Archives par mot-clé : CD

579. Océanne 3D

Cyborg Jeff (Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
Track 17, Eyes Dreams S.E. (1998) – Track 1, Cyborgelis (1998-2018)

Les mois passent depuis que j’ai composé Esperenza Theme qui a su toucher un public différent de mes créations électro habituelles. En moi résonne l’envie de raconter une nouvelle histoire similaire avec des notes et des instruments. Ma première année d’étude se termine à Louvain La Neuve, j’y vois un peu moins de monde et je passe plus de temps à fouiller les CDs de magasines PC Fun et PC Team à éplucher les oeuvres issues du monde de la Demoscène.

Les “Démos”, sont des court métrages entièrement numériques, en temps réel, en 3D bien souvent mais surtout portées par une bande son qui repose sur la même technologie musicale que la mienne. Le vient à l’idée que j’aimerais créer ma Team, que j’aimerais faire partie de la création de ce genre d’oeuvre et c’est ainsi que petit à petit va naître Océanne 3D… Un composition à facette multiple qui aurait pu être un jour accompagnée d’une narration visuelle en 3D temps réel.

“Yeah ce soir on descend dans les fond marin de l’ocean… ses vagues, ses plages, ses mysteres……. Je dois bien vous avouer que la partie Coconut Beach me fait penser aux ambiance Monkey Island.. Mais ce n’est pas un reproche. et puis le petit jingle au piano très aigu est vachement cool je trouve. Bref un morceau qui va surement cartonne autant que Esperenza a mon avis.” CJ, Juin 1998

Océanne 3D se découpe donc en 7 scènes différentes ce qui est particulièrement audacieux pour l’époque et l’ensemble du morceau repose essentiellement sur de nouveaux échantillons issus de mon synthé Roland E68 auxquels j’ai notamment ajouté des sons de l’océan récupéré dans un album de musique Reiki que ma soeur écoutait tous les soirs pour s’endormir.

Enfin, Océanne 3D marquera mes “fans” de l’époque… et mes parents tout spécialement qui plus que probablement en ont fait ma composition préférée.

Au moment faire la sélection des musiques qui se retrouveraient dans l’album Eyes Dreams, Océanne 3D était évidemment une pièce maitresse. J’avais imaginé une temps réaliser un projet autour des 4 éléments, avec Fire et Océanne 3D, il me reste la Terre et le vent à composer, mais j’ai alors finalement fait le choix de créer la partie “Cyborgelis” au sein de l’album Eyes Dreams.

00-05 Medieval Introduction
06-20 Off shore
21-26 Ocean's Dreams
27-35 Deep Caves
36-40 Ocean Silents
41-53 Coconut Beach
54-66 Back to the Sea 

Months have passed till I’ve written Esperenza Theme. That song have found a special audience different that my usual electro creations. I heard in myself the envy to tell stories with the same way, with notes and instruments. My first year of learning Sounds in Louvain-La-Neuve was near to be finished. I saw less people and took more time to search inside my PC FUN and PC TEAM CDs to discover the Demoscene’s world.

Those Demos are like short numeric movies, played in 3D real time and most of the time linked to a great audio part written with the same music engine than the one I used. So, I had in mind to create my own team, working on such project and… then was born the project of Océanne 3D that should have been included in a 3D visual narration in real time.

Océanne 3D is cutted in 7 scenes a big deal for that time and all those parts was written around the new samples made out of my Roland E68 but also using some ocean ambient I’ve made out of Reiki Music CD that my sister often listen before to sleep.

Finally, the song received lot of congrats from the original fans and especially my parents for who it’s probably the favorite CJ’s song.

I remember that I had in mind during that period to write a song on all the four elements. Fire and Océanne 3D should have been the first one and I should have to work on air and earth… but I finally choose to add those two first song to the “Cyborgelis” part of Eyes Dreams in September 1998.

Inspirations : Monkey Island, Demoscene, Reiki Music

Thanks to : Valentin ‘Tbob’ BOIGELOT, Sylvain ‘Pype’ MARTIN, Vivien VANOIRBEEK, Thierry DUBOIS, Marie MARTIN, Didier ‘Hunter’ ROMBAUTS, Simon ‘Tog’ BOIGELOT, Rudy BOIGELOT, Rudy ‘KLR’ KLEIN, François ‘DJafar’ JANSSEN, Antoine ‘Toon’ REECKMANS, Alain GILLON, Jean-Denis ‘JedD’ MAGIS, Damien ‘Poutrelle’ BRUINDONCKX, Damien DEVILLE, Claire GILLES, Delphine JACQMARD, Julie LIBIN, Carine SERON, Cédric OTTE, Cédrice ‘Vanoïd’ VANRUTTEN, Sébastien VALENTI, François HUBAUX, Stef & Gigi, Laurent ‘Parmy’ MAZZAPICCHI, Pierrick HANSEN, Romuald DISPA.

