Archives par mot-clé : Divagation

Albums

Cyborg Jeff - Super CJ Land - 2013

Depuis mes débuts, j’ai toujours voulu avoir “MES” albums ! J’ai d’abord commencé avec des K7 audio, jusqu’à ce que mon ami Vivien dispose d’un Pentium 100 flambant neuf, équipé d’un graveur CD. Le premier Album CD “Cyborg Jeff” verra donc le jour en avril 1997, et voici la liste de ceux qui suivirent.

Certains albums ont été ré-édité (d’où le S.E.) et en fonction de l’importance de ces modifications, je les ai fait remonter ou non dans l’ordre chronologique. Tous ces albums sont téléchargeables sur le Web, mais parfois de manière anarchique et donc non cliquable depuis cette page. N’hésitez donc pas à me contacter pour avoir l’URL d’un album dont le packaging n’est pas disponible !

From start, i would like to have MY albums ! So i began to record my songs on Audio K7 waiting my friend Vivien Vanoirbeek had a brand new computer with CD recorder. So my first CD Album was burned in april 1997 and here is the list of the next CDs.

Somes was re-edited and compare to the importance of that modifications i had moved it in the chronological order.

CD Albums

 

Album - Super CJ Land - 2013 - Cyborg JeffPaquet Cadeau 2010Goddess in my handWe want more Cyborg JeffBoué VillePopbsterv_alb_fairytalesCJ's World RemixLet the sun shineLa guerre des pâquerettesPast Present FuturePixelizationCrossing over the sceneHTML Questa l'affolerNéantExpression sentimentaleY2Kday after daysAnd what's about the love now ?Here comes my best ofTogether n Iv_alb_lasttriponmyshipSESoft XmasEyes DreamsEsperenzaSummer IslanddivagationPlaner n'est pas jouerv_alb_gimmeanamiga

 

CD Singles

Cyborg Jeff vs Gdream feat. Sabry’Z – Une autre galaxie (2009)
Cyborg Jeff feat. Jessica Martin – La Fée en rose (2008)
Cyborg Jeff feat. Sabry’Z – What is love ? (2008)
Cyborg Jeff – C64 Addict (2007)
Cyborg Jeff – Asteroïd Rave Party (2007)
Cyborg Jeff feat. DJ Daerden – La Daerden Machine (2007)
Cyborg Jeff – Je suis Plug & Play (2007)
Cyborg Jeff feat. DJ Daerden – C’est Extraordinaire (2006)
Cyborg Jeff – A Smile on your Face (2005)
Cyborg Jeff – No more Virus in Heaven (2005)
Cyborg Jeff – Summer night fever (2005)
Cyborg Jeff & Gdream – Perfection (2003)
E-Motion – I Want 2003 (2003)
Cyborg Jeff & Gdream feat. Astrid B. – L’amour est un soleil (2003)
E-Motion – I Want (1998)
E-Motion – Feeling (1998)
S.S.S. – Viens au Soleil (1997)

K7 Albums

Use my Keyboard to make an Earthquake (1998)
Esperenza (1997)
The Summer Time (1997)
If my name was DJ Innovation (1997)
Divagation (1997)
Trip to Ferrières (1997)
Planer n’est pas jouer (1997)
A journey in my mind (1996)

Planer n’est pas jouer S.E. (1997-2007)

Année : 1995 – 2007
Style : Oldschool, Amiga, Dream
Album disponible sur : LAST.FM | JAMENDO | DEEZER | SPOTIFY 

Réalisé par : Pierre Martin et Pierrick Hansen
Avec l’aide de : Sylvain Sarrailh

1. A war without weapons (P.Martin) 04/1996
2. Musique d’ailleurs (P.Martin) 04/1996
3. A journey in my mind (P.Martin) 06/1996
4. The somniak ‘Air play mix’ (P.Martin) 05/1996
5. Planer n’est pas jouer (P.Martin) 01/1997
6. You’re dead, angles come (P.Martin) 03/1996
7. Just above the purple sea (P.Martin) 03/1996
8. Silence at absolute zero (P.Martin) 03/1996
9. Indice n°1 (P.Martin-Sanchioni-Quartier) 09/1996
10. Falling in love ‘Monaster Mix’ (P.Martin) 02/1997
11. Levitation on the moon (P.Martin) 11/1996
12. Classic of house (P.Martin) 04/1996
13. I give me more (P.Martin) 11/1995
14. Mellow of the earth (P.Martin) 01/1997
15. Summer snow (P.Martin-P.Hansen) 07/1996
16. Planer n’est pas jouer ‘Roland E38’ (P.Martin) 07/1997
17. Dance 2002 (P.Martin) 08/1995

