Archives par mot-clé : 1997

Albums

Cyborg Jeff - Super CJ Land - 2013

Depuis mes débuts, j’ai toujours voulu avoir “MES” albums ! J’ai d’abord commencé avec des K7 audio, jusqu’à ce que mon ami Vivien dispose d’un Pentium 100 flambant neuf, équipé d’un graveur CD. Le premier Album CD “Cyborg Jeff” verra donc le jour en avril 1997, et voici la liste de ceux qui suivirent.

Certains albums ont été ré-édité (d’où le S.E.) et en fonction de l’importance de ces modifications, je les ai fait remonter ou non dans l’ordre chronologique. Tous ces albums sont téléchargeables sur le Web, mais parfois de manière anarchique et donc non cliquable depuis cette page. N’hésitez donc pas à me contacter pour avoir l’URL d’un album dont le packaging n’est pas disponible !

From start, i would like to have MY albums ! So i began to record my songs on Audio K7 waiting my friend Vivien Vanoirbeek had a brand new computer with CD recorder. So my first CD Album was burned in april 1997 and here is the list of the next CDs.

Somes was re-edited and compare to the importance of that modifications i had moved it in the chronological order.

CD Albums

 

Album - Super CJ Land - 2013 - Cyborg JeffPaquet Cadeau 2010Goddess in my handWe want more Cyborg JeffBoué VillePopbsterv_alb_fairytalesCJ's World RemixLet the sun shineLa guerre des pâquerettesPast Present FuturePixelizationCrossing over the sceneHTML Questa l'affolerNéantExpression sentimentaleY2Kday after daysAnd what's about the love now ?Here comes my best ofTogether n Iv_alb_lasttriponmyshipSESoft XmasEyes DreamsEsperenzaSummer IslanddivagationPlaner n'est pas jouerv_alb_gimmeanamiga

 

CD Singles

Cyborg Jeff vs Gdream feat. Sabry’Z – Une autre galaxie (2009)
Cyborg Jeff feat. Jessica Martin – La Fée en rose (2008)
Cyborg Jeff feat. Sabry’Z – What is love ? (2008)
Cyborg Jeff – C64 Addict (2007)
Cyborg Jeff – Asteroïd Rave Party (2007)
Cyborg Jeff feat. DJ Daerden – La Daerden Machine (2007)
Cyborg Jeff – Je suis Plug & Play (2007)
Cyborg Jeff feat. DJ Daerden – C’est Extraordinaire (2006)
Cyborg Jeff – A Smile on your Face (2005)
Cyborg Jeff – No more Virus in Heaven (2005)
Cyborg Jeff – Summer night fever (2005)
Cyborg Jeff & Gdream – Perfection (2003)
E-Motion – I Want 2003 (2003)
Cyborg Jeff & Gdream feat. Astrid B. – L’amour est un soleil (2003)
E-Motion – I Want (1998)
E-Motion – Feeling (1998)
S.S.S. – Viens au Soleil (1997)

K7 Albums

Use my Keyboard to make an Earthquake (1998)
Esperenza (1997)
The Summer Time (1997)
If my name was DJ Innovation (1997)
Divagation (1997)
Trip to Ferrières (1997)
Planer n’est pas jouer (1997)
A journey in my mind (1996)

Eyes Dreams S.E. (1998)

Année : 1998  (ré-édition : 2009)
Style : Dance, Trance, New Age

Album disponible sur : Jamendo | Last FM | Spotify | Amazon

Réalisé par : Pierre Martin, Valentin Boigelot, Cédric Otte et Pierrick Hansen
Avec l’aide de : Sylvain Martin, Marie Martin, Didier Rombauts, et Cédric Roland

 