  OCEAN.IT (2,4 MiB, 1 083 hits)

  Track 17 - Océanne 3D [Eyes Dreams] (5,6 MiB, 2 092 hits)

Continuer la lecture de 579. Océanne 3D

568. Hey Now (CJ’s homin’ mix)

Boyz (Doq-Gillis-Vanhuffel) remixed by Cyborg Jeff (Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT

Hey Now
Hey Now

Depuis la fin de l’année 1997, je farfouille les magasins à la recherche de CDs de musique bradés, histoire de faire le plein d’idées et surtout de samples. Lors des achats de CD à 29fb (around 0,79€), j’ai acheté ce single du groupe flamand Boyz, un girls-band dans lignée des demoiselles un peu plus connue Def Dames Dope. Le titre “Hey Now” s’est glissé durant l’année 1994 dans le hit parade flamand, mais la culture belge fait que musicalement flamands et wallons apprécient des styles différents, et comme la plupart des titres du groupe Def Dames Dope, la réalisation de Poppa Doq, Peter Gillis et Ronald Vanhuffe restera méconnue de notre côté de la Belgique.

Pour ma part, je trouvais un petit côté “Aqua” à tout ceci et je m’étais tenté à en faire un “CJ’s Homin’ Mix” maintenant que le nouvel Impulse Tracker II me permettait de faire tenir un peu plus de 2mo de mémoire de samples découpés du CD. Une belle prouesse technique pour mon petit PC de l’époque !

Till the end of the year 1997, i’m searching music CD for cheap. I’ve found that single from the vlaamse girl’s band : Boyz. Here in the french part of Belgium, many songs from the north of the country never arrived as musical culture is different. That song “Hey Now” have the same moods as the band Def Dames Dope most known as if the girls managed by the  2 Unlimited producer also had difficulties to be played in the belgian french radios.

So i have a feeling with this track written by Poppa Doq, Peter Gillis and Ronald Vanhuffe and i’d like to make a “CJ’s Homing Mix’ with my new Impulse Tracker II. That one now managed close to 2mo of memories that let me add around 20 small samples out of the CD to be able to add the vocals on a new musical arrangement, now sounding close ot Aqua, the Dance reference of the year 1998.

Made with my small home computer, that was a big challenge and a clin d’oeil to all the Boyz fans, i’ll hope.

Just end n hi 2 :
– Tbob who never flop
– Pype who never cry
– KRL who never, never
but also : CrN, JedD, Hunter, V-Drums and Pierrick.

  HEYNOW.IT (2,5 MiB, 27 hits)

545. Vega is a paradise (CJ’s ultimate Mix)

Cyborg Jeff vs DJ 3.14 (Pierrick Hansen-Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
track 10, Eyes Dreams S.E.

cover eyes dream SEDepuis mes débuts en Sound Tracking, les performances de mon ami et mentor Pierrick Hansen ont eu un impact certain sur mes productions. Il m’arrivait souvent d’avoir envie de travailler autour d’idées, mélodies ou sonorité qu’il avait réalisée pendant ses nuits, assis devant son Fast Tracker.

Depuis le mois de février son projet SPACE #17 me donnait envie et inspiration. Avec quelques arrangements à la sauce Cyborg Jeff, il y avait moyen de faire quelques choses de vraiment excellent ! Équipé des mes nouveaux sons Roland, Casio et Future Music Magasine, j’avais là beaucoup de matière pour prouver au monde entier que les habitants de Vega étaient là pour leur apporter le “son” par excellence !

L’un des éléments sur lequel  j’allais notamment me focaliser était la recherche de ce son si typique à Sash! en mélangeant le son créé par Pierrick un le son de Pizzicato de mon Roland.

Ce titre allait être le morceau principal de mon album K7 “Use my Keyboard to make an Earthquake” dernier album qui passera dans les locaux de l’IAD. Il se retrouvera légèrement retravaillé coté stéréo dans l’album CD Eyes Dreams terminé en Septembre 1998.