cover_planernestpasjouer_copie.jpgCela fait maintenant bientôt 13 ans que je fais de la musique “intensive”, fou quand même !! Alors que le tout nouvel album sera bientôt disponible dans les mois à venir, j’ai eu envie vous ressortir une version “CD” des meilleurs morceaux de mes tous premiers albums, à l’époque disponibles en K7 audio…

Le choix du nom “Planer n’est pas jouer” n’est pas un hasard, il est également le nom du dernier album K7, sorti à l’époque en janvier 1997, un peu avant mon premier album CD “Divagation”.

Un peu de nostalgie ?

Continuer la lecture de Planer n’est pas jouer S.E. (1997-2007)

558. Titanic

Len D.C. (Pierre Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
track 14, Eyes Dreams S.E.
Jack & Rose - Titanic

Clairement, l’écoute en boucle de la bande son du film Titanic avec mon ami Didier Rombauts m’apportait une bonne dose d’inspiration. Ce ne sera probablement qu’un an plus tard que je verrais le film au cinéma, mais à l’heure actuelle, la mélodie que l’on retrouve dans l’interprétation de Céline Dion reste encore gravée dans ma mémoire.

Je me lançais donc dans un 2° projet de musique techno au tour du thème Titanic. 2° en effet, puisqu’il y avait tout juste un an, bien avant que l’on parle du film, j’avais composé le titre “Deep House” pour l’album Divagation autour du thème du Titanic au fond de l’océan.

J’avais la volonté de ressembler au thème principal du film, sans pour autant le reproduire, le tout en utilisant le style de Sash! et B.B.E qui restait parmi mes influences les plus importantes à l’époque. La plus part des samples techno provenaient des packs de Pierrick et pour donner de la cohérence à mon projet, j’allais puiser également dans mon CD Reiki Music III.

Enfin, le titre n’allait pour finir pas être diffusé sous le nom de Cyborg Jeff, mais bien LEN D.C. donnant le change à Leonardo Di Caprio et Run DMC, histoire d’avoir un produit commercial “one shot”.

Oui, à l’époque j’espérais toujours faire carrière dans la musique, rencontrer les gens qu’il faut, être là au bon moment, mais déjà parfois le doute s’installait, et j’avais alors bien besoin du support et de l’enthousiasme de mon ami et fidèle fan Valentin.

Petit coucou de l’époque à Carine et Stéphanie.

A l’origine, ce morceau Titanic sera écarté de la sélection de titres finales de l’album Eyes Dreams et sera uniquement présent sur l’album K7 “Earthquake”. Il faudra donc attendre plus de 10 ans pour qu’il y trouve sa place lors de la ré-édition de 2009.

 

Creative Sound Studio proudly presents : Len D.C. – Titanic. A very personnal remix of the movie’s theme realised by Cyborg Jeff – April 1998. Thanks to V-Drums and Pierrick for sounds.

Ambiance from Sound Effect and Reiki Music III.

Hello to girls ! Especially Stef and CA.

*/ TBob PS : Hi man, you see, your CJ have time to to write text for you. Cause, effectivly when i finished a MOD, I only text my name for now.
Well, thank for helping me with this difficult job to be an artist. I hope we’ll arrive to be both famous compositors with all the people you know !

