Archives par mot-clé : Euro Dance

570. U wanna dance (with the DJ)

Cyborg Jeff (Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
Track 1, Eyes Dreams S.E. (1998) – Track 16, We Want More (2006)

Depuis le début de l’année, j’avais pu “grandement” améliorer la qualité de mes créations comme j’en avais parlé, notamment grâce à de nouveaux sons, ouvertures musicales mais également le passage de 8 puis 16mo de mémoire.

Tascam Porta Studio 2
Tascam Porta Studio 2

J’avais également fait l’acquisition d’un Tascam Porta Studio II qui devait me permettre d’améliorer grandement l’ajout de voix dans mes compositions sur Impulse Tracker. Je pouvais alors enregistrer sur cette K7 recorder 4 pistes mono la bande son pour ensuite enregistrer jusqu’à 3 variantes de chants que je pouvais ensuite digitaliser et importé dans mon logiciel de M.A.O.

Cependant, jusqu’ici hormis le projet “Let me see the sky” en fin d’année 1997, aucun projet n’avait abouti jusqu’à ce stade, même “Encore une chance” faisait partie des titres potentielles. Je ne suis plus si certain des raisons à cela, mais j’ai en mémoire que soit j’avais dû renvoyer l’appareil qui n’était pas conforme, soit ce dernier avait pris beaucoup de retard de livraison.

Il aura donc fallu attendre 4 mois avant de retrouver un titre d’Euro Dance chanté à la sauce Cyborg Jeff permettant de mettre en avant ce bon technologique, y compris de la Stéréo grâce à ma nouvelle carte son pouvant enfin gérer la stéréo en 44Khz… Tout en évitant de perdre tout le travail, ce qui avait un peu trop souvent tendance à arriver !

Dédicacé tout spécialement à Carine, TBob, Tog, KLR, Pype et Pierrick, les paroles étaient assez basiques et devait tenir dans la mémoire de la machine. Le style se voulait être proche de mon groupe fétiche 2 Unlimited et ainsi que le dernier morceau du groupe de New Beat belge Confetti’s : Pump ‘m up your hands.

Je vous en parlerai très prochainement, la version “album” que l’on retrouvera sur le nouvel album “Eyes Dreams” qui sortira en septembre 1998 sera revue en collaboration avec mon ami TBob afin de mélanger les meilleurs éléments de cette version et de la “CJ’s Homin’ Mix’ qui sera composée quelques jours plus tard.

Reste qu’au jour d’aujourd’hui, je n’ai toujours pas trouvé la source d’où a été samplé le “Ahouwaouha” utilisé en amorce du morceau.

Refrain : 

U wanna sing
and u wanna dance
give me strange feeling
make my soul in trance

Couplet : 

Dance the night
Dance the night away
Feel the vibe
I’m your best Deejay

Gimmick : 

If u clap your hands
I’ll give you dance
U could make some noise
U know that I enjoy !

Till that new year 1998, i had the opportunities to grow up sound quality from my new creations with new sounds sure but also with some hardware optimization as for instance using a computer with 16mo of memory !

Anyway, i’ve also bought a Tascam Porta Sutdio II that let me do better vocal arrangements in my new songs. I was able to use a K7 tape as a 4 tracks mono recorder that let me add 3 different singing parts synchronized with the instrumental song. Then i was able to digitalise and import it in Impulse Tracker II.

Anyway, except with the project Let me see the sky in the end of year 1997, no other project was ready for that, also “Encore une chance” that I imagine finished with my friend Tbob. I’m not sure of the reasons, but it was possible that i should wait a long time before the Tascam was delivered.

So it took 4 month before Cyborg Jeff proposed a new Euro-dance vocal song that let you show this technological advancement, also including stereo as my new sound card was now able to manage Stereo with 44khz audio output !

Especially written for my friends : Carine, Tbob, Tog, KLR, Pype and Pierrick, the lyrics was probably basics as they should fit inside the memory of the computer. I remember i’d like to be close to 2 Unlimited style and also have something in the mood of the last New Beat tune from Confetti’s : Put’m up.