Till i’ve starting making Sound Tracker music, the creations of my friend Pierrick Hansen had deep impact on my own productions. I often listen to it and was inspirated by technic, ideas, melodies or sounds that he had made during his insomniak nights on Fast Tracker.

In february 98, i was inspirated from this project SPACE #17. With some new arrangement i should finished an ehance this track. Using my new Roland, Casio and Future Music Magasine samples i will prove to the world the power of Vega !

One of the important thing i would like to find i this so specific sounds from DJ Sash!. Mixing one of the instrument of Pierrick and a Pizzicato from my Roland Keyboard i was close to that !

This track will be the lead one from my last K7 album “Use my keyboard to make an Earthquake“, the last one played in the IAD. Finaly “Vega is a Paradise” will be included in the CD album Eyes Dreams.

  VEGAPARA.IT (1,2 MiB, 289 hits)

  Track 9, Cyborg Jeff vs DJ 3.14 - Vega is a paradise (CJ's Ultimate Mix) [Eyes Dreams] (4,8 MiB, 27 hits)

  SPACE17.XM (1,4 MiB, 220 hits)

Esperenza S.E. (1998)

Année : 1998
Style : Experimental, Electro, Dance

Album disponible sur : JAMENDO | LAST.FM

Réalisé par : Pierre Martin, Valentin Boigelot (2, 6) et Pierrick Hansen (12)
Avec l’aide de : La Chorale Tetracorde et Sylvain Martin

1. Back to the monaster
2. Voyage dans sa tête
3. Here comes the Badboy
4. I couldn’t wait anymore
5. Electronic dream symphony ‘dub system mix’
6. Comin’ 2 my haus
7. Space is my reality
8. Let me see the sky
9. Vers la source du mal
10. La danse de la pluie
11. Dans les brouillards de Londres
12. Improvisation
13. Trip to Stratos
14. U know
15. Take a chance ‘power mix’
16. On a trip to Vega ‘radio mix’
17. Barbie girl ‘CJ’s homing mix’

J’avais 19 ans et j’étais alors entrain d’ouvrir mon univers musical à de nouvelles influences. Travaillant alors sur le futur album Esperenza qui serait finalisé en janvier 1998. A cette époque, bon nombre de choses changent dans ma vie ! Et essentiellement, je quitte pour la première fois le cocon familliale pour entrer à l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) de Louvain La Neuve. Loin de mes racines et surtout des amis, je vais découvrir une autre manière de vivre, en collocation avec Didier Rombauts (Hunter) qui sera d’ailleurs plus tard mon associé chez Quena.be. Mais aussi l’univers sans pitié des Média et de la musique où l’argent et les pistons font légion… et où tous les coups sont permis !

Je m’ouvrirais aussi au Rock Métal et à d’autres musiques plus expérimentales avec Antoine Reeckmans (Toon), Damien Bruindonckx et François Janssen (d-JAFAR).. De nouvelles influences maîtresses orienteront également ce nouvel album : Le concert en plein air de Luc Baiwir marquera évidemment les titres Back to the Monaster et Voyages dans sa tête. Je découvrirais également le magasine anglais Future Music Magasine et son CD de sample qui donneront des morceaux tels que La source du Mal ou La danse de la pluie.

A coté de cela, on retrouve bien sur des titres plus Cyborgjeffiens, je veux dire de l’Euro Dance Oldschool comme Let me see the sky et U know où j’y chante mon désespoir d’être si loin de ma petite amie de l’époque.

Techniquement, c’est toujours sous Impulse Tracker II (MS-DOS) que je travaille et sur mon tout nouveau PC racheté à mon ami Cédric Vanrutten, un Cyrix 166mhz avec 16 puis 32 mo de mémoire. J’achèterais assez vite un petit Tascam Porta Studio II avec toutes mes économies d’étudiant, un multipistes sur K7 audio qui me permettra d’améliorer mes titres chantés, bien que mon micro à 200FB soit tout de même bien pourri !

La pochette d’origine avait été réalisée sous Claris Works, une suite de bureautique acheté à LLN,.. et pour cette ré-édition, j’ai choisi une photo d’époque, équipé de mon enregistreur à K7 et de ma perche micro, à la recherche de sons inédits ! Enfin, pour l’anecdote, le titre Esperenza de l’album était enfait lié à un titre cléf du même nom composé en janvier 1998, mais Valentin l’ignorait, et lorsqu’il réalisa l’album pour mon anniversaire, le titre n’y était du coup pas présent.. Il faudra attendre l’album suivant en septembre pour le voir apparaitre !