  WORK11.IT (2,5 MiB, 668 hits)

  Track 14 - Len D.C. - Titanic [Eyes Dreams] (4,6 MiB, 30 756 hits)

522. Esperenza Theme

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Cyrix 166 – IT
track 15, Eyes Dreams S.E. (1998), track 3, Cyborgelis (1998-2018)

Esperenza, message d’amour et d’espérance.
Construisons un nouveau monde.
Ou rien que pour toi, construisons notre nouveau monde…

Au delà de ces quelques mots plein d’espoir que j’avais alors écrits, sentant qu’entre Delphine et moi, la distance commençait vraiment à rendre les choses compliquées, c’est surtout ici une toute nouvelle histoire qui s’écrit dans ma vie musicale. Ce titre, signé Cyborg Jeff, est tout de même vraiment bien différent de tout ce que vous avez pu entendre jusqu’ici ! Bien sur, il est dans la continuité de mon ouverture musicale que l’on pouvait déjà ressentir dans Back to the monaster ou Voyage dans sa tête, mais j’étais arrivé ici à m’affranchir d’un rythme électro carré afin de vraiment composer quelques choses de complexe et mélodique, plongeant entièrement dans la New-Age.

Il est donc bien certain que l’écoute de l’album de Luc Baiwir et Madradeus et mon ouverture aux mondes des sons à l’IAD ont beaucoup apporté à tout ceci, mais il me semble important d’ajouter à toutes ces influences celle de mon coloc Didier Rombauts. Avec ces nombreuses années de piano, les compositions de Didier sur mon synthé de temps à autre m’avaient donné à moi aussi l’envie de pousser plus en profondeur des thèmes mélodiques, sans l’appui de mon ordinateur. A laisser mes doigts se promener sur les touches du piano, à laisser les notes prendre leur personnalité… Une note de piano a une âme… Et pour l’heure, avec mon Impulse Tracker, cette âme ne pouvait vivre… C’était là clairement que le logiciel Midi qu’utilisait Didier montrait les faiblesses de mon outil. Durant plusieurs mois, je travaillais sur ce titre, sur ces différentes phrases, sur les sons tirés de mon Roland E68 qui s’y prêtaient le mieux… L’enregistreur Midi intégré à mon synthé n’était pas suffisant pour donner vie à mon morceau, et ce Cakewalk était vraiment trop barbare… J’avais donc décidé d’échantillonner mon synthé en jouant les notes à des intensités différentes… Oh ce n’était certes pas original, d’autres y avaient pensé avant moi, mais le résultat et surtout le plaisir de composition en devenait bien différent… Cyborg Jeff pouvait devenir pianiste…

Esperenza allait peut-être m’ouvrir de nouveaux horizons ? Et je voulais donc que celui-ci soit la pièce centrale de mon nouvel album au titre éponyme… Mais il n’en fut pas ainsi. Souvenez vous que les albums de Cyborg Jeff étaient de purs produits artisanaux. Le premier avait été réalisé chez mon ami Vivien, quant au deuxième, nous l’avions avec mon ami Tbob graver chez un pirate informatique sur-équipé. Début 1998, les graveurs de CD étaient encore assez rares, et Esperenza devait en principe être une fois de plus réalisé sur le PC de Vivien pendant les vacances de Carnaval… Mais lors de mon anniversaire surprise, mon ami Valentin me fit l’immense plaisir de m’offrir mon “nouvel” album, basé sur une très bonne sélection de titres, très proche de mon choix,… mais ne pouvant inclure Esperenza Theme, puisqu’il n’avait pas encore eu l’occasion de l’entendre !

Esperenza, love and hope message. Let’s build a new world, let us build our new world… Beyond those words of hope i’ve written few years ago when i felt i’m loosing my girlfriend Delphine, it’s here a new chapter written for musical Cyborg Jeff life. Did you realy here such kind of music here till now ? For sure, tracks like Back to the monaster or Voyage dans sa tête, was a first step in this new direction, as opening the doors of the sounds and music world i’ve made entering at the IAD, have hearing the album of Luc Baiwir and Madradeus.

But my friend Didier Rombauts have also an important impact on those new style of music. He often played on my keyboard and with his long years of Piano, i’ve seen other way to write song and especially how a piano’s note could have a soul… With my Impulse Tracker, for now, i was now able to that.