Next time i’ll tell you the story of the “album” version rethinked with my friend Tbob…

  WORK12.IT (2,0 MiB, 2 871 hits)

537. Encore une chance

Cyborg Jeff (Pierre Martin-Valentin Boigelot-Sylvain Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT

Et bien, voici clairement un chouette petit morceau d’Euro-Dance sorti trop tard pour l’album Esperenza et trop tôt pour le suivant, alors qu’il était vraiment plein de promesse. Avec un chouette petite mélodie et un arrangement bien sympathique, il avait également pour lui un texte à chanter plutôt réussi, écrit avec Valentin Boigelot et un dernier couplet écrit par Pype.

Je pense que j’avais en tête de l’enregistré en Duo avec Tbob (Valentin) et mon nouveau Tascam, mais les éléments ne sont jamais mis en place.

Il se pourrait bien que la mélodie d’origine ai été imaginée avec Valentin sur ton synthé ou sur sa guitare, plus tout à fait certain…

Couplet 1
 Je suis loin, si loin de toi
 J'ai tant besoin, besoin d'il était un fois

Refrain

 Laisses moi une chance
 pour reconquérir ton cœur
 Je veux transformer
 mes souffrances en bonheur

Pont

 Tu es pour moi unique au monde
 Alors pourquoi en chercher une autre
 Oh encore un chance

Couplet 2

 J’étais si bien, tout contre toi
 Main dans la main comme autre fois

Couplet 3

 Je veux plus rêver, d'autres histoires
 Des comptes de fées, j'en veux  tous les soirs

Well, here is a kwel Euro Dance track, unfortunatly finished to late to be in Esperenza album but to early for the forcoming album. I’ve made happy tiny melodies and arrangements, have worked with Tbob & Pype on the lyrics and i’ve in mind to record it in Duo with Tbob and my brand new Tascam Porta Studio… but we never do it.

  WORK7.IT (378,9 KiB, 237 hits)

Esperenza S.E. (1998)

Année : 1998
Style : Experimental, Electro, Dance

Album disponible sur : JAMENDO | LAST.FM

Réalisé par : Pierre Martin, Valentin Boigelot (2, 6) et Pierrick Hansen (12)
Avec l’aide de : La Chorale Tetracorde et Sylvain Martin

1. Back to the monaster
2. Voyage dans sa tête
3. Here comes the Badboy
4. I couldn’t wait anymore
5. Electronic dream symphony ‘dub system mix’
6. Comin’ 2 my haus
7. Space is my reality
8. Let me see the sky
9. Vers la source du mal
10. La danse de la pluie
11. Dans les brouillards de Londres
12. Improvisation
13. Trip to Stratos
14. U know
15. Take a chance ‘power mix’
16. On a trip to Vega ‘radio mix’
17. Barbie girl ‘CJ’s homing mix’

J’avais 19 ans et j’étais alors entrain d’ouvrir mon univers musical à de nouvelles influences. Travaillant alors sur le futur album Esperenza qui serait finalisé en janvier 1998. A cette époque, bon nombre de choses changent dans ma vie ! Et essentiellement, je quitte pour la première fois le cocon familliale pour entrer à l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) de Louvain La Neuve. Loin de mes racines et surtout des amis, je vais découvrir une autre manière de vivre, en collocation avec Didier Rombauts (Hunter) qui sera d’ailleurs plus tard mon associé chez Quena.be. Mais aussi l’univers sans pitié des Média et de la musique où l’argent et les pistons font légion… et où tous les coups sont permis !

Je m’ouvrirais aussi au Rock Métal et à d’autres musiques plus expérimentales avec Antoine Reeckmans (Toon), Damien Bruindonckx et François Janssen (d-JAFAR).. De nouvelles influences maîtresses orienteront également ce nouvel album : Le concert en plein air de Luc Baiwir marquera évidemment les titres Back to the Monaster et Voyages dans sa tête. Je découvrirais également le magasine anglais Future Music Magasine et son CD de sample qui donneront des morceaux tels que La source du Mal ou La danse de la pluie.

A coté de cela, on retrouve bien sur des titres plus Cyborgjeffiens, je veux dire de l’Euro Dance Oldschool comme Let me see the sky et U know où j’y chante mon désespoir d’être si loin de ma petite amie de l’époque.