Remerciements : Valentin Boigelot (TBob), François Janssen (d-JAFAR), Pierrick Hansen (DJ 3.14), Sylvain Martin (Pype), Didier Rombauts (Hunter), La chorale Tétracorde, Aqua, Floppy B, Stéphane, Delphine Jacqmard, Bruno Quoidback (BQ), Laurent Mazzapicchi (Parmesan), Vivien Vanoirbeek (V-Drums), Rudy Boigelot, Falcon, Future Music Magasine, Luc Baiwir, ERA, Nadine Martin, Emax, Vangelis, Moby, Ronny, Will Smith

522. Esperenza Theme

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
track 15, Eyes Dreams S.E. (1998), track 3, Cyborgelis (1998-2018)

Esperenza, message d’amour et d’espérance.
Construisons un nouveau monde.
Ou rien que pour toi, construisons notre nouveau monde…

Au delà de ces quelques mots plein d’espoir que j’avais alors écrits, sentant qu’entre Delphine et moi, la distance commençait vraiment à rendre les choses compliquées, c’est surtout ici une toute nouvelle histoire qui s’écrit dans ma vie musicale. Ce titre, signé Cyborg Jeff, est tout de même vraiment bien différent de tout ce que vous avez pu entendre jusqu’ici ! Bien sur, il est dans la continuité de mon ouverture musicale que l’on pouvait déjà ressentir dans Back to the monaster ou Voyage dans sa tête, mais j’étais arrivé ici à m’affranchir d’un rythme électro carré afin de vraiment composer quelques choses de complexe et mélodique, plongeant entièrement dans la New-Age.

Il est donc bien certain que l’écoute de l’album de Luc Baiwir et Madradeus et mon ouverture aux mondes des sons à l’IAD ont beaucoup apporté à tout ceci, mais il me semble important d’ajouter à toutes ces influences celle de mon coloc Didier Rombauts. Avec ces nombreuses années de piano, les compositions de Didier sur mon synthé de temps à autre m’avaient donné à moi aussi l’envie de pousser plus en profondeur des thèmes mélodiques, sans l’appui de mon ordinateur. A laisser mes doigts se promener sur les touches du piano, à laisser les notes prendre leur personnalité… Une note de piano a une âme… Et pour l’heure, avec mon Impulse Tracker, cette âme ne pouvait vivre… C’était là clairement que le logiciel Midi qu’utilisait Didier montrait les faiblesses de mon outil. Durant plusieurs mois, je travaillais sur ce titre, sur ces différentes phrases, sur les sons tirés de mon Roland E68 qui s’y prêtaient le mieux… L’enregistreur Midi intégré à mon synthé n’était pas suffisant pour donner vie à mon morceau, et ce Cakewalk était vraiment trop barbare… J’avais donc décidé d’échantillonner mon synthé en jouant les notes à des intensités différentes… Oh ce n’était certes pas original, d’autres y avaient pensé avant moi, mais le résultat et surtout le plaisir de composition en devenait bien différent… Cyborg Jeff pouvait devenir pianiste…

Esperenza allait peut-être m’ouvrir de nouveaux horizons ? Et je voulais donc que celui-ci soit la pièce centrale de mon nouvel album au titre éponyme… Mais il n’en fut pas ainsi. Souvenez vous que les albums de Cyborg Jeff étaient de purs produits artisanaux. Le premier avait été réalisé chez mon ami Vivien, quant au deuxième, nous l’avions avec mon ami Tbob graver chez un pirate informatique sur-équipé. Début 1998, les graveurs de CD étaient encore assez rares, et Esperenza devait en principe être une fois de plus réalisé sur le PC de Vivien pendant les vacances de Carnaval… Mais lors de mon anniversaire surprise, mon ami Valentin me fit l’immense plaisir de m’offrir mon “nouvel” album, basé sur une très bonne sélection de titres, très proche de mon choix,… mais ne pouvant inclure Esperenza Theme, puisqu’il n’avait pas encore eu l’occasion de l’entendre !

Esperenza, love and hope message. Let’s build a new world, let us build our new world… Beyond those words of hope i’ve written few years ago when i felt i’m loosing my girlfriend Delphine, it’s here a new chapter written for musical Cyborg Jeff life. Did you realy here such kind of music here till now ? For sure, tracks like Back to the monaster or Voyage dans sa tête, was a first step in this new direction, as opening the doors of the sounds and music world i’ve made entering at the IAD, have hearing the album of Luc Baiwir and Madradeus.

