Archives par mot-clé : electronic

Goddess in my hand (2008)

Goddess in my hand (2008)Année : 2008
Style : Dance, Trance, Electro, Chiptune

Album disponible sur :  BANDCAMP | RAR | LAST.FM | JAMENDO
Promo : Mini WebSite

Réalisé par : Pierre Martin, Steve Kossouho
Avec l’aide de : Didier Rombauts, Michel Daerden, Sylvain Martin, Sabrina Santoro, Jessica Thirion, Steve Kossouho, Invince

1. Je suis plug & play
2. What is love
3. Une autre galaxie
4. Goddess in my hands
5. La Fée en rose
6. Electronic white flowers dacing
7. Desire 777
8. Transformers 2007
9. C64 Addict
10. Asteroïd Rave Party
11. Grains de poussière
12. Je suis Plug & Play ‘K93 remix’
13. Sharpness
14. C’est Extraordinaire ‘radio edit’
15. La Daerden Machine ‘web edit’

16. I am plug & play ‘instrumental’
17. Pacman Syndrome ‘geek mix’
18. Daerden Machine ‘hard 2008 remix’
19. Goddess in my hands ‘C-party mix’

Les musiques Cyborgjeff ont vu le jour en 1996 et sur la petit chaine stéréo d’un local Rhéto qu’elles testaient leur public… Bien des années plus tard, le style a changé, l’artiste a muri, et c’est sur le Web qu’elles font maintenant le tour du monde…

Après enfin, un certain succès dans sa Belgique natale, grâce à la Daerden Mania, j’ai pu faire découvrir mon style un peu particulier à tout ceux qui ont été voir un peu plus loin que ce morceau politiquement incorrecte… Pour découvrir des musiques rythmées et mélodiques mélangeant un style Dance bien de chez nous à des sons d’outre tombes électroniques, inspirés des premiers micro ordinateurs tel que le mythique Commodore 64 ou les premières consoles Nintendo, Gameboy et autres Snes…

Goddess in my hand est loin d’être mon premier album, il m’a demandé 2 ans de travail, deux fois plus qu’à l’habitude… De nombreuses remises en question et réflexions techniques…

Thanks to :

Didier Rombauts, Invice, Sabry’Z, Jessica Martin, Ordi.com, Jo Kung Fu, Michel Daerden, Fred Baker, Rob Hubbard, Chris Huelsbeck, Haddaway, Daddy DJ, Pakito, David Vendetta, GDream, B.B.E., Tom Snare, Bass Hunter, Cascada, Lasgo, Transformers, White Sensation, Les Geeks, Antares, Cyber Desire, Felix, Kinetic Power, Acapulco, 666, Medusa, Armin Van Buuren, Ayu, David Guetta, Vengaboys, Pierrick Hansen, Benni Benassi, Jaydee, Kevin Spencer, Ron Van Beucken, Pussy Cat Doll, Royal Gigolo, Edzes, Spirit & Cran, Mr Skillz, Mednezz, Nomandland, Metropolis, Scooter, New Super Mario Bros, Starwars, Pacman, Omedian, Steeve Goossens, Pype, Frédéric Duvivier, Valérie-Anne Lamarche, Crazy Man, Spaneo, Hantisse, DJ Pie, Gazus Snake, Toad, Aceman, Vincent Martin, Santo Dolce, RTL-TVI, RTC, Patrice Graillet, Kassian Germis, Marie Martin, Greg Di Palma, Yannick de Muzax, TSandy de C64 Charleroi, Toon, Yvan Reeckmans, Scott Frizz, K93, Jean-Christophe, Sandra Kowalik, Pix n Love Editions.