1. U wanna dance with the DJ ‘CJ & Tbob homing mix’
2. Calling for your love
3. I’ll be with you ‘Tbob reshorted intro’
4. On va danser ‘Live’
5. Communication ‘The Gigi’s mix’
6. Eyes dream ‘Adam version’
7. Rendez-moi mes rêves ‘Dub system mix’
8. I gonna life my life with you
9. Speed Di. ‘Prevention mix’
10. Vega is a paradise ‘CJ’s ultimate mix’
11. Message for KLR’s clouds
12. Give me the music ‘The Hotton DJ’s summer’
13. Pleasure zone
14. Titanic ‘Len D.C. mix’
15. Esperenza theme
16. Fires
17. In a virtual life
18. Play at CJ-land
19. Océanne 3D
20. Carine
21. Anne & Lumière
22. Quand de tes yeux coule une larme

Septembre 1998, Tbob (Valentin Boigelot), terminions la mise en boite de mon nouvel album “Eyes Dreams” après y avoir travaillé toutes les vacances… Enfin presque. Ce nouvel album comporte 3 parties aux styles différents : DanceBorg, et ces musiques Euro-Dance chantée à la sauce 2 Unlimited, CJ & DJ avec des titres plus Techno – Trance et enfin, petite nouveauté, un dernière partie plus soft au nom de Cyborgelis.

Cyborg Jeff - Eyes Dreams - Original Cover - 1998L’année 1998 fut une année difficile pour moi. Loin de tous, à Louvain la Neuve et sachant pertinemment que mes études d’ingénieur du son me mènerait vers une impasse, je me retrouvais également en plein soucis de santé, puisque dès le mois de février, un rendez-vous est pris pour une coupure de la tête à l’hôpital en juin… Enfait, une opération sous hypnose de la thyroïde… Bref, si le début de l’année est tout de même prolifique, mettant à profit le nouveau matériel, dont le Tascam Porta Studio II me permettant de pouvoir mettre des voix de manière plus aisée sur mes morceaux Dance, la découverte de beaucoup de nouveau sons dans Future Music Magasine, importée d’Outre Manche, mais également le passage à 32 m° de mémoire sur mon petite Cyrix, les vacances ne permettront pas autant de chose, puisque ma convalescence me laissera dans l’inquiétude de retrouver une voix acceptable pour chanter !! (Cf le titre “On va danser” où Tbob doit prendre la partie principale…)

Depuis le concert de Luc Baïwir en octobre 1997, je me suis donc intéressé à la musique dites “New Age”, surtout connue via des artistes tel que Vangelis et Jean-Michel Jarre, mais musique également très proche de qui s’appellera la Scénemusic, de la musique électronique issue du monde de la DémoScène. Bref, la dernière partie de l’album s’ouvre donc à des créations plus orchestrales, moins “dance”, avec des mélodies de Piano,… Un style qui lui aussi attirera de nouvelles oreilles…

Enfin pour la petite histoire, un album du nom de “Earthquake from my keyboard” aurait du voir le jour fin du printemps 1998, mais sans accès à un graveur CD à Louvain la Neuve, il ne sera disponible qu’en version K7 Audio. Quelques titres de celui-ci se retrouveront donc dans le projet “Eyes Dreams”, c’est l’occasion donc découvrir ce “Lost Album” dans cette nouvelle version S.E. (ici, Titanic et Rendez-moi mes rêves en titre bonus)

Remerciements de l’époque :

2 be 3 – 2 Unlimited – Alain Rinallo – Anne Trapletti – Benoit ‘Maf’ – Casio –  Charcosset – Carine Seron – Cédric Otte – Cédric Roland – Dance Ejay – Delphine Jacqmard – Didier Rombauts – Dimitri – DJ Bobo –  Double You –  Excalibure – Fabian L’heureux – Future Music Magazine – Gala – GEM – Gigi D’Agostino – Intermission – Julie Monard – Laurent Mazzapicchi – Loft – Luc Baïwir – Lyle – Madradeüs – Marie Martin – Miko Mission – Nexus – Pierrick ‘DJ 3.14’ Hansen – Pherplexter – Robert Miles – Roland – Rudy Boigelot – Rudy Klein – Serious Beat – Stefano Paganelli – Sylvain Martin – Thierry Dubois – Titanic – Unity Mixers – Valentin Boigelot – Virtual Music – Vivien Vanoirbeek – Yero – Xpo 