But my friend Didier Rombauts have also an important impact on those new style of music. He often played on my keyboard and with his long years of Piano, i’ve seen other way to write song and especially how a piano’s note could have a soul… With my Impulse Tracker, for now, i was now able to that.

After long month of working on this track on my Roland E68, i’ve decided that using the MIDI recorder nor Cakewalk was enough to write that new song. So i’ve decided to sample my synthesizer with different intensity and with those sample i’ve find a new way to track musics… Now Cyborg Jeff could be a pianist !

May be Esperenza will open me new ways ? I hope so, and I realy would like this new track was the main part of my new album. That’s why i call it Esperenza too. This one should be burn in february with my friend Vivien, as my first CD Album Divagation. Remember, at that time, lot of computer don’t have CD Burner ! Anyway, i received a wonderfull gift from my friend Valentin Boigelot for my birthday few days later… My new album, recorded by himself with the perfect tracks… but without Esperenza, as at that moment, he has never heard it !! That why Esperenza Theme was not present on the eponyme album !

  ESPER.IT (2,7 MiB, 423 hits)

  ESPE_000.MID (2,0 KiB, 151 hits)

  Track 15 - Cyborg Jeff - Esperenza Theme (Eyes Dreams) (unknown, 2 471 hits)

Continuer la lecture de 522. Esperenza Theme

518. Crazy Rock

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT

Allons, relevons un peu le niveau ! Ce titre était à l’origine réalisé pour être signé du nom de The Dream Team comme l’excellent Comin’ 2 my Haus, mais je n’ai pas poussé le projet jusqu’au bout. Les samples de guitares viennent je pense d’un module de Dwalin & Jff et d’un CD du magasine Future Music… Et j’avais en tête de remplacer les gimmicks aux samples upliftés par des enregistrement fait par Pype et sa guitare…

Well, just a little better now. Here is a new track that should be signed under The Dream Team as the excellent Comin’ 2 my Haus, but i never finished the project. The guitar’s samples came from a module of Dwalin & Jff and from the CD of Future Music Magasine. I had in mind to swap the uplifted guitars samples by new recording from Pype.

  CRAZYROC.IT (360,4 KiB, 182 hits)


Module Pack 1997

L’année 1997 avait donc commencé en découvrant les nouvelles capacités et fonctions d’Impulse Tracker, découvert dans un magazine bradé chez GB… Plus de pistes, plus d’effets, des instruments plus réalistes. Dès le mois d’avril j’allais pouvoir graver mon tout premier album CD : Divagation avec l’aide de mon ami Vivien Vanoirbeek. Mes compos étaient alors toujours très orientée Trance/Dream, comme la fin 1996, inspirée par B.B.E., Faithless et Robert Miles.

Petit à petit, j’allais donc pouvoir entrer dans un style de musique que j’affectionne tout particulièrement, la Dance Music chantée et ce motivé par mes amis Tbob (Valentin Boigelot) et Delphine… Tous ces titres se retrouvant alors essentiellement dans l’album Summer Island à la fin de l’été. Un été productif d’ailleurs, durant lequel j’allais tourner le clip de Viens au Soleil dans le studio de Didier Rombauts, avec qui je partirais quelques semaines plus tard faire mes études d’Ingénieur du Son à Louvain-La-Neuve.

Nous créerons là, X-Perimental Association from LLN où je me tenterais à de nouveaux styles et de nouvelles inspirations, mais aussi une utilisation d’un matériel d’un cran supérieur… Tout cela prenant vie début 98 avec l’album Esperenza.

Cette archive contient donc un peu plus de 230 modules composés durant cette année 1997, essentiellement sous le logiciel Impulse Tracker, avec quelques écarts sous Fast Tracker II et Cakewalk Express.

97 year begin with discovering the new function of Impulse Tracker, more tracks, more effects, instrument power ! In april i burn my first CD album “Divagation” with Vivien Vanoirbeek. Those tracks are always oriented to trance/dream song, as in 1996 inspirated from BBE, Faithless and Robert Miles.

Then i switch to vocal dance music, a style of music i really like and motivated by my new “trackers friend” Tbob (Valentin Boigelot) and my girlfriend Delphine. those specific songs then appeared in the second album “Summer Island”.

After a long productive summer, during i recorded the movie clip of Viens Au Soleil with Didier Rombauts and Valentin Boigelot, i’ll move to Louvain La Neuve to follow study of Sound Ingineer.