After long month of working on this track on my Roland E68, i’ve decided that using the MIDI recorder nor Cakewalk was enough to write that new song. So i’ve decided to sample my synthesizer with different intensity and with those sample i’ve find a new way to track musics… Now Cyborg Jeff could be a pianist !

May be Esperenza will open me new ways ? I hope so, and I realy would like this new track was the main part of my new album. That’s why i call it Esperenza too. This one should be burn in february with my friend Vivien, as my first CD Album Divagation. Remember, at that time, lot of computer don’t have CD Burner ! Anyway, i received a wonderfull gift from my friend Valentin Boigelot for my birthday few days later… My new album, recorded by himself with the perfect tracks… but without Esperenza, as at that moment, he has never heard it !! That why Esperenza Theme was not present on the eponyme album !

  ESPER.IT (2,7 MiB, 421 hits)

  ESPE_000.MID (2,0 KiB, 149 hits)

  Track 15 - Cyborg Jeff - Esperenza Theme (Eyes Dreams) (unknown, 2 470 hits)

Continuer la lecture de 522. Esperenza Theme

Module Pack 1997

L’année 1997 avait donc commencé en découvrant les nouvelles capacités et fonctions d’Impulse Tracker, découvert dans un magazine bradé chez GB… Plus de pistes, plus d’effets, des instruments plus réalistes. Dès le mois d’avril j’allais pouvoir graver mon tout premier album CD : Divagation avec l’aide de mon ami Vivien Vanoirbeek. Mes compos étaient alors toujours très orientée Trance/Dream, comme la fin 1996, inspirée par B.B.E., Faithless et Robert Miles.

Petit à petit, j’allais donc pouvoir entrer dans un style de musique que j’affectionne tout particulièrement, la Dance Music chantée et ce motivé par mes amis Tbob (Valentin Boigelot) et Delphine… Tous ces titres se retrouvant alors essentiellement dans l’album Summer Island à la fin de l’été. Un été productif d’ailleurs, durant lequel j’allais tourner le clip de Viens au Soleil dans le studio de Didier Rombauts, avec qui je partirais quelques semaines plus tard faire mes études d’Ingénieur du Son à Louvain-La-Neuve.

Nous créerons là, X-Perimental Association from LLN où je me tenterais à de nouveaux styles et de nouvelles inspirations, mais aussi une utilisation d’un matériel d’un cran supérieur… Tout cela prenant vie début 98 avec l’album Esperenza.

Cette archive contient donc un peu plus de 230 modules composés durant cette année 1997, essentiellement sous le logiciel Impulse Tracker, avec quelques écarts sous Fast Tracker II et Cakewalk Express.

97 year begin with discovering the new function of Impulse Tracker, more tracks, more effects, instrument power ! In april i burn my first CD album “Divagation” with Vivien Vanoirbeek. Those tracks are always oriented to trance/dream song, as in 1996 inspirated from BBE, Faithless and Robert Miles.

Then i switch to vocal dance music, a style of music i really like and motivated by my new “trackers friend” Tbob (Valentin Boigelot) and my girlfriend Delphine. those specific songs then appeared in the second album “Summer Island”.

After a long productive summer, during i recorded the movie clip of Viens Au Soleil with Didier Rombauts and Valentin Boigelot, i’ll move to Louvain La Neuve to follow study of Sound Ingineer.

I’ll go there with Didier, and we create X-Perimental Association from LLN that lead me to experimental music… those song appear in the album “Esperenza”.

This archive contains 235 files in IT, XM, S3M and MP3

Those tracks are written with differents friends :
Pierrick Hansen
DJ Dim (Dimitri Laermans)
Parmesan (Laurent Mazzapicchi)
Tbob (Valentin Boigelot)
Sébastien Valenti
Stefan Bastin
Pype (Sylvain Martin)
JedD (Jean-Denis Magis)
Guillaume Jacqmard
DJ Nelson (Nelson Bissot)
Cédric Vanrutten
Thierry Dubois
Didier Rombauts
André Rombauts
D-Jafar (François Jansen)

  1997_cyborgjeff_fullpack_31052011.rar (119,5 MiB, 429 hits)