eyesdreamSE copie

Avec ton casque

I-Idea (P.Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Encore un peu de récup’ pour garnir ce projet d’album I-Idea autour de notre vie estudiantine à l’IAD. Reprenant la bande son de mon tube “Viens au Soleil“, le nouveau texte était l’un des plus réussi sur le sujet et qui nous rappellera pour longtemps ces moments de notre vie ! A ce moment le nom du groupe n’était pas encore I-Idea, mais bien Les Garçons Épicés, bien sur un clin d’oeil au Spice Girls… bien entendu les Garçons Épicés seraient donc : CJ Piet (Pierre Martin), Hunter (Didier Rombauts), Dams (Damien Bruindonckx) et Toon (Antoine Reeckmans)

Couplet 1.

        C'est Tim qui nous a présenté, comment nous arnacher
 Ta Prise de son va commence, Tu vas pas rigoler

Refrain 1.

     Avec Ton casque et ta p'tite perche
 les filles ne regarderons plus que toi
 J'ai mes 2 piles et ma K7
 et le potard au bout de mes doigts

Pont 1.

       Pousse sur rec, module ta voix, sature pas
 Met la bonette, faits pas de noeuds, c'est mieux comme ca

Couplet 2.     

Il faut passer au magasin, réserver ta valise
 Et note les dates dans ton calpins, ou David pique sa crise

Couplet 3.  

Et quand tu passeras au Nagra, faudra pas paniquer
 t'as beau connaitre ton mode d'emploi, c'est pas partie gagnée

Couplet 4. 

La mollette noire a l'intérieur, retiens bien sa couleur
 et si tu n'fais aucune erreur, alors c'est toi l'meilleur

Refrain 2.      

Avec ton casque et ta grande perche
 C'est tout Louvain qui s'mar'ra de toi
 J'ai mes 12 piles et des réserves
 et avec ca des crampes dans les bras

Pont 2        

Met le mille hertz, nettoie les têtes de ce Nagra
 Mets une bonnette, un tatayet pour pas prendre froid

Esperenza S.E. (1998)

Année : 1998
Style : Experimental, Electro, Dance

Album disponible sur : JAMENDO | LAST.FM

Réalisé par : Pierre Martin, Valentin Boigelot (2, 6) et Pierrick Hansen (12)
Avec l’aide de : La Chorale Tetracorde et Sylvain Martin

1. Back to the monaster
2. Voyage dans sa tête
3. Here comes the Badboy
4. I couldn’t wait anymore
5. Electronic dream symphony ‘dub system mix’
6. Comin’ 2 my haus
7. Space is my reality
8. Let me see the sky
9. Vers la source du mal
10. La danse de la pluie
11. Dans les brouillards de Londres
12. Improvisation
13. Trip to Stratos
14. U know
15. Take a chance ‘power mix’
16. On a trip to Vega ‘radio mix’
17. Barbie girl ‘CJ’s homing mix’

J’avais 19 ans et j’étais alors entrain d’ouvrir mon univers musical à de nouvelles influences. Travaillant alors sur le futur album Esperenza qui serait finalisé en janvier 1998. A cette époque, bon nombre de choses changent dans ma vie ! Et essentiellement, je quitte pour la première fois le cocon familliale pour entrer à l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) de Louvain La Neuve. Loin de mes racines et surtout des amis, je vais découvrir une autre manière de vivre, en collocation avec Didier Rombauts (Hunter) qui sera d’ailleurs plus tard mon associé chez Quena.be. Mais aussi l’univers sans pitié des Média et de la musique où l’argent et les pistons font légion… et où tous les coups sont permis !

Je m’ouvrirais aussi au Rock Métal et à d’autres musiques plus expérimentales avec Antoine Reeckmans (Toon), Damien Bruindonckx et François Janssen (d-JAFAR).. De nouvelles influences maîtresses orienteront également ce nouvel album : Le concert en plein air de Luc Baiwir marquera évidemment les titres Back to the Monaster et Voyages dans sa tête. Je découvrirais également le magasine anglais Future Music Magasine et son CD de sample qui donneront des morceaux tels que La source du Mal ou La danse de la pluie.