Produced, Edited and Distributed by Quena.be

Esperenza S.E. (1998)

Année : 1998
Style : Experimental, Electro, Dance

Album disponible sur : JAMENDO | LAST.FM

Réalisé par : Pierre Martin, Valentin Boigelot (2, 6) et Pierrick Hansen (12)
Avec l’aide de : La Chorale Tetracorde et Sylvain Martin

1. Back to the monaster
2. Voyage dans sa tête
3. Here comes the Badboy
4. I couldn’t wait anymore
5. Electronic dream symphony ‘dub system mix’
6. Comin’ 2 my haus
7. Space is my reality
8. Let me see the sky
9. Vers la source du mal
10. La danse de la pluie
11. Dans les brouillards de Londres
12. Improvisation
13. Trip to Stratos
14. U know
15. Take a chance ‘power mix’
16. On a trip to Vega ‘radio mix’
17. Barbie girl ‘CJ’s homing mix’

J’avais 19 ans et j’étais alors entrain d’ouvrir mon univers musical à de nouvelles influences. Travaillant alors sur le futur album Esperenza qui serait finalisé en janvier 1998. A cette époque, bon nombre de choses changent dans ma vie ! Et essentiellement, je quitte pour la première fois le cocon familliale pour entrer à l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) de Louvain La Neuve. Loin de mes racines et surtout des amis, je vais découvrir une autre manière de vivre, en collocation avec Didier Rombauts (Hunter) qui sera d’ailleurs plus tard mon associé chez Quena.be. Mais aussi l’univers sans pitié des Média et de la musique où l’argent et les pistons font légion… et où tous les coups sont permis !

Je m’ouvrirais aussi au Rock Métal et à d’autres musiques plus expérimentales avec Antoine Reeckmans (Toon), Damien Bruindonckx et François Janssen (d-JAFAR).. De nouvelles influences maîtresses orienteront également ce nouvel album : Le concert en plein air de Luc Baiwir marquera évidemment les titres Back to the Monaster et Voyages dans sa tête. Je découvrirais également le magasine anglais Future Music Magasine et son CD de sample qui donneront des morceaux tels que La source du Mal ou La danse de la pluie.

A coté de cela, on retrouve bien sur des titres plus Cyborgjeffiens, je veux dire de l’Euro Dance Oldschool comme Let me see the sky et U know où j’y chante mon désespoir d’être si loin de ma petite amie de l’époque.

Techniquement, c’est toujours sous Impulse Tracker II (MS-DOS) que je travaille et sur mon tout nouveau PC racheté à mon ami Cédric Vanrutten, un Cyrix 166mhz avec 16 puis 32 mo de mémoire. J’achèterais assez vite un petit Tascam Porta Studio II avec toutes mes économies d’étudiant, un multipistes sur K7 audio qui me permettra d’améliorer mes titres chantés, bien que mon micro à 200FB soit tout de même bien pourri !

La pochette d’origine avait été réalisée sous Claris Works, une suite de bureautique acheté à LLN,.. et pour cette ré-édition, j’ai choisi une photo d’époque, équipé de mon enregistreur à K7 et de ma perche micro, à la recherche de sons inédits ! Enfin, pour l’anecdote, le titre Esperenza de l’album était enfait lié à un titre cléf du même nom composé en janvier 1998, mais Valentin l’ignorait, et lorsqu’il réalisa l’album pour mon anniversaire, le titre n’y était du coup pas présent.. Il faudra attendre l’album suivant en septembre pour le voir apparaitre !

Remerciements : Valentin Boigelot (TBob), François Janssen (d-JAFAR), Pierrick Hansen (DJ 3.14), Sylvain Martin (Pype), Didier Rombauts (Hunter), La chorale Tétracorde, Aqua, Floppy B, Stéphane, Delphine Jacqmard, Bruno Quoidback (BQ), Laurent Mazzapicchi (Parmesan), Vivien Vanoirbeek (V-Drums), Rudy Boigelot, Falcon, Future Music Magasine, Luc Baiwir, ERA, Nadine Martin, Emax, Vangelis, Moby, Ronny, Will Smith

511. The New Beat hits

mixed by Cyborg Jeff (Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT

1988, j’avais alors 10 ans ! Voilà qu’alors les disques de Dorothée, Bioman, Melody et Sandra Kim n’allait plus faire mon bonheur. Non, je venais d’avoir un petit poste de radio et devenir complètement dingue de cette mode qui entrait à l’école… La New Beat, les petits badges smiley, les T-shirt smiley, du fluo et de la musique électronique à danser le dimanche matin ! Très vite je m’achetais mon premier 45tours, C in China, je m’écoutais mes premières compilation de New Beat que Stéphane, le cousin d’Alain Gillon nous fournissait… Des musiques bien en mémoire, dont les titres m’échappaient complètement, puisque je n’y connaissais rien de rien en anglais !