I’ll go there with Didier, and we create X-Perimental Association from LLN that lead me to experimental music… those song appear in the album “Esperenza”.

This archive contains 235 files in IT, XM, S3M and MP3

Those tracks are written with differents friends :
Pierrick Hansen
DJ Dim (Dimitri Laermans)
Parmesan (Laurent Mazzapicchi)
Tbob (Valentin Boigelot)
Sébastien Valenti
Stefan Bastin
Pype (Sylvain Martin)
JedD (Jean-Denis Magis)
Guillaume Jacqmard
DJ Nelson (Nelson Bissot)
Cédric Vanrutten
Thierry Dubois
Didier Rombauts
André Rombauts
D-Jafar (François Jansen)

  1997_cyborgjeff_fullpack_31052011.rar (119,5 MiB, 429 hits)

491. La danse de la pluie

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
track 10, Esperenza S.E. (1998)

Clairement dans la droite lignée de Vers la source du Mal, ce nouveau titre se veut être également un paysage sonore autour du concept d’une danse de la pluie… Le titre est conçu également avec les chouettes samples et loop trouvés sur mon CD Future Music Magasine et une série de bruitage venant d’un lot de CD SFX trouvé à bon prix chez Free Record Shop.

Second audio panaroma around the thema : Rain dance. The title was realised once again with the great samples and loop from Future Music Magasine and some SFX sounds from CDs i’ve bought for cheap at Free Record Shop.

  PAYSAGE@.IT (4,3 MiB, 256 hits)

  Track 10, Cyborg Jeff - La danse de la pluie [Esperenza] (6,2 MiB, 504 hits)

490. Vers la source du Mal

Cyborg Jeff (P.Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
Track 9, Esperenza S.E. (1998)

A clairement mon expatriation à l’Institut des Arts de Diffusion de Louvain la Neuve fut source de maturité musicale. Parmi les nombreux cours, ceux de BQ (Bruno Quoidbach) étaient souvent de nouvelles sources de concept… Et mon approche allait être ici de faire plus que de la musique, mais de transcrire musicale un payasage visuelle en mode auditif… Et pour ce faire, j’allais tombé sur une géniale découverte au hasard de mes ballades dans Louvain, un magasine dédié à la musique électro débarquant d’outre-manche, Future Music Magasine… Ce premier numéro découvert comportait un CD remplis de samples, loop, et autres bruitages…. Une véritable mine d’or qui allait me permettre d’innover encore un peu plus…

Bref, pour l’heure, encore difficile de me passer d’un beat un peu techno, mais c’était un de mes objectifs dans le futur… Mais là, cela plaisait bien à d-jAFAR !

Well sure, IAD experience was a big step further in my musical creativity. Among the different cursus i had, the one from B.Q. opened my mind to new concept. I’ll tryed here to create a musical ambient as you are watching a postalcard… And i found a great stuff at that right moment !! The english Future Music Magasine in a LLN shop, this one was sold with a CD full of samples, loops, and SFX !

  PAYSAGE1.IT (2,2 MiB, 241 hits)

  Track 9, Cyborg Jeff - Vers la source du Mal [Esperenza] (6,4 MiB, 518 hits)

452. Naar Fabletjesland (CJ’s mix)

Cyborg Jeff (Hedriks-Lodders-Vanjol-Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Parmi les drôles de CD que je trouvais pas très cher, j’avais ramené un CD techno néérlandais de 1993 : Turn up the Fabletjeskrant – Naar Fabeltjesland. Le morceau en soit était loin d’être extraordinaire, mais je le trouvais marrant à tenter de sampler et reprogrammer au format Sound Tracking… Et puis les voix et le sample utilisé me disait vraiment quelque chose… Maintenant que je revois Monsieur le hibou en carton… je me souviens bien avoir regardé cette émission à la TV étant petit… peut-être même en néerlandais d’ailleurs !!

Among the strange CD i found for few money, there was this dutch techno CD from 1993 : Turn up the Fabletjeskrand – Naar Fabeltjesland. The song was not realy intersting, but i found it was fun to samples instruments and vocals and try to program it on Sound Tracker format… And those voice remember me something !!! Now i see back Mister the Owl, i remember i watch this on TV when i’m young… maybe in Dutch !


YouTube Direkt

  FABELTJE.IT (1,9 MiB, 252 hits)

Continuer la lecture de 452. Naar Fabletjesland (CJ’s mix)