A coté de cela, on retrouve bien sur des titres plus Cyborgjeffiens, je veux dire de l’Euro Dance Oldschool comme Let me see the sky et U know où j’y chante mon désespoir d’être si loin de ma petite amie de l’époque.

Techniquement, c’est toujours sous Impulse Tracker II (MS-DOS) que je travaille et sur mon tout nouveau PC racheté à mon ami Cédric Vanrutten, un Cyrix 166mhz avec 16 puis 32 mo de mémoire. J’achèterais assez vite un petit Tascam Porta Studio II avec toutes mes économies d’étudiant, un multipistes sur K7 audio qui me permettra d’améliorer mes titres chantés, bien que mon micro à 200FB soit tout de même bien pourri !

La pochette d’origine avait été réalisée sous Claris Works, une suite de bureautique acheté à LLN,.. et pour cette ré-édition, j’ai choisi une photo d’époque, équipé de mon enregistreur à K7 et de ma perche micro, à la recherche de sons inédits ! Enfin, pour l’anecdote, le titre Esperenza de l’album était enfait lié à un titre cléf du même nom composé en janvier 1998, mais Valentin l’ignorait, et lorsqu’il réalisa l’album pour mon anniversaire, le titre n’y était du coup pas présent.. Il faudra attendre l’album suivant en septembre pour le voir apparaitre !

Remerciements : Valentin Boigelot (TBob), François Janssen (d-JAFAR), Pierrick Hansen (DJ 3.14), Sylvain Martin (Pype), Didier Rombauts (Hunter), La chorale Tétracorde, Aqua, Floppy B, Stéphane, Delphine Jacqmard, Bruno Quoidback (BQ), Laurent Mazzapicchi (Parmesan), Vivien Vanoirbeek (V-Drums), Rudy Boigelot, Falcon, Future Music Magasine, Luc Baiwir, ERA, Nadine Martin, Emax, Vangelis, Moby, Ronny, Will Smith

525. Sweet Smoke (CJ’s ultimate mix)

Cyborg Jeff vs DJ 3.14 (Pierrick Hansen-Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT

Prepare your ears for an experiment you won’t forget ! Ah clairement Sweet Smoke – Space9.XM était alors l’une de mes compos préférées de mon ami Pierrick Hansen et depuis un bon moment j’avais très envie de la retravailler ! J’allais donc revoir la structure du morceau, ajouter quelques samples, des drums plus agressifs tirés de The Director (Thunderdome XI), un son de bass de Lanchinhouse, des SFX de Comotion et un instrument pour le theme réalisé avec en mélangeant quelques sons de mon Roland E68.

J’avais bien eu le temps de faire ce titre, de retour en urgence de Louvain La Neuve suite à un malaise important… Bref, 3 heures de travail, il était temps d’éteindre ma lampe et de me mettre au lit.

Ceci dit, ce Sweet Smoke ne finira alors pas sur un de mes albums, je pense qu’avec un peu de recul, je n’étais plus si content du résultat, d’ailleurs, il repassera à la moulinette quelques années plus tard.

Pierrick apprécia assez bien ce remix, et d’ailleurs un SPACE9_2.XM verra le jour au mois d’avril, une version qui je pense est inspirée de mon remix, mais à la sauce XM Pierrick, puisqu’il n’avait pas de quoi utiliser les fichiers Impulse Tracker sur son PC.

Prepare your ears for an experiment you won’t forget ! For sure Sweet Smoke (SPACE9.XM) was at that time my favorite track of my friend Pierrick Hansen and i would like to remix it since few weeks… During those end of january 98 i should be come back early in Seraing and then i had finally some times to work on this project, after 3 hours of work, sampling new sounds from Thunderdome XI : The Director, Lanchinhouse, Comotion and also from my Roland E68.

Anyway Sweet Smoke will not included in the next Cyborg Jeff’s album. Later i will not so enthousiast by quality result and that’s why i rework on it few years later. But Pierrick like this new version. I found a SPACE9_2.XM finished in april 1998 inspirated from my remix but with more Piek&Fast Tracker touch as i can’t use easely the .IT format.