Clairement, Confetti’s était ce que j’aimais le mieux, peut-être tout simplement car ce groupe proposait une version édulcorée de la New Beat adulte qui déferlait dans les boites de nuit de l’époque, celle-là même qui inquiétait mes parents car directement liée à la drogue… Même mes petits badges véhiculait quelques légendes… puisqu’il se disait qu’ils étaient utilisé pour cacher de l’Acid et de la Cocaïne… Aciiiiid !!! C’était pourtant très tendance d’avoir cette déclaration de drogue dans les titres de New Beat… Il me fallait alors bien cacher ces morceaux “tabous”…

J’attendais avec impatience les soupers fromage, fête de carnaval et soirée dansante à Spaarenduin pour aller m’éclater sur C Day, Plaza et Marina !

La période New Beat ou House Music dans d’autres coin de l’Europe ne fut pas très longues, mais permis à la Belgique de se faire une jolie place dans le monde musicale électronique. Rapidement le style allait évoluer avec des groupes comme Technotronic ou 2 Unlimited lançant la Techno et l’Euro-Dance.

En 1998, j’étais alors tout content de découvrir tout d’abord un premier CD de compilation de New Beat dans un brocante de Louvain La Neuve, puis une deuxième de la même série offerte par mon ami Didier… J’allais y découvrir une série de Hits que je n’avais pas connu, me donnant l’envie de me faire un Megamix avec mon Impulse Tracker.

Ce petit mix allait donc être réalisé avec les titres suivants :

Confetti’s – The Sound of C
Erotic Dissidents – Shake your hips
King of Agreppo – Agreppo
Fatal Error – Fatal Error
Major Problem – Acid queen
B-Art – Baby want’s to ride
Explorers Of The Nile – We Are All Egyptians
Public Relation – Public Relations

1988, ten years old ! I no more want to buy LPs of Dorothée, Bioman, Melody or Sandra Kim… Now i’ve my little radio, i want to have fluo smileys and Confetti’s LPs. New Beat invaded belgian schools. I bought quickly my first vynil : C in China and listen to my first house tape compilation that Alain’s cousin recorded. I’ve just musics in mind, no title as at that time I absolutly not understand english.

For sure, Confetti’s was my favorite band, but probably cause that was Light version of House Music compare to the adult tracks that was performed in Night Club. House Music or New Beat was linked to drugs as Cocaïn and Acid… So i should realy hide some tracks at home… As an “Aciiiiiiiiid” scream will realy not welcome ! The little boy i was hardly waiting some familly and school dancing time to move on C Day, Plaza and Marina.

New Beat time was not so long but let electronic belgian music be recognised and open the door to Techno and Euro Dance style with Technotronic or 2 Unlimited.

In 1998 i was realy happy to found a CD compilation in an second hand shop of Louvain La Neuve. Then my friend Didier gave me his Take II compilation that i’ll use for this megamix.

  NEWBEAT1.IT (3,8 MiB, 233 hits)

Continuer la lecture de 511. The New Beat hits

509. Silence et contrepoint

Pierre Martin (Pierre Martin-Didier Rombauts-Damien Bruindonckx) Sony K7 recorder – MP3

Mes études à l’Institut des Arts de Diffusion de Louvain La Neuve étaient intenses. La matière était énorme, remplie de Physique, électronique, optique, acoustique, mathématique… Moi qui sortait de Math 4 et Science 3… J’avais parfois un peu de mal à tenir le rythme. Ceci dit, au coté de la matière, les travaux artistiques avaient eux encore plus d’importance. Durant toutes les vacances de Noël, j’avais réfléchis et testé une série d’idées autour du thème “silence et contrepoint” pour la 3° épreuve. Si j’avais dans un temps envisagé l’idée du silence réveillé par la fermeture bruyante de la porte de garage de chez mes parents… Je trouvais l’idée trop simple.