470. Hey Mister DJ (Stereo)

Cyborg Jeff (Pierre Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Souvenez-vous, vous pouviez déjà découvrir le titre Hey Mister DJ en mars 97, sur l’album Divagation. Cette nouvelle version n’apporte rien de plus à la version originale, si ce n’est le support de la Stéréo, encore assez anecdotique. En effet, ma carte son supporte assez mal la Stéréo… Une fois le morceau terminé, je dois relancer Impulse Tracker en mode 22khz Stéréo… le tout est ici réalisé avec des instruction S8x, bref… Les sons sont donc identiques, tirés du Rolan E38 de Laurent Mazzapicchi, de Double Vision et Black Box… Là où cela change vraiment, c’est l’ajout de paroles… Rien de terrible, je vous l’accorde… ceci dit, ces voix sont enregistrées en branchant mon micro sur la super pédale de Chorus de mon frangin Pype…

DJ give me the drum, give me my Square Waves.
DJ give me the bass, give me the Reverb.

Well… Nice CJ. I see my Superchorus don’t let u freezy 😉
Wish good luck to Cyborg Jeff ‘cuz h’es gonna try entering IAD (witch won’t be easy…)

Sorry : I speak English like a zwedish demokoder (Im used to riid their auful listing full of spellings like VektoRz instead of vectors >:-(

Codasm Speaking.

  DJD.IT (1,0 MiB, 374 hits)

458. Qu’est-ce que t’as ? (Vas dont au Paradis du Matelas)

Ze Papies (Martin-Martin-Dubois) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT
track 14, Summer Island S.E.
(1997)

Il y a plusieurs mois, j’avais imaginé créer un genre de Boys Band du nom de Tutti Frutti, dont le projet, présent sur l’album Divagation n’avait pas vraiment été plus en avant. Entre temps, un autre projet de Boys Band avait lui fait un peu de chemin, S.S.S. Et pourtant, alors que je terminais la réalisation en studio de Viens au Soleil, je passais la journée avec mon ami Teddy Bear, et une idée nous traversa l’esprit,… et pourquoi un Boys Band de vieux… avec des Papis qui chantent !!! Rapidement je ressortais mon projet Tutti Frutti, et avec l’excellent imitation de Titi, il nous faisait un parfait P’tit vieux qui jàse wallon…. et propose à Jaennine d’aller chercher un nouveau matelas au Paradis du Matelas !!!!

Aaah le paradis du matelas !!! Une institution chez nous, les publicités radio en était des perles…. et j’imaginais déjà un projet un poil plus ambitieux avec ce nouveau concept !! En allant démarcher Radio Ciel pour y diffuser mon futur hit ! Le titre finira modestement sur l’album Summe Island fin de l’été.

Coucou à Tbob (Valentin Boigelot) et les Virtual Boys : Pype, Vivien Vanoirbeek, Laurent Mazzapicchi et Teddy Bear.

Desolé les paroles sont dans Un patois Wallon-Argo-Seraisien… Alors l’écriture est assez…phonetique

C.1
Eh mfi qu’est-ce que t’as pour l’momain
Qu’est que je ‘sais don mi,  j’y’n  sais rin
Eh mfi qu’est-ce que t’as pour l’momain
C’est surmain c’te musique la cause qui j’a mal mi reins

C.2
Vas donc a l’paradis du matelas
Je cru ben qu’tu vas trouver c’qui t’fas la
Pour rin t’en auras deux sous les bras
Et puis c’te nut tu tuseras a moi

REf
Venez au paradis du matelas
Je n’ai plus mal mes bras

Transport gratuit a l’achat

Et Jeannine t’embrassera

There were some months, i had imagined creating a Boys Band: Tutti Frutti, remember the  project, present on the album Divagation was finally left. Later, i started another similar project called : S.S.S. And during i was recording the song Viens au Soleil, my friend Teddy Bear came at home and we had an idea ! Why not imagine a Old Boys Band !!!! Quickly i get ou the old Tutti Frutti track and Titi brighlt imitate old Papies speaking and singing….