Techniquement, c’est toujours sous Impulse Tracker II (MS-DOS) que je travaille et sur mon tout nouveau PC racheté à mon ami Cédric Vanrutten, un Cyrix 166mhz avec 16 puis 32 mo de mémoire. J’achèterais assez vite un petit Tascam Porta Studio II avec toutes mes économies d’étudiant, un multipistes sur K7 audio qui me permettra d’améliorer mes titres chantés, bien que mon micro à 200FB soit tout de même bien pourri !

La pochette d’origine avait été réalisée sous Claris Works, une suite de bureautique acheté à LLN,.. et pour cette ré-édition, j’ai choisi une photo d’époque, équipé de mon enregistreur à K7 et de ma perche micro, à la recherche de sons inédits ! Enfin, pour l’anecdote, le titre Esperenza de l’album était enfait lié à un titre cléf du même nom composé en janvier 1998, mais Valentin l’ignorait, et lorsqu’il réalisa l’album pour mon anniversaire, le titre n’y était du coup pas présent.. Il faudra attendre l’album suivant en septembre pour le voir apparaitre !

Remerciements : Valentin Boigelot (TBob), François Janssen (d-JAFAR), Pierrick Hansen (DJ 3.14), Sylvain Martin (Pype), Didier Rombauts (Hunter), La chorale Tétracorde, Aqua, Floppy B, Stéphane, Delphine Jacqmard, Bruno Quoidback (BQ), Laurent Mazzapicchi (Parmesan), Vivien Vanoirbeek (V-Drums), Rudy Boigelot, Falcon, Future Music Magasine, Luc Baiwir, ERA, Nadine Martin, Emax, Vangelis, Moby, Ronny, Will Smith

511. The New Beat hits

mixed by Cyborg Jeff (Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT

1988, j’avais alors 10 ans ! Voilà qu’alors les disques de Dorothée, Bioman, Melody et Sandra Kim n’allait plus faire mon bonheur. Non, je venais d’avoir un petit poste de radio et devenir complètement dingue de cette mode qui entrait à l’école… La New Beat, les petits badges smiley, les T-shirt smiley, du fluo et de la musique électronique à danser le dimanche matin ! Très vite je m’achetais mon premier 45tours, C in China, je m’écoutais mes premières compilation de New Beat que Stéphane, le cousin d’Alain Gillon nous fournissait… Des musiques bien en mémoire, dont les titres m’échappaient complètement, puisque je n’y connaissais rien de rien en anglais !

Clairement, Confetti’s était ce que j’aimais le mieux, peut-être tout simplement car ce groupe proposait une version édulcorée de la New Beat adulte qui déferlait dans les boites de nuit de l’époque, celle-là même qui inquiétait mes parents car directement liée à la drogue… Même mes petits badges véhiculait quelques légendes… puisqu’il se disait qu’ils étaient utilisé pour cacher de l’Acid et de la Cocaïne… Aciiiiid !!! C’était pourtant très tendance d’avoir cette déclaration de drogue dans les titres de New Beat… Il me fallait alors bien cacher ces morceaux “tabous”…

J’attendais avec impatience les soupers fromage, fête de carnaval et soirée dansante à Spaarenduin pour aller m’éclater sur C Day, Plaza et Marina !

La période New Beat ou House Music dans d’autres coin de l’Europe ne fut pas très longues, mais permis à la Belgique de se faire une jolie place dans le monde musicale électronique. Rapidement le style allait évoluer avec des groupes comme Technotronic ou 2 Unlimited lançant la Techno et l’Euro-Dance.

En 1998, j’étais alors tout content de découvrir tout d’abord un premier CD de compilation de New Beat dans un brocante de Louvain La Neuve, puis une deuxième de la même série offerte par mon ami Didier… J’allais y découvrir une série de Hits que je n’avais pas connu, me donnant l’envie de me faire un Megamix avec mon Impulse Tracker.

Ce petit mix allait donc être réalisé avec les titres suivants :

Confetti’s – The Sound of C
Erotic Dissidents – Shake your hips
King of Agreppo – Agreppo
Fatal Error – Fatal Error
Major Problem – Acid queen
B-Art – Baby want’s to ride
Explorers Of The Nile – We Are All Egyptians
Public Relation – Public Relations

1988, ten years old ! I no more want to buy LPs of Dorothée, Bioman, Melody or Sandra Kim… Now i’ve my little radio, i want to have fluo smileys and Confetti’s LPs. New Beat invaded belgian schools. I bought quickly my first vynil : C in China and listen to my first house tape compilation that Alain’s cousin recorded. I’ve just musics in mind, no title as at that time I absolutly not understand english.