Clairement l’inspiration me manquait, et je m’étais alors lancé dans un truc probablement trop conceptuel, un Quidam (Didier) se préparant tranquillement son repas dans son Kot, quand quelqu’un sonne à la porte… C’est un de ses pots qui lui raconte la blague de David et du vélo (très en vogue à l’époque). Les deux compères rigolent, rigolent, et en oublie le repas sur le feu… Immangeable,… Il se contera de l’adage “Qui dort, Dîne” comme repas.

Une fable estudiantine en paysage sonore… peut-être un peu trop tarabiscotée comme projet !

Techniquement, le tout était réalisé en enregistrement sur bande K7 et un enregistreur Sony. Dans la mesure ou je n’ai pas conservé en MP3 les premiers travaux, qui n’était que pure séquences d’enregistrement (Dont une avec Mr Leblond comme prof de Gym), je suis presque sur que la réalisation finale avait été faite sur le Fostex DMT-8, banc de montage audio numérique, dont nous rêvions tous alors !

My studies at the Institut des Arts de Diffusion from Louvain-La-Neuve were not so easy. They are a lot of cursus with Physics, electronic, optical, accoustic and mathematics… It was a lot compare what i’ve have learned before. But artistic part have a lot of importance. During all the xmas holidays i’ve thought a lot about the forcoming project i should make called “Silence and contrepoint”. It means making a audio project with silence and sounds that wake up life… First i’ve just thought about car door, but i was not so enthousiam by that project… Time missing me and the i’ve try this may be too conceptual student’s fable…

  Silence et contrepoint (3,0 MiB, 224 hits)

502. Grungee : Popcorn

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – S3M

Et pourquoi ne pas mettre un petit Popcorn dans la B.O. de ce Grungee hein ? Pour pas mal de trentenaires geeks de ma génération, je pense que Popcorn est un casse brique pour vieux PC assez réussi pour l’époque… Pour les plus jeunes, cette mélodie doit coller à l’affreuse grenouille nudiste sur sa moto volante,… Pour moi, Popcorn, c’est ce drôle de vinyl au drapeau américain avec de vieux sons synthétiques des années 70, l’un de mes préférés de la collection de mon paternel. Les popcorns s’est comme des fleurs, ça a de jolies couleurs…


YouTube Direkt

Hey, why not including Popcon in the Grungee’s B.O. hmm ? For some geeks of my generation, Popcorn was an old casse brique for realy AT-XT PC computer, for younger it probably let you remember those arwful crazy frog… but for me, Popcorn was that funny LP with an american flag and some kwel old seventies electronic sounds…

  GRUN3.S3M (136,7 KiB, 345 hits)

499. Electronic dream symphony (Dub System Mix)

Cyborg Jeff (Martin-Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
Track 5, Esperenza S.E. (1998)

Vous aurez bien sur reconnu la mélodie de ce titre bien sympathique composé quelques mois plutôt, qui n’avait pas pu trouver sa place sur l’album Summer Island. Le nouvel album Esperenza se préparant intensément, j’avais eu envie de revoir un peu l’arrangement Bass & Beat de cette symphonie électronique avec quelques samples issus des CD Future Music Magasine. Le résultat était plutôt réussi, de quoi me donner du peps alors que je comptais encore les semaines avant de revoir Delphine !

Sure, you have recognised the kwel melody of this track i have written few month ago and that was not finally take place in the album Summer Island. But the forcoming one, Esperenza will receive this new version with a brand new Bass & Beat arrangement, using some samples from my CD Future Music Magasine. The result is great and gave me some energy to continue compting weeks before i’ll see Delphine.

  ELEDRES3.IT (1,9 MiB, 348 hits)

  Track 5, Cyborg Jeff - Electronic Dream Symphony (Dub System Mix) [Esperenza] (5,3 MiB, 591 hits)

488. Never waiste my time

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
Track 12, Soft Xmas (1998)

Aaah un bon petit module qui se termine ! Il était temps, car il est vrai que la masse de boulot à l’IAD est important, couplé à un manque de concetration… Bref, voilà un titre un peu Funk (inspiré de quelques samples de ce titre de BaseHead), et dédicacé à Mr Siroul, mon prof de Lutherie éléctronique !