  SPACE9EE.IT (2,0 MiB, 328 hits)

  SPACE9.XM (1,6 MiB, 266 hits)

  SPACE9_2.XM (772,5 KiB, 305 hits)

522. Esperenza Theme

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
track 15, Eyes Dreams S.E. (1998), track 3, Cyborgelis (1998-2018)

Esperenza, message d’amour et d’espérance.
Construisons un nouveau monde.
Ou rien que pour toi, construisons notre nouveau monde…

Au delà de ces quelques mots plein d’espoir que j’avais alors écrits, sentant qu’entre Delphine et moi, la distance commençait vraiment à rendre les choses compliquées, c’est surtout ici une toute nouvelle histoire qui s’écrit dans ma vie musicale. Ce titre, signé Cyborg Jeff, est tout de même vraiment bien différent de tout ce que vous avez pu entendre jusqu’ici ! Bien sur, il est dans la continuité de mon ouverture musicale que l’on pouvait déjà ressentir dans Back to the monaster ou Voyage dans sa tête, mais j’étais arrivé ici à m’affranchir d’un rythme électro carré afin de vraiment composer quelques choses de complexe et mélodique, plongeant entièrement dans la New-Age.

Il est donc bien certain que l’écoute de l’album de Luc Baiwir et Madradeus et mon ouverture aux mondes des sons à l’IAD ont beaucoup apporté à tout ceci, mais il me semble important d’ajouter à toutes ces influences celle de mon coloc Didier Rombauts. Avec ces nombreuses années de piano, les compositions de Didier sur mon synthé de temps à autre m’avaient donné à moi aussi l’envie de pousser plus en profondeur des thèmes mélodiques, sans l’appui de mon ordinateur. A laisser mes doigts se promener sur les touches du piano, à laisser les notes prendre leur personnalité… Une note de piano a une âme… Et pour l’heure, avec mon Impulse Tracker, cette âme ne pouvait vivre… C’était là clairement que le logiciel Midi qu’utilisait Didier montrait les faiblesses de mon outil. Durant plusieurs mois, je travaillais sur ce titre, sur ces différentes phrases, sur les sons tirés de mon Roland E68 qui s’y prêtaient le mieux… L’enregistreur Midi intégré à mon synthé n’était pas suffisant pour donner vie à mon morceau, et ce Cakewalk était vraiment trop barbare… J’avais donc décidé d’échantillonner mon synthé en jouant les notes à des intensités différentes… Oh ce n’était certes pas original, d’autres y avaient pensé avant moi, mais le résultat et surtout le plaisir de composition en devenait bien différent… Cyborg Jeff pouvait devenir pianiste…

Esperenza allait peut-être m’ouvrir de nouveaux horizons ? Et je voulais donc que celui-ci soit la pièce centrale de mon nouvel album au titre éponyme… Mais il n’en fut pas ainsi. Souvenez vous que les albums de Cyborg Jeff étaient de purs produits artisanaux. Le premier avait été réalisé chez mon ami Vivien, quant au deuxième, nous l’avions avec mon ami Tbob graver chez un pirate informatique sur-équipé. Début 1998, les graveurs de CD étaient encore assez rares, et Esperenza devait en principe être une fois de plus réalisé sur le PC de Vivien pendant les vacances de Carnaval… Mais lors de mon anniversaire surprise, mon ami Valentin me fit l’immense plaisir de m’offrir mon “nouvel” album, basé sur une très bonne sélection de titres, très proche de mon choix,… mais ne pouvant inclure Esperenza Theme, puisqu’il n’avait pas encore eu l’occasion de l’entendre !

Esperenza, love and hope message. Let’s build a new world, let us build our new world… Beyond those words of hope i’ve written few years ago when i felt i’m loosing my girlfriend Delphine, it’s here a new chapter written for musical Cyborg Jeff life. Did you realy here such kind of music here till now ? For sure, tracks like Back to the monaster or Voyage dans sa tête, was a first step in this new direction, as opening the doors of the sounds and music world i’ve made entering at the IAD, have hearing the album of Luc Baiwir and Madradeus.