For sure, Confetti’s was my favorite band, but probably cause that was Light version of House Music compare to the adult tracks that was performed in Night Club. House Music or New Beat was linked to drugs as Cocaïn and Acid… So i should realy hide some tracks at home… As an “Aciiiiiiiiid” scream will realy not welcome ! The little boy i was hardly waiting some familly and school dancing time to move on C Day, Plaza and Marina.

New Beat time was not so long but let electronic belgian music be recognised and open the door to Techno and Euro Dance style with Technotronic or 2 Unlimited.

In 1998 i was realy happy to found a CD compilation in an second hand shop of Louvain La Neuve. Then my friend Didier gave me his Take II compilation that i’ll use for this megamix.

  NEWBEAT1.IT (3,8 MiB, 235 hits)

Continuer la lecture de 511. The New Beat hits

498. Let me see the sky

Cyborg Jeff (Martin) Impusle Tracker II – Cyrix 166, Tascam Porta Studio – IT
Track 8, Esperenza S.E. (1998)

La fin de l’année 1997 approche, et j’en profite alors pour finaliser la plupart des titres en standby pour mon futur album dont le titre n’est alors pas encore choisi. La version instrumentale de ce titre m’inspirait beaucoup, j’aimais beaucoup la mélodie que je lui avais trouvée et l’organ bass à la sauce Robin S. était vraiment chouette ! Il ne lui manquait plus qu’un bon texte et du chant ! Coté texte, j’avais bien sur toujours en tête Delphine, et bien que nous ne pouvions pas nous voir encore avant un bon moment, je gardais en espoir que nous verrions lors d’un petit séjour à Sun Park avec la famille Boigelot ! Petit à petit, les paroles prennaient forme, plus qu’à les mettre en musique… et là un titre allait vraiment m’influencer : Shadows of the Night de DJ Bobo. Bien sur dans ce titre, c’est essentiellement la partie orchestrale mélangée à ce titre Euro-Dance qui me plait… mais également le thème musicale, le chant… J’avais du coup envie d’apporter à mon titre ce sentiment d’une chorale qui chante sur de la Dance… L’occasion rêvée d’utiliser mon tout nouveau Tascam Porta Studio-2 offert par ma Mamy des Villes pour progresser dans mes études à l’IAD !

Si au cours, nous pouvions bâver sur les Fostex à pistes audio numériques, avec ce petite appareil, je pouvais transformer une simple K7 audio en un support me permettant d’enregistrer en 4 pistes. Une piste pour la bande son en mono, puis trois autres pour enregistrer les voix. Cela peut vous paraître assez basique, mais je peux vous dire qu’à l’époque, fin 1997, je me retrouvais vraiment dans un cran bien supérieur musicalement, et pouvait envisager plein de chouettes nouveaux projets… Seul l’exécrable qualité de mon micro Phillips à 200Fb posait problème…. Une fois chacune des pistes enregistrée, je pouvais ensuite les digitalisée une par une pour être intégrée dans Impulse Tracker… Une par une ?? Oui bien sur, cela me permettant depuis mon logiciel de piloter chacune d’elle séparément, tout en aillant pu les enregistrer en live pendant que j’écoutais le résultat !

Allé Joyeux Noël à vous !

Couplet 1. 

Let me see your eyes
 Oh please don't be shy, baby
 Let me see the sky
 Oh please let me fly, baby

Refrain. 

Come with me
 Come in an other story
 Follow me
 Follow the marks of your dreams

Couplet 2. 

Your my energy
 Simply my sunshine, Baby
 Let me see the sky
 Oh please let me fly, Baby

End of the year 1997 approaching and i worked hard to finish some standby tracks for my forcoming and untitled album. The instrumental version of this song realy inspirated me. I realy liked the melody and the Organ Bass sounding like Robin S. It needed again a great lyrics and vocals ! I still had in mind Delphine as if we was not able to see us, but realy hoped we’ll meet us at a forcoming Sun Park rendez-vous with the Boigelot familly. Step by step i’ll find the text i want to sing, and you should know i found a lot inspiration in the EuroDance song of DJ Bobo : Shadows of the night. Sure there it was a mix of orchestral instrument and Euro Dance… and i would like to mix Dance with a choral vocalisation. So it’s realy the best moment to train my brand new Tascam Porta Studio-2 !

