l’un de ses plus illustres personnages, Ron Gilbert va même jusqu’à dédier un musée à la gloire de ses exploits… mais où le nom du flibustier n’apparaît jamais. Les références visuelles et narratives sont nombreuses, les joueurs et les joueuses de la première heure pourront revivre avec émotion certaines scènes cultes de la licence. Loin de sentir le grog réchauffé, ce retour sur l’île aux Singes nous rappelle aux bons souvenirs du personnage, pour des retrouvailles qu’on n’espérait plus. (Amandine Jonniaux – Journal du Geek)

Lire la suite Lire la suite

Aux bons souvenirs des Gobots

Aux bons souvenirs des Gobots

Le syndrome de Pacman et ses petites dérives m’amènent souvent à me replonger dans les jouets d’autre fois. Au milieu des années 80, alors que je n’avais pas encore 10 ans, la folie des robots avait envahi les rayons de jouets, comme j’avais déjà pu vous en faire part l’année dernière. Si l’histoire aura retenu les Transformers, ce sont essentiellement des Gobots qui auront réussi à se glisser jusque dans notre chambre. Moins imposants, moins chers et finalement mieux mis en avant avec son dessin animé diffusé en Europe sur le Club Dorothée.

Quand nous étions gamin, nous étions finalement assez peu attentifs à savoir si nous avions entre les mains un Transformers, un Gobots, un Motorized Robots, un clone… ou ce l’on appellerait ajourd’hui, un bootleg.

L’épisode dédié au Transformers de la série Toys that Made Us nous le rappelle d’ailleurs, la folie des robots transformables nous vient tout droit du Japon où plusieurs entreprises fabriques des jouets de ce genre de taille différentes. Au sein d’une même gamme certains se retrouveront vendus aux US sous le nom Transformers et d’autre non…

Gobots - Les Archives de Joe
Gobots – Les Archives de Joe

On peut retrouver une série d’informations historiques intéressantes sur les Gobots sur Les Archives de Joe. Fabriqué au Japon par Popy en 1982, ils se dénomment là-bas les Machine Robo. Ils seront importé par Tonka aux Etats-Unis et par Bandaï chez nous en Europe.

Si ceux que j’ai connus étaient assez petits et simples, il en existait pourtant des variantes plus grandes, en métal et probablement plus cher !

Je profite de ce petit article pour laisser ici la liste des modèles que j’ai pu retrouver au grès de mes chinages ensoleillé. Il faudra néanmoins, au besoin, rester attentif… Il existe en réalité bon nombre de « bootleg » de ces petits robots. Des copies chinoises d’époque qui étaient probablement vendue pour 3x rien sur le marché. Pour en avoir eu en main, il faut parfois en avoir deux à comparer pour s’en rendre compte, et sans l’aide avisée de Guillaume Duval, passionné, je n’en aurais pas fait la différence.

Il faut évidemment chercher un copyright Popy, Tonka ou Bandaï. Si rien n’apparait, c’est déjà un signe, mais il faut parfois chercher un peu, voir savoir où chercher.

La qualité des mécanismes se montre également souvent trop souple avec le temps. C’est le cas par exemple de mon Sous-Marin que je cherchais assidument depuis quelques années.

  • Cross Word – Combiner Tonka, 1986
  • Bladez – Tonka, 1985
  • Buggy Man – Tonka Poppy, 1983
  • Bullseye – Tonka, 1986
  • Cy-kill – Tonka, 1983
  • Dive Dive – Bootleg
  • Heat Seaker – Tonka, 1986
  • Leader-1 – Tonka, 1983
  • Scooter – Tonka, 1983
  • Scorp – Tonka, 1985
  • Slyjack – Tonka, 1986
  • Slicks – Tonka, 1985
  • Spay-c – Tonka, 1983
  • Stacks – Super Tonka, 1984

Si les Gobots me paraissaient assez simple, découvrir la série Super Gobots à laquelle Stacks mais également Destroyer font partie montre une approche de transformation plus complexe avec des jouets comportant beaucoup de métal. Avant de me séparer de Destroyer qui ira trouver un nouveau canon chez Guillaume, j’ai gardé quelques photos impressionnantes de ses étapes de transformations. De cette série, je me souviens rêver de la Coccinelle et d’une belle Porsche… mais de mon côté, je devais me contenter d’une petite voiture de course.

Destroyer - Super Gobots, 1984
Destroyer – Super Gobots, 1984
Destroyer - Super Gobots, 1984
Destroyer – Super Gobots, 1984
Destroyer - Super Gobots, 1984
Destroyer – Super Gobots, 1984
Destroyer - Super Gobots, 1984
Destroyer – Super Gobots, 1984