Ah, c’est claire qu’annoncer que l’on a un cours de lutherie électronique, ça le fait quand même plus que d’avoir un cours de Math hein ! Clairement le panel de matière que j’allais apprendre à l’IAD (Institut des Arts de Diffusion) étaient vraiment génial… Dans ce cours, le prof avait amené un “vieux” synthé à génération d’onde, afin d’en apprendre le fonctionnement, ainsi que tout ce qui touche au MIDI…

Ceci dit, j’espère aussi que ce module finira par arriver aux oreilles de Jogeir Liljedahl en Norvège, car je dois vraiment lui dire qu’il est vraiment le maître du Soundtracking…

Bon, un dernier petit coucou à vous tous : Hunter, Dams, Centwafers, Tony, Pyp, Franc, Tom, les filles (Valérie, Ingrid, Kathia,…), Pype, Vi, Parmy, Tchierri, Tbob, Doudou, Steph, Piek, JedD, Stef, Seb, Ced,…

Ce titre aurait pu avoir sa place sur l’album Esperezna, mais il faut savoir que l’édition de celui-ci fut une surprise réalisé par mon ami Valentin, aillant lui-même sélectionné les titres de l’album… Ce n’est donc qu’un an plus tard que Never waiste my time se retrouvera dans la compilation Soft Xmas, pré-quelle de l’album Last Trip on my Ship.

Aaah, i’ve finally finish a new sound track… It was time ! But i should admt that i was working hard at the IAD. So here is a funk song inspirated from some samples of Basehead and dedicated to my electronic luthery professor, Jacques Siroul.

Yep, it was most fun to tell that i have that cursus compare having Mathematic… Well, I remember when Mr Siroul arrived at school with a oldschool synthesizer, like a Yamaha DX7 to learn waves and MIDI functions…

Well, also hope this song will arrive to Jogeir Liljedahl’s hears,… cause he is the SoundTracker master !

  SIROUL.IT (265,6 KiB, 322 hits)

  Track 12, Cyborg Jeff - Never waiste my time [Soft XMAS] (3,7 MiB, 114 hits)

406. Electronic Dream Symphony (Special Extended Dream)

Cyborg Jeff (Martin-Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Il faut bien admettre que la banque de samples apporté par Pierrick fin mars s’était avérée être très inspiratante ! Je m’étais donc lancé courant avril dans une symphonie électronique, mais rien à faire,… quelque chose sonnait faux… C’est pour finir mon frangin Pype qui se jour là allait trouver le petit changement à apporter à ELEDRES.IT pour le rendre parfait !

Cette version aurait clairement mérité sa place sur mon prochain album, Summer Island, mais là aussi, lors de la sélection avec Valentin, Electronic Dream Symphony passera à la trappe… En 98, il se retrouvera pourtant sur l’album Esperenza dans une version remaniée…

Coucou à Tbob, Doudou, DJ Nelson, Pierrick, JedD, Parmy et Pype !

I should admit that the sample’s bank given by my friend Pierrick Hansen in march was main inspiration source ! So in april, I began to work on an electronic symphony, but… there was something that sounded wrong ! That day, my brother Pype had a look on it and found what’s the problem !

That version should realy included on the album Summer Island, but as i’ve allready explained, we should Tbob and I make a selection of tracks… Anyway, a new version would be present in my album Esperenza in early 1998.

  ELEDRES2.IT (1,7 MiB, 360 hits)

388. Action Custom

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – S3M

Morceau électronique imaginé pour un style de jeu à la Bio Menace (Probotector à la sauce MS-DOS) que j’avais appelé Action Custom… Ceci dit, plus un pretexte pour réaliser ce titre qu’autre chose..

Electronical music written for a Bio Menace like game i’ve called Action Custom…. Anyway just a pretext to write that kind of song than a real project…

  AC.S3M (114,3 KiB, 253 hits)