At the IAD i had the opportunity to use numeric audio table from Fostex, but here for a cheaper price i would be able to transform a simple Audio Tape to a 4 track recording system ! On track for the music and three for vocals. It seems now a basic solution, but for the end of 1997 it was a realy step forward for me ! I just lost some quality with this stupid Phillips microphone…

Well when each tracks were recorded, i digitalised it to re-included it in Impulse Tracker.

Bien des années plus tard, le futur grand Spaneo me fit l’honneur de quelques Bootleg déjà prometteur tel que Madonna – Music VS Cyborg Jeff – Let me see the sky !

  LMSTSKY.IT (1,5 MiB, 752 hits)

  Track 8, Cyborg Jeff - Let me see the sky [Esperenza] (5,5 MiB, 630 hits)

487. U know

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
track 14, Esperenza S.E. (1998)

Bien, pour ceux qui n’avaient décodé l’info laissé dans les derniers tracks, malgré les kilomètres, je m’étais donc remis avec Delphine… et évidemment, cela m’avait inspiré quelques musiques. U know avait été écrit pendant le mois de novembre, et les voix enregistrée un peu avant décembre via le super pédalier d’effet de mon frangin Pype, avant d’être ré-intégrée dans ce morceau EuroDance au rythme lui aussi un peu syncopé.

I realy love you, you know
 that's wat you have written on the paper
 I add forever

I just say I love you so
 caus' I don't have another word
 except forever

Yes I am so far to tell
 that I am so mad of you

Yes I can repeat again
 now I wait a sign of you

Well, for the one who didn’t have decoded the informations left in my last tracks, i was back with Delphine as if she was so far… Sure it was inspirated some songs. U Know was written during november and the voices was recorder few days before decembre with the great sound effect material of my brother Pype. Then i integrated that in an Euro Dance syncoped track !

  UKNOW.IT (3,0 MiB, 205 hits)

  Track 14, Cyborg Jeff - U know [Esperenza] (6,2 MiB, 499 hits)

403. Say that you love me

Cyborg Jeff feat. DJ Nelson (Martin-Bissot) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Et donc comme convenu, Nelson Bissot, le cousin de Delphine passait ce mercredi à la maison pour découvrir Impulse Tracker et enregistrer un petit morceau dans mon mini home studio. Ooh, bien mini ce Home Studio, mon brave Pentium 120 et une petite table de mixage très ancienne plus utile pour séléctionner la source vers ma chaine-hifi, que pour enregistrer le son du micro…

Pourtant le résultat est plutôt sympa, un titre Dance qui me fait un peu penser à du Dr Alban ! … le tout composé et écrit en moins d’une heure !! Il aurait d’ailleurs mérité se retrouver sur l’album Summer Island…

Ref.         Say That You Love Me
I’m Waiting
Say That You Love Me
But you stay There

Coup 1  I’d like to be with you my baby
It’s my Dream
I’d like you look to me my baby
But you never do it

Coup 2  Sometimes I hope you understand me
But you don’t
Sometimes I hope you just speak with me
And you just let me there

So well, mister Nelson Bissot, the Delphine’s cousin came that wednesday in my mini home studio, discovering Impulse Tracker… and finally recorded this 1 hour Euro-Dance song that let me thing to Dr Alban… That song was kwel and would be on the album Summer Island, anyway in the moment i choosed the song with Tbob, i should leave some intersting songs…

  STYLNES.IT (2,1 MiB, 140 hits)

400. You’re my sun (Dance Mix)

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Waouw, voilà une jolie performance réalisée avec mon modeste Pentium 120 tout de même… en ce mois de mai 97, je poussais Cyborg Jeff et mon concept d’Euro-Dance d’un cran en avant, avec ce premier titre Dance de qualité plus qu’honorable pour du Sound Tracking, tenant sur un peu plus de 2mo, je parvenais à ajouter refrain et couplets à une mélodie composée quelques mois plus tôt… Je me permettais même quelques 2° voix dans le couplet… Bref, un style que j’allais approfondir au fils de mois, et qui serait au centre du prochain album !