  MATELAS.IT (2,7 MiB, 508 hits)

  Track 14, Ze Papies - Qu'est-ce que t'as ? (5,3 MiB, 465 hits)

434. I dream of u (Opération Jésus Christ)

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker – Pentium 120 – IT
Track 9, Summer Island S.E. (1997)

Pfiiiiuuuuh, quelle frayeur ! Il est arrivé malheur à notre ordinateur. Le disque dur n°2, celui de 40mo, mal vissé probablement s’est détaché et venu s’effondrer sur le disque dur n°2, celui de 200mo où se trouvait toutes mes compos, tous les jeux vidéos que nous avions réalisés et bon nombre de lignes de codes de mon frangin Pype. Impossible d’en récupérer le contenu… C’est donc sur nos disquettes de backup qu’il nous faut compter… C’est avec tristesse donc que la plupart des projets de jeux vidéo en cours tel que Spector, Burner & Ice sont perdus, ainsi que Blood War… Coté musique, c’est chaud. Mon backup est en réalité un gros fichier .ARJ sur 56 disquettes, or pas de chance, l’une d’entre elle se retrouve corrompue et bloque la restauration… Heureusement mon génial frangin parviendra à contourner le problème… Les pertes à ce niveau se limiteront donc à EGO.IT, heureusement présent sur mon album Divagation.

Bon, maintenant notre PC est de retour, Cyborg Jeff est de retour, l’opération Jésus Christ a été un succès… Je voudrais donc remercier Tbob (Valentin Boigelot) pour tous ses coups de pouce, Pype pour la réparation de l’ordi et la table de mixage, Vivien Vanoirbeek et Teddy B pour m’avoir changé les idées, Joseph, Alain Gillon, la prof de Math (madame Franckart)… Bon j’aurais bien aimé ajouter Delphine mais qu’elle fréquente maintenant un sale Mingati (…)

Vous l’aurez compris, c’était une dure rupture, et difficile de la voir dans les bras de François Barré que j’avais à l’époque envie de massacré !

Bon, et musicalement, j’avais voulu faire de ce morceau quelques choses de très narcissique, histoire de me faire du bien… En me rapprochant de ce morceau dont j’étais toujours aussi fan : Sash! – Encore une fois !… et en ajoutant une foule en délire criant Cyborg Jeff, Cyborg Jeff, Cyborg Jeff !

Gosh !!! Here is the dead story of my hard drive fallen and scratching itself to Hard Drive 2… Our 200mo of data was lost and we should try to restore it back from our floppy’s backup. We lost many in progress games as Spector, Burner & Ice or Blood War… All my musics was backuped on a big range of 50 floppys containing a big ARJ file… Unfortunatly, one of them have reading problem… But my brother Pype solve it… So i could find back all my songs… except EGO.IT

Well scratching my hard drive was something hard, but i should add the end of my relationship with Delphine, leaving me for mister Franco… another difficult moment to live, so i was happy to spent time with my friend Tbob, Vivien and Teddy B.

  CJBACK.IT (1,8 MiB, 343 hits)

  Track 9, Cyborg Jeff - I dream of U (Summer Island) (4,7 MiB, 452 hits)

410. Give me the night (DV-DJ Remix)

Cyborg Jeff (Martin) Impulse Tracker II – Pentium 120 – IT

Ah ben ça ! Je découvre avec étonnement aujourd’hui que ce titre Dance pourtant réussi n’a jamais eu droit à une présence sur un de mes albums ! Si l’on pouvait retrouver la première version instrumentale, limitée à 6 pistes sur l’album Divagation, les versions chantées resteront oubliées sur mon disque dur… Pourtant musicalement Give me the night était vraiment réussi, dans un style “Culture Beat” euro-dance certain. Le texte ajouté est basique, mais efficace et son interprétation plutôt correct avec les moyens du bord. Le lendemain, je m’attaquais d’ailleurs à cette DV-DJ version, plus “moderne” et composée autour des sons samplés des CD Single du groupe Double Vision.