But my friend Didier Rombauts have also an important impact on those new style of music. He often played on my keyboard and with his long years of Piano, i’ve seen other way to write song and especially how a piano’s note could have a soul… With my Impulse Tracker, for now, i was now able to that.

After long month of working on this track on my Roland E68, i’ve decided that using the MIDI recorder nor Cakewalk was enough to write that new song. So i’ve decided to sample my synthesizer with different intensity and with those sample i’ve find a new way to track musics… Now Cyborg Jeff could be a pianist !

May be Esperenza will open me new ways ? I hope so, and I realy would like this new track was the main part of my new album. That’s why i call it Esperenza too. This one should be burn in february with my friend Vivien, as my first CD Album Divagation. Remember, at that time, lot of computer don’t have CD Burner ! Anyway, i received a wonderfull gift from my friend Valentin Boigelot for my birthday few days later… My new album, recorded by himself with the perfect tracks… but without Esperenza, as at that moment, he has never heard it !! That why Esperenza Theme was not present on the eponyme album !

  ESPER.IT (2,7 MiB, 422 hits)

  ESPE_000.MID (2,0 KiB, 150 hits)

  Track 15 - Cyborg Jeff - Esperenza Theme (Eyes Dreams) (unknown, 2 470 hits)

Continuer la lecture de 522. Esperenza Theme

520. P.P.P. Audio Demo

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – S3M

Mr d-jAFAR rentré chez lui, je continuais à explorer les possibilités des nouveaux sons réalisés avec Smorphy. J’imaginais alors ceux-ci lié à une bibliothèque audio ré-utilisable pour tous les jeux P.P.P. Team Software ou dès lors, seule la partition S3M 8 pistes seraient différentes, ce qui ferait gagner en espace disque… Tel était donc le but de ce P.P.P. Démo mixant différents genres… C’était ceci dit sans compte la taille très importante pour l’époque des fichiers WAV de rendu FM, faisant grimper le fichier S3M à un joli 3 mo !

Mister d-jAFAR back at home, i investigated more the options i had with this new samples realised with Smorphy. I imagined an audio library that could be re-used in all P.P.P. Team games where each track was only the partition in S3M 8 tracks format. That should let us save space disk. Anyway i won’t imagine that all those WAV files from FM render turn around 3mo !

  PPPDEMO.S3M (3,2 MiB, 254 hits)

508. Chboing, Chboing, la vache

Cyborg Jeff (Martin-Boigelot-Jacqmard) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT

PC FUN 33 - janvier 1998Mmmm, taquin que nous sommes Tbob et moi ! Nous avions piégé Delphine, en l’enregistrant lire un article du PC FUN, histoire de faire un petit morceau humoristique, Installer une carte graphique, c’est moins simple que de regarder une vache ! Voilà qui donnait un peu de couleur à la bande son de So Cool. J’espère que Delphine nous pardonnera cela un jour,… d’avoir ressorti cela des archives !

Mmmm, TBob and I, tricky we are have recorded Delphine reading a strange article on the PC FUN. Then we have add those voices on the Dance arrangement “So Cool” i’ve made few month before. Hope she’ll forgive us one day… To have get it out of the archives !

  CHBOING.IT (2,1 MiB, 331 hits)

Module Pack 1997

L’année 1997 avait donc commencé en découvrant les nouvelles capacités et fonctions d’Impulse Tracker, découvert dans un magazine bradé chez GB… Plus de pistes, plus d’effets, des instruments plus réalistes. Dès le mois d’avril j’allais pouvoir graver mon tout premier album CD : Divagation avec l’aide de mon ami Vivien Vanoirbeek. Mes compos étaient alors toujours très orientée Trance/Dream, comme la fin 1996, inspirée par B.B.E., Faithless et Robert Miles.