Coté écriture, c’était de l’anglais tout gentil, mais bien suffisant pour le genre…

Tu es mon soleil et je suis ta mer.
C’est pourquoi je cours dans tes rêves
Tu es ma chance et je suis ton premier
C’est pourquoi je danserai avec toi toute la vie !

Coucou à Delphine Jacqmard et Tbob (Valentin Boigelot)

Refrain :

You’re my sun
And i’m your sea
That’s why I run
In your dreams

You’re my chance
And i’m your first
That’s why i’ll dance with you
for ever

Couplet :

Look at me, my baby
I want you, I love you
Think to me, my baby
It’s for you, only you

Waouw, here is a great perfomance realised with my modest Pentium 120mhz isn’t it ? I push up my Cyborg Jeff’s Euro-Dance concept one step forward with this good quality Dance Track for a Sound Tracker creation. With 2mo i was able to add some vocals on that melody i’ve written some month ago, and also added second voices… Well first song from a long list of Cyborg Jeff’s dance track, especially for the forcoming album…

  URMYSUN.IT (1,3 MiB, 160 hits)

361. Hey Mister DJ

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – S3M
track 9, Divagation S.E. (1997-2003)

Je vous en parlais hier, la petite impro Dance introduite dans mon Dance Mix 9 méritait plus que cela… Dès le lendemain je voulais mettre à profit l’idée et les sons “modernes” issus des titres de Double Vision, un orgue tiré de Black Box et quelques autres sons du Roland E38 de Laurent

Hey mister DJ, n’est pas un titre Eudo-Dance mémorable, il n’est pas le premier, mais il annonce une nouvelle branche que j’exploiterais plus en profondeur dans les mois à venir !

Il se fera pourtant une place sur l’album Divagation, en lieu et place du Dance Mix 7… Puis en septembre 97, je lui grefferais quelques paroles, lui donnant un statut Euro-Dance et une place dans l’album suivant !

I told you yesteraday about the impro Dance introducing my Dance Mix 9. So the day after, i decided to work around that melody, using the modern dance instrument samped from Double Vision, Black Box organ and some other sounds from the Parmy’s Roland E38.

Hey Mister DJ was not a memorable Euro-Dance song, it was not the first, but i was the start of a new orientation i have given to Cyborg Jeff creations.

It found a place in my album Divagation, in place of the Dance Mix 7, and in spetembre 1997 i’ll recorded some lyrics to give it a better Euro-Dance touch !

  DJD.S3M (1,0 MiB, 328 hits)

  track 9, Cyborg Jeff - Hey mister DJ [Divagation S.E.] (4,2 MiB, 10 014 hits)

320. Give me the night

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker – Pentium 120 – S3M
Piste 11, Divagation S.E. (1997-2003)

Divagation (pochette originale)Voici donc ma première Dance Music de l’année 1997, alors encore dans mon esprit toute simple, inspirée de Culture Beat – Mr Vain, un grand classique, et utilisant d’ailleurs quelques samples de la version sound tracker de ce dernier réalisée ar The Lord. Le tout limité à du 6 pistes afin d’être compatible avec le player S3M de mon frangin…

Et oui, le titre n’a pas alors de grande prétention… pourtant à force de l’écouter et il me plaira de plus en plus, et pourrait être concidéré comme mon premier grand tube Euro-Dance… cette version “instrumentale” se retrouvera d’ailleurs sur mon premier album CD : Divagation, en avril 1997, avant de recevoir quelques paroles au mois de mai.

Petit coucou à JedD (Jean-Denis Magis), Tbob (Valentin Boigelot), Parmy (Laurent Mazzapicchi), V-Drums (Vivien Vanoirbeek), Pierrick Hansen, Valyum (Romuald Dispa) et Natacha (et oui… encore Natacha)

Here is my first Dance Music of the year 1997. just a basic one inspirated from the classic Culture Beat – Mr Vain and using some samples from the soundtracker version realised by The Lord… limited to 6 track format of the S3M player developped by my brother Pype.

Anyway this non pretention euro dance song began to take place in my heart… this instrumental version will be find in my first CD Album : Divagation in april 1997 and I’ll write some lyrics for the song few weeks later…

  GIVEMEZN.S3M (76,3 KiB, 615 hits)

  track 11 - Cyborg Jeff - Give me the night [Divagation] (4,3 MiB, 537 hits)