Gimmick : Why don’t you give me the night ?
Please let me try…

Refrain : Give me the night, my baby please let me try
Give me the night and you’ll see the love will never die


YouTube Direkt

Well, i was realy astonnished that this Dance Creation will never been released in one of my albums ! If you could find the instrumental version in the album Divagation, those both sung version were forgotten in my hard drive… Musicaly the original Give me the night was great, with a Culture Beat like euro-dance mood. The added lyrics were basic but they worked with a correct interpretation for that time. The next day, i wrote thay DV-DJ remix version that sounded more modern, using some sounds sampled from the CD Single of Double Vision.

  GIVEMEZN.IT (1,0 MiB, 529 hits)

  GIVE2.IT (1,0 MiB, 156 hits)

Divagation S.E. (1997-2003)

Divagation S.E. (2003)Année : 1997 – 2003
Style : Dance, Trance, Dream, House, Electro

Album disponible sur : RAR | LAST.FM | JAMENDO

Réalisé par : Pierre Martin, Bruno Martinez (13)
Avec l’aide de : Vivien Vanoirbeek, Pierrick Hansen, Sylvain Martin et Laurent Mazzapicchi

 

1. One month but three weeks
2. 2-3 Frutti
3. Ego
4. Divagation
5. Skuzzy
6. The Warpfield
7. For u too
8. Deep House
9. Hey, mister DJ
10. Introduction of dreams (Part 2)
11. Give me the night
12. Moon Day
13. Somewhere in my dream
14. Get no sleep
15. Space Delirium Jam
16. BONUS : Divagation “remix”

Retour en 1997, où je venais donc de passer depuis peu le cap des 18 ans… nous sommes au mois d’avril et mon meilleur ami et voisin, Vivien Vanoirbeek venait d’équiper son PC d’un graveur de CD ! (Waaoww).. si si, pour l’époque un graveur de CD, ce n’était pas commun et j’allais donc pouvoir créer mon premier album CD !!Divagation (pochette originale)

Pour vous rafraichir la mémoire, à l’époque je composais depuis 2 ans en « mode tracker » sous Impulse Tracker, logiciel de musique sous DOS, issu du monde Amiga. Le concept est assez puissant pour l’époque, puisque à l’inverse de la plupart des logiciels de M.A.O., le programme ne mémorise pas uniquement la partition jouée, qui comme en midi, sera rejouée de manière différente sur chaque synthétiseur, mais contient également les samples (échantillions) personnalisés qui serviront à créer les instruments.

Ne vous attendez pas à un album hyper perfectionné donc, je suis alors sur un Pentium 120 mhz équipé de 16mo de mémoire.. chaque morceau, est enregistré par la sortie son de mon PC vers l’entrée son du PC de Vivien… hors, les disques dur de l’époque font rarement plus 600mo.. en enlevant une grosse 50aine de méga pour Windows 95.. il n’y a pas de quoi graver un CD entièrement.. il faut donc limiter l’album à 15 pistes. (+1 bonus dans la S.E. de 2002). La première pochette sera parmi mes premières créations graphiques, sous Delux Paint (logiciel graphique issu également du monde Amiga).

Coté influence, on peut fortement faire le rapprochement entre Faithless (Insomania) ou BBE (Seven days and one week), et autres morceaux clôturant l’âge d’or de la Dream et le début de la Trance. On retrouvera d’ailleurs sur l’album « One month but three weeks » et « Get no sleep ».

Pour ceux qui voudrait comprendre un peu la méthode et la technique vous pouvez écouter les morceaux au format natif .IT avec XMPlay ou Schism Tracker.

Remerciements de l’époque pour la création de l’album Divagation :

Vivien Vanoirbeek pour la partie technique de création de l’album.
Laurent Mazzapicchi pour le prêt de son synthé Roland E38
Sylvain Martin pour le matériel informatique et quelques idées dans le titre 2-3 Frutti
Cédric Vanrutten pour le concept de Moon Day
Pierrick Hansen pour une série de sons et l’idée de Get no Sleep
Bruno Martinez pour la mélodie originale de Somewhere in my dreams

Mais également merci à Georges Vanoirbeek, Delphine Jacqmard, Valentin Boigelot, Jean-Denis Magis, Romuald Dispa et Dimitri Laermans.

divagation_redo

  199704 Divagation v3 cyborgjeff mp3album.rar (71,6 MiB, 649 hits)