Petit à petit, j’allais donc pouvoir entrer dans un style de musique que j’affectionne tout particulièrement, la Dance Music chantée et ce motivé par mes amis Tbob (Valentin Boigelot) et Delphine… Tous ces titres se retrouvant alors essentiellement dans l’album Summer Island à la fin de l’été. Un été productif d’ailleurs, durant lequel j’allais tourner le clip de Viens au Soleil dans le studio de Didier Rombauts, avec qui je partirais quelques semaines plus tard faire mes études d’Ingénieur du Son à Louvain-La-Neuve.

Nous créerons là, X-Perimental Association from LLN où je me tenterais à de nouveaux styles et de nouvelles inspirations, mais aussi une utilisation d’un matériel d’un cran supérieur… Tout cela prenant vie début 98 avec l’album Esperenza.

Cette archive contient donc un peu plus de 230 modules composés durant cette année 1997, essentiellement sous le logiciel Impulse Tracker, avec quelques écarts sous Fast Tracker II et Cakewalk Express.

97 year begin with discovering the new function of Impulse Tracker, more tracks, more effects, instrument power ! In april i burn my first CD album “Divagation” with Vivien Vanoirbeek. Those tracks are always oriented to trance/dream song, as in 1996 inspirated from BBE, Faithless and Robert Miles.

Then i switch to vocal dance music, a style of music i really like and motivated by my new “trackers friend” Tbob (Valentin Boigelot) and my girlfriend Delphine. those specific songs then appeared in the second album “Summer Island”.

After a long productive summer, during i recorded the movie clip of Viens Au Soleil with Didier Rombauts and Valentin Boigelot, i’ll move to Louvain La Neuve to follow study of Sound Ingineer.

I’ll go there with Didier, and we create X-Perimental Association from LLN that lead me to experimental music… those song appear in the album “Esperenza”.

This archive contains 235 files in IT, XM, S3M and MP3

Those tracks are written with differents friends :
Pierrick Hansen
DJ Dim (Dimitri Laermans)
Parmesan (Laurent Mazzapicchi)
Tbob (Valentin Boigelot)
Sébastien Valenti
Stefan Bastin
Pype (Sylvain Martin)
JedD (Jean-Denis Magis)
Guillaume Jacqmard
DJ Nelson (Nelson Bissot)
Cédric Vanrutten
Thierry Dubois
Didier Rombauts
André Rombauts
D-Jafar (François Jansen)

  1997_cyborgjeff_fullpack_31052011.rar (119,5 MiB, 429 hits)

507. Brazil

Cyborg Jeff (Martin) Roland E68 – MID

Et bien, je pensais vraiment ne plus pouvoir ré-ouvrir mes quelques rares fichiers MIDI conserver sur disquette, puisqu’aucun lecteur ne pouvait les lire… Le problème était en réalité lié à un format MIDI artisanal lié à mon “vieux “Roland E68. En effet, la plupart de mes compos MIDI de l’époque était en réalité des fichiers enregistrés en direct, avec donc de nombreuses petites approximations. C’est que ce “bon vieux” Roland E68 était alors mon tout nouveau joujou dans lequel j’avais investi toutes mes économies de caissier chez Delhaise, le nec plus ultra, compatible MIDI, bender, son de piano magnifique et comble du bonheur, un lecteur de disquette me permettant de sauvergarder et relire mes performance live !

J’ai dans un premier temps pu récupérer l’arrangement du slow composé à l’époque pour Delphine, dont le résultat est plus fidèle que la version IT que j’avais conservée.

Focalisons nous maintenant sur Brazil, un titre latino dont j’étais particulièrement fier de la mélodie… D’ailleurs, mes fidèles fans et amis sceners pourront d’ailleurs reconnaitre que ce titre est clairement le début de ce qui deviendra en 1999 ma release “El Ritmo Latino” pour la Inscene’99 !

Well, i though i’ve never be able to re-listen to those MIDI files saved on a floppy disk. In fact, it was due to some special parameters linked to my Roland E68. Those tracks was in fact recorded in live from my keyboard.

Brazil was a latino track and i was realy proud to the melody. Maybe friends and sceners will have recognise that this melody and style will turn in 1999 to my Inscene’99 release : El Ritmo Latino !

  BRAZIL.MID (33,2 KiB, 